RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            De la joie d'être bordélique

            Pocket
            EAN : 9782266283366
            Code sériel : 17181
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 128
            Format : 108 x 177 mm
            De la joie d'être bordélique

            Alexandra MAILLARD (Traducteur)
            Collection : Évolution
            Date de parution : 15/03/2018
            Savez-vous que la science a prouvé que les personnes désordonnées sont plus créatives (et aussi plus intelligentes et plus séduisantes) ?
            Mais être un vrai bordélique et se laisser aller est un art !
            Ce livre va vous apprendre comment vivre dans le bazar (en toute chose et de la cave au...
            Savez-vous que la science a prouvé que les personnes désordonnées sont plus créatives (et aussi plus intelligentes et plus séduisantes) ?
            Mais être un vrai bordélique et se laisser aller est un art !
            Ce livre va vous apprendre comment vivre dans le bazar (en toute chose et de la cave au plafond), en pleine conscience et dans la joie. Et le résultat est époustouflant : vos plantes vont cesser de mourir, votre bouteille de whisky ne s’asséchera plus jamais, vous allez pouvoir vous lâcher, et vous découvrirez que vous avez perdu du poids…
            Il est temps de reprendre votre vie en main et de la débarrasser de la manie du rangement.

            « Un livre poilant et intelligent, à laisser traîner sur toutes les moquettes. » Alix Girod de l'Ain – ELLE

            Jennifer MCCARTNEY est canadienne et vit à Brooklyn. Elle est l’auteur de best-sellers salués par le New York Times et écrit pour la presse écrite et la BBC.
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266283366
            Code sériel : 17181
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 128
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            6.40 €
            Acheter

            Ils en parlent

            " Un livre poilant et intelligent, a laisser traîner sur toutes les moquettes. " Elle, Alix Girod de l'Ain

             

