Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266265973
Code sériel : 16542
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 312
Format : 130 x 200 mm

Et je danse, aussi

,

Date de parution : 04/02/2016
Un mail comme une bouteille à la mer. D’ordinaire, l’écrivain Pierre-Marie Sotto ne répond jamais aux courriers d’admirateurs. Mais cette Adeline Parmelan n’est pas une « lectrice comme les autres ». Quelque chose dans ses phrases, peut-être, et puis il y a cette épaisse et mystérieuse enveloppe qu’elle lui a fait parvenir... Un mail comme une bouteille à la mer. D’ordinaire, l’écrivain Pierre-Marie Sotto ne répond jamais aux courriers d’admirateurs. Mais cette Adeline Parmelan n’est pas une « lectrice comme les autres ». Quelque chose dans ses phrases, peut-être, et puis il y a cette épaisse et mystérieuse enveloppe qu’elle lui a fait parvenir – et qu’il n’ose pas ouvrir. Entre le prix Goncourt et la jeune inconnue, une correspondance s’établit qui en dévoile autant qu’elle maquille, de leurs deux solitudes, de leur secret commun…

« Ce roman est un joli mélange entre rire et émotion qui propose au lecteur un moment intense, réjouissant et surtout très original. » Christophe Mangelle – Metronews

« Une joute littéraire doublée d’une prenante relation épistolaire qui se dévore en quelques heures, mais aussi une jolie réflexion sur l’écriture. » Femmes d’aujourd’hui

@ Disponible chez 12-21
L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE



 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266265973
Code sériel : 16542
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 312
Format : 130 x 200 mm
Pocket

Ils en parlent

« Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat se sont glissés avec un talent fou dans la peau d'Adeline et Pierre-Marie. Drôle et fulgurant. » François Busnel - L'Express
« Une réussite ! » Christophe Mangelle - Metronews
« Une joute littéraire doublée d'une prenante relation épistolaire qui se dévore en quelques heures, mais aussi une jolie réflexion sur l'écriture. » Femmes d'aujourd'hui
« Un petit elixir de bonne humeur. » France Dimanche
« Un vrai roman positif, un hymne à la joie, écrit à quatre mains. » Vie pratique au féminin
xxx

