En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Disparue

        Pocket
        EAN : 9782266272889
        Code sériel : 16870
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 416
        Format : 108 x 177 mm
        Disparue

        Date de parution : 12/04/2018
        Elle est votre meilleure amie. Elle connaît tous vos secrets. Et c'est ce qui la rend si dangereuse.

        Tout oppose en apparence Stephanie, une jeune veuve sans emploi qui partage son temps entre son fils Miles et la rédaction de son « blog de maman », et Emily, une femme d'affaires...
        Elle est votre meilleure amie. Elle connaît tous vos secrets. Et c'est ce qui la rend si dangereuse.

        Tout oppose en apparence Stephanie, une jeune veuve sans emploi qui partage son temps entre son fils Miles et la rédaction de son « blog de maman », et Emily, une femme d'affaires sophistiquée et mariée. Elles s'entendent pourtant à merveille et ont noué, dans leur petite ville du Connecticut, une amitié aussi forte que celle qui lie leurs deux garçons de cinq ans. Lorsque Emily demande à Stephanie de récupérer son fils Nicky à la sortie de l'école, celle-ci accepte tout naturellement. Les jours passent et Emily ne revient pas.
        Suicide ? Meurtre ? Peu à peu, le vernis des apparences se craquelle et les masques tombent : tout doit disparaître…
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266272889
        Code sériel : 16870
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 416
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        7.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • AngeliqueLeslecturesdangelique Posté le 12 Mai 2018
        • leslecturesdeVal Posté le 4 Novembre 2017
          Mon avis: Disparue est un thriller des éditions Hugo et même si je suis une adepte sans conteste de leurs publications, romance, new way où même littérature générale, je n'avais jamais lu encore de thriller de chez eux et j'avoue que ce premier roman est pour moi une franche réussite, cette maison d'éditions tape toujours très très fort et ce roman ne déroge pas à la règle, j'ai tout simplement adoré. Du coté de l'histoire: Stéphanie et Émilie sont deux mamans qui vont se rencontrer sur le trottoir en face de l'école de leurs fils, elles font connaissance et une belle amitié commence entre les deux jeunes femmes très différentes l'une de l'autre. Stéphanie est veuve depuis quelques temps, elle élève donc seule son fils, Miles et n'a pas beaucoup d'ami. Émilie quand à elle est marié avec Sean, elle travaille beaucoup et c'est souvent Stéphanie qui récupère leurs enfants puisque celle-ci est mère au foyer et passe ses heures de temps libre à tenir un blog à l'attention des mamans comme elle. Les deux jeunes femmes s'entendent très bien jusqu'au jour où Émilie disparaît laissant derrière elle son mari et son fils. Après plusieurs jours d'attente et... Mon avis: Disparue est un thriller des éditions Hugo et même si je suis une adepte sans conteste de leurs publications, romance, new way où même littérature générale, je n'avais jamais lu encore de thriller de chez eux et j'avoue que ce premier roman est pour moi une franche réussite, cette maison d'éditions tape toujours très très fort et ce roman ne déroge pas à la règle, j'ai tout simplement adoré. Du coté de l'histoire: Stéphanie et Émilie sont deux mamans qui vont se rencontrer sur le trottoir en face de l'école de leurs fils, elles font connaissance et une belle amitié commence entre les deux jeunes femmes très différentes l'une de l'autre. Stéphanie est veuve depuis quelques temps, elle élève donc seule son fils, Miles et n'a pas beaucoup d'ami. Émilie quand à elle est marié avec Sean, elle travaille beaucoup et c'est souvent Stéphanie qui récupère leurs enfants puisque celle-ci est mère au foyer et passe ses heures de temps libre à tenir un blog à l'attention des mamans comme elle. Les deux jeunes femmes s'entendent très bien jusqu'au jour où Émilie disparaît laissant derrière elle son mari et son fils. Après plusieurs jours d'attente et de recherches, Stéphanie et Sean apprennent qu'Émilie est décédée, noyée . . . Stéphanie très attristée par la disparition de sa meilleure amie va se confier et rechercher de l'aide dans son blog mais aussi, elle va tenter comme elle peut d'apporter son soutien à Sean et au petit Nicky , le fils d'Émilie. Mais voilà la disparue est-elle vraiment la femme qu'elle croyait connaître?En conclusion : C'est un énorme coup de cœur pour ce premier thriller que je lis de cette collection, tout y est, le suspens, les rebondissements, l'angoisse, la peur parfois, tous les éléments sont superbement réunis pour nous faire frissonner pendant notre lecture. J'ai été complètement envoutée par ma lecture et je le conseille vraiment à tous les amateurs de bons thrillers. Pourquoi était-elle près de l'endroit où la police a retrouvé son corps? C'est ce que nous allons découvrir en lisant ce thriller psychologique. Du coté de l'écriture: J'ai adoré la plume de Darcey Bell et le concept de la meilleure amie abasourdie par la disparition de son amie qui partage sa peine sur son blog est également super bien trouvé ( du reste l'idée des éditions Hugo d'avoir crée un blog pour cette occasion est juste topissime, je vous met le lien ICI) . Comme je le disais la plume de l'auteure est juste géniale, elle est fluide, prenante et l'histoire est pleine de rebondissements et de suspens comme j'aime, j'ai j'avoue été baladée pendant toute ma lecture. Je dirais que cette lecture est un peu comme un jeu d'échec, l'auteure place ses pions et les déplace comme elle veut jusqu'à temps que cela nous embrouille superbement et qu'elle nous annonce un échec et mat :) . Les personnages sont extrêmement troublants, énigmatiques, tout au long de notre lecture on s'interroge vraiment sur leur réelle personnalité. Manipulations et machiavélisme sont au rendez-vous.
