En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Entre Ciel et Enfer

        Pocket
        EAN : 9782266242493
        Code sériel : 7148
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 576
        Format : 108 x 177 mm
        Entre Ciel et Enfer

        Alexandra MAILLARD (Traducteur)
        Date de parution : 13/10/2016
        En ces temps sombres de 1348, les hommes se croient abandonnés de Dieu. Le Mal se répand sur Terre et la peste commet des ravages.
        En Normandie, Thomas, chevalier excommunié et vagabond, n’obéit plus qu’à la seule loi de la survie. Mais si le diable a déjà posé la main sur...
        En ces temps sombres de 1348, les hommes se croient abandonnés de Dieu. Le Mal se répand sur Terre et la peste commet des ravages.
        En Normandie, Thomas, chevalier excommunié et vagabond, n’obéit plus qu’à la seule loi de la survie. Mais si le diable a déjà posé la main sur son épaule, le code chevaleresque anime encore son âme : il sauve la jeune Delphine d’un viol.
        Attaché désormais à cette enfant qui dit parler aux morts et tutoyer les anges, le voilà embarqué sur la route de la Cité des Papes, entre Ciel et Enfer, à travers le théâtre macabre d'une guerre antédiluvienne...

        « Une excellente découverte. À mi-chemin entre le talentueux Ken Follett, Lovecraft et Stephen King. » ActuSF

