Lisez! icon: Search engine
Archipoche
EAN : 9782377354993
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 312
Format : 10,8 x 17,7 mm

Dernier bus pour Woodstock

Claude Bonnafont (Traducteur)
Collection : Suspense
Date de parution : 20/08/2020
Qui a tué la jeune Sylvia Kaye, auto-stoppeuse dont on a retrouvé le corps dans la cour d’un pub de Woodstock, non loin d’Oxford ? La première enquête de l’inspecteur Morse de nouveau disponible. Une série qui a valu à Colin Dexter plusieurs récompenses majeures et a connu plusieurs adaptations pour la télévision.
« Morse est l’un détectives les plus suffisants, les plus susceptibles et brillants depuis Hercule Poirot. » The New York Times Book Review

La dernière fois qu’on a vu vivante la jolie Sylvia Kaye, elle faisait du stop pour se rendre à Woodstock, non loin d’Oxford. Puis on a retrouvé son...
« Morse est l’un détectives les plus suffisants, les plus susceptibles et brillants depuis Hercule Poirot. » The New York Times Book Review

La dernière fois qu’on a vu vivante la jolie Sylvia Kaye, elle faisait du stop pour se rendre à Woodstock, non loin d’Oxford. Puis on a retrouvé son corps dénudé dans la cour d’un pub.

Alors que les pistes se multiplient, l’inspecteur Morse voit la perspective de résoudre rapidement l’enquête s’éloigner peu à peu. Qu’ils soient des universitaires distingués ou de simples employés d’une compagnie d’assurances, tous les suspects lui mentent !

Morse est cependant persuadé que la seconde auto-stoppeuse vue en compagnie de Sylvia est la clé de l’énigme. Mais sa confiance est ébranlée par la nonchalance de celle-ci quand il la trouve enfin. Son charme aussi le déstabilise...