          Lire la suite
          En lire moins
        • janessane Posté le 10 Septembre 2017
          "Disparue" est un thriller psychologique oppressant qui se joue pratiquement à huis-clos entre trois protagonistes. Il y a d'abord Sean, le dandy anglais, père de famille tranquille mais complètement absorbé par les idées terrifiantes de sa femme. Il y a bien sûr Emily, cette femme "parfaite" aux yeux de tous, une executive woman qui mène de front une belle carrière et une vie de maman quasi exemplaire. Sauf que tout cela n'est qu'apparence. Puis il y a Stéphanie, la bonne amie, crédule à souhait, qui a besoin du regard des autres pour exister et qui ne trouve consistance que dans son rôle de maman. Malheureusement pour elle, elle va jeter son dévolu sur Emily pour être sa meilleure amie et le moins que l'on puisse dire c'est que quand on a une amie comme ça, on n'a pas besoin d'ennemis ! Autour de ce trio, l’étau va se resserrer petit à petit. Emily disparaît un beau matin. Sean sait que ce n'est qu'un leurre pour toucher une belle prime d'assurance. Stéphanie, elle, pleure sur son blog...Jusqu'au jour où le corps de la disparue est retrouvé. Sean voit ses certitudes ébranlées et Stéphanie l'occasion de former une petite famille parfaite avec... "Disparue" est un thriller psychologique oppressant qui se joue pratiquement à huis-clos entre trois protagonistes. Il y a d'abord Sean, le dandy anglais, père de famille tranquille mais complètement absorbé par les idées terrifiantes de sa femme. Il y a bien sûr Emily, cette femme "parfaite" aux yeux de tous, une executive woman qui mène de front une belle carrière et une vie de maman quasi exemplaire. Sauf que tout cela n'est qu'apparence. Puis il y a Stéphanie, la bonne amie, crédule à souhait, qui a besoin du regard des autres pour exister et qui ne trouve consistance que dans son rôle de maman. Malheureusement pour elle, elle va jeter son dévolu sur Emily pour être sa meilleure amie et le moins que l'on puisse dire c'est que quand on a une amie comme ça, on n'a pas besoin d'ennemis ! Autour de ce trio, l’étau va se resserrer petit à petit. Emily disparaît un beau matin. Sean sait que ce n'est qu'un leurre pour toucher une belle prime d'assurance. Stéphanie, elle, pleure sur son blog...Jusqu'au jour où le corps de la disparue est retrouvé. Sean voit ses certitudes ébranlées et Stéphanie l'occasion de former une petite famille parfaite avec le joli veuf. Bref, on évolue dans un univers très "sain". L'intrigue se met alors en place avec une Emily aux commandes. Cette dernière est une parfaite psychopathe, dans la tradition des romans de ce genre. Furieuse d'avoir été évincée, elle va alors être animée par une savante vengeance. Ce thriller ne cesse d'aller de rebondissements en rebondissements. Toutefois, il est très inégal dans son déroulement. Il faut s'armer de patience pour rentrer dans le vif du sujet, à tel point que j'ai pensé abandonner ma lecture. J'ai tout de même persévéré et bien m'en a pris car la fin est particulièrement retorse même si, à ce moment, j'aurais aimé plus de développements. Pour résumé, une lecture dense, des personnages sombres mais pas franchement un coup de cœur.
