Lisez! icon: Search engine
Archipoche
EAN : 9782377352395
Façonnage normé : POCHE

Des vérités cachées

Claire BRETON (Traducteur)
Date de parution : 02/01/2019
Deux cadavres retrouvés dans le paisible comté du Northemburland.. Tous deux entourés de pétales de fleurs. Une énigme à résoudre pour l'inspectrice Vera Stanhope, héroïne de la série à succès diffusée sur France 3.
Un corps couvert de fleurs : Vera débusquera-t-elle l'assassin ?  Il fait chaud, ce jour-là, sur les côtes du Northumberland. Revenue d’une virée en ville, Julie Armstrong n’aurait jamais cru faire une aussi macabre découverte : son fils étranglé dans sa baignoire, le corps couvert de fleurs sauvages...Ce meurtre d’«esthète»... Un corps couvert de fleurs : Vera débusquera-t-elle l'assassin ?  Il fait chaud, ce jour-là, sur les côtes du Northumberland. Revenue d’une virée en ville, Julie Armstrong n’aurait jamais cru faire une aussi macabre découverte : son fils étranglé dans sa baignoire, le corps couvert de fleurs sauvages...Ce meurtre d’«esthète» laisse l’inspectrice Vera Stanhope et son équipe sous le choc. Lorsqu’un second corps est découvert dans un décor similaire, Vera sait vite ce qu’elle doit faire pour débusquer le criminel.Rares sont les indices susceptibles d’aiguiller Vera, mais la voilà intriguée par le groupe d’amis qui a découvert le second corps. Qu’est-ce qui relie ces quatre hommes et cette femme ? Pendant ce temps, le tueur reste dans l’ombre, attendant l’occasion de reproduire son œuvre d’art morbide...Solitaire et grande gueule, plus portée sur le single malt que sur l’Earl Grey, le personnage d’inspectrice créé par Ann Cleeves a rejoint Poirot et Mrs Marple au panthéon des détectives de caractère !
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782377352395
Façonnage normé : POCHE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Mimi6231 Posté le 9 Octobre 2020
    Une enquête aux suspects nombreux dans un Angleterre traditionnelle. Pour le décor on a le sentiment d'être avec l'héritière de PD James. L'enquêtrice a un caractère trempé et une personnalité très marquée, elle est tout à la fois, attachante, captivante et agaçante mais pour autant pas moins perspicace. Elle s'appuie tout à la fois sur les indices concrets, son intuition et sa perception des relations humaines. Tout se déroule au milieu de relations amicales, familiales, amoureuses qui s'entrecoupent. En rédigeant cette critique, la référence à Agatha Christie m'est venue à l'esprit mais je ne l'ai pas retenue... et je me demande si je n'ai pas eu tort. A l'analyse, si je ne l'ai pas retenue c'est plutôt par rapport à la forme plus qu'au fond. En effet Vera est quasi l'antithèse d'Hercule Poirot, tout en tact, préciosité, raffinement, savoir vivre, soin dans l'habillement et le comportement. Pour la démarche, les procédés ont de nombreux points communs dans l'esprit, à la différence que l'une appartient à la police officielle et l'autre travaille en privé. Un roman plaisant bien dans la tradition du roman policier anglais. Une bonne lecture.
