RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            De fièvre et de sang

            Pocket
            EAN : 9782266212649
            Code sériel : 14636
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 608
            Format : 108 x 177 mm
            De fièvre et de sang

            Date de parution : 08/03/2012

            Ils semblent se nourrir de sang. Leurs victimes sont retrouvées exsangues. Eva Svärta et le commandant Vauvert viennent enfin de mettre un terme aux agissements des frères Salaville. Mais les meurtres continuent, défiant toute logique.
            Les talents d’Eva, policière albinos dotée d’un instinct hors normes, vont la conduire aux frontières de...

            Ils semblent se nourrir de sang. Leurs victimes sont retrouvées exsangues. Eva Svärta et le commandant Vauvert viennent enfin de mettre un terme aux agissements des frères Salaville. Mais les meurtres continuent, défiant toute logique.
            Les talents d’Eva, policière albinos dotée d’un instinct hors normes, vont la conduire aux frontières de la rationalité. Là où, à tout instant, votre propre reflet dans le miroir pourrait vous engloutir, où la part d’ombre d'Eva causera sa perte ou lui sauvera la vie…

            « Un thriller oppressant qui entraîne ses lecteurs au-delà de la raison. »
            franceculture.fr

             

            Ce livre a reçu le prix CinéCinéma Frisson et le prix polar du Festival de Cognac

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266212649
            Code sériel : 14636
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 608
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            7.90 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Suspense, angoisse, horreur, sensations étranges, crises de démence, folie meurtrière, rite satanique... un thriller oppressant qui entraîne ses lecteurs au-delà de la raison. » Franceculture.fr
            « Sire Cédric nous en met encore plein la vue dans un roman bourré de suspens, aux nombreux rebondissements. (...) Sire Cédric est un virtuose des émotions fortes : peur, angoisse, suspense ! Son style puissant, évocatoire, terrifiant, est d'une rare élégance. » Fantastinet
            « De fièvre et de sang alterne les passages superbement écrits avec des morceaux de bravoure horifiques mises en scène comme dans les meilleurs films du genre. » Sueurs froides
            « Tout y est, l'écriture fine mais dure et réaliste. Les héros improbable mais tellement prenants (...). » Encre noire
            « Cette fois, Sire Cédric entraîne les lecteurs dans une époustouflante enquête policière. (...) À lire d'urgence, en vérifiant bien que toutes les portes et fenêtres sont fermées. On ne sait jamais. » Le Courrier Picard

