Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266324021
Code sériel : 18609
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 144
Format : 108 x 177 mm
Nouveauté
Et nous sommes revenus seuls
Date de parution : 14/04/2022
Éditeurs :
Pocket
Nouveauté

Et nous sommes revenus seuls

,

Date de parution : 14/04/2022
Revenue seule des camps de la mort avec ses deux petits frères, c’est avec ses yeux d’enfant que Lili revit chaque jour les longs mois de survie au cœur de... Revenue seule des camps de la mort avec ses deux petits frères, c’est avec ses yeux d’enfant que Lili revit chaque jour les longs mois de survie au cœur de la barbarie nazie.
 
« Quand nous sommes revenus, nous ne pouvions parler à personne de cet enfer, de ces souffrances quotidiennes, de...
Revenue seule des camps de la mort avec ses deux petits frères, c’est avec ses yeux d’enfant que Lili revit chaque jour les longs mois de survie au cœur de la barbarie nazie.
 
« Quand nous sommes revenus, nous ne pouvions parler à personne de cet enfer, de ces souffrances quotidiennes, de cette vie de bêtes battues que nous avions menée pendant près de deux ans dans une inhumanité indigne et impardonnable. Nous étions traumatisés et nous nous taisions... Puis j’ai beaucoup réfléchi : afin que la vie ait un sens après ce passé ignominieux, il me fallait témoigner pour révéler à tous, au monde, cette tragédie à nulle autre pareille. »
 
« Le témoignage poignant à hauteur d’enfant d’une lutte pour la vie. » Vocable
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266324021
Code sériel : 18609
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 144
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

"Un livre à mettre entre toutes les mains, surtout celles des plus jeunes."
Paule Martigny / Le Blog des Arts
"Témoignage poignant à hauteur d’enfant d’une lutte pour la vie."
Vocable
"Un récit sur « le miracle d'être vivant », « le chagrin immense », « l'amour incommensurable » et salvateur d'une mère."
Midi Libre