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • bdelhausse Posté le 30 Mai 2019
              Jennifer McCartney se lance dans un pied de nez aux tenants d'un rangement strict à tout prix. Elle se pose en opposante de la "magie du rangement". Et elle le fait avec beaucoup d'humour et de verge... hum, de verve, bien sûr... mais de verge aussi quand elle aborde à de multiples reprises la question de la sexualité épanouie des "rangées coincées" et des "bordéliques jouisseuses"... Cet opus ne va pas loin tout de même. Pas d'analyse. Pas de choses étudiées en profondeur. On est bordélique dans la superficialité. Dans l'apparence. Mais à la lecture, moi qui demande à mes enfants de toujours ranger... je me suis longuement remis en question. Bien sûr qu'il faut ranger, me dis-je, mais de là à en faire un diktat, il y a de la marge. Jennifer McCartney fait rimer bordel avec consumérisme. Et cela m'a énormément déplu, car cela n'a pas le moindre sens, à mon avis. Néanmoins, l'auteure redresse un peu la barre vers la fin en signalant que le bordel ne rime pas avec le fait d'acheter un presse-purée en 7 exemplaires juste pour le plaisir d'en foutre partout... Ouf, je suis (en partie) rassuré. Au final, un livre qui se lit vite et... Jennifer McCartney se lance dans un pied de nez aux tenants d'un rangement strict à tout prix. Elle se pose en opposante de la "magie du rangement". Et elle le fait avec beaucoup d'humour et de verge... hum, de verve, bien sûr... mais de verge aussi quand elle aborde à de multiples reprises la question de la sexualité épanouie des "rangées coincées" et des "bordéliques jouisseuses"... Cet opus ne va pas loin tout de même. Pas d'analyse. Pas de choses étudiées en profondeur. On est bordélique dans la superficialité. Dans l'apparence. Mais à la lecture, moi qui demande à mes enfants de toujours ranger... je me suis longuement remis en question. Bien sûr qu'il faut ranger, me dis-je, mais de là à en faire un diktat, il y a de la marge. Jennifer McCartney fait rimer bordel avec consumérisme. Et cela m'a énormément déplu, car cela n'a pas le moindre sens, à mon avis. Néanmoins, l'auteure redresse un peu la barre vers la fin en signalant que le bordel ne rime pas avec le fait d'acheter un presse-purée en 7 exemplaires juste pour le plaisir d'en foutre partout... Ouf, je suis (en partie) rassuré. Au final, un livre qui se lit vite et prête à sourire. Rien qui me décidera -cependant- à pousser mes enfants à foutre le bordel partout dans la maison. Surtout quand je marche sur un Lego bien pointu qui traîne...
              Lire la suite
              En lire moins
            • machachou Posté le 6 Août 2018
              Un livre plein d'humour qui m'a souvent fait rire mais qui rend aussi compte d'une bien dure réalité : le monde est un planning géant où l'on ordonne tout et où il faut à tout prix rentrer dans des cases ! Un livre qui prône le bordel absolu pour être plus heureux, un nouvel art de vivre !
            • antigoneCH Posté le 29 Mars 2018
              Ceci n'est pas un livre sur le rangement. Ce n'est pas non plus un livre de développement personnel. Ceci est juste une parodie. Et tu ouvres ce livre, donc, reçu un beau jour avec une pluie de badges (moment joyeux), persuadée de ne pas être la cible d'un ouvrage qui prône ainsi dès sa couverture l'art du dérangement, toi qui vient de commencer un bullet journal, qui n'a de cesse de faire des piles droites, de ranger derrière tes enfants et de vouloir contrôler tout bazar susceptible de débordement... Et en fait si, tu te découvres un peu bordélique (quoique organisée), puisque tu aimes (dans le désordre) les ardoises à craie, entasser des livres, des objets de décoration, enfourner tes vêtements dans le placard au petit bonheur la chance, collectionner. Tu n'avais pas réalisé qu'il pouvait y avoir une conspiration du rangement, que quelques grandes marques (suédoises par exemple) complotaient pour nous donner envie d'acheter armoires, bibliothèques et autres casiers... Hihihi. Ce qui n'est pas faux. Car toi aussi tu as succombé aux bibliothèques Billy, aux corbeilles en rotin, aux si jolis boîtes en carton colorées. Rhhhaaa ! Mais que faire donc ? Comment profiter de la vie, déstresser, et... Ceci n'est pas un livre sur le rangement. Ce n'est pas non plus un livre de développement personnel. Ceci est juste une parodie. Et tu ouvres ce livre, donc, reçu un beau jour avec une pluie de badges (moment joyeux), persuadée de ne pas être la cible d'un ouvrage qui prône ainsi dès sa couverture l'art du dérangement, toi qui vient de commencer un bullet journal, qui n'a de cesse de faire des piles droites, de ranger derrière tes enfants et de vouloir contrôler tout bazar susceptible de débordement... Et en fait si, tu te découvres un peu bordélique (quoique organisée), puisque tu aimes (dans le désordre) les ardoises à craie, entasser des livres, des objets de décoration, enfourner tes vêtements dans le placard au petit bonheur la chance, collectionner. Tu n'avais pas réalisé qu'il pouvait y avoir une conspiration du rangement, que quelques grandes marques (suédoises par exemple) complotaient pour nous donner envie d'acheter armoires, bibliothèques et autres casiers... Hihihi. Ce qui n'est pas faux. Car toi aussi tu as succombé aux bibliothèques Billy, aux corbeilles en rotin, aux si jolis boîtes en carton colorées. Rhhhaaa ! Mais que faire donc ? Comment profiter de la vie, déstresser, et arrêter de perdre son temps à ranger ? Jennifer McCartney a quelques astuces, elle propose déjà de sortir une bonne bouteille de vin de sa cave, et puis de semer du bordel partout dans la maison. De la joie d'être bordélique assume complètement sa résolution d'être à contre courant de La magie du rangement, récent best seller, sur le principe que toutes les maisons bien rangées se ressemblent et sont sans âme. La science a prouvé que les personnes désordonnées étaient plus créatives, profitons-en ! Jennifer McCartney vit à Brooklyn mais elle distille un humour et des conseils applicables en france... et si personnellement tu serais plutôt une adepte du slow life et du minimalisme (sauf en matière de livres, et sans vraiment y arriver non plus), tu as vraiment beaucoup ri... et tu en as profité pour t'acheter quelques nouvelles fringues ! Histoire d'ajouter un peu de bordel dans ton armoire déjà pleine.
