Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266295376
Code sériel : 17599
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm

Fille de bohème

Date de parution : 27/06/2019
L’enterrement de vie de jeune fille de Laura, la meilleure amie de Mélissandre, est une folie, une débauche de danseurs, ventriloques, mimes, clowns, magiciens et cracheurs de feu. Sans oublier l’hypnotiseuse… Méli, plus que sceptique, accepte de se laisser faire. Elle n’imagine pas une seule seconde que cette séance va... L’enterrement de vie de jeune fille de Laura, la meilleure amie de Mélissandre, est une folie, une débauche de danseurs, ventriloques, mimes, clowns, magiciens et cracheurs de feu. Sans oublier l’hypnotiseuse… Méli, plus que sceptique, accepte de se laisser faire. Elle n’imagine pas une seule seconde que cette séance va bouleverser son existence bien rangée…
Car depuis, elle est hantée par de puissants rêves et découvre, songe après songe, la vie aussi dangereuse qu’exaltante d’Éveline, une bohémienne de la cour des Miracles…
Comment expliquer que cette époque lointaine lui semble si familière ?

« Deux beaux portraits de femmes pour une même belle leçon de vie. » Carobookine 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266295376
Code sériel : 17599
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Deux beaux portraits de femmes pour une même belle leçon de vie. » Carobookine
« Une écriture immersive qui nous plonge dans les lieux et les époques. » Une souris et des livres
Blog

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • e-l-e-a Posté le 27 Mai 2020
    Les pages se tournent sans qu’on y prenne garde et on se retrouve emporté par des mots virevoltants avec adresse comme la robe d’une danseuse d’un soir à la cour des miracles ! Le ton est donné ! C’est l’histoire de 2 femmes vivant dans 2 époques qui trouvent leur chemin avec courage et bienveillance vers l’essentiel. J’ai dévoré ce livre facile dont l’écriture fluide m’a libérée agréablement des tracas de mes journées
  • lesjolismotsdeclem Posté le 7 Avril 2020
    Deux types de personnages historiques m’ont toujours fascinée : les pirates et les saltimbanques. Certes, ils ne sont pas politiquement corrects mais tellement plus intéressants à étudier. Cette soif de liberté qui émanaient d’eux est une vraie source d’inspiration pour moi. Je me suis souvent plu enfant à me glisser dans la peau d’un de ces fascinants bandits. Depuis, j’ai vieilli. Mais cette admiration sans failles m’est resté. Dans ma vie en générale. La liberté est ce que je chéri le plus, et quel beau moyen d’expression qu’est l’art. Cela influe notamment mes goûts littéraires et cinématographiques. J’ai regardé en boucle L’Ile aux Trésors avec Gina Davis, et je crois qu’encore maintenant je prendrai plaisir à le regarder. Et je connais les dialogues par cœur. C’est ainsi qu’en cette période confinée – en cage dans une prison dorée qu’est mon appartement douillet – j’ai un besoin farouche d’évasion et de liberté. Et que ma lecture de Fille de Bohème de Vania Prates ne pouvait pas mieux tomber : « L’enterrement de vie de jeune fille de Laura, la meilleure amie de Mélissandre, est une folie, une débauche de danseurs, ventriloques, mimes, clowns, magiciens et cracheurs de feu. Sans oublier l’hypnotiseuse…... Deux types de personnages historiques m’ont toujours fascinée : les pirates et les saltimbanques. Certes, ils ne sont pas politiquement corrects mais tellement plus intéressants à étudier. Cette soif de liberté qui émanaient d’eux est une vraie source d’inspiration pour moi. Je me suis souvent plu enfant à me glisser dans la peau d’un de ces fascinants bandits. Depuis, j’ai vieilli. Mais cette admiration sans failles m’est resté. Dans ma vie en générale. La liberté est ce que je chéri le plus, et quel beau moyen d’expression qu’est l’art. Cela influe notamment mes goûts littéraires et cinématographiques. J’ai regardé en boucle L’Ile aux Trésors avec Gina Davis, et je crois qu’encore maintenant je prendrai plaisir à le regarder. Et je connais les dialogues par cœur. C’est ainsi qu’en cette période confinée – en cage dans une prison dorée qu’est mon appartement douillet – j’ai un besoin farouche d’évasion et de liberté. Et que ma lecture de Fille de Bohème de Vania Prates ne pouvait pas mieux tomber : « L’enterrement de vie de jeune fille de Laura, la meilleure amie de Mélissandre, est une folie, une débauche de danseurs, ventriloques, mimes, clowns, magiciens et cracheurs de feu. Sans oublier l’hypnotiseuse… Méli, plus que sceptique, accepte de se laisser faire. Elle n’imagine pas une seule seconde que cette séance va bouleverser son existence bien rangée… Car depuis, elle est hantée par de puissants rêves et découvre, songe après songe, la vie aussi dangereuse qu’exaltante d’Éveline, une bohémienne de la cour des Miracles… Comment expliquer que cette époque lointaine lui semble si familière ?