          Lire la suite
          En lire moins
        • AnneClaire29 Posté le 24 Août 2017
          Stéphanie, jeune maman veuve et sans travail, s'occupe de son fils dans une petite ville américaine. Elle essaie de se fondre dans le décors et se faire des amies parmi les autres mères de famille mais le clan est si fermé qu'elle se retrouve seule. Jusqu'au jour où Emily lui offre son amitié... enfin cela, c'est vite dit. Emily est aussi une jeune mère hyperactive qui travail ainsi que son mari. L'amitié entre son fils et celui de Stéphanie vont sceller leur amitié de "super maman". Les deux femmes se confient leurs secrets (enfin l'une plus que l'autre) et s'aider entre elles. Ce que ne sait pas Stéphanie, c'est qu'Emily et son mari Sean décide d'escroquer l'assurance et de faire croire à la disparition de sa femme. Une intrigue prenante entre le jeu de faux-semblant qui se joue entre les deux mères de famille, mais aussi les révélations petit à petit du passé des protagonistes. J'ai bien accroché jusqu'à la fin quasi fin de la seconde partie. Après il n'y avait plus de suspense, le nœud de l'intrigue était éventé et sans aucune surprise. C'est vraiment dommage. De plus, plus on va dans l'histoire plus on trouve Stéphanie un peu cruche car elle... Stéphanie, jeune maman veuve et sans travail, s'occupe de son fils dans une petite ville américaine. Elle essaie de se fondre dans le décors et se faire des amies parmi les autres mères de famille mais le clan est si fermé qu'elle se retrouve seule. Jusqu'au jour où Emily lui offre son amitié... enfin cela, c'est vite dit. Emily est aussi une jeune mère hyperactive qui travail ainsi que son mari. L'amitié entre son fils et celui de Stéphanie vont sceller leur amitié de "super maman". Les deux femmes se confient leurs secrets (enfin l'une plus que l'autre) et s'aider entre elles. Ce que ne sait pas Stéphanie, c'est qu'Emily et son mari Sean décide d'escroquer l'assurance et de faire croire à la disparition de sa femme. Une intrigue prenante entre le jeu de faux-semblant qui se joue entre les deux mères de famille, mais aussi les révélations petit à petit du passé des protagonistes. J'ai bien accroché jusqu'à la fin quasi fin de la seconde partie. Après il n'y avait plus de suspense, le nœud de l'intrigue était éventé et sans aucune surprise. C'est vraiment dommage. De plus, plus on va dans l'histoire plus on trouve Stéphanie un peu cruche car elle gobe quasiment tout ce qu'on lui dit mais dans le même temps elle arrive à trouver des indices sur Emily que les autres n'ont jamais réussi à apprendre. Ce n'est vraiment pas crédible. Une lecture en demi-teinte mais je lui donne quand même une note un peu plus que la moyenne pour le bon début de l'intrigue.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Anaislectrice Posté le 12 Juillet 2017
          [Un doute…] J’avoue avoir ressenti une certaine appréhension à lire ce livre après quelques chapitres, en raison du fond de son histoire. Une amitié entre deux copines qui tourne mal, une Supermaman blogueuse qui ne vit qu’à travers son fils, j’espérais que l’auteure Darcey Bell ne tomberait pas dans une espèce d’histoire remplie de clichés de mère au foyer en nous écrivant un livre « pour bonne femme« . Alors oui, il en faut pour tous les goûts, mais la littérature féminine n’est absolument pas pour moi, d’où mes craintes ! Bref, j’ai rapidement été prise dans l’histoire, j’ai oublié mes appréhensions car je me suis rapidement rendue compte que j’étais complètement obnubilée par ce bouquin. J’ai trouvé que le livre entrait assez vite dans le vif du sujet. On suit les moments qui suivent la disparition d’Emily, on vit le désarroi de Stéphanie son ami, de son mari, on les voit se rapprocher grâce au malheur qui les unit. Rapidement, on sent qu’il a quelque chose de sous-jacent à cette histoire, que ce qui nous paraît si simple ne l’est peut-être pas finalement. [Un thriller psychologique] J’apprécie énormément les thrillers psychologiques, parce qu’au fond je les trouve encore plus violents que les thrillers... [Un doute…] J’avoue avoir ressenti une certaine appréhension à lire ce livre après quelques chapitres, en raison du fond de son histoire. Une amitié entre deux copines qui tourne mal, une Supermaman blogueuse