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Caran Posté le 4 Janvier 2019
              Mon année livresque s’achève avec ce livre. Mais attention, ce bouquin n’est pas n’importe lequel puisqu’à mes yeux, il frôle la perfection. Dès le début de l’histoire, on entre directement dans l’intrigue dès les premières pages, Sire Cédric continue de justifier sa réputation : un auteur qui excelle dans le gore. Dans ce premier tome, le sang a coulé à de très nombreuses reprises et je m’en suis délecté. Comment que cela fait du bien ce genre de littérature. Je ne regrette pas que cette première histoire se soit finie car je sais que deux autres m’attendant, sachant que la saga est toujours en cours d’écriture. Si j’ai de la chance, je sais où me procurer le deuxième mais sa lecture ne se fera pas pour tout de suite. Point négatif : - Un seul à pointer du doigt. Si ce dernier n’avait pas été présent, ce livre aurait été un coup de coeur. Dans ce livre, même si cela n’a duré qu’une seule petite page, pour moi, c’était le truc qui ne me fallait pas. Vous allez me dire, une romance. Que nenni ! Une scène de sexe hétérosexuelle, bien décrite et tout ! Bon, j’aurais fait comme l’héroïne personnellement. Un... Mon année livresque s’achève avec ce livre. Mais attention, ce bouquin n’est pas n’importe lequel puisqu’à mes yeux, il frôle la perfection. Dès le début de l’histoire, on entre directement dans l’intrigue dès les premières pages, Sire Cédric continue de justifier sa réputation : un auteur qui excelle dans le gore. Dans ce premier tome, le sang a coulé à de très nombreuses reprises et je m’en suis délecté. Comment que cela fait du bien ce genre de littérature. Je ne regrette pas que cette première histoire se soit finie car je sais que deux autres m’attendant, sachant que la saga est toujours en cours d’écriture. Si j’ai de la chance, je sais où me procurer le deuxième mais sa lecture ne se fera pas pour tout de suite. Point négatif : - Un seul à pointer du doigt. Si ce dernier n’avait pas été présent, ce livre aurait été un coup de coeur. Dans ce livre, même si cela n’a duré qu’une seule petite page, pour moi, c’était le truc qui ne me fallait pas. Vous allez me dire, une romance. Que nenni ! Une scène de sexe hétérosexuelle, bien décrite et tout ! Bon, j’aurais fait comme l’héroïne personnellement. Un petit jeune qui me branche un peu, je le ramène chez moi et je lui fais visiter de jolies contrées… Mais tout de même !!! Points positifs : - Cette avalanche de gore. Bordel mais merci de m’en avoir offert autant, ce fut un véritable régal… Beaucoup moins pour les nombreuses victimes. - Cette belle touche d’ésotérisme présente dans ce premier tome. Certes, cela touchait à des divinités et à des créatures issues du bestiaire infernal mais dès que cela touche à cet univers, moi, je suis client. Tout est expliqué clairement grâce à de nombreuses recherches qu’effectuent les personnages principaux et cela nous permet de comprendre un peu mieux ce qui se passe autour d’eux. - Dès les premières pages de cette histoire, nous sommes plongés en plein coeur de l’intrigue. Il existe de nombreux passages un peu plus calmes mais ces derniers sont bienfaiteurs. Ils nous permettent de souffler un minimum avant d’enchaîner sur des périodes nettement plus haletantes. - La romance qui s’annonce. Elle se fait sentir très rapidement mais dans ce premier tome, elle est tellement reléguée au dernier plan qu’elle ne m’a posé aucun souci. C’est d’ailleurs pour cette raison que je la place comme point positif. Par contre, je croise les doigts pour qu’elle ne s’impose pas davantage dans les tomes suivants mais bizarrement, je suis pas trop confiant à ce sujet. - Il y a un personnage particulièrement détestable dans cette histoire et ce n’est pas le grand méchant, aussi étrange que cela puisse paraître. Il évolue au sein de l’équipe d’Eva et sincèrement, j’aurais bien aimé qu’il lui arrive certaines crasses. Mon souhait sera-t-il entendu lors du prochain tome ? - La taille aléatoire des chapitres. - Le fait que l’histoire soit divisée en grandes parties distinctes dont le sujet de narration se veut précis.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Manika Posté le 21 Octobre 2018
              L'histoire est à l'image de ce que peut écrire Sire Cédric, bien menée, gore, à la limite du fantastique, bien écrit avec des rebondissements qui tiennent en haleine sans paraitre trop tirer par les cheveux. On se laisse prendre au jeu de cette enquête avec le commandant Vauvert prêt à tout pour avancer et aller au bout de ses théories et la non moins intuitive Eva Svärta : un duo atypique et attachant. La mise en musique apporte un effet encore plus angoissant et mystérieux et donne une grande ampleur au récit. Les 4 lecteurs se partagent magnifiquement les rôles. Un réel bon moment de lecture, un récit que j'aimerai voir porter à l'écran.
            • Yuyine Posté le 8 Octobre 2018