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Myrrh Posté le 3 Mars 2020
    Je ne m'attendais à rien avec ce livre pris sur un coup de tête pour les auteurs. J'ai passé un moment très agréable, l'échange de mails donne un bon rythme au roman qui se lit très vite. J'ai été emportée par les mystères du livre et les différentes relations des personnages. Quelques pages de plus ne m'aurait pas dérangée.
  • asnico Posté le 10 Février 2020
    Pierre-Marie et Adeline correspondent par mail. Il est un grand écrivain en panne d’inspiration, elle lui a envoyé une grande enveloppe à domicile. Il veut la lui retourner, pensant que c’est un manuscrit. Mais il y a quelque chose qui le perturbe chez cette femme : sa plume ? Sa capacité à l’attirer sans qu’il ne se l’explique ? Qui est-elle vraiment ? D’autre part, Pierre-Marie correspond avec ses amis qui habitent pas très loin de chez cette fameuse Adeline. Il lui brûle l’envie de leur demander d’aller faire un saut chez elle. Non mais il devient fou ou quoi ? Nous, lecteurs peu habitués à lire des mails successifs, on va aussi se demander ce qui pousse ces 2 personnes à s’écrire aussi régulièrement ; à lier une amitié et à échanger des secrets et autres choses intimes, celles qu’on préfère dire lorsqu’on est devant un écran par exemple... J’ai eu un peu de mal à rentrer dedans mais c’est vrai qu’après, j’avais plaisir à retrouver ces 2 solitaires. J’ai aimé l’humour des auteurs alors qu’il y a quand même des sujets graves qui sont abordés. En revanche, j’ai trouvé que la fin arrivait un peu comme un cheveu sur la soupe,... Pierre-Marie et Adeline correspondent par mail. Il est un grand écrivain en panne d’inspiration, elle lui a envoyé une grande enveloppe à domicile. Il veut la lui retourner, pensant que c’est un manuscrit. Mais il y a quelque chose qui le perturbe chez cette femme : sa plume ? Sa capacité à l’attirer sans qu’il ne se l’explique ? Qui est-elle vraiment ? D’autre part, Pierre-Marie correspond avec ses amis qui habitent pas très loin de chez cette fameuse Adeline. Il lui brûle l’envie de leur demander d’aller faire un saut chez elle. Non mais il devient fou ou quoi ? Nous, lecteurs peu habitués à lire des mails successifs, on va aussi se demander ce qui pousse ces 2 personnes à s’écrire aussi régulièrement ; à lier une amitié et à échanger des secrets et autres choses intimes, celles qu’on préfère dire lorsqu’on est devant un écran par exemple... J’ai eu un peu de mal à rentrer dedans mais c’est vrai qu’après, j’avais plaisir à retrouver ces 2 solitaires. J’ai aimé l’humour des auteurs alors qu’il y a quand même des sujets graves qui sont abordés. En revanche, j’ai trouvé que la fin arrivait un peu comme un cheveu sur la soupe, elle aurait mérité un développement plus étoffé. Peut-être quitte à sacrifier quelques jours d’échange entre nos 2 protagonistes...
    Lire la suite
    En lire moins
  • cmillej Posté le 15 Janvier 2020
    Pierre-Marie, ancien romancier à succès, reçoit de la part d'une lectrice un mystérieux paquet, qu'il a pour consigne de ne pas ouvrir ! Intrigué, il prend contact avec elle. Commence une correspondance quotidienne, qui rapprochera les deux adultes. Jusqu'au moment où le paquet révèlera son contenu, et lèvera le voile sur des secrets enfouis. Un roman épistolaire tendre et émouvant, signé par deux célèbres auteurs de littérature jeunesse. Adeline et Pierre-Marie surmonteront ensemble leurs solitudes et leurs peines, et comprendront comment leurs destins étaient liés avant même de se connaître.
  • lagier Posté le 15 Novembre 2019
    Un ouvrage léger mais agréable à lire. Je me suis un peu égaré quand le champ des conversations s'ouvrent et Pierre-Marie ne discute plus uniquement avec Adeline mais aussi. Mais dans l'ensemble j'ai eu plaisir à suivre les protagonistes. Pierre-Marie a donc eu un prix Goncourt. Et il se trouve qu'Adeline écrit justement très bien... voir même très très bien. Et j'ai juste trouvé un peu pédant de la part de Pierre-Marie (donc des auteurs :) puisque ce roman est écrit à quatre main), de s'émerveiller qu'Adeline écrive "ceci" au lieu de "cela" (je n'ai pas retrouvé le passage exact du livre, mais les deux façons d'écrire sont très correctes), sous entendu, elle a vraiment un style ! Et si ce n'avait pas été le cas, je n'aurais pas poursuivi ma correspondance avec elle. Cela classe ce cher Pierre-Marie dans la catégorie des élites, qui jugent déjà leur prochain par leur style. Or c'est un peu (beaucoup) réducteur, on