Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264076113
Code sériel : 5522
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 312
Format : 108 x 177 mm

Derniers mètres jusqu'au cimetière

Alexandre ANDRÉ (Traducteur)
Date de parution : 05/03/2020
Une comédie noire à l’humour décalé.
À 37 ans, Jaakko a tout pour être heureux.
Jusqu’au jour où, lors d’une simple visite médicale, il apprend qu’il va bientôt mourir. La raison de ce triste verdict : quelqu’un l’empoisonne depuis longtemps à son insu.
Alors que cette annonce aurait suffi pour faire de cette journée la pire de sa vie,...
À 37 ans, Jaakko a tout pour être heureux.
Jusqu’au jour où, lors d’une simple visite médicale, il apprend qu’il va bientôt mourir. La raison de ce triste verdict : quelqu’un l’empoisonne depuis longtemps à son insu.
Alors que cette annonce aurait suffi pour faire de cette journée la pire de sa vie, Jaakko n’est pas au bout de ses surprises.
En rentrant chez lui, il découvre sa femme sur la chaise longue du jardin en plein ébat avec le livreur de leur entreprise. Trop, c’est trop !
Jaakko décide d’utiliser les derniers jours qui lui restent pour enquêter lui-même sur son empoisonnement. Et nombreux sont ceux à avoir un mobile pour le tuer, lui qui est l’heureux propriétaire d’une société hautement rentable et spécialisée dans la culture d’un champignon : le matsutake. Une espèce particulière qui pousse en Finlande et dont les Japonais raffolent au point de l’acheter à des prix déraisonnables !
Le chemin de la vérité sera parsemé de morts, qui n’empêcheront pas Jaakko de garder en tête le plus important : c’est surtout dans les derniers mètres jusqu’au cimetière qu’il faut profiter de chaque instant.

