RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Et surtout ne te retourne pas

            Pocket
            EAN : 9782266212748
            Code sériel : 14644
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 512
            Format : 108 x 177 mm
            Et surtout ne te retourne pas

            Valérie DARIOT (Traducteur)
            Date de parution : 14/04/2011

            Isabel et Marcus : pour tous, LE couple parfait. Mais un soir, il ne rentre pas et le cauchemar commence. Agressée par de faux agents du FBI, interrogée par la police, dépouillée de tous ses biens, Isabel voit son univers s'effondrer lorsqu'elle reçoit un texto de Marcus : « Oublie-moi. Fais comme si j'étais mort. Et surtout ne te retourne pas... »

            EAN : 9782266212748
            Code sériel : 14644
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 512
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            8.30 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Lisa Unger prouve une fois encore qu'elle est la reine du suspense psychologique. Sa maîtrise nous donne des frissons. »

            Avantages

            PRESSE

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Didier_Tr Posté le 2 Décembre 2018
              Comme j'ai pu le voir sur d'autres critiques, et comme je l'avais déjà pensé avant (si, si, croyez moi !), Lisa Unger est une sorte de Harlan Coben au féminin. Et elle œuvre un peu plus au sud. Bon, je m'avance un peu, car après tout, c'est le premier bouquin de cette auteure que je lis. Mais ma conviction est déjà assez assurée. Donc dans ce livre, Isabel, écrivaine à succès, voit son monde s'effondrer quand elle s'aperçoit que son mari vient de disparaître avec tous ses secrets, visiblement nombreux ! Mais malgré les dangers, elle ne va pas se laisser faire et tout faire pour remonter le fil de l'histoire. Donc comme pour Harlan, ça se lit facilement, un "page turner", je crois que ça s'appelle ; ça trucide pas mal, ça couche un peu de ci de là (peut-être plus que chez Harlan), et au final.... non je ne spoile pas ! Assez amusant, dans la post-face, de lire que l'auteure a choisi de décrire Prague à la suite d'un échange d'appartement. Décidément, il faut que je me lance dans le polar, parce qu'avec la quarantaine d'échanges de maison que j'ai effectués, j'aurais de la matière ! Mais ça m'étonnerait... Comme j'ai pu le voir sur d'autres critiques, et comme je l'avais déjà pensé avant (si, si, croyez moi !), Lisa Unger est une sorte de Harlan Coben au féminin. Et elle œuvre un peu plus au sud. Bon, je m'avance un peu, car après tout, c'est le premier bouquin de cette auteure que je lis. Mais ma conviction est déjà assez assurée. Donc dans ce livre, Isabel, écrivaine à succès, voit son monde s'effondrer quand elle s'aperçoit que son mari vient de disparaître avec tous ses secrets, visiblement nombreux ! Mais malgré les dangers, elle ne va pas se laisser faire et tout faire pour remonter le fil de l'histoire. Donc comme pour Harlan, ça se lit facilement, un "page turner", je crois que ça s'appelle ; ça trucide pas mal, ça couche un peu de ci de là (peut-être plus que chez Harlan), et au final.... non je ne spoile pas ! Assez amusant, dans la post-face, de lire que l'auteure a choisi de décrire Prague à la suite d'un échange d'appartement. Décidément, il faut que je me lance dans le polar, parce qu'avec la quarantaine d'échanges de maison que j'ai effectués, j'aurais de la matière ! Mais ça m'étonnerait que j'ai les qualités pour cela. Et j'ai d'autres projets. Donc, j'en reviens à ce livre, c'est plutôt pas mal. D'ailleurs, j'ai acheté un autre livre de cette auteure.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Riz-Deux-ZzZ Posté le 5 Janvier 2018
              C'est une bonne lecture dans l'ensemble grâce notamment au style très fluide de l'auteure. Les différents points de vue s'enchaînent et donnent des personnages tous attachants. Malgré tout, l'intrigue reste basique et n'est finalement pas très développée : on se concentre plutôt sur les relations familiales et les passés troubles des différents personnages. Ce roman ne restera pas forcément gravée dans ma mémoire mais il m'a fait passé un bon moment de lecture avec du suspense quant à la véritable identité de Marcus.
            • Errant Posté le 25 Novembre 2017