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Celinemlire Posté le 14 Mai 2022
    Le témoignage de Lili, rescapée des camps alors qu'elle a été déportée à l'âge de 11 ans, est un récit court, très factuel, qui pose un regard sans concession sur les exactions commises par les nazis dans les camps de travail/concentration. Lili a fait le choix, à plus de 80 ans, de raconter dans cet essai d'une centaine de pages le terrible épisode de la déportation de sa famille en réponse aux délires des négationnistes prétendant que les chambres à gaz n'avaient existé que pour "se débarrasser des poux". Au-delà de la valeur historique de ce récit, Lili est un véritable symbole à elle seule : aînée d'une famille aimante, cet amour, reçu et partagé depuis sa plus tendre enfance, lui apportera une grande force intérieure grâce à laquelle elle parviendra à prendre soin/ protéger ses 2 petits frères durant les 2 années que dureront leur déportation. C'est également cet amour qui lui permettra de se relever de cette terrible épreuve : car comment se reconstruire après avoir vécu "comme des bêtes", privés de toute dignité, affamés, laissés sans soins.....pendant 2 ans !! A cette époque, les pédopsychiatriques et la thérapie n'existent pas. Et pire que tout : à cette époque, les personnes qui vous... Le témoignage de Lili, rescapée des camps alors qu'elle a été déportée à l'âge de 11 ans, est un récit court, très factuel, qui pose un regard sans concession sur les exactions commises par les nazis dans les camps de travail/concentration. Lili a fait le choix, à plus de 80 ans, de raconter dans cet essai d'une centaine de pages le terrible épisode de la déportation de sa famille en réponse aux délires des négationnistes prétendant que les chambres à gaz n'avaient existé que pour "se débarrasser des poux". Au-delà de la valeur historique de ce récit, Lili est un véritable symbole à elle seule : aînée d'une famille aimante, cet amour, reçu et partagé depuis sa plus tendre enfance, lui apportera une grande force intérieure grâce à laquelle elle parviendra à prendre soin/ protéger ses 2 petits frères durant les 2 années que dureront leur déportation. C'est également cet amour qui lui permettra de se relever de cette terrible épreuve : car comment se reconstruire après avoir vécu "comme des bêtes", privés de toute dignité, affamés, laissés sans soins.....pendant 2 ans !! A cette époque, les pédopsychiatriques et la thérapie n'existent pas. Et pire que tout : à cette époque, les personnes qui vous entourent ne croient pas en l'horreur de la vie dans les camps racontée par les rescapés ... Alors Lili ne dit rien, ne raconte pas, elle enfouit tout cela au fond d'elle. Son insouciance d'enfant lui a été volée, sa vie de petite fille a volé en éclats et malgré tout, Lili retrouvera foi en l'humanité. Elle continue, inlassablement, à raconter l'histoire de sa famille dans les écoles et auprès des jeunes générations; afin que ce pan de l'Histoire ne disparaisse pas avec les derniers survivants de la Shoah. Une grande leçon de force et de résilience.
    Lire la suite
    En lire moins
  • marionfritschh Posté le 5 Novembre 2021
    « 𝙼𝚊𝚕𝚐𝚛𝚎#769; 𝚝𝚘𝚞𝚝 𝚕𝚎 𝚖𝚊𝚕 𝚚𝚞𝚎 𝚕’𝚘𝚗 𝚖’𝚊 𝚏𝚊𝚒𝚝, 𝚜𝚊𝚗𝚜 𝚎#769;𝚝𝚊𝚝 𝚍’𝚊#770;𝚖𝚎, 𝚓𝚎 𝚟𝚎𝚞𝚡 𝚕𝚎𝚞𝚛 𝚖𝚘𝚗𝚝𝚛𝚎𝚛 𝚚𝚞’𝚒𝚕 𝚎𝚜𝚝 𝚙𝚘𝚜𝚜𝚒𝚋𝚕𝚎 𝚍’𝚊𝚐𝚒𝚛 𝚎𝚝 𝚍𝚎 𝚝𝚛𝚊𝚗𝚜𝚏𝚘𝚛𝚖𝚎𝚛 𝚌𝚎 𝚖𝚊𝚕 𝚎𝚗 𝚋𝚒𝚎𝚗. 𝙴𝚝 𝚍𝚎 𝚛𝚎𝚜𝚝𝚎𝚛 𝚍𝚒𝚐𝚗𝚎. 𝙲𝚎𝚝𝚝𝚎 𝚟𝚊𝚕𝚎𝚞𝚛, 𝚚𝚞𝚒 𝚗𝚘𝚞𝚜 𝚊 𝚝𝚎𝚗𝚞𝚜 𝚍𝚎𝚋𝚘𝚞𝚝 𝚍𝚊𝚗𝚜 𝚕𝚎𝚜 𝚙𝚒𝚛𝚎𝚜 𝚖𝚘𝚖𝚎𝚗𝚝𝚜 𝚎𝚝 𝚗𝚘𝚞𝚜 𝚊 𝚙𝚎𝚛𝚖𝚒𝚜 𝚍𝚎 𝚏𝚊𝚒𝚛𝚎 𝚏𝚊𝚌𝚎 𝚊#768; 𝚝𝚘𝚞𝚜 𝚕𝚎𝚜 𝚎#769;𝚟𝚎#769;𝚗𝚎𝚖𝚎𝚗𝚝𝚜 𝚍𝚎 𝚗𝚘𝚜 𝚟𝚒𝚎𝚜, 𝚚𝚞’𝚒𝚕𝚜 𝚜𝚘𝚒𝚎𝚗𝚝 𝚑𝚎𝚞𝚛𝚎𝚞𝚡 𝚘𝚞 𝚖𝚊𝚕𝚑𝚎𝚞𝚛𝚎𝚞𝚡. 𝙹’𝚎𝚜𝚜𝚊𝚒𝚎 𝚍𝚎 𝚍𝚘𝚗𝚗𝚎𝚛 𝚊𝚞𝚡 𝚎#769;𝚕𝚎#768;𝚟𝚎𝚜 𝚞𝚗𝚎 𝚕𝚎𝚌#807;𝚘𝚗 𝚍𝚎 𝚌𝚒𝚝𝚘𝚢𝚎𝚗𝚗𝚎𝚝𝚎#769;, 𝚍’𝚑𝚞𝚖𝚊𝚗𝚒𝚝𝚎#769;. 𝙹𝚎 𝚕𝚎𝚞𝚛 𝚎𝚡𝚙𝚕𝚒𝚚𝚞𝚎 𝚚𝚞𝚎 𝚕’𝚘𝚗 𝚗𝚎 𝚌𝚘𝚗𝚜𝚝𝚛𝚞𝚒𝚝 𝚛𝚒𝚎𝚗 𝚊𝚟𝚎𝚌 𝚍𝚎 𝚕𝚊 𝚑𝚊𝚒𝚗𝚎. » . Lili Keller-Rosenberg a 88 ans et vit à Lille. Elle a consacré sa vie à témoigner auprès de collégiens et de lycéens dans toute la France. Survivante des camps de la mort à 12 ans, elle nous conte son destin ainsi que celui de ses deux frères au cœur de la barbarie nazie. Emouvant, choquant, le récit témoigne d'une tragédie de la seconde guerre mondiale qui ne doit s'éteindre dans aucun coeur et se transmettre aux nouvelles générations, en hommage à "ceux qui ne sont pas revenus". Véritable porteuse d'histoire et rare témoin français, Lili Keller-Rosenberg éternise sa mémoire dans cet ouvrage rempli de vérités terribles mais nécessaires qui raconte avec transparence les horreurs qui ont pu exister dans un passé proche afin de ne plus jamais les faire subsister dans les siècles à venir. . Pour tous ceux qui aiment les vérités essentielles.