« D’une vie étriquée où seules les luxueuses apparences comptent, à une vie d’entraide et d’écoute à la place du Tertre et sa vie d’artiste prégnante, il y a une longue chemin. Une introspection qui permet de remettre au centre de la vie les vraies valeurs. Et de ce rendre compte qui sont réellement les gens sur lesquels on peut compter. D’une vie de larcin à la Cour des Miracles aux appartements luxueux des Nobles qui ont leurs entrées à la cours, il y a une longue réflexion teintée de courage et d’humilité. De ses deux vies aux antipodes, il y a une femme qui apprend à suivre son cœur plutôt que les conventions sociales, carcan étriquée dans lequel elle n’arrive plus à respirer. Ce fut une belle surprise que cette lecture de Fille de Bohème de Vania Prates, qui m’a fait voyager dans cet univers tant aimé des saltimbanques, ces artistes libres comme l’air qui me fascinent tant. Belle lecture à vous !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Aeternalis Posté le 9 Mars 2020
    FILLE DE BOHEME est un roman un peu historique, un peu romantique, un peu de développement personnel et un peu d'aventure. C'est un joli mix qui fait du bien au moral, qui fait sourire et qui nous entraîne à travers les siècles et à travers Paris. C'est un roman mêlant différents genres mais aussi mêlant différentes histoires. Car si l'histoire s'ouvre sur Mélissandre, une parisienne a qui tout sourit (sauf l'important peut-être), elle n'est pas l'unique protagoniste principale (ou peut-être que si au final, vous verrez...) ; car elle va alors se mettre à rêver d'Evelyne, une jeune fille faisant parti de la cour des miracles dans un paris du XVII siècle ! Bon, en lisant le résumé, on comprend rapidement de quoi retourne ce livre : de vie antérieure ! Et même si de ce côté-là il n'y a pas de grands mystères, le futur incertain d'Evelyne va tout de même nous intriguer et nous faire tourner les pages avec une certaine frénésie ! De plus, la petite vie de Melissandre est tout aussi prenante même si les débuts sont un peu longuet car sa personnalité n'est pas (aux premiers abords) aussi attachante que celle d'Evelyne ! Et c'est justement l'évolution... FILLE DE BOHEME est un roman un peu historique, un peu romantique, un peu de développement personnel et un peu d'aventure. C'est un joli mix qui fait du bien au moral, qui fait sourire et qui nous entraîne à travers les siècles et à travers Paris. C'est un roman mêlant différents genres mais aussi mêlant différentes histoires. Car si l'histoire s'ouvre sur Mélissandre, une parisienne a qui tout sourit (sauf l'important peut-être), elle n'est pas l'unique protagoniste principale (ou peut-être que si au final, vous verrez...) ; car elle va alors se mettre à rêver d'Evelyne, une jeune fille faisant parti de la cour des miracles dans un paris du XVII siècle ! Bon, en lisant le résumé, on comprend rapidement de quoi retourne ce livre : de vie antérieure ! Et même si de ce côté-là il n'y a pas de grands mystères, le futur incertain d'Evelyne va tout de même nous intriguer et nous faire tourner les pages avec une certaine frénésie ! De plus, la petite vie de Melissandre est tout aussi prenante même si les débuts sont un peu longuet car sa personnalité n'est pas (aux premiers abords) aussi attachante que celle d'Evelyne ! Et c'est justement l'évolution qui va s'opérer en elle qui est si intéressant à suivre, car on va apprendre à l'apprécier au fur et à mesure des chapitres, jusqu'à carrément l'adorer et vouloir son bonheur absolument ! Clairement si les jolis sentiments vous donnent des sueurs froides et des nausées, reposez immédiatement le bouquin, vous allez vous faire du mal. Mais si les romances un peu originales vous plaisent ; foncez ! [...]
