Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782264064745
Code sériel : 4944
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 360
Format : 108 x 177 mm
En cas de forte chaleur
Michèle Valencia (traduit par)
Date de parution : 04/06/2015
Éditeurs :
10/18

En cas de forte chaleur

Michèle Valencia (traduit par)
Date de parution : 04/06/2015
Sous le toit de la famille Riordan, l’ambiance est lourde. Réunis autour de leur mère, les trois enfants tentent de comprendre : où est leur père ? Et si sa disparition était la clé d’un mystère familial encore plus grand, protégé depuis de longues années ?
Comme chaque matin depuis trente ans, Robert Riordan part acheter son journal. Mais en ce jour caniculaire de juillet 1976, Robert part et ne revient pas. 
Dans leur maison londonienne, Gretta,...
Comme chaque matin depuis trente ans, Robert Riordan part acheter son journal. Mais en ce jour caniculaire de juillet 1976, Robert part et ne revient pas. 
Dans leur maison londonienne, Gretta, sa femme, s'interroge : quelle mouche a bien pu le piquer ? Doit-elle prévenir les enfants ? À peine réunis, ces...
Comme chaque matin depuis trente ans, Robert Riordan part acheter son journal. Mais en ce jour caniculaire de juillet 1976, Robert part et ne revient pas. 
Dans leur maison londonienne, Gretta, sa femme, s'interroge : quelle mouche a bien pu le piquer ? Doit-elle prévenir les enfants ? À peine réunis, ces derniers tentent de prendre la situation en main : les placards sont retournés, les tiroirs vidés, chaque pièce fouillée en quête d'indices. Mais, alors que le mystère autour de leur père s'épaissit, les vieilles rancœurs ressurgissent. L'aîné en a assez : pourquoi est-ce toujours à lui de prendre en charge sa famille ? Quant aux deux sœurs, jadis si proches, quel événement a brisé leur lien, si terrible que la cadette a décidé de mettre un océan entre elles ? Et Gretta, a-t-elle vraiment tout dit ?
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264064745
Code sériel : 4944
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 360
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lulu8723 Posté le 2 Juin 2022
    Maggie O’FARRELL : En cas de forte chaleur. Ce roman se déroule à Londres en 1976, une année de grande sécheresse. Robert Riordan quitte son domicile pour aller au bureau de tabac acheter son quotidien. Il ne rentre pas. Quelle mouche a bien pu piquer cet homme ? Sa femme s’inquiète et alerte toute la famille. C’est la panique générale . Tout le monde est sur le pont. La demeure est presque mise à sac, en quête du moindre petit papier portant une indication sur la destination de Robert, cet homme paisible. C’est également la grande lessive. Les rancœurs accumulées par les uns, les jalousies, la dissolution des liens fraternels est jetée en pâture. Les deux filles, Monica et Aoife, très intimes jusqu’au mariage de l’aînée se sont brouillées et la plus jeune s’est expatriée aux Etats-Unis. Et le fils, Michael Francis, ne supporte plus de devoir porter la famille à bout de bras, d’autant plus qu’il a une famille…. La mère est complètement perdue. Les fils noués vont se dédoubler et les secrets enfouis, vont remonter à la surface. Ce récit ne m’a pas comblé. C’est... Maggie O’FARRELL : En cas de forte chaleur. Ce roman se déroule à Londres en 1976, une année de grande sécheresse. Robert Riordan quitte son domicile pour aller au bureau de tabac acheter son quotidien. Il ne rentre pas. Quelle mouche a bien pu piquer cet homme ? Sa femme s’inquiète et alerte toute la famille. C’est la panique générale . Tout le monde est sur le pont. La demeure est presque mise à sac, en quête du moindre petit papier portant une indication sur la destination de Robert, cet homme paisible. C’est également la grande lessive. Les rancœurs accumulées par les uns, les jalousies, la dissolution des liens fraternels est jetée en pâture. Les deux filles, Monica et Aoife, très intimes jusqu’au mariage de l’aînée se sont brouillées et la plus jeune s’est expatriée aux Etats-Unis. Et le fils, Michael Francis, ne supporte plus de devoir porter la famille à bout de bras, d’autant plus qu’il a une famille…. La mère est complètement perdue. Les fils noués vont se dédoubler et les secrets enfouis, vont remonter à la surface. Ce récit ne m’a pas comblé. C’est peut-être le soleil qui m’a gêné…. Je n’ai pas pu pénétrer au sein de cette famille qui cherche à se reconstruire. Je suis donc déçue par cette lecture. Ce n’est pas grave, d’autres livres sont dans ma PAL. ( 30/05/2022).