        « Un roman d'aventure efficace, sombre et très visuel. » Midi Libre
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266242493
        Code sériel : 7148
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 576
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        9.30 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • sl972 Posté le 23 Novembre 2016
          Les hommes ont longtemps cru que la maladie était causée par des entités surnaturelles ou une punition divine. Science et médecine nous ont prouvé le contraire, mais supposons un instant que ces superstitions aient un fond de vérité. Nous sommes en France en 1348 ; la peste ravage le pays, ne laissant derrière elle que des cadavres et quelques survivants. Cette terrible maladie n’est qu’une nouvelle étape dans le conflit opposant les démons et les anges. La famine et la guerre qui l’ont précédée n’arrange guère la situation du royaume de France. Désormais, c’est la loi du plus fort qui s’applique et la peur est omniprésente. Nos héros ne paient guère de mine. Thomas était un chevalier mais, après avoir tout perdu, il s’est fait brigand et a renoncé à une bonne partie de ses convictions. Il sauve cependant une jeune fille, Delphine, d’un viol et il accepte de l’accompagner jusqu’à Avignon. Pourquoi veut-elle se rendre dans la cité papale ? Il l’ignore, et Delphine elle-même ne semble pas savoir ce qui la pousse dans cette direction. Pris dans le tourbillon d’un combat qui les dépasse, tous deux devront dépendre l’un de l’autre pour espérer survivre dans cette époque aux allures de... Les hommes ont longtemps cru que la maladie était causée par des entités surnaturelles ou une punition divine. Science et médecine nous ont prouvé le contraire, mais supposons un instant que ces superstitions aient un fond de vérité. Nous sommes en France en 1348 ; la peste ravage le pays, ne laissant derrière elle que des cadavres et quelques survivants. Cette terrible maladie n’est qu’une nouvelle étape dans le conflit opposant les démons et les anges. La famine et la guerre qui l’ont précédée n’arrange guère la situation du royaume de France. Désormais, c’est la loi du plus fort qui s’applique et la peur est omniprésente. Nos héros ne paient guère de mine. Thomas était un chevalier mais, après avoir tout perdu, il s’est fait brigand et a renoncé à une bonne partie de ses convictions. Il sauve cependant une jeune fille, Delphine, d’un viol et il accepte de l’accompagner jusqu’à Avignon. Pourquoi veut-elle se rendre dans la cité papale ? Il l’ignore, et Delphine elle-même ne semble pas savoir ce qui la pousse dans cette direction. Pris dans le tourbillon d’un combat qui les dépasse, tous deux devront dépendre l’un de l’autre pour espérer survivre dans cette époque aux allures de fin du monde. Ames sensibles s’abstenir ! Christopher Buehlman ne fait pas dans la dentelle et n’utilise pas d’euphémismes. L’époque décrite est dure et sa plume est sans pitié. La violence est décrite crûment, sans la moindre compassion pour le lecteur un peu sensible. Malgré ce point qui peut déplaire à beaucoup, l’histoire est vraiment intéressante. Nous sommes dans un roman d’aventures sur fond de roman historique, agrémenté d’une bonne dose de fantastique ; un tel mélange des genres n’est pas courant et, quand cette alliance est réunie, cela mérite d’être signalé. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde en lisant ce livre et j’ai presque regretté de devoir le fermer après avoir lu sa dernière page. Décidément, ce roman vaut la peine d’être lu alors laissez-vous tenter.
          Lire la suite
          En lire moins
        • claire04130 Posté le 11 Janvier 2016
          Merci une fois de plus à l'Opération Masse Critique pour l'envoi de ce livre (et de ce principe!). On fait parfois de belles découvertes. Mais parfois...Et là, je ne sais pas si on peut dire que c'est une "belle" découverte. On rencontre une chevalier désavoué, plus brigand qu'autre chose. On y rencontre presque au même moment une jeune fille, frêle mais avec un petit quelque chose de mystérieux qui fait sa force. Et on rencontrera ensuite un moine, quelque peu assoiffé de vin et d'hommes. Ce trio traversera une France rongée par la peste, la famine et la mort, pour arrêter le Diable qui a déferlé tout ces fléaux. La quatrième de couverture m'a plus que tenté mais dès quelques pages commencés, je me suis aperçu que l'histoire prenait une tournure bien différente de ce que je pensais. L'histoire est violente, malsaine, et dérangeante. On y découvre à la pelle des cadavres en décomposition, des soldats violents, des filles violés, égorgés et plus encore. C'en était même trop. J'ai eu tendance à passer à coté de l'histoire, qui est à la base la bataille entre le Ciel et l'Enfer. Les héros sont brutaux et attachants à la fois. Plusieurs fois au cours... Merci une fois de plus à l'Opération Masse Critique pour l'envoi de ce livre (et de ce principe!). On fait parfois de belles découvertes. Mais parfois...Et là, je ne sais pas si on peut dire que c'est une "belle" découverte. On rencontre une chevalier désavoué, plus brigand qu'autre chose. On y rencontre presque au même moment une jeune fille, frêle mais avec un petit quelque chose de mystérieux qui fait sa force. Et on rencontrera ensuite un moine, quelque peu assoiffé de vin et d'hommes. Ce trio traversera une France rongée par la peste, la famine et la mort, pour arrêter le Diable qui a déferlé tout ces fléaux. La quatrième de couverture m'a plus que tenté mais dès quelques pages commencés, je me suis aperçu que l'histoire prenait une tournure bien différente de ce que je pensais. L'histoire est violente, malsaine, et dérangeante. On y découvre à la pelle des cadavres en décomposition, des soldats violents, des filles violés, égorgés et plus encore. C'en était même trop. J'ai eu tendance à passer à coté de l'histoire, qui est à la base la bataille entre le Ciel et l'Enfer. Les héros sont brutaux et attachants à la fois. Plusieurs fois au cours de ma lecture, je me suis sentis dérangé par toutes ces descriptions vulgaires. L'auteur m'a perdu plus d'une fois. On peut dire que trop, c'est trop. Et la fin est une vraie apothéose funèbre. Pour conclure, ce livre était bien, pas sensationnelle mais beaucoup trop violent pour moi. A réserver aux lecteurs courageux.
          Lire la suite
          En lire moins
        • CruelleIronie Posté le 27 Décembre 2015
