RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Et rester vivant

            Pocket
            EAN : 9782266227957
            Code sériel : 15189
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 168
            Format : 108 x 177 mm
            Et rester vivant

            Date de parution : 03/01/2013

            Avoir… Comme avoir 22 ans.
            Être… Comme être sans attaches.
            Prendre… Comme prendre une décision.
            Tailler… Comme tailler la route.
            Rester… Comme rester vivant.

            « L'auteur ne tente pas de faire le récit d'une rédemption. Il décrit les différentes étapes de la survie, cet instinct qui lui permettra de remonter à la surface et de...

            Avoir… Comme avoir 22 ans.
            Être… Comme être sans attaches.
            Prendre… Comme prendre une décision.
            Tailler… Comme tailler la route.
            Rester… Comme rester vivant.

            « L'auteur ne tente pas de faire le récit d'une rédemption. Il décrit les différentes étapes de la survie, cet instinct qui lui permettra de remonter à la surface et de respirer. » Christine Ferniot – LiRE

            « Un récit sensible et fort, comme si une lame de couteau piquait les larmes pour en faire sortir des fous rires. » Nadine Monfils

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266227957
            Code sériel : 15189
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 168
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            6.40 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « L'auteur ne fait pas le récit d'une rédemption. Il décrit les différentes étapes de la survie, cet instinct qui lui permettra de remonter à la surface et de respirer. » Christine Ferniot - Lire

            « L'histoire poignante et l'écriture ciselée de Blondel vous touchent en plein cœur. » Alexandre Fillon - Madame Figaro

            « Un récit sensible et fort, comme si une lame de couteau piquait les larmes pour en faire sortir des fous rires. » Nadine Monfils

            « Jean-Philippe Blondel a attendu longtemps avant d'écrire cette histoire. Du coup, intense, poignant, grave et léger, son récit est un chef-d'œuvre, élégie tendre à sa jeunesse, ses parents, son frère. La vie d'abord. » L'Hebdo (Suisse) 

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • lula00 Posté le 28 Décembre 2018
              Un hymne à la vie quoiqu'il arrive! Magnifique, digne et sans jamais basculer dans la mièvrerie.
            • luocine Posté le 18 Décembre 2018
              Je lis tous les livres de cet auteur qui me tombent sous la main, celui-là c’est la souris jaune qui me l’a conseillé, qu’elle en soit remerciée. C’est un très beau livre, qui explique bien des failles et des difficultés d’être à fond dans la vie qui sont évoquées dans tous les livres de Jean-Philippe Blondel. Lorsqu’il avait 18 ans un accident de voiture a tué sa mère et son frère, c’est son père qui conduisait et celui-ci meurt quatre ans plus tard. Plombé par ces deux tragédies, le narrateur très proche de l’auteur, sans aucun doute, a bien du mal à trouver l’envie de « rester vivant » . Avec beaucoup d’humour et en restant très pudique, il arrive à nous faire comprendre et partager sa souffrance. Ce que j’apprécie chez lui, c’est que jamais il ne s’apitoie sur lui, jamais il ne fait pleurer sur son sort. Sa vision de l’Amérique est original et tout en suivant une chanson de Lloyd Cole Rich qui l’amènera à Morro Bay. Mais aussi à Las Vegas où il a bien failli se perdre lui et et aussi Laura et Samuel. Ce sont ses amis et leur trio est compliqué, Laura c’st... Je lis tous les livres de cet auteur qui me tombent sous la main, celui-là c’est la souris jaune qui me l’a conseillé, qu’elle en soit remerciée. C’est un très beau livre, qui explique bien des failles et des difficultés d’être à fond dans la vie qui sont évoquées dans tous les livres de Jean-Philippe Blondel. Lorsqu’il avait 18 ans un accident de voiture a tué sa mère et son frère, c’est son père qui conduisait et celui-ci meurt quatre ans plus tard. Plombé par ces deux tragédies, le narrateur très proche de l’auteur, sans aucun doute, a bien du mal à trouver l’envie de « rester vivant » . Avec beaucoup d’humour et en restant très pudique, il arrive à nous faire comprendre et partager sa souffrance. Ce que j’apprécie chez lui, c’est que jamais il ne s’apitoie sur lui, jamais il ne fait pleurer sur son sort. Sa vision de l’Amérique est original et tout en suivant une chanson de Lloyd Cole Rich qui l’amènera à Morro Bay. Mais aussi à Las Vegas où il a bien failli se perdre lui et et aussi Laura et Samuel. Ce sont ses amis et leur trio est compliqué, Laura c’st son ex qui est maintenant la petite amie de Samuel qui est son ami pour toujours. Ce road movie lui permet de faire des rencontres intéressantes et même la loueuse de voiture qui semble d’un banal achevé se révélera plus riche qu’il ne s’y attendait. Bien curieuse famille où lui était l’enfant raté à côté du frère parfait qu’il entendait pourtant pleurer très souvent la nuit dans son lit.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Joseph-Arthur Posté le 18 Mars 2018
              Un roman qui se lit très facilement et qui est bien écrit. J'ai bien aimé le périple de ce trio amical/amoureux aux Etats-Unis et au Mexique même si nous sommes loin des road movie américains dans le genre de ceux des nature writing des éditions Gallmeister. Ce n'était pas forcément la priorité de l'auteur. Les personnages m'ont beaucoup moins plu, je les ai trouvé sans épaisseur. Deux d'entre eux, Laure et Samuel, ont vraiment été créés pour mettre en lumière le personnage principal, larmoyant et égoïste. Ce qu'il a vécu est terrible mais je n'ai pas ressenti d'empathie pour lui.
            • Nicolosette Posté le 12 Mars 2018
              Un très beau livre où après la perte d' êtres chers l'auteur raconte comment le voyage,l'inconnu ,l'ailleurs, mais surtout l'amitié, peuvent aider à se retrouver,se reconstruire ,continuer à vivre,rester vivant !
            • indelebilevagabonde Posté le 28 Décembre 2016
              Il n’a que 22 ans…Il se réveille, apprend le décès de son père par son ex, Laure et son meilleur ami Samuel, suite à un accident de voiture.Ce qui ne serait pas si dramatique s’il n’avait pas perdu auparavant son frère et sa mère dans un précédent accident de voiture, son père conduisant…Blondel réussit le pari de nous raconter le dépassement au travers d’un spectre de couleurs, d’abord noir/blanc puis par aplat de couleurs, de petites touches qui vont et viennent progressivement en traçant la route.Pas de larmoiement intempestif et pourtant il aurait pu à la lumière des éléments aubiobiographiques, le style est vif, les phrases saccadées mais pas fuyantes, elles rendent bien justice à ce mélodrame, aux tranches de vie traversées et au chemin parcouru.
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.