Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266286008
Code sériel : 17233
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm

Emporter nos rêves

Isabelle CHAPMAN (Traducteur)
Date de parution : 03/05/2018
Letty a 32 ans, mais elle mène encore une vie d'adolescente. À l'inverse, Alex, son fils de 15 ans, sait déjà s'occuper de sa petite sœur Luna comme un adulte. Et les parents de Letty sont là, également, pour prendre en charge l'éducation de leurs petits-enfants.
Aussi, quand ils décident de...
Letty a 32 ans, mais elle mène encore une vie d'adolescente. À l'inverse, Alex, son fils de 15 ans, sait déjà s'occuper de sa petite sœur Luna comme un adulte. Et les parents de Letty sont là, également, pour prendre en charge l'éducation de leurs petits-enfants.
Aussi, quand ils décident de retourner au Mexique pour leur retraite, la jeune mère est désemparée. Parviendra-t-elle enfin à affronter ses responsabilités ? Dans une société qui ne fait aucun cadeau à ceux qui ont commis le crime de naître au mauvais endroit, Letty pourra compter sur certaines rencontres providentielles, mais surtout sur l'immense courage de ses enfants. Car une famille n'a pas besoin de rentrer dans la norme pour déplacer des montagnes.

« Un roman tendre et poétique. » L'Est éclair
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266286008
Code sériel : 17233
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Un roman tendre et poétique. » L'Est-éclair
« Un roman tendre, poétique et, contre toute attente, plein d'espoir. » Le Tarn libre
« Diffenbaugh nous entraîne dans un voyage qui réchauffe le cœur, et qui mêle à la rédemption une vision optimiste de la vie. [Ce roman] confirme son talent à créer des personnages futés et sympathiques avec lesquels nous sommes en totale empathie. » Kirkus Review

