Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264072160
Code sériel : 5419
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 576
Format : 108 x 177 mm

De fringues, de musique et de mecs

Anatole MUCHNIK (Traducteur)
Date de parution : 21/03/2019
L’autobiographie frappante et électrique d’une figure emblématique du mouvement punk londonien.
Itinéraire d'une véritable enfant du rock, l'autobiographie de Viv Albertine revient sur sa carrière de guitariste dans l'un des tout premiers groupes de punk exclusivement féminin Outre-manche, The Slits. Evocation candide et franche d'un mouvement musical et social qui allait changer l'histoire de la musique, De fringues, de musique et... Itinéraire d'une véritable enfant du rock, l'autobiographie de Viv Albertine revient sur sa carrière de guitariste dans l'un des tout premiers groupes de punk exclusivement féminin Outre-manche, The Slits. Evocation candide et franche d'un mouvement musical et social qui allait changer l'histoire de la musique, De fringues, de musique et de mecs regorge d'anecdotes sur les Clash, les Sex Pistols, Vivienne Westwood, Johnny Thunders et tant d'autres. En retraçant sans tabou ni biais son parcours de gamine de la classe moyenne anglaise des années 70 fascinée par la scène musicale et bien décidée à y faire entrer les filles, puis de jeune femme embarquée dans un mouvement aux excès et au nihilisme affichés, et enfin de femme confrontée au grand vide post-punk qui tente de survivre aux excès, à la maladie, et à l'ennui d'une vie rangée, Viv Albertine livre un texte brûlant d'honnêteté et d'engagement.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264072160
Code sériel : 5419
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 576
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • mocquetsandrine Posté le 16 Février 2020
    Furieusement sincère, Viv Albertine que j'ai découverte grâce à Sophie Rosemont dans Girls Rock se raconte sans détours dans ce livre qu'un manager de passage ne la pensait pas capable d'écrire. Pas de joliesse dans les descriptions parfois crues. Guitariste d'un groupe punk de filles les Slits, elle a traversé une époque de dingues, rencontré des personnalités incroyables. Beaucoup de courage dans cette mise à nue touchante et édifiante, avec un humour décoiffant.
  • Lydls Posté le 17 Octobre 2019
    Quelle vie ! Toute une génération, toute une culture, Viv a toujours été là au bon endroit au moment. Elle nous livre son histoire brut de décoffrage, sans aucun tabou, c'est passionnant. J'ai adoré cette balade, même si au fond je sais qu'elle et moi, on se serait détestées . Maintenant j'ai qu'une envie, c'est de la rencontrer, car ça fait longtemps que quelqu'un n'avait pas parlé avec autant de sincérité.
  • PLL02 Posté le 9 Septembre 2019
    Belle lecture cet été. Je me suis souvenu du concert des Slits à Paris en première partie des Clash. Difficile d’oublier cette soirée que ce livre rappelle, éclaire d’un jour nouveau et rappelle que Viv c’est 100 % les Slits mais c’est aussi 100% une belle personne, déterminée et qui a suivi sa bonne étoile. Mes années punk c’est cela.
  • Leya-niess Posté le 11 Août 2019
    Viv Albertine était la guitariste des Slits, l’un des groupes punks féminins punks. Féminins, féministes. Elle a croisé le chemin de Johnny Rotten, Sid Vicious, Mick Jones, Johnny Thunders, j’en passe… Et au-delà de sa courte carrière au sein du groupe, sa vie est un incroyable combat. Je connaissais rapidement les étapes durant la période « Slits » puisque je suis un peu tombée dans la marmite Rock étant jeune: j’étais d’ailleurs assez fascinée par ce groupe de jeunes femmes qui osaient tout, dont la chanteuse Ari Up avait alors 15 ans… Viv Albertine retrace des anecdotes émouvantes : sa rencontre avec Mick Jones alors qu’ils étaient tous les deux encore à l’école (cette photo d’un tout jeune Mick Jones !), leur histoire d’amour. D’autres histoires sont plutôt amusantes (je ne verrai plus jamais Sid Vicious sous le même angle) ou effrayantes. Elle écrit bien et nous fait entrer dans sa vie.
  • LaFeePetee Posté le 2 Août 2019
    Vous connaissez bien évidemment The Slits#8201;? Mais oui, les Sex Pistols au féminin avec leur célèbre morceau Typical Girl. Allez, je vois briller une étincelle dans vos yeux, on peut donc continuer. son bouquin elle le commence comme ça : « Pour écrire son autobiographie, il faut être un sacré connard, ou alors c’est qu’on est fauché. Moi, c’est un peu des deux. » Elle précise que c’est sa version de la vie, la sienne, tant pis si d’autres sont en désaccord. Cette autobiographie est un outil parfait pour découvrir l’histoire mythique de ce groupe Punk féminin et du mouvement. Elle raconte l’entourage, les stars, les combats, la musique, les rencontres et les chagrins également. Elle dresse un merveilleux récit de cette période musicale que je vous invite à (re) découvrir. Mais « De fringues, de musique et de mecs » n’est pas que ça, c’est également l’histoire de Viv, de l’enfant à la femme et ce récit-là est très touchant. Elle est honnête, sa plume est délicate même si la femme peut être crue et intransigeante. J’ai donc adoré ce bouquin pour la rétrospective et pour la plume de l’autrice.
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…

Lisez maintenant, tout de suite !