Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266165747
Code sériel : 13097
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 736
Format : 108 x 177 mm

Etat d'urgence

Patrick BERTHON (Traducteur)
Date de parution : 18/10/2007

À San Francisco, le milliardaire George Morton s'écrase du haut d'une falaise à bord de sa Ferrari quelques minutes seulement après avoir annoncé qu'il retirait son soutien à un mouvement écologiste international…

Avant de disparaître, George avait laissé un message énigmatique. Peter, son avocat, et Sarah, son assistante, le décryptent…...

À San Francisco, le milliardaire George Morton s'écrase du haut d'une falaise à bord de sa Ferrari quelques minutes seulement après avoir annoncé qu'il retirait son soutien à un mouvement écologiste international…

Avant de disparaître, George avait laissé un message énigmatique. Peter, son avocat, et Sarah, son assistante, le décryptent… et se trouvent emportés dans une course-poursuite qui va les précipiter des glaces de l'Antarctique aux forêts vierges de Mélanésie.

Face à eux, un ennemi insaisissable prêt à détruire la planète pour prouver qu'elle est en danger. Tremblement de terre, tsunami, cyclone : si les idéalistes fous ne sont pas neutralisés, des milliers de gens vont mourir dans une série de catastrophes naturelles d'une ampleur sans précédent…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266165747
Code sériel : 13097
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 736
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Mi-pamphlet, mi-thriller, certes, mais totalement efficace ! »