              Brusquement volée et abandonnée par son mari qu'elle croyait connaître, Isabel va se lancer corps et âme dans la recherche d'une explication, ce qui l'amènera à découvrir le coté sombre de l'humanité, et pas juste chez son ex... Cela peut constituer une trame pleine de promesses, en grande partie tenues, mais pas complètement. L'intrigue se déploit bien dans les deux premières parties du livre, les développements sont intéressants, l'action ne manque pas et, avec un peu de bonne volonté, on arrive à y croire. Par contre la troisième partie m'a semblé plutôt tirée par les cheveux, les ficelles grossières et les explications finales pas vraiment satisfaisantes. Coté suspense et enquête je suis donc plutôt déçu. Par contre lorsque Unger s'attarde à la vie de tous les jours de ses personnages, à leurs hésitations de couples, leur vie de famille, les réminiscences de leur enfance, elle fait preuve d'une analyse aiguë et d'une plume chirurgicalement exacte. Certains pourraient n'y voir que digressions et, en regard strictement de l'enquête, ils n'ont peut-être pas complètement tort. Mais je crois plutôt que ces développements, non seulement apportent un éclairage nécessaire sur le comportement des acteurs, mais ajoutent également une dimension supplémentaire à ce roman... Brusquement volée et abandonnée par son mari qu'elle croyait connaître, Isabel va se lancer corps et âme dans la recherche d'une explication, ce qui l'amènera à découvrir le coté sombre de l'humanité, et pas juste chez son ex... Cela peut constituer une trame pleine de promesses, en grande partie tenues, mais pas complètement. L'intrigue se déploit bien dans les deux premières parties du livre, les développements sont intéressants, l'action ne manque pas et, avec un peu de bonne volonté, on arrive à y croire. Par contre la troisième partie m'a semblé plutôt tirée par les cheveux, les ficelles grossières et les explications finales pas vraiment satisfaisantes. Coté suspense et enquête je suis donc plutôt déçu. Par contre lorsque Unger s'attarde à la vie de tous les jours de ses personnages, à leurs hésitations de couples, leur vie de famille, les réminiscences de leur enfance, elle fait preuve d'une analyse aiguë et d'une plume chirurgicalement exacte. Certains pourraient n'y voir que digressions et, en regard strictement de l'enquête, ils n'ont peut-être pas complètement tort. Mais je crois plutôt que ces développements, non seulement apportent un éclairage nécessaire sur le comportement des acteurs, mais ajoutent également une dimension supplémentaire à ce roman qui, sans cet aspect, serait beaucoup moins digne d'intérêt. Curieusement donc, c'est cette dimension du livre que je retiendrai plus que son prétexte officiel.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Christelle0682 Posté le 13 Septembre 2017
              Partagée J'avais envie de ne pas me retourner et pourtant... C’est agréable d’être aussi vite mis dans l’action, un côté très appréciable, mais la suite s’essouffle vite malheureusement. Concernant l’écriture et l’intrigue il n’y a rien à y redire. Nous voyageons même jusque Prague. Cependant concernant le thème, il y avait beaucoup mieux à faire. Dans le livre le suspens fait flop… Nous n'en venons pas assez à l’essentiel et nous nous égarons. Parfois nous nous interrogeons, sans comprendre toujours les choix de l’auteur ?!? Une question, y-avait-il un nombre de page imposés ? Effectivement quand nous faisons un bon en avant, on en fait quelques uns parallèle, heureusement il n'y a qu'une sœur !! C’est réellement dommage. Certaines descriptions et à côté alourdissent l'histoire essentielle. Enfin malgré un côté très méchant, sombre, dangereux du malfrat il en reste qu’il n’élimine jamais Isabel, par conséquent cela ne devient plus crédible du tout. La fin est trop répétitive, du déjà lu avant... Aussi dans le contexte, le fait que l’héroïne soit écrivain, nous avons l’impression de lire un livre dans un livre… et que l’imaginaire soit un peu du vécu ?!? Malgré une critique partagée, je réitérerai avec un autre livre du même auteur pour tester, car ce... Partagée J'avais envie de ne pas me retourner et pourtant... C’est agréable d’être aussi vite mis dans l’action, un côté très appréciable, mais la suite s’essouffle vite malheureusement. Concernant l’écriture et l’intrigue il n’y a rien à y redire. Nous voyageons même jusque Prague. Cependant concernant le thème, il y avait beaucoup mieux à faire. Dans le livre le suspens fait flop… Nous n'en venons pas assez à l’essentiel et nous nous égarons. Parfois nous nous interrogeons, sans comprendre toujours les choix de l’auteur ?!? Une question, y-avait-il un nombre de page imposés ? Effectivement quand nous faisons un bon en avant, on en fait quelques uns parallèle, heureusement il n'y a qu'une sœur !! C’est réellement dommage. Certaines descriptions et à côté alourdissent l'histoire essentielle. Enfin malgré un côté très méchant, sombre, dangereux du malfrat il en reste qu’il n’élimine jamais Isabel, par conséquent cela ne devient plus crédible du tout. La fin est trop répétitive, du déjà lu avant... Aussi dans le contexte, le fait que l’héroïne soit écrivain, nous avons l’impression de lire un livre dans un livre… et que l’imaginaire soit un peu du vécu ?!? Malgré une critique partagée, je réitérerai avec un autre livre du même auteur pour tester, car ce n’était pas mauvais. Bonne lecture, et curieuse de lire les autres critiques à venir. Christelle.
              Lire la suite
              En lire moins
            • thisou08 Posté le 26 Mars 2017
              Absolument palpitant !
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.