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264076113
Code sériel : 5522
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 312
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • BooksandMartini Posté le 8 Juin 2021
    Depuis le temps que je voulais le lire, et bien c’est chose faite ! • Alors ça n’a pas été une lecture transcendante, encore une fois. Mais c’était tout de même un très très bon moment en Finlande. C’est étonnant de voir tout ce qui découle après l’annonce au personnage principal que quelqu’un tente de le tuer par empoisonnement. Et comme jne mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule... J’ai aimé suivre Jaakko mener sa petite enquête en toute franchise. Suivre son raisonnement, et tenter de réfléchir comme lui. • Mais ce n’est pas la lecture du mois, loin de là. C’était agréable. Dépaysant. En même temps la culture du champignon et la Finlande j’y connais pas grand grand chose qu’on ce le dise. L’histoire est très bien écrite, quelque longueurs certes, mais dans l’ensemble c’était presque parfait. Quel pointe de sarcasme, qui tombait à pic les 3/4 du temps !
  • frimoussette Posté le 15 Mai 2021
    Ah que j'aime les auteurs des pays scandinaves !! Antti Tuomainen va rejoindre les Jonas Jonasson , Jo Nesbo ,Arto Paasilinna ..... La Finlande pays bien inconnu pour moi Nous allons suivre les aventures assez déjantées de Jaakko Kaunismaa directeur d'entreprise de champignons qui vit à Hamina au sud de la Finlande , en bord de mer Baltique . Il découvre qu'il va mourir car quelqu'un l'empoisonne à petit feu Il doit donc savoir qui , comment et pourquoi on veut le zigouiller . Vont s'en suivre des aventures rocambolesques . Qui me font penser à Jonas Jonasson et son vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire. C'est loufoque , le ton est drôle . Certaines scènes m'ont beaucoup fait rire Totalement improbables mais à prendre au 12eme degré ! Le froid de ces latitudes doit appuyer sur le cerveau de tous ces auteurs et exacerber leur folie douce ! Finalement ce sursis de vie donne au héros une envie de vivre et savourer chaque instant ; de petites choses comme déguster une bonne glace , se lever le matin et se dire " ah chouette je suis vivant " . Cette philosophie devrait nous servir à tous en ces temps si troublés et anxiogènes
  • AnneLiseBesnier Posté le 26 Janvier 2021
    Livre agréable à lire mais qui manque de dynamisme. Une comédie à la scandinave avec une plongée dans l'esprit finlandais, dans les moeurs et les paysages. On s'attache à la naÏveté du personnage principal et on le suit avec plaisir. J'ai souri mais rarement plus. Une bonne lecture mais pas un roman tordant.
  • Honolulu Posté le 5 Janvier 2021
    Jaakko a 37 ans et tout pour être heureux lorsqu'il découvre un peu par hasard lors d'un rendez-vous chez son médecin qu'il ne lui reste plus beaucoup de temps à vivre. Il se fait empoisonner. Plutôt que de s'abandonner à cet effroyable verdict, il décide avant de passer l'arme à gauche de découvrir qui l'assassine, et par la même occasion de sauver son entreprise de champignons mastutake, en proie à la concurrence de malfrats venus lui voler son business dont il avait alors le quasi monopole. Sur le papier, l'idée est vraiment bonne et plutôt originale. J'ai apprécié ce côté fantasque qui colle bien à Antti Tuomainen. Il met en scène un anti-héros se retrouvant dans des situations assez drôles et complètement rocambolesques. J'aime l'absurde, le décalé, donc ça m'a vraiment plu. Quelques passages valent selon moi leur pesant de cacahuètes (la scène dans le restaurant). Mais, autant appréciable soit le style et le ton décalés, ça ne fait pas tout. Le récit perd un peu de son intérêt au fil des pages, et malgré une fin plus dynamique, j'avoue m'être un peu perdue en cours de route. Petite déception. Et ça m'embête de le dire, car j'aime beaucoup ce monsieur. En bref,... Jaakko a 37 ans et tout pour être heureux lorsqu'il découvre un peu par hasard lors d'un rendez-vous chez son médecin qu'il ne lui reste plus beaucoup de temps à vivre. Il se fait empoisonner. Plutôt que de s'abandonner à cet effroyable verdict, il décide avant de passer l'arme à gauche de découvrir qui l'assassine, et par la même occasion de sauver son entreprise de champignons mastutake, en proie à la concurrence de malfrats venus lui voler son business dont il avait alors le quasi monopole. Sur le papier, l'idée est vraiment bonne et plutôt originale. J'ai apprécié ce côté fantasque qui colle bien à Antti Tuomainen. Il met en scène un anti-héros se retrouvant dans des situations assez drôles et complètement rocambolesques. J'aime l'absurde, le décalé, donc ça m'a vraiment plu. Quelques passages valent selon moi leur pesant de cacahuètes (la scène dans le restaurant). Mais, autant appréciable soit le style et le ton décalés, ça ne fait pas tout. Le récit perd un peu de son intérêt au fil des pages, et malgré une fin plus dynamique, j'avoue m'être un peu perdue en cours de route. Petite déception. Et ça m'embête de le dire, car j'aime beaucoup ce monsieur. En bref, un roman déconcertant, qui se laisse apprécier si on aime l'invraisemblable et l'absurde, mais auquel il manque malheureusement un petit quelque chose pour le rendre plus vivant (sans mauvais jeu de mots, ha ha
    Lire la suite
    En lire moins
  • Polardesglaces Posté le 16 Décembre 2020
    Après avoir écumé les auteurs islandais, norvégiens, suédois et danois, il ne me restait plus qu’à faire un tour du côté de la Finlande. Avec Derniers mètres jusqu’au cimetière, d’Antti Tuomainen, j’ai été très agréablement récompensé. Sans être un sommet du polar, ce roman est est intéressant et l’on se prend à mener l’enquête aux côtés de Jaakko, pour découvrir la vérité. En fait, ce livre n’est ni un polar, ni un thriller, mais un roman noir, sinistre à souhait, où le protagoniste principal essaie de savoir qui l’empoisonne à petit feu. Les candidats au meurtre sont nombreux, à commencer par la propre femme de Jaakko qui, non seulement à un amant mais rêve d’évincer son mari à la tête d’une entreprise d’exportation de champignons. L’ensemble est assez savoureux. Je me replongerai certainement dans cet auteur.
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…