  • VALENTYNE Posté le 5 Octobre 2020
    L'action se passe dans un petit village côtier au nord de l'Angleterre. Luke, 16 ans vient d'être retrouvé, sans vie, dans la baignoire. c'est sa mère Julie qui découvre le corps. Sa soeur, Laura 14 ans dormait dans la pièce voisine et n'a rien entendu. Tout d'abord La mère de Luke pense à un suicide : celui ci était dépressif suite à la mort accidentelle de son ami Tom. L'enquêtrice Vera Stanhope entre en scène assez rapidement et nous apprend que Luke a été assassiné, étranglé. Peu de temps après, un deuxième crime est commis : une jeune femme est retrouvée dans une petite cavité naturelle où la mer montante s'engouffre et manque emporter le corps . Ce crime est très similaire avec le premier, avec une mise en scène : des fleurs sauvages ont été lancées près des deux corps. L'enquêtrice va naviguer (à vue) entre quatre suspects masculins, il faut trouver le lien entre les deux victimes qui n'est pas visible de suite. On trouve également comme dans tout bon policier des fausses pistes. Ce qui m'intéressé le plus est le personnage de l'enquêtrice : sans rien révolutionner dans le genre, Ann Cleeves arrive à la décrire de façon crédible et... L'action se passe dans un petit village côtier au nord de l'Angleterre. Luke, 16 ans vient d'être retrouvé, sans vie, dans la baignoire. c'est sa mère Julie qui découvre le corps. Sa soeur, Laura 14 ans dormait dans la pièce voisine et n'a rien entendu. Tout d'abord La mère de Luke pense à un suicide : celui ci était dépressif suite à la mort accidentelle de son ami Tom. L'enquêtrice Vera Stanhope entre en scène assez rapidement et nous apprend que Luke a été assassiné, étranglé. Peu de temps après, un deuxième crime est commis : une jeune femme est retrouvée dans une petite cavité naturelle où la mer montante s'engouffre et manque emporter le corps . Ce crime est très similaire avec le premier, avec une mise en scène : des fleurs sauvages ont été lancées près des deux corps. L'enquêtrice va naviguer (à vue) entre quatre suspects masculins, il faut trouver le lien entre les deux victimes qui n'est pas visible de suite. On trouve également comme dans tout bon policier des fausses pistes. Ce qui m'intéressé le plus est le personnage de l'enquêtrice : sans rien révolutionner dans le genre, Ann Cleeves arrive à la décrire de façon crédible et attachante. l'enquêtrice a, comme on dit, certaines casseroles à traîner : La cinquantaine, seule, alcoolique. Elle n'en est que plus humaine. La nature et en particulier les oiseaux de mer apporte une touche d'exotisme et de dépaysement. Un polar bien pensé avec du suspense, je n'avais pas trouvé le coupable...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lauryn Posté le 24 Mai 2019
    Une enquête passionnante, des suspects difficiles à cerner, pas de grand méchant idéal, une ambiance sombre et parfois lourde... un vrai polar comme je les aime !
  • MesCarnetsLitteraires Posté le 19 Février 2019
    Je ne connais absolument pas la série mais j'ai lu il y a quelques jours un autre tome et j'avais beaucoup aimé l'intrigue, le style et l'ambiance générale. Cette nouvelle lecture a confirmé mon 1er avis. Je suis définitivement fan de cette série policière très British et je suis très curieuse de voir comment elle a été adaptée à l'écran ! J'ai beaucoup apprécié l'intrigue, les nombreux personnages et le dénouement auquel je ne m'attendais absolument pas ! Bien-sûr le rythme est assez lent, il n'y a ni effusions de sang ni rebondissements toutes les trois pages mais c'est justement ce qui fait le charme de cette lecture. Enfin, le style de Vera est particulier mais c'est une femmme attachante et j'aimerais beaucoup que sa vie privée et son passé soient un peu plus développés dans de prochains tomes que je lirai avec plaisir 😉
  • Etsionbouquinait Posté le 12 Février 2019