              Lire la suite
              En lire moins
            • laure14 Posté le 13 Mai 2017
              Lu en quelques heures. Ce livre est l'anti livre "la magie du rangement" de Marie Kondo dont l'auteur se moque à de nombreuses reprises. Le mot d'ordre c'est : le rangement ne fait pas le bonheur bien au contraire. Un livre plein d'humour, déculpabilisant, un moment agréable de lecture pour un après-midi ensoleillé.
            • Cassy Posté le 14 Avril 2017
              Vous l’avez sans doute compris en lisant le titre, cet ouvrage est un anti-guide du rangement, une parodie de tous ces livres qui vous expliquent que ranger est bénéfique et va changer toute votre vie. Si vous êtes sceptique, comme moi, concernant ces guides, alors De la joie d’être bordélique est fait pour vous ! Je n’ai jamais lu de titre pour apprendre à ranger, car sans être bordélique pour autant, je n’aime pas que tout soit impeccable, sans vie, digne d’une maison-témoin. Grâce à cet ouvrage, j’ai pu découvrir ce qui se dit dans les livres sur le rangement et j’en ai eu les cheveux qui se dressaient sur la tête : arracher les pages d’un livre et ne garder que celles qui nous ont plu ou ranger ses chaussettes en torsades et non pas en boule comme tout un chacun le fait et bien d’autres aberrations. Je ne vois tout simplement en quoi toutes ces choses pourraient me rendre plus heureuse et le livre de Jennifer McCartney, lui, m’a fait du bien. L’auteure est très drôle et m’a fait me sentir normal, être désordonné n’est pas une tare ! Je me suis reconnue dans beaucoup de situations et cela m’a... Vous l’avez sans doute compris en lisant le titre, cet ouvrage est un anti-guide du rangement, une parodie de tous ces livres qui vous expliquent que ranger est bénéfique et va changer toute votre vie. Si vous êtes sceptique, comme moi, concernant ces guides, alors De la joie d’être bordélique est fait pour vous ! Je n’ai jamais lu de titre pour apprendre à ranger, car sans être bordélique pour autant, je n’aime pas que tout soit impeccable, sans vie, digne d’une maison-témoin. Grâce à cet ouvrage, j’ai pu découvrir ce qui se dit dans les livres sur le rangement et j’en ai eu les cheveux qui se dressaient sur la tête : arracher les pages d’un livre et ne garder que celles qui nous ont plu ou ranger ses chaussettes en torsades et non pas en boule comme tout un chacun le fait et bien d’autres aberrations. Je ne vois tout simplement en quoi toutes ces choses pourraient me rendre plus heureuse et le livre de Jennifer McCartney, lui, m’a fait du bien. L’auteure est très drôle et m’a fait me sentir normal, être désordonné n’est pas une tare ! Je me suis reconnue dans beaucoup de situations et cela m’a rassurée (et bien fait rire aussi). Il y a par contre de l’exagération que j’ai nettement moins appréciée. Je n’ai pas trop aimé le parallèle être désordonné/être sale. Je pense qu’on peut laisser traîner des papiers tout en nettoyant sa maison et en ne laissant pas son linge sale par terre. Après, je pense que c’est totalement assumé car il s’agit d’une parodie mais j’avoue avoir un peu été déçue par certains passages. Pour conclure, un anti-guide qui fait plaisir à lire et qui nous enjoint de vivre comme on le souhaite !
              Lire la suite
              En lire moins
            Vivez mieux avec Pocket
            Inscrivez-vous à la newsletter pour découvrir des conseils qui répondent aux grandes et petites questions que chacun peut se poser.

            Lisez maintenant, tout de suite !

            • Par Lisez

              5 livres pour en finir avec les bonnes résolutions

              Il y a ceux et celles qui aimeraient se mettre au régime, il y a les autres qui ont décidé d'arrêter la cigarette et le gluten, les autres encore qui veulent se débarrasser des mauvaises ondes qui les entourent. Et puis il y a vous, avec votre penchant pour le sucre et votre besoin quotidien de râler un bon coup. À vous qui ne comprenez pas pourquoi 69% des Français souhaitent prendre des bonnes résolutions à chaque début d'année (enquête Toluna/Newpharma), nous avons les livres qu'il vous faut.

              Lire l'article
            • Par Pocket

              10 livres à offrir à votre maman pour la fête des mères

              Déjà mai ! C’est bientôt la fête des mères et vous n’avez toujours pas acheté de cadeau à votre maman ? Tant mieux ! Il est encore temps de lui offrir une expérience d’introspection, de découverte, de spiritualité, de bonheur, un moment pour grandir, se réjouir... Bref, de lui offrir un livre ! Et ce qu’il y a de bien avec un livre, c'est qu’il peut aussi être offert à tout instant. Un vrai beau cadeau plein de sens. Comment choisir ? On vous donne des pistes.

              Lire l'article