En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Emballage cadeau

        Pocket
        EAN : 9782266256070
        Code sériel : 77
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 256
        Format : 108 x 177 mm
        Emballage cadeau

        Date de parution : 26/03/2015
        Le gros défaut des milliardaires américains ? Ne rien faire comme tout le monde.
        Mettons qu'une poignée d'ingénieurs français aient trouvé un truc formidable. Mettons que quelque nabad aéronautique de Miami les invite gentiment, à ses frais, à travailler en bonne intelligence. Et qu'une fois pigé le truc, le grossium les...
        Le gros défaut des milliardaires américains ? Ne rien faire comme tout le monde.
        Mettons qu'une poignée d'ingénieurs français aient trouvé un truc formidable. Mettons que quelque nabad aéronautique de Miami les invite gentiment, à ses frais, à travailler en bonne intelligence. Et qu'une fois pigé le truc, le grossium les assassine plus ou moins accidentellement. La France, là-dedans, serait plutôt blousée, non ? Heureusement pour elle (et pour San-Antonio), les milliardaires américains ont aussi des piscines, autour desquelles se font bronzer leurs filles uniques. Plutôt jolies, plutôt en bikini, plutôt faciles à kidnapper pour faire levier...
        Et voilà, emballé, c'est pesé !

        SAN-ANTONIO ANNÉES 70

        Texte original

        @ Disponible chez 12-21
        L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266256070
        Code sériel : 77
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 256
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        6.40 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Didier_Tr Posté le 2 Avril 2016
          San-A, Béru et Pinuche en Floride. Aventure à ne pas manquer. Le prétexte, c'est une histoire d'espionnage industriel réalisé par ces fucking américains au détriment de nos ingénieurs française, qui y ont laissé la vie. La joyeuse équipe est chargée d'une mission impossible pour rétablir la situation. C'est vraiment un prétexte, parce qu'au bout d'un moment, et sauf erreur de ma part, on n'entend plus parler de ce problème industriel. Ensuite, c'est un enlèvement avec des imprévus. De très beaux passages d'une littérature qui n'appartient qu'à cet auteur, des envolées comme on les aime. Du suspense, des intrigues. Béru, Pinaud, au summum de leur forme et très généreusement récompensés par les autochtones. Quelques cadavres parsèment le récit. Un polar déjanté, un peu décalé par rapport aux autres San Antonio. A apprécier.
        • Beathi Posté le 20 Septembre 2015
          77ème roman de San-Antonio publié le 20/12/1971. L'histoire se déroule à Miami et les îles Bimini dans les Bahamas probablement en été 1971. Mission : Des scientifiques français collaborent avec des collègues américains à Miami dans le domaine de l'aéronautique. Mais tous les français meurent dans un accident d'avion. Et d'après la société américaine, il n'y a pas de résultats sur les travaux à communiquer ... Le Vieux demande au fameux trio de se rendre officieusement à Miami et de persuader par tous les moyens le directeur de la société de reprendre la collaboration avec la France. L'année 1971 se termine par un très bon San-Antonio. De l'action, du suspens sont présents dans ce roman qui tend plus vers l'espionnage que le policier.
        • vincentf Posté le 11 Juillet 2010
          L'été arrive, les grandes chaleurs, les vacances, la piscine... Donc arrive aussi San-Antonio. Comme chaque année, je m'en tape un, histoire de marquer le coup, et pour marquer le coup, le coup est marqué. Toujours le même plaisir de lecture, sans prise de tête, la bamboula des mots, une intrigue invraisemblable, des personnages adorés (ah, Béru...) et les moments incontournables, la scène gauloise, morceau de bravoure obligé, virtuosité gaillarde, cerise sur le gâteau. Lire un San-Antonio (celui-là ou un autre, peu importe, celui-là est moyen, c'est-à-dire excellent), c'est comme manger une salade de cervelas : on sait que ce n'est pas bon, mais on en salive quand même; et le plaisir est à chaque fois total. A ne pas bouder. Le pire, c'est que l'auteur lui-même le sait, ce que je viens d'écrire, que ce qu'il pond n'est pas à proprement parler (il écrirait à "salement parler") de la grande littérature, et le meilleur, c'est qu'il le revendique, qu'il en use et abuse pour notre joie la plus parfaite.
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com