peut être un peu moins riche dans son écriture et être tout aussi intelligent et ouvert aux autres. Ce petit côté "intello" m'a fait sourire, et la solitude du héros s'explique peut-être en partie par cet élitisme dans ses relations. Ceci étant dit, c'est... Un ouvrage léger mais agréable à lire. Je me suis un peu égaré quand le champ des conversations s'ouvrent et Pierre-Marie ne discute plus uniquement avec Adeline mais aussi. Mais dans l'ensemble j'ai eu plaisir à suivre les protagonistes. Pierre-Marie a donc eu un prix Goncourt. Et il se trouve qu'Adeline écrit justement très bien... voir même très très bien. Et j'ai juste trouvé un peu pédant de la part de Pierre-Marie (donc des auteurs :) puisque ce roman est écrit à quatre main), de s'émerveiller qu'Adeline écrive "ceci" au lieu de "cela" (je n'ai pas retrouvé le passage exact du livre, mais les deux façons d'écrire sont très correctes), sous entendu, elle a vraiment un style ! Et si ce n'avait pas été le cas, je n'aurais pas poursuivi ma correspondance avec elle. Cela classe ce cher Pierre-Marie dans la catégorie des élites, qui jugent déjà leur prochain par leur style. Or c'est un peu (beaucoup) réducteur, on peut être un peu moins riche dans son écriture et être tout aussi intelligent et ouvert aux autres. Ce petit côté "intello" m'a fait sourire, et la solitude du héros s'explique peut-être en partie par cet élitisme dans ses relations. Ceci étant dit, c'est amusant de le voir disserter sur la ponctuation, sur les trois petits points (...) et ce roman est plaisant.
    Lire la suite
    En lire moins
  • nilebeh Posté le 2 Novembre 2019
    Après toutes ces critiques publiées depuis la sortie de ce roman qualifié de « lecture de vacances », je vais faire court ! Roman épistolaire version 2015, cet agréable livre alterne les mails de deux personnages essentiels : Adeline Parmelan (« grande, grosse, brune » et admiratrice du second) et Pierre-Marie Sotto, soixante-ans et un peu plus, divorcé et remarié trois fois, quitté par la dernière de ses épouses, Véra, l'Italienne partie un beau jour sans aucune explication. Adeline pique la curiosité de cet écrivain en panne d'inspiration en lui adressant une enveloppe portant au dos son adresse mail, accompagnée d'une photo qui devrait le faire réagir, dit-elle. Commence alors une improbable conversation par mail, entre méfiance, découverte, attendrissement, apprentissage de l' « autre » qui devient confident, ami, voire davantage. Quelle réalité conférer à des sentiments qui ne s'incarnent jamais ? Quand seule la plume (enfin, le clavier) se fait le truchement de l'expression de sentiments à la fois variés et intenses ? L'écriture fait intervenir d'autres protagonistes : les amis Josy et Max, Lisbeth, la prof qui veut adapter un roman et devient plus qu'encombrante, Gloria, la fille de Véra disparue. C'est le style qu'on aime dans ce livre à quatre mains, enlevé, drôle, élégant et délicat comme une dentelle, émouvant et sensible. Une jolie... Après toutes ces critiques publiées depuis la sortie de ce roman qualifié de « lecture de vacances », je vais faire court ! Roman épistolaire version 2015, cet agréable livre alterne les mails de deux personnages essentiels : Adeline Parmelan (« grande, grosse, brune » et admiratrice du second) et Pierre-Marie Sotto, soixante-ans et un peu plus, divorcé et remarié trois fois, quitté par la dernière de ses épouses, Véra, l'Italienne partie un beau jour sans aucune explication. Adeline pique la curiosité de cet écrivain en panne d'inspiration en lui adressant une enveloppe portant au dos son adresse mail, accompagnée d'une photo qui devrait le faire réagir, dit-elle. Commence alors une improbable conversation par mail, entre méfiance, découverte, attendrissement, apprentissage de l' « autre » qui devient confident, ami, voire davantage. Quelle réalité conférer à des sentiments qui ne s'incarnent jamais ? Quand seule la plume (enfin, le clavier) se fait le truchement de l'expression de sentiments à la fois variés et intenses ? L'écriture fait intervenir d'autres protagonistes : les amis Josy et Max, Lisbeth, la prof qui veut adapter un roman et devient plus qu'encombrante, Gloria, la fille de Véra disparue. C'est le style qu'on aime dans ce livre à quatre mains, enlevé, drôle, élégant et délicat comme une dentelle, émouvant et sensible. Une jolie lecture, qui mérite sans doute mieux que la qualification de lecture de vacances !
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.