    Lire la suite
    En lire moins
  • Labibliothequedemarjorie Posté le 26 Avril 2019
    "Fille de bohème" est une histoire se déroulant à Paris à deux époques différentes: de nos jours dans le milieu aisé et hautain et au 17ème siècle dans le monde des miséreux et des laissés-pour-compte de la Cour des Miracles. Je n'ai vraiment pas aimé l'environnement social de Mélissandre. Son fiancé et ses amis sont assez pédants. J'ai trouvé lassant leurs idées et leurs échanges, beaucoup trop orgueilleux et méprisables. A l'inverse, Eveline est un personnage très attachant. C'est une bohémienne vivant de vols et de menus larcins. Ses récoltes ainsi que celles de ses acolytes sont partagées à la Cour lors de grandes fêtes sous le regard bienfaisant du grand Coësre qui dirige tout ce petit monde. Il n'y a pas de cachotteries ni de trahison. Cependant, Eveline veut aller de l'avant. Camélien, son ami, va prendre la relève dans la direction de la Cour des Miracles et lui demande d'être officiellement sa compagne. Dans un premier temps, Eveline refuse. Elle ne souhaite pas s'enfermer dans ce rôle toute sa vie. Son amitié envers une aristocrate qui va lui apprendre à lire en échange d'un service lui permet de voir l'avenir sous un autre œil. J'ai adoré l'alternance des chapitres entre les deux... "Fille de bohème" est une histoire se déroulant à Paris à deux époques différentes: de nos jours dans le milieu aisé et hautain et au 17ème siècle dans le monde des miséreux et des laissés-pour-compte de la Cour des Miracles. Je n'ai vraiment pas aimé l'environnement social de Mélissandre. Son fiancé et ses amis sont assez pédants. J'ai trouvé lassant leurs idées et leurs échanges, beaucoup trop orgueilleux et méprisables. A l'inverse, Eveline est un personnage très attachant. C'est une bohémienne vivant de vols et de menus larcins. Ses récoltes ainsi que celles de ses acolytes sont partagées à la Cour lors de grandes fêtes sous le regard bienfaisant du grand Coësre qui dirige tout ce petit monde. Il n'y a pas de cachotteries ni de trahison. Cependant, Eveline veut aller de l'avant. Camélien, son ami, va prendre la relève dans la direction de la Cour des Miracles et lui demande d'être officiellement sa compagne. Dans un premier temps, Eveline refuse. Elle ne souhaite pas s'enfermer dans ce rôle toute sa vie. Son amitié envers une aristocrate qui va lui apprendre à lire en échange d'un service lui permet de voir l'avenir sous un autre œil. J'ai adoré l'alternance des chapitres entre les deux époques. Les rêves de Mélissandre deviennent de plus en plus réalistes à chaque fois. Elle ressent les sentiments d'Eveline, et a l'impression d'être dans son corps, de vivre son quotidien de vol et de débrouillardise et s'y plaît. Elle en est tellement perturbée qu'elle en vient à remettre en cause sa vie et tout ce qu'elle a construit jusqu'à aujourd'hui, même ses fiançailles. J'ai beaucoup aimé me projeter dans le monde de la Cour des Miracles, haut lieu de l'insouciance et du délit, mais aussi celui de la pauvreté, des malades et des orphelins. Il s'agit d'un endroit dangereux, ultra-protégé, caché et tout de même bien organisé. Il est difficile à trouver. Certains croient encore en une simple légende. Y être accepté, c'est faire partie d'une grande famille où le partage, l’honnêteté et le soutien en sont les règles essentielles. A la lecture, on ne peut pas s'empêcher de penser au personnage d'Esmeralda. Une lecture passionnante !
