Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262025991
Code sériel : 150
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 336
Format : 108 x 177 mm

Frères de tranchées

, , ,

Collection : Tempus
Date de parution : 12/10/2006

Le film Joyeux Noël de Christian Carion, qui a révélé au grand public les fratrernisations dans les tranchées, a connu un grand succès à sa sortie en 2005. A l'occasion de sa sortie en DVD, le livre Frères de tranchées accompagnera le coffret.

     A l'hiver 1914, après plusieurs mois de marche, des soldats se sont trouvés immobilisés dans des tranchées improvisées. De chaque côté, l'ennemi a pris un visage. A la moindre pause, il boit, il rit. Bientôt, d'une ligne à l'autre, on s'envoie chocolat, cigarettes, on partage alcool et bière sans...

     A l'hiver 1914, après plusieurs mois de marche, des soldats se sont trouvés immobilisés dans des tranchées improvisées. De chaque côté, l'ennemi a pris un visage. A la moindre pause, il boit, il rit. Bientôt, d'une ligne à l'autre, on s'envoie chocolat, cigarettes, on partage alcool et bière sans s'occuper de la couleur de l'uniforme, à l'Est comme à l'Ouest. Cette manière d'oublier la guerre, le temps d'un Noël ou d'une fête de Pâques, c'était aussi une façon de l'humaniser quand les ennemis se retrouvaient frères. Mais la guerre ne les a pas oubliés, elle a sanctionné les auteurs, censuré les récits, gommé les souvenirs jusqu'à les réduire à des faits divers, symptômes des malheurs du temps.
     Les textes de ce livre, rédigés par les meilleurs spécialistes, font à nouveau entendre les raisons et les échos de ce cri poussé contre des offensives inutiles par des combattants valeureux, qui n'en pouvaient juste plus. Marc Ferro

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262025991
Code sériel : 150
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 336
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • akhesa Posté le 23 Septembre 2018
    Ce livre nous parle de la fraternisation qu'il y a eu lors de Noel et à d'autres moments dont la symbolique religieuse n'était pas présente. Ces trèves spontanées entre soldats énnemis étaient très mal vues par les hautes instances militaires et gouvernementales.Ces trèves ont fait l'objet de censures parmi les courriers et rapports.Malgré tout,elles sont parvenues jusqu'à nous. Les gouvernements belligérants considéraient ces fraternisations comme inutiles,voire nuisibles car elles empêchaient d'invoquer le martyre qu'ont dû subir les soldats pendant quatre longues années.L'autorité politique et pédagogique avait besoin de l'image du soldat comme victime sacrifiée.Or cela n'était pas compatible avec l'évocation des arrangements et des fraternisations,au moins lors des occasions solenelles de commémoration publique. Heureusement ces marques de fraternisations sont aujourd'hui reconnues,dommage qu'il ait fallu attendre cent ans pour reconnaître que les soldats depuis le début des hostilités ont tout fait pour la paix,et que l'armistice est le fait des soldats et non des hommes politiques. A lire comme devoir cde commémoration de ces braves soldats qui ont gâché leur vie et la vie des leurs.
  • Cacha Posté le 7 Juin 2015
    Etude historique sur les fraternisations en 14/18.
  • Ericp92 Posté le 1 Novembre 2014
    Les fraternisations actives ou passives ont bien existées. Ce livre est explicite, et plein d'exemples dès 1914 jusqu'à 1918, exemples qui sont décortiqués par l'auteur. Malgré cela,ce livre m'a semblé un peu froid et sans âme. Il faut prendre le temps de le lire, le poser, le reprendre ...
  • andreepierrette Posté le 5 Janvier 2014
    Après plusieurs mois de marche, des soldats se sont trouvés immobilisés dans des tranchées improvisées. De chaque côté, l'ennemi a pris un visage, celui d'un homme, comme vous. Comme vous et moi, à la moindre pause, il boit, il rigole,. Bientôt, d'une ligne à l'autre, on s'envoie des chocolats, des cigarettes, on partage alcool et bière sans s'occuper de la couleur de l'uniforme, à l'Est comme à l'Ouest. ...quatrième de couverture, Marc Ferro.
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…