              Sire Cédric est définitivement une valeur sûre dans le genre du thriller pour moi ! Alors que je craignais de moins adhérer à ces thrillers fantastiques, préférant généralement le frisson glaçant de la réalité sordide dans le genre, je suis forcée de constater que j’ai frôlé le coup de cœur avec De fièvre et de sang. Car bien que des éléments fantastiques et inexplicables interviennent dans l’intrigue, l’angoisse, elle, est tout à fait réelle pour le lecteur qui se trouve confronté à une ambiance oppressante à souhait et un sentiment de danger permanent. L’aspect fantastique n’enlève aucunement [...] Pour lire la suite de cette critique, rendez-vous sur yuyine.be!
            • Lilypuce19 Posté le 20 Septembre 2018
              J'ai découvert cet auteur avec La mort en tête, roman très sombre dans lequel nous suivions les aventures d'Eva et Alexandre, 2 policiers, en couple, qui étaient victimes d'un tueur psychopathe. J'avais apprécié ce côté très noir de l'histoire, et l'écriture agréable de l'auteur que je ne connaissais pas alors.  L'an dernier, lors de la foire du livre de Brive, sa présence m'a incitée à me procurer un autre de ses romans: je penchais donc pour l'Enfant des cimetières. Mais après discussions avec l'auteur, il me conseille De fièvre et de sang, la genèse de l'histoire d'amour entre Eva et Alexandre.  Tout commence par des disparitions et des meurtres sanglants de jeunes filles, toujours le même mode opératoire: après les avoir enlevées, elles sont torturées, vidées de leur sang ... Eva rencontre Alexandre sur cette enquête qui se passe dans le Sud de la France. Son instinct la trompe rarement et les mène sur les traces des frères Salaville, dangereux psychopathes. Après les avoir mis hors d'état de nuire, un sentiment mitigé les assaille... Mais naturellement, les meurtres cessent. Cependant, 1 an plus tard tout recommence... Comment est-ce possible alors que les tueurs sont ne peuvent plus nuire? Pourtant le modus operandi est... J'ai découvert cet auteur avec La mort en tête, roman très sombre dans lequel nous suivions les aventures d'Eva et Alexandre, 2 policiers, en couple, qui étaient victimes d'un tueur psychopathe. J'avais apprécié ce côté très noir de l'histoire, et l'écriture agréable de l'auteur que je ne connaissais pas alors.  L'an dernier, lors de la foire du livre de Brive, sa présence m'a incitée à me procurer un autre de ses romans: je penchais donc pour l'Enfant des cimetières. Mais après discussions avec l'auteur, il me conseille De fièvre et de sang, la genèse de l'histoire d'amour entre Eva et Alexandre.  Tout commence par des disparitions et des meurtres sanglants de jeunes filles, toujours le même mode opératoire: après les avoir enlevées, elles sont torturées, vidées de leur sang ... Eva rencontre Alexandre sur cette enquête qui se passe dans le Sud de la France. Son instinct la trompe rarement et les mène sur les traces des frères Salaville, dangereux psychopathes. Après les avoir mis hors d'état de nuire, un sentiment mitigé les assaille... Mais naturellement, les meurtres cessent. Cependant, 1 an plus tard tout recommence... Comment est-ce possible alors que les tueurs sont ne peuvent plus nuire? Pourtant le modus operandi est identique et les détails n'ont jamais été dévoilés à la presse... Et si les frères Salaville avaient seulement été les "petites mains" d'un cerveau encore plus malade que le leur...? Désormais la vie d'Eva est aussi en danger, parviendront-ils à la sauver à temps? Alexandre va alors prendre conscience de ce qu'il ressent pour cette policière hors norme au passé si sombre... Une enquête haletante, qui ne nous laisse pas une minute de répit! A la frontière entre thriller et fantastique, nos héros vont devoir enquêter au péril de leur vie pour sauver des innocentes. Un thriller particulièrement sombre - âmes sensibles s'abstenir!!! - qui se dévore de la 1ère à la dernière page. L'imagination débordante de l'auteur nous transporte aux portes de l'enfer! Si vous souhaitez passer des nuits sereines, c'est raté!!
              Lire la suite
              En lire moins
            • CHEEbrice Posté le 8 Juillet 2018
              Le premier volet du duo Svarta la profileuse albinos et Vauvert le colosse casse cou démarre avec la vivacité d'une nouvelle, rythme haletant, découpage vivace des chapitres, nous plongeant directement au coeur d'une fusillade perturbée par des loups surgissent de nulle part. Sire Cédric crée une merveilleuse et atypique fantasy urbaine réveillant d'antiques rituels et divinités daces en y mêlant sa thématique personnelle très gothique. Un petit passage consacré au titre "see you in hell" de Suicide Commando et des passages intenses de violence, de gore avec toujours un extraordinaire réalisme. Sire Cédric est en train de devenir mon auteur préféré! Sans compter que la suite, "le premier sang" va dépasser en tous points ce premier tome!
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.