          Tout d'abord, merci à Fleuve édition de m'avoir envoyé ce livre ! Le résumé est bien fait, déjà, je savais dans quoi je rentrais sans trop en savoir (qualité bien rare...). L'écriture est très belle, et pourtant, avec les thèmes abordés, il serait facile de tomber dans le grotesque et/ou prétentieux. En effet, c'est un livre d'une rare (et extrême) violence, vous pourrez un découvrir le viol, le meurtre, la décomposition de corps dans un fleuves et plein d'autres douceurs du même genre. C'est un roman avec pas mal d'action. Je ne suis pas trop action, mais ça passe, ça reste très typique moyen-âge et bien écrit. Plus que la violence, ce roman aborde aussi le surnaturel. Il est présent un peu partout, mais de façon très subtile, il est très facile de passer à côté la plupart du roman. L'intrigue est très spéciale. Car elle suit le "pèlerinage" d'un chevalier, d'une jeune fille et d'un prêtre. Ce n'est donc pas sur une période de temps défini, ou jusqu'à résolution de l'intrigue. L'intrigue est pourtant résolue (je pense), mais il me reste comme un goût de pas fini à l'esprit... Qui est vraiment caractéristique de l'épilogue, en effet je trouvais que les... Tout d'abord, merci à Fleuve édition de m'avoir envoyé ce livre ! Le résumé est bien fait, déjà, je savais dans quoi je rentrais sans trop en savoir (qualité bien rare...). L'écriture est très belle, et pourtant, avec les thèmes abordés, il serait facile de tomber dans le grotesque et/ou prétentieux. En effet, c'est un livre d'une rare (et extrême) violence, vous pourrez un découvrir le viol, le meurtre, la décomposition de corps dans un fleuves et plein d'autres douceurs du même genre. C'est un roman avec pas mal d'action. Je ne suis pas trop action, mais ça passe, ça reste très typique moyen-âge et bien écrit. Plus que la violence, ce roman aborde aussi le surnaturel. Il est présent un peu partout, mais de façon très subtile, il est très facile de passer à côté la plupart du roman. L'intrigue est très spéciale. Car elle suit le "pèlerinage" d'un chevalier, d'une jeune fille et d'un prêtre. Ce n'est donc pas sur une période de temps défini, ou jusqu'à résolution de l'intrigue. L'intrigue est pourtant résolue (je pense), mais il me reste comme un goût de pas fini à l'esprit... Qui est vraiment caractéristique de l'épilogue, en effet je trouvais que les intrigues était toute résolue avant cela... Peut-être l'auteur se réserve-t-il une suite, qui sait. Les personnages ne sont pas forcément aimables ou attendrissant, même si j'ai apprécié les suivre dans leurs aventures, je n'ai pas eu de mal à les voir souffrir. Pour résumé mon impression du livre, j'ai apprécié, mais quelque chose m'empêche de l'aimer réellement. Un mais se cache dans mes pensées. A voir, peut-être l'aimerai-je mieux, ou le détesterais-je lors d'une relecture.
          Lire la suite
          En lire moins
        • guettou Posté le 20 Décembre 2015
          1348 les hommes pensent qu'ils sont abandonnés de Dieu:d'abord la famine puis la peste qui commet d'énormes ravages dans la population. En Normandie, un chevalier vagabond et excommunié essaye de survivre.Il s'allie avec des truands mais malgre tout il garde inconsciemment les habitudes chevaleresques. Il rencontre la jeune Delphine(qui parle aux anges et aux morts) et la sauve d'un viol. La peste est partout et d'après Delphine ce n'est qu'une partie d'un plus grand cataclysme. Bien malgrès lui le chevalier Thomas s'attache à cette jeune fille. Thomas en compagnie d'un pretre dévoyé part vers Paris, sur ordre de Delphine,dans une quete au but inconnu Après Paris, Delphine veut que Thomas et le pretre partent avec elle jusqu en Avignon pour rencontrer le pape. Là Delphine pourra confondre le démon qui à ravagé la terre. Leur voyage vers Avignon est une lutte sans merci entre le bien et le mal Que va-t-il se passer à Avignon? L auteur à bien retranscrit la noirceur de l ambiance au moment de la peste. Il nous montre toutes... 1348 les hommes pensent qu'ils sont abandonnés de Dieu:d'abord la famine puis la peste qui commet d'énormes ravages dans la population. En Normandie, un chevalier vagabond et excommunié essaye de survivre.Il s'allie avec des truands mais malgre tout il garde inconsciemment les habitudes chevaleresques. Il rencontre la jeune Delphine(qui parle aux anges et aux morts) et la sauve d'un viol. La peste est partout et d'après Delphine ce n'est qu'une partie d'un plus grand cataclysme. Bien malgrès lui le chevalier Thomas s'attache à cette jeune fille. Thomas en compagnie d'un pretre dévoyé part vers Paris, sur ordre de Delphine,dans une quete au but inconnu Après Paris, Delphine veut que Thomas et le pretre partent avec elle jusqu en Avignon pour rencontrer le pape. Là Delphine pourra confondre le démon qui à ravagé la terre. Leur voyage vers Avignon est une lutte sans merci entre le bien et le mal Que va-t-il se passer à Avignon? L auteur à bien retranscrit la noirceur de l ambiance au moment de la peste. Il nous montre toutes les horreurs de la maladie et le comportement des gens à cette époque. Il nous fait part aussi des conséquences de la bataille de C recy contre les Anglais J ai terminé ce roman avec l'impression de passer à coté de quelque chose qui aurait pu m'interresser, mais impossible de s'imaginer comment ces personnages vont s'en sortir: les anges et les démons sont toujours présent,ils se battent sans arret et font mourrir tout le monde autours d'eux. La fin de ce récit est difficileà comprendre car de plus en plus sombre et décevante. Cette lecture ne m'a pas passionnée. Je pense que les fans de fantastique et d'horreur seront rassasies. Cest un roman d'une rare violence
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « Lecture captivante qui nous emporte facilement et nous fascine, Entre Ciel et Enfer est une excellente découverte. À mi-chemin entre le talentueux Ken Follett – qui s’est lui-même intéressé à la peste noire dans son roman Un monde sans fin (2007) –, Lovecraft et Stephen King, Buehlman concocte avec ce roman un mélange de genres étonnant qui nous plonge dans les croyances de notre Moyen-Âge et nous change agréablement des mondes médiévaux imaginaires de la fantasy traditionnelle. » Ariane Marquis, ActuSF 
        « Entre Ciel et Enfer, qui mérite parfaitement son titre, apparaît comme une extraordinaire sarabande d’images médiévales. Fantaisie noire, fantasy gothique traversée de moments de grâce et de visions cauchemardesques, Entre Ciel et Enfer n’en apparaît pas moins homogène, cohérent, séduisant. Une force qui tient sans doute à une documentation solide, à une immersion dans ce passé trouble où les superstitions conduisaient aux pires excès et où les épidémies apparaissaient comme l’œuvre de Dieu ou du diable. Si Entre Ciel et Enfer parvient à séduire, c’est aussi parce qu’il compose, avec ses personnages attachants, une très belle aventure humaine. » Yozone
         
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.