  • Bernie44 Posté le 26 Septembre 2021
    Bravo et merci Lili pour ce témoignage simple, concis et très touchant. Un ouvrage à lire, à relire et à partager.
  • chouette_maman_bouquine Posté le 4 Juillet 2021
    Je ne sais jamais très bien comment parler des témoignages sur la Shoah, les mots semblent toujours si peu pertinents à côté de l'horreur vécue par ces personnes. Hier, j'ai lu le témoignage de Lili Keller-Rosenberg et je crois que c'est l'un de ceux qui m'aura le plus retourné le bide. Peut-être parce qu'elle raconte les camps de concentration (Ravensbrück puis Bergen-Belsen) à la hauteur des yeux de l'enfant de 11 ans qu'elle était en 1943. Elle décrit ce qu'elle a vu et ressenti, ce qu'elle ne comprenait pas, sa peur pour sa mère et ses petits frères, les traumatismes qu'elle ressent toujours aujourd'hui à 88 ans. Elle écrit sans filtre, comme l'enfant qu'elle n'a plus jamais été, elle explique les humiliations, la peur, la faim, le froid, l'ennui, la haine, la cruauté, la déshumanisation mais au milieu de tout ça, sa maman comme un refuge et la dignité que celle-ci a essayé d'inculquer à ses enfants malgré tout. Lili Keller-Rosenberg a consacré sa vie à témoigner auprès des jeunes, dans les collèges et les lycées, comme "un infatigable passeur de mémoire". Elle est l'un.e des dernier.e.s survivant.e.s, il est primordial de la lire. Chaque témoignage apporte sa part à la... Je ne sais jamais très bien comment parler des témoignages sur la Shoah, les mots semblent toujours si peu pertinents à côté de l'horreur vécue par ces personnes. Hier, j'ai lu le témoignage de Lili Keller-Rosenberg et je crois que c'est l'un de ceux qui m'aura le plus retourné le bide. Peut-être parce qu'elle raconte les camps de concentration (Ravensbrück puis Bergen-Belsen) à la hauteur des yeux de l'enfant de 11 ans qu'elle était en 1943. Elle décrit ce qu'elle a vu et ressenti, ce qu'elle ne comprenait pas, sa peur pour sa mère et ses petits frères, les traumatismes qu'elle ressent toujours aujourd'hui à 88 ans. Elle écrit sans filtre, comme l'enfant qu'elle n'a plus jamais été, elle explique les humiliations, la peur, la faim, le froid, l'ennui, la haine, la cruauté, la déshumanisation mais au milieu de tout ça, sa maman comme un refuge et la dignité que celle-ci a essayé d'inculquer à ses enfants malgré tout. Lili Keller-Rosenberg a consacré sa vie à témoigner auprès des jeunes, dans les collèges et les lycées, comme "un infatigable passeur de mémoire". Elle est l'un.e des dernier.e.s survivant.e.s, il est primordial de la lire. Chaque témoignage apporte sa part à la mémoire collective. Quand on voit ce qu'il se passe en Chine avec l'esclavage du peuple Ouïghours, les camps et la stérilisation forcée, je me dis que l'être humain n'a rien appris du passé et que tout pourrait recommencer. S'informer est primordial.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lipette Posté le 22 Avril 2021
    Et nous sommes revenus seuls est un récit vraiment très poignant qui ne peut pas nous laisser insensible face à la cruauté de la guerre envers les juifs. C'est un récit émouvant mais pourtant tellement indispensable afin que personne n'oublie jamais ce qu'il s'est passé durant la Seconde Guerre Mondiale... Il n'y a pas de mots pour décrire les horreurs, les atrocités mais aussi les douleurs infligées à un peuple qui n'avait rien demandé à personne et qui s'est retrouvé persécuté pour le bon plaisir d'un dictateur impérialiste, antisémite, xénophobe et raciste... pourtant, Lili Keller-Rosenberg arrive à nous raconter son histoire de façon calme et réfléchie, ce qui permettra au plus grand nombre de personnes de lire son récit (aussi bien les adolescents que les adultes). Grâce à son témoignage, elle "parle au nom de tous ceux qui ne sont pas revenus." C'est un livre que tout le monde doit lire et garder en mémoire pour tous les disparus de la Shoah. "Pour que plus jamais de telles monstruosités ne puissent se reproduire." Un livre pour ne pas oublier... Une histoire à ne surtout pas oublier... Une tragédie à ne jamais renouveler...
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.