Avec ce premier roman, Colin Dexter créait un personnage atypique, qui a depuis pris place au Panthéon de la littérature policière aux côtés des plus grands.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782377354993
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 312
Format : 10,8 x 17,7 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • winnies89 Posté le 21 Octobre 2020
    Pour commencer, je tiens à remercier Babelio et les éditions de l'Archipel qui m'ont permis de découvrir ce livre grâce à la Masse Critique du mois d'octobre. Merci pour votre confiance ! Tout d'abord, il faut savoir que je ne connais pas la série tv britannique créée par Russel Lewis les enquêtes de l'inspecteur Morse d'après les romans de Colin Dexter et qui est en France diffusée sur France 3. Mon incursion dans l'univers de Colin Dexter est donc totalement inédite. Pas de point de comparaison, et ce n'est que mieux. Lorsque l'histoire commence, une jeune femme du nom de Sylvia Kaye attend le bus pour se rendre à Woodstock. Elle est accompagnée d'une autre jeune femme. Le bus tardant à arriver, elle décide d'écourter cette attente et de faire du stop. La prochaine fois qu'on la reverra, elle sera morte. Que s'est-il passé pendant le trajet menant d'Oxford à Woodstock ? L'inspecteur principal Morse entre rapidement en scène. Accompagné du sergent Lewis ils se lancent dans cette enquête. Sous son air désinvolte Morse analyse, scrute tout, déduit. Il remarque des détails qui paraîtraient insignifiants et qui pourtant vont aider à faire basculer l'enquête. Car même s'il y a ici de... Pour commencer, je tiens à remercier Babelio et les éditions de l'Archipel qui m'ont permis de découvrir ce livre grâce à la Masse Critique du mois d'octobre. Merci pour votre confiance ! Tout d'abord, il faut savoir que je ne connais pas la série tv britannique créée par Russel Lewis les enquêtes de l'inspecteur Morse d'après les romans de Colin Dexter et qui est en France diffusée sur France 3. Mon incursion dans l'univers de Colin Dexter est donc totalement inédite. Pas de point de comparaison, et ce n'est que mieux. Lorsque l'histoire commence, une jeune femme du nom de Sylvia Kaye attend le bus pour se rendre à Woodstock. Elle est accompagnée d'une autre jeune femme. Le bus tardant à arriver, elle décide d'écourter cette attente et de faire du stop. La prochaine fois qu'on la reverra, elle sera morte. Que s'est-il passé pendant le trajet menant d'Oxford à Woodstock ? L'inspecteur principal Morse entre rapidement en scène. Accompagné du sergent Lewis ils se lancent dans cette enquête. Sous son air désinvolte Morse analyse, scrute tout, déduit. Il remarque des détails qui paraîtraient insignifiants et qui pourtant vont aider à faire basculer l'enquête. Car même s'il y a ici de nombreuses pistes possibles, même si Morse se trompera, sera déstabilisé par Sue hélas ! Il résoudra cette enquête avec succès. Morse a ce quelque chose qui fait de lui un excellent détective. L'instinct, le flair. Il m'a fait penser à Columbo et cela est loin d'être péjoratif. On alterne les points de vue de différents personnages. On entre dans leur tête. Tout cela nous amène à se poser un tas de questions, à vouloir enfin découvrir la vérité, le coupable. Parce que si Morse a une idée assez clair du coupable, moi j'étais totalement dans le flou. Jusque tard dans le récit, j'étais persuadé que c'était un crime assez convenu, simple. Pourtant, on en est bien loin. L'auteur brouille les pistes, mélange les possibilités et lorsque la vérité éclate elle est bien plus complexe que ce à quoi l'on pouvait s'attendre. En bref, J'ai bien aimé cette première incursion dans l'univers de Morse. Une affaire assez sombre, liaisons, mensonges, drame. Le duo Morse/Lewis marche bien. Un bon roman policier à réserver aux amateurs du genre !
    Lire la suite
    En lire moins
  • maudisreading Posté le 17 Octobre 2020
    J’ai eu du mal rentrer dans l’histoire, l’auteur nous balade entres différentes lieux et différents suspects et j’avoue m’être sentie un peu perdu. Mais après quelques chapitres, je suis totalement rentrée dans l’enquête et dans l’intrigue. Colin Dexter nous balade d'hypothèse en hypothèse au gré de l'intuition et de l'imagination débordante de Morse, son enquêteur vedette. L'intrigue subtile et intelligente est si brillamment menée que le lecteur ne peut que suivre sans jamais vraiment pouvoir anticiper ni même deviner où on l'entraine.
  • ludi33 Posté le 29 Août 2020
    Dernier bus pour Woodstock est le premier roman mettant en scène l'inspecteur Morse, oui,  qui de la série ! Dans ce polar old school, on suit Morse et Lewis, son adjoint, dans leur enquête sur le meurtre d'une jeune femme. D'indices en fausses pistes, le duo va finir par mettre la main sur le coupable. Comme dans les séries policières qui en sont adaptées, le roman n'avance pas sur un rythme trépidant et l'auteur prend son temps pour déployer son intrigué. Pas de course poursuite ou de suspense haletant ici, juste une enquête qui se résout à l'ancienne, à coup de réflexion devant une bonne pinte de bière. Ce roman est un vrai plaisir à lire et nous offre le début d'une série littéraire dont j'ai hâte de découvrir la suite. Merci à Mylène des éditions de l'archipel pour la lecture de ce roman policier de qualité.
  • Jessperluette Posté le 24 Août 2020
    Le coprs d'une jeune femme est retrouvé à l'arrière d'un pub. Le meurtrier était-il un client du bar ou faut-il le chercher ailleurs ? Colin Dexter prend un malin plaisir à nous mener d'une piste à l'autre. Il nous embrouille bien. Tellement, que je n'avais aucune idée de qui pouvait avoir tué Sylvia. Et cet Inspecteur Morse c'est quelque chose. Il est difficile à cerner. Je prévois de lire Portée disparue qui sort début septembre pour en savoir plus sur ce monsieur intriguant. Il fait penser à Sherlock Holmes dans sa manière de procéder. Je n'ai jamais regardé la série et ça ne me dit rien, mais je compte bien en lire davantage. Et puis c'est anglais, donc un gage de qualité !
  • Aliseya Posté le 16 Août 2020
    Je ne connaissais que de nom la série dérivée des livres de l’auteur et c’est curieuse que je me suis penchée dans ce premier opus. J’ai été un peu dérouté au début par la narration et l’attitude des personnages, mais je me suis rappelé que la série a commencé en 1975. Il faut donc se remettre dans le contexte de l’époque et à partir de là, tout fonctionne à merveille. Je dois dire que Morse est un inspecteur atypique par rapport à son collègue Lewis que j’ai plus apprécié au final. Ce qui n’empêche pas que ce duo fonctionne bien grâce à la franchise des deux personnages. Malgré tout, je suis resté assez détaché des intervenants de ce récit. Pour l’histoire, mon seul point noir est la présence récurrente de l’alcool tout au long de l’intrigue et qui au final n’a aucun rôle dans cette histoire. Par contre, l’enquête est intéressante. On patauge dans l’inconnu et les fausses pistes, et l’on est aussi perdu que nos policiers. L’auteur nous balade avec des indices qui n’en sont pas vraiment. J’ai été frustré dans le bon sens du terme de ne pas arriver à savoir qui était le ou la coupable avant les dernières pages... Je ne connaissais que de nom la série dérivée des livres de l’auteur et c’est curieuse que je me suis penchée dans ce premier opus. J’ai été un peu dérouté au début par la narration et l’attitude des personnages, mais je me suis rappelé que la série a commencé en 1975. Il faut donc se remettre dans le contexte de l’époque et à partir de là, tout fonctionne à merveille. Je dois dire que Morse est un inspecteur atypique par rapport à son collègue Lewis que j’ai plus apprécié au final. Ce qui n’empêche pas que ce duo fonctionne bien grâce à la franchise des deux personnages. Malgré tout, je suis resté assez détaché des intervenants de ce récit. Pour l’histoire, mon seul point noir est la présence récurrente de l’alcool tout au long de l’intrigue et qui au final n’a aucun rôle dans cette histoire. Par contre, l’enquête est intéressante. On patauge dans l’inconnu et les fausses pistes, et l’on est aussi perdu que nos policiers. L’auteur nous balade avec des indices qui n’en sont pas vraiment. J’ai été frustré dans le bon sens du terme de ne pas arriver à savoir qui était le ou la coupable avant les dernières pages et la révélation de Morse. Pour conclure, ce fut une plongée intéressante dans un policier ancienne génération où il n’est pas si facile que ça de jouer à l’enquêteur. Cela change de ce que l’on a actuellement et m’a fait découvrir un style différent de narration et d’approche du genre policier.
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.