    Si vous comptez parmi les téléspectateurs de France 3, le nom de Vera Stanhope ne vous est probablement pas inconnu grâce à la série télévisée « Les enquêtes de Vera ». N’ayant pas suivi la série, j’ai préféré faire sa connaissance à travers les livres d’Ann Cleeves. Dans cette enquête, sous le titre Des vérités cachées, l’auteure nous emmène dans une ville du Northumberland (dans le nord-est d’Angleterre) pour enquêter sur le meurtre d’un garçon… Un soir, Julie Armstrong s’octroie une petite sortie bien méritée. Divorcée, sa vie tourne presque exclusivement autour de son fils Luke ; sa fille Laura se retrouvant mise un peu de côté. Mais Luke a des troubles d’apprentissage et demande beaucoup d’attention et de soutien. En rentrant à la maison, fatiguée et encore sous l’emprise de l’alcool, elle découvre son fils mort dans une baignoire. Julie s’effondre et culpabilise aussitôt d’avoir laissé son fils seul, de ne pas l’avoir épaulé suffisamment, de ne pas l’avoir empêché de se suicider. Néanmoins, lorsque Vera Stanhope arrive sur les lieux du crime, son verdict est clair : le jeune garçon a été assassiné. Quelque temps après, un autre cadavre vient d’être découvert, arrangé de façon semblable. Nul doute, c’est... Si vous comptez parmi les téléspectateurs de France 3, le nom de Vera Stanhope ne vous est probablement pas inconnu grâce à la série télévisée « Les enquêtes de Vera ». N’ayant pas suivi la série, j’ai préféré faire sa connaissance à travers les livres d’Ann Cleeves. Dans cette enquête, sous le titre Des vérités cachées, l’auteure nous emmène dans une ville du Northumberland (dans le nord-est d’Angleterre) pour enquêter sur le meurtre d’un garçon… Un soir, Julie Armstrong s’octroie une petite sortie bien méritée. Divorcée, sa vie tourne presque exclusivement autour de son fils Luke ; sa fille Laura se retrouvant mise un peu de côté. Mais Luke a des troubles d’apprentissage et demande beaucoup d’attention et de soutien. En rentrant à la maison, fatiguée et encore sous l’emprise de l’alcool, elle découvre son fils mort dans une baignoire. Julie s’effondre et culpabilise aussitôt d’avoir laissé son fils seul, de ne pas l’avoir épaulé suffisamment, de ne pas l’avoir empêché de se suicider. Néanmoins, lorsque Vera Stanhope arrive sur les lieux du crime, son verdict est clair : le jeune garçon a été assassiné. Quelque temps après, un autre cadavre vient d’être découvert, arrangé de façon semblable. Nul doute, c’est le même meurtrier. Vera, son adjoint Joe et ses collègues se mettent en quatre pour l’arrêter. Ann Cleeves met en scène des caractères très variés et intéressants, majoritairement dans le milieu universitaire. En effet, la deuxième victime a été retrouvée par un groupe d’amis qui partage la même passion : l’ornithologie. Evidemment, tout le monde a ses faces cachées, côtés sombres, ses secrets. Un universitaire âgé au charisme magnétique, un bibliothécaire dont la femme s’est suicidé dans le passé, un homme qui vit plutôt isolé avec sa mère et bien d’autres encore… Le lecteur se fait plaisir à jeter la culpabilité tantôt sur l’un, tantôt sur l’autre. Vera interroge chacun avec minutie. Elle arrive en grandes pompes, bruyamment avec ses kilos de trop, son apparence plutôt négligée, roulant les yeux en cachette quand on lui propose une tasse de thé (le verre de whiskey sur la photo est pour elle !). Au début, les gens ont tendance à la sous-estimer. Mais vite, les traits de ceux qui ont quelque chose à cacher se figent, car notre Vera est bien futée et ne se laisse pas impressionner. Elle me rappelle en effet l’inspecteur Colombo. "Vera buvait trop. Trop souvent en tout cas. Affectivement dépendante, pensait-elle. Pas accro." L’enquête est très bien ficelée, sans points morts ; les personnages bien travaillés, crédibles. Je n’arrivais pas à poser le livre, j’ai dû le finir tard dans la nuit tellement j’ai été prise par l’enquête – je devais tout simplement savoir qui était le coupable ! Un polar à lire absolument, pas seulement par les amateurs de Colombo ou d’Hercule Poirot, mais par tous ceux qui aiment bien les polars où la psychologie des personnages l’emporte sur la violence ou les détails sanglants.
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.