Olivier Delcroix – Le Figaro

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Swannblue Posté le 22 Mars 2020
    Pour le coup, ça surprend. Surtout en cette période où tout doit être absolument "green". Car si ce roman ne remet pas en cause l'importance de l'écologie au début du 21ème siècle, il parvient tout de même (avec des études nombreuses et réelles) à poser des questions essentielles : qui est vraiment à l'origine du réchauffement de la planète ? De quoi parlons-nous précisément ? Y a-t-il d'ailleurs vraiment un réchauffement ? A qui profite au final ce business du green à tout prix ? Est-il seulement efficace ? Le personnage central du roman est un avocat. Peter. Il s'occupe des affaires de George, un riche milliardaire qui dépense des fortunes pour sauver la planète. Peter est un peu comme vous et moi. On lui rabâche depuis des décennies que la terre ne tourne plus rond, qu'il faut agir et vite, que le réchauffement va nous tuer, que nous sommes les plus grands pollueurs de l'histoire... Or, toutes les théories de Peter (les nôtres aussi, celles que les médias ont véhiculées) vont une à une être confrontées à des études scientifiques (bien réelles, rappelons-le) qui les contredisent. Comme nous, Peter refuse d'y croire au début. Puis le doute s'installe. Avant que la... Pour le coup, ça surprend. Surtout en cette période où tout doit être absolument "green". Car si ce roman ne remet pas en cause l'importance de l'écologie au début du 21ème siècle, il parvient tout de même (avec des études nombreuses et réelles) à poser des questions essentielles : qui est vraiment à l'origine du réchauffement de la planète ? De quoi parlons-nous précisément ? Y a-t-il d'ailleurs vraiment un réchauffement ? A qui profite au final ce business du green à tout prix ? Est-il seulement efficace ? Le personnage central du roman est un avocat. Peter. Il s'occupe des affaires de George, un riche milliardaire qui dépense des fortunes pour sauver la planète. Peter est un peu comme vous et moi. On lui rabâche depuis des décennies que la terre ne tourne plus rond, qu'il faut agir et vite, que le réchauffement va nous tuer, que nous sommes les plus grands pollueurs de l'histoire... Or, toutes les théories de Peter (les nôtres aussi, celles que les médias ont véhiculées) vont une à une être confrontées à des études scientifiques (bien réelles, rappelons-le) qui les contredisent. Comme nous, Peter refuse d'y croire au début. Puis le doute s'installe. Avant que la remise en question ne s'installe pour de bon. Passionnant roman de Michael Crichton qui n'affirme rien mais qui pose une foule de questions. Cette lecture ne m'a pas rendu vert de rage mais m'a fait prendre certaines distances vis-à-vis de la tentation d'une dictature d'urgence green.
    Lire la suite
    En lire moins
  • jaiuneheurealire Posté le 18 Février 2020
    À la lecture des critiques de ce roman je me dis qu'il est impossible d'avoir une controverse intelligente sur un sujet autant partisan... et sur bien d'autres sujets encore.
  • iliagatoe Posté le 5 Décembre 2019
    Ouah !! Ca décoiffe comme roman . Je suis une fan de l'auteur, mais j'avoue que celui-ci est mon préféré, de lui !
  • stephane69 Posté le 18 Mai 2019
    Intéressant et efficace, mais pas le thriller le plus convaincant de Michael Chrichton.
  • michelangelo Posté le 4 Octobre 2018
    Le milliardaire américain George Morton finance des organisations internationales qui luttent contre les effets du réchauffement climatique. Quand il s’aperçoit que celles-ci utilisent des moyens inacceptables pour valider leur cause, il disparaît de façon troublante… Son avocat Peter et son assistante Sarah vont alors se trouver engagés dans une course contre la montre afin de décrypter le mystérieux message laissé par Morton et éviter la mort de milliers de gens innocents par devers le monde. Crichton est le créateur de Jurassic Park. A cet égard, nulle surprise de le retrouver à s’interroger sur la science et ses limites, la folie des hommes et leur génie. Le thème abordé ici est plus complexe que le retour des dinosaures. Etayé par de nombreuses données scientifiques réelles citées en référence, il met en perspective ce que tout le monde semble considérer comme acquis : le réchauffement climatique. Sans nier le phénomène, mais sans le garantir non plus, il invite le lecteur à réfléchir sur l’utilisation des données brutes. Selon l’objectif recherché, elles peuvent être invalidées, niées, distordues, falsifiées, obérées. A titre d’exemple, certes un peu polémique, aucun météorologue n’est en mesure de prévoir le temps au-delà de 10 jours et ne parle que de... Le milliardaire américain George Morton finance des organisations internationales qui luttent contre les effets du réchauffement climatique. Quand il s’aperçoit que celles-ci utilisent des moyens inacceptables pour valider leur cause, il disparaît de façon troublante… Son avocat Peter et son assistante Sarah vont alors se trouver engagés dans une course contre la montre afin de décrypter le mystérieux message laissé par Morton et éviter la mort de milliers de gens innocents par devers le monde. Crichton est le créateur de Jurassic Park. A cet égard, nulle surprise de le retrouver à s’interroger sur la science et ses limites, la folie des hommes et leur génie. Le thème abordé ici est plus complexe que le retour des dinosaures. Etayé par de nombreuses données scientifiques réelles citées en référence, il met en perspective ce que tout le monde semble considérer comme acquis : le réchauffement climatique. Sans nier le phénomène, mais sans le garantir non plus, il invite le lecteur à réfléchir sur l’utilisation des données brutes. Selon l’objectif recherché, elles peuvent être invalidées, niées, distordues, falsifiées, obérées. A titre d’exemple, certes un peu polémique, aucun météorologue n’est en mesure de prévoir le temps au-delà de 10 jours et ne parle que de prévisions… Comment donc être persuadé d’un réchauffement certain de la planète dans ce cas à moyenne échéance ? Il montre comment l’idée même d’un réchauffement à venir et la montée des océans restent une hypothèse plus qu’une certitude. Les lobbys agissent en coulisse pour faire basculer l’opinion publique dans un sens ou dans l’autre. Ce thriller qui possède les atouts d‘un pamphlet offre au lecteur un réel espace de réflexion. Sans prendre parti pour l’un ou l’autre des camps, Crichton dirige élégamment sa barque et distille une évidence qui devrait s’imposer à tous : la nécessité de garder un esprit critique ! A l’heure des grandes manipulations sur les réseaux sociaux et au travers des médias, il serait bon que chacun prenne ses distances et réapprenne à réfléchir par soi-même ! La complexité du sujet traité n’évite pas les longueurs d’une mise en place de l’intrigue un peu longue. Le style est incisif mais peu recherché. Le trouble du lecteur peut venir des données scientifiques et du vocabulaire technique qui sont très pointus. La priorité est donnée à l’action au bout de 200 pages environ, et les faits s’enchainent alors avec la force d’une tornade et au prix parfois de quelques invraisemblances vite pardonnées. En définitive, ce qui restera, c’est cette impression d’avoir appris quelque-chose à l’issue de cette lecture. Le thriller est une leçon d’humilité et une invitation à prolonger la réflexion du lecteur au-delà des apparences et des idées reçues. Michelangelo 2018-10-04
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.