    Lire la suite
    En lire moins
  • LauraDarcy Posté le 22 Juillet 2018
    « Fille de bohème » est un roman qui oscille entre le roman contemporain et le roman historique avec une dose de fantastique. Sur le papier, le roman avait tout pour me plaire et dans un sens cela a été le cas. Toutefois, je suis restée très en retrait de l’histoire pendant la première moitié du roman. Mélissandre a tout pour être heureuse : un fiancé, un travail, un appartement et des amis. Pragmatique et terre à terre, elle a parfois du mal à vivre dans l’instant présent préférant suivre le chemin qui lui a été tracé. Je me reconnais beaucoup dans la description de Mélissandre et je crois que bon nombre de femmes pourront s’identifier à elle. Mélissandre et Éveline sont deux jeunes femmes fortes qui vivent avec les problèmes de leur époque. Entre le XVIIe et le XXIe, il n’y a pas que les siècles qui séparent ces deux femmes. Toutefois, Mélissandre et Éveline ont la même aspiration : trouver l’amour et être aimé. Vania Prates fait s’entrecroiser tout au long du roman l’histoire d’Éveline et Mélissandre. Cependant, je ne comprenais pas quelles pouvaient être les conséquences, les répercussions de l’entrée d’Éveline dans la vie de Mélissandre. J’ai eu une impression... « Fille de bohème » est un roman qui oscille entre le roman contemporain et le roman historique avec une dose de fantastique. Sur le papier, le roman avait tout pour me plaire et dans un sens cela a été le cas. Toutefois, je suis restée très en retrait de l’histoire pendant la première moitié du roman. Mélissandre a tout pour être heureuse : un fiancé, un travail, un appartement et des amis. Pragmatique et terre à terre, elle a parfois du mal à vivre dans l’instant présent préférant suivre le chemin qui lui a été tracé. Je me reconnais beaucoup dans la description de Mélissandre et je crois que bon nombre de femmes pourront s’identifier à elle. Mélissandre et Éveline sont deux jeunes femmes fortes qui vivent avec les problèmes de leur époque. Entre le XVIIe et le XXIe, il n’y a pas que les siècles qui séparent ces deux femmes. Toutefois, Mélissandre et Éveline ont la même aspiration : trouver l’amour et être aimé. Vania Prates fait s’entrecroiser tout au long du roman l’histoire d’Éveline et Mélissandre. Cependant, je ne comprenais pas quelles pouvaient être les conséquences, les répercussions de l’entrée d’Éveline dans la vie de Mélissandre. J’ai eu une impression de désordre pendant une grande partie de ma lecture. Il me manquait un lien, une connexion entre les deux femmes plus fort que celui de l’hypnose. Je n’ai plongé dans l’histoire qu’à partir de la deuxième moitié du livre. Mélissandre se remet en question, chamboule sa vie, change sa manière de penser. Elle est très courageuse, car j’aimerais parfois avoir la force de faire de même. Une fois que Mélissandre a le déclic, sa vie prend une nouvelle dimension et elle devient de plus en plus passionnante. Les personnages secondaires sont également atteints du même mal. Dans la première partie, les amis de Mélissandre sont snob et égocentriques. Une fois le ménage fait, ses amis sont intéressants et singuliers. Il n’y en a pas un qui se ressemble et tous apportent un petit plus à l’histoire. Je donne la mention très bien à Ric qui a réussi à me charmer grâce ses allures d’artiste bohème tout droit sorti d’une bulle temporelle. Mandino et lui m’ont donné envie de redécouvrir Montmartre avec un oeil neuf. Vania Prates livre une histoire passionnée, originale à l’écriture fluide et addictive, car si j’ai eu quelques difficultés à me plonger dans l’histoire, j’étais incapable de passer à autre chose. Il fallait à tout prix que je connaisse la fin.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.