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lexicologos Posté le 19 Décembre 2019
    Letty est mère de deux enfants et, pourtant, sa vie ne ressemble pas aux contes de fées qu’elle imaginait lorsqu’elle était enfant. Heureusement, ses parents sont constamment présents pour la seconder dans son rôle de mère et son fils aîné s’occupe merveilleusement de sa petite sœur. Son univers s’écroule néanmoins lorsque sa mère et son père lui annoncent qu’ils comptent déménager et aller vivre au Mexique. Sera-t-elle capable de gérer son quotidien et faire face à l’immense défi qu’est l’éducation de ses enfants ? Après « Le langage secret des fleurs », Vanessa Diffenbaugh replonge dans l’Amérique profonde et raconte à hauteur d’épaules le quotidien d’une femme qui n’est pas une héroïne, mais qui doit relever le front pour assumer toutes ses responsabilités. En filigrane, elle traite également de la ségrégation qui sévit dans la banlieue pauvre de San Francisco, du sort des travailleurs sans qualification et des sans-papiers. En évitant le misérabilisme, elle parvient à illuminer chaque instant en faisant ressortir ce qu’il a de meilleur en chacun et prône le courage et la volonté de surmonter les avanies, en se respectant soi-même tout en ne méprisant pas les autres. Mieux, elle ajoute une dose de poésie bienvenue dans... Letty est mère de deux enfants et, pourtant, sa vie ne ressemble pas aux contes de fées qu’elle imaginait lorsqu’elle était enfant. Heureusement, ses parents sont constamment présents pour la seconder dans son rôle de mère et son fils aîné s’occupe merveilleusement de sa petite sœur. Son univers s’écroule néanmoins lorsque sa mère et son père lui annoncent qu’ils comptent déménager et aller vivre au Mexique. Sera-t-elle capable de gérer son quotidien et faire face à l’immense défi qu’est l’éducation de ses enfants ? Après « Le langage secret des fleurs », Vanessa Diffenbaugh replonge dans l’Amérique profonde et raconte à hauteur d’épaules le quotidien d’une femme qui n’est pas une héroïne, mais qui doit relever le front pour assumer toutes ses responsabilités. En filigrane, elle traite également de la ségrégation qui sévit dans la banlieue pauvre de San Francisco, du sort des travailleurs sans qualification et des sans-papiers. En évitant le misérabilisme, elle parvient à illuminer chaque instant en faisant ressortir ce qu’il a de meilleur en chacun et prône le courage et la volonté de surmonter les avanies, en se respectant soi-même tout en ne méprisant pas les autres. Mieux, elle ajoute une dose de poésie bienvenue dans un monde qui en manque cruellement. Un roman finalement très tendre et vecteur d’espoir.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LillyMaya Posté le 7 Avril 2018
    Devenue mère très jeune, Letty n'assume pas son rôle et se repose entièrement sur sa maman pour prendre soin des ses deux enfants. Le jour où sa maman décide de rejoindre son mari au Mexique, c'est le drame pour Letty, elle se retrouve confrontée à ses responsabilités, et s'aperçoit qu'elle ne connait pas vraiment ses enfants. Le titre tout doux, ne me laissait pas supposer un récit si difficile et douloureux. Un milieu social défavorisé, une mère qui fuit ses responsabilités, un ado de 15 ans qui grandit trop vite... Je ne me suis pas vraiment attachée à Letty. Par contre, j'ai beaucoup apprécié les personnages d'Alex et Yesenia. C'est un roman qui se lit facilement, même si parfois, j'y ai trouvé quelques longueurs et une narration parfois un peu confuse. On ne peut qu'être touché par ce que vivent les personnages ! Et se mettre à rêver à un monde plus juste !
  • NathalC Posté le 19 Octobre 2017
    Nous faisons ici la connaissance de Letty, jeune mère désabusée qui ne tient pas ce rôle de mère ; d'Alex, ado de 15 ans qui tente de faire face à la dure réalité de la vie ; de Luna, petite fille attachante. Autour d'eux gravitent Rick qui s'attache peu à peu à cette famille ; Wes, papa d'Alex qui refait surface malgré lui dans la vie de Letty et apparaît enfin dans celle d'Alex ; Yesenia et Carmen. Ce livre est une ode à l'apprentissage de la Vie. L'apprentissage d'une jeune femme à devenir mère. L'apprentissage d'un ado à devenir adulte. L'apprentissage de la définition d'une famille... On s'attache à ces personnages, on a envie qu'ils s'en sortent tous et tirent leur épingle du jeu... J'ai bien apprécié ce roman. L'histoire est bien menée, même si certains personnages mériteraient d'être plus approfondis, et au final, sans vouloir spoiler ce final, on reste sur une incertitude, incertitude qui est le sort de tout le monde face à l'avenir qui se présente...
  • LeaTouchBook Posté le 18 Juin 2017
    Je découvre la plume de Vanessa Diffenbaugh avec Emporter nos rêves, un roman aussi beau que le laisse présager son titre ! Ce livre est à la fois intimiste et universel; intimiste car il traite d'une histoire de famille, des rêves propres à chaque personnage; universel car il aborde cette quête générale de soi et du bonheur. Ce roman est original du fait de ces protagonistes : une mère, Letty, qui manque cruellement de maturité et qui va devoir faire face à ses responsabilité; un fils, Alex, mature et courageux qui force le respect; mais il y aussi la jeune Luna, la petite sœur et les grands-parents dont le départ va chambouler l'équilibre existentiel de Letty. Pour une fois l'héroïne n'est pas une femme altruiste et sans failles, il s'agit en réalité d'une femme en devenir, d'une adolescente qui est devenue mère trop tôt, d'une femme qui est entourée de l'amour de ses enfants, ces derniers qui vont devenir le pilier de sa vie. Au-delà des personnages très attachants, j'ai adoré le cadre spatial de l'histoire : une banlieue défavorisée de San Francisco. En général ce genre de récit se déroule sur la côte Est et dès lors j'ai été heureuse de... Je découvre la plume de Vanessa Diffenbaugh avec Emporter nos rêves, un roman aussi beau que le laisse présager son titre ! Ce livre est à la fois intimiste et universel; intimiste car il traite d'une histoire de famille, des rêves propres à chaque personnage; universel car il aborde cette quête générale de soi et du bonheur. Ce roman est original du fait de ces protagonistes : une mère, Letty, qui manque cruellement de maturité et qui va devoir faire face à ses responsabilité; un fils, Alex, mature et courageux qui force le respect; mais il y aussi la jeune Luna, la petite sœur et les grands-parents dont le départ va chambouler l'équilibre existentiel de Letty. Pour une fois l'héroïne n'est pas une femme altruiste et sans failles, il s'agit en réalité d'une femme en devenir, d'une adolescente qui est devenue mère trop tôt, d'une femme qui est entourée de l'amour de ses enfants, ces derniers qui vont devenir le pilier de sa vie. Au-delà des personnages très attachants, j'ai adoré le cadre spatial de l'histoire : une banlieue défavorisée de San Francisco. En général ce genre de récit se déroule sur la côte Est et dès lors j'ai été heureuse de ce changement de cap et de faire plus ample connaissance avec cette ville qui me fascine. J'ai trouvé l'évolution de chaque être qui compose ce livre excellente, j'ai trouvé l'histoire belle et émouvante, sincère et touchante. Il y a une véritable tendresse dans ces pages, malgré les épreuves, les graves difficultés, l'espoir et l'amour sont les maitres mots de ce roman. L'auteure réussit ainsi à dépeindre une époque et des thématiques centrales : la ségrégation et la pauvreté, et ce tout en mettant en place un récit poignant. En définitive, j'ai beaucoup aimé ce livre qui a su me surprendre et m'émouvoir !
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.