    Lire la suite
    En lire moins
  • cathfd Posté le 29 Avril 2021
    Dans un Londres écrasé de chaleur, Robert Riordan disparaît. Pour percer le mystère, les Riordan devront briser les tabous et les remords qui les désunissent. Mais en auront-ils le courage ? Après le sublime Cette main qui a pris la mienne, récompensé du Costa Award, Maggie O'Farrell signe un très beau roman, chargé de délicatesse et de grâce littéraire, le magnifique portrait d'une famille irlandaise inoubliable. J’ai vibré à l’unisson des personnages de cette histoire de famille où les sentiments complexes d‘une fratrie, les silences des parents, les non-dits résonnent si vrai... Une histoire inoubliable comme il est dit en quatrième de couverture !
  • SZRAMOWO Posté le 18 Mars 2021
    On retrouve chez Maggie O'Farrel du Kate Atkinson mêlé de Paula Hawkins. La vraie vie quoi. Jusqu'où ses personnages vont-ils s'enfoncer dans le déni ? Analyse forte de la situation de ce couple d'Irlandais émigrés à Londres qui face aux contraintes de la religion qu'ils ne peuvent plus réellement assumer, choisissent le mensonge et le paraître plutôt que la remise en cause des concepts religieux qui les guident et le choix d'une autre vie. Ce faisant ils entraînent leur famille sur la pente dangereuse de la non acceptation de soi avec tout ce que cela implique dans la vie de couple, l'éducation des enfants, les choix sociaux et professionnels. Le roman est très fort de ce point de vue. Il nous renvoie à nos propres renoncements et à notre tendance à choisir la facilité plutôt que l'épreuve. Il pose également une équation douloureuse, celle de l'acceptation d'autrui pour ce qu'il est et non pour ce que des croyances erronées nous font penser qu'il est. Une leçon ! A lire...
  • Luuina Posté le 28 Novembre 2020
    Robert, tout juste à la retraite part faire une course et ne revient pas. Son épouse Gretta alerte sa famille, 3 enfants qui, pour l’occasion retrouvent le domicile familial et nous font revivre leur enfance. On étouffe, certes l’histoire se déroule en pleine canicule mais l’ambiance y est lourde et fait émerger les non-dits. J’ai adoré le style de l’auteure Maggie O’Farrel, les petits détails, l’ambiance décrite de cette famille Irlandaise.
  • majolo Posté le 18 Octobre 2019
    Robert, retraité sans histoire, part un jour faire des emplettes…et disparaît, laissant sa femme Gretta désemparée. Ses trois enfants , que plus rien ne semblait pouvoir réunir, se regroupent alors autour de leur mère pour élucider ce mystère et retrouver leur père. Seul un tel évènement peut pousser chacun à faire un pas vers l’autre et revoir ses certitudes. Encore un beau roman de Maggie O’Farrel, qui nous parle encore et toujours de la Famille, cet univers tour à tour rassurant et effrayant. J’adore la façon qu’elle a d’explorer les sentiments de ces personnages blessés, avec humour et émotion, sans pathos, grâce à des dialogues qui claquent et des situations drolatiques.
Inscrivez-vous à la newsletter 10/18 pour encore plus d'inspirations !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…