qui ne vit qu’à travers son fils, j’espérais que l’auteure Darcey Bell ne tomberait pas dans une espèce d’histoire remplie de clichés de mère au foyer en nous écrivant un livre « pour bonne femme« . Alors oui, il en faut pour tous les goûts, mais la littérature féminine n’est absolument pas pour moi, d’où mes craintes ! Bref, j’ai rapidement été prise dans l’histoire, j’ai oublié mes appréhensions car je me suis rapidement rendue compte que j’étais complètement obnubilée par ce bouquin. J’ai trouvé que le livre entrait assez vite dans le vif du sujet. On suit les moments qui suivent la disparition d’Emily, on vit le désarroi de Stéphanie son ami, de son mari, on les voit se rapprocher grâce au malheur qui les unit. Rapidement, on sent qu’il a quelque chose de sous-jacent à cette histoire, que ce qui nous paraît si simple ne l’est peut-être pas finalement. [Un thriller psychologique] J’apprécie énormément les thrillers psychologiques, parce qu’au fond je les trouve encore plus violents que les thrillers qui accumulent tortures et cadavres. Je suis quelqu’un de relativement empathique, et ce genre littéraire arrive à toucher certaines cordes sensibles chez moi, car ils réussissent à m’impliquer émotionnellement. Beaucoup d’émotions se bousculent en moi lorsque je lis ce genre de livre, et celui-ci n’a pas dérogé à la règle, preuve qu’il est efficace ! Disparue nous plonge dans l’esprit de plusieurs de ses personnages, mais c’est surtout celui de Stéphanie qui est mis en avant au début. On la suit à travers sa vie de Supermaman, de blogueuse où elle se montre comme une personne parfaite sur tous rapports, soucieuse de l’éducation de son fils, de son alimentation, etc. Je l’ai trouvée parfois vraiment niaise notre pauvre Stéphanie, pleine de certitudes et bourrée de clichés, et d’une naïveté qui dépasse l’entendement malgré quelques soubresauts d’objectivité, parfois… Cela dit, elle garde tout de même un côté attachant, tout en ayant un côté sombre, je n’irais cependant pas jusqu’à dire manipulatrice, car je la pense trop faible pour ça. Certains chapitres, à la première personne, nous dévoilent son passé, ses pensées profondes, et c’est un tout autre visage que l’on découvre d’elle, loin de l’image lisse qu’elle voudrait donner. Les chapitres étant écrits à la première personne, nous sommes confrontés aux pensées intimes des personnages, à leur doutes. C’est un peu comme s’ils se confiaient à nous, et cela nous donne l’impression d’être un lecteur omniscient. L’amitié destructrice est ici développée en thème principal. Le sujet du pervers narcissique est régulièrement développé dans les thrillers mais plutôt axés sur les relations mari/épouse, mais plus rarement sur les relations amicales.Ici, nous constatons l’emprise et la manipulation dont sont capables de faire preuve les personnes toxiques qui peuvent envahir notre quotidien et nous broyer pour arriver à leurs fins. Je me suis sentie relativement mal à l’aise durant ma lecture, certaines situations sont parfois vraiment immorales, et c’est une atmosphère malsaine qui est déroulée tout au long de l’intrigue. D’autant plus que tour ça est vraiment très crédible… L’auteure ne tombe pas dans le too much, dans la surenchère qui nous donneraient des situations invraisemblables, qui auraient pour effet d’être moins immersives pour le lecteur car il n’y croira pas. J’ai un peu eu l’impression de vivre dans un huis clos, même si ce n’est pas le cas, parce qu’il y avait peu d’indications de lieux, de temporalité, on ne sait jamais combien de temps se déroule entre deux événements. Plus encore, les personnages sont enfermés dans leurs mensonges, dans leur vie routinière, ils sont bourrés de certitudes et ne cherchent pas à voir plus loin que ce qui leur est simplement présenté. [ Le mot de la fin ] La quatrième de couverture nous annonçait un livre subversif, je ne peux que confirmer cette affirmation. J’ai trouvé cette histoire pernicieuse, elle m’a profondément marquée parce qu’elle m’a permis de voir à quel point l’être humain peut-être perfide et influençable. Vous l’aurez compris, je recommande chaudement! En attendant, méfiez-vous de vos ami(e)s… 😉
          Lire la suite
          En lire moins
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com