Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266308281
Code sériel : 8
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm
Nouveauté

Descendez-le à la prochaine

Date de parution : 02/07/2020

« Le gars qui pourrait me prouver par a + b qu’il a, au cours de son existence, exécuté une besogne plus débecquetante que celle à laquelle je me livre depuis une huitaine de jours aurait droit, selon moi, au salut militaire, au salut éternel et à une place assise...

« Le gars qui pourrait me prouver par a + b qu’il a, au cours de son existence, exécuté une besogne plus débecquetante que celle à laquelle je me livre depuis une huitaine de jours aurait droit, selon moi, au salut militaire, au salut éternel et à une place assise dans les chemins de fer.
Faut vraiment avoir le palpitant arrimé avec du gros filin pour tenir le choc. Et je le tiens, moi, le choc, parce que mon job c’est justement de ne pas faire la fine bouche. »

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266308281
Code sériel : 8
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • mikaelunvoas Posté le 13 Novembre 2019
    Sur les 8 premiers San Antonio, il s'agit de celui que j'ai le moins aimé. on a le sentiment qu'il a été écrit trop vite. 1953 a été une grosse année de production pour Frédéric DARD. Même si notre commissaire se promène un peu à ORLEANS, puis STRASBOURG (avec une incursion à la frontière allemande) et surtout, descend à CANNES où il retrouve le commissaire PELEGRINI (1er San ANTONIO), je n'y ai pas trouvé l'étincelle que l'on aime chez lui. Surtout je n'ai pas compris pourquoi il défenestre Rachel à PARIS, ça ne lui ressemble pas. Sinon, nous y retrouvons des bons mots, des excursions en Opel, Matford (celle de Bérurier qui apparait à la fin de l'épisode) et une Lancia dont il vante la vélocité. Le roman comporte toujours les rancunes d'après guerre auprès des allemands et une première approche des services secrets russes.
  • Wyoming Posté le 10 Janvier 2019
    Le 8ème de la série paru en 1953 avec une enquête compliquée à travers la France et l'Allemagne. Il faut suivre, mais on est à cette époque encore dans les débuts de Frédéric Dard avec le commissaire, donc on suit dare-dare.
  • Beathi Posté le 11 Mai 2014
    Huitième roman de San-Antonio publié en 1953 (dépôt légal septembre 1953). L'histoire se déroule à Orléans, Paris, Strasbourg, Cannes et en Allemagne sur une durée de 5 jours, l'année n'est pas précisée Sa mission : à la demande de l'ambassade soviétique, San-Antonio est chargé de retrouver un attaché capturé par la bande de Karl Bunks, groupe d'espionnage pro-nazi. Roman assez confus et brouillon. A noter, Bérurier a un petit rôle à la fin du roman.
  • dominath Posté le 16 Avril 2014
    Truculent
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.