Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782351428009
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 368
Format : 115 x 177 mm
Fullmetal Alchemist - III (tomes 6-7)
Fabien Vautrin (traduit par), Maiko_O (traduit par)
Collection : Fullmetal Alchemist
Date de parution : 13/09/2012
Éditeurs :
Kurokawa

Fullmetal Alchemist - III (tomes 6-7)

Fabien Vautrin (traduit par), Maiko_O (traduit par)
Collection : Fullmetal Alchemist
Date de parution : 13/09/2012
Avec son subtil mélange d'action, d'humour, de suspense et de tragédie Fullmetal Alchemist est le titre incontournable pour toute mangathèque !
Après quelques péripéties dans la région de Rush Valley, Edward et Alphonse quittent leur amie Winry, qui veut se perfectionner en mécanique, pour continuer leur voyage vers le sud du... Après quelques péripéties dans la région de Rush Valley, Edward et Alphonse quittent leur amie Winry, qui veut se perfectionner en mécanique, pour continuer leur voyage vers le sud du pays. Toujours en quête d’informations concernant la transmutation humaine, nos deux alchimistes se rendent chez leur maître, la terrible Izumi... Après quelques péripéties dans la région de Rush Valley, Edward et Alphonse quittent leur amie Winry, qui veut se perfectionner en mécanique, pour continuer leur voyage vers le sud du pays. Toujours en quête d’informations concernant la transmutation humaine, nos deux alchimistes se rendent chez leur maître, la terrible Izumi Curtis. C’est l’occasion de se remémorer les conditions de leur rencontre et le terrible entraînement qu’elle leur a fait subir.

De passage à Dublith chez leur mentor, la terrible Izumi Curtis, les frères Elric vont devoir faire face à une mystérieuse organisation composée d'hommes aux pouvoirs extraordinaires. C'est aussi l'occasion de faire la connaissance de leur leader, le charismatique Greed – qui s'avèrera être un adversaire de taille – mais aussi d'en apprendre un peu plus sur la face cachée des hautes instances militaires d'Amestris.

La route vers la vérité se dégage peu à peu...
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782351428009
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 368
Format : 115 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Fifrildi Posté le 21 Janvier 2021
    Je poursuis ma lecture de cette série épatante avec le même enthousiasme, c'est toujours un très bon moment de lecture. A la fin du tome précédent, les frères Elric avaient retrouvé leur maître, Izumi. Elle est super badass ! Retour sur le passé pour découvrir comment Edward et Alphonse sont devenus les élèves d'Izumi pour ensuite se lancer dans l'expérience interdite qui va bouleverser leur vie. On va aussi apprendre comment Edward est entré à 12 ans dans l'armée sous le nom de Fullmetal Alchemist. Dans le présent, à la boucherie, on s'inquiète de l'absence d'Alphonse… « - Il s'est peut-être fait enlever ? - HA HA HA HA HA HA HA HA - Oui je me fais du souci pour pas grand-chose. - Pas possible. » Mais comme l'a dit Greedy, l'homonculus qui a enlevé Alphonse, impossible est un mot qui n'existe pas. Cela va encore être bien animé avec de la bagarre et quelques révélations d'importance… À suivre donc… Challenge BD 2021 Challenge SFFF 2021 Challenge cycles/séries 2021 Challenge plumes féminines 2021 Challenge multi-auteures SFFF 2021
  • BazaR Posté le 26 Mai 2016
    Y’en a qui aiment se gaver de chocolat, moi c’est Fullmetal que je dévore. Pas pu m’endormir avant d’avoir atteint la fin du tome. On reste dans un premier temps dans le flashback nous narrant l’initiation à l’alchimie d’Edward et Alphone Elric avec leur maîtresse à la babouche fracassante Izumi. Puis les deux gamins retournent chez eux et tentent l’interdit (ATTENTION SPOIL) : [masquer] ramener leur mère à la vie [/masquer] et comme c’est interdit, la punition de l’univers est immédiate. Le prix à payer est élevé : une jambe et un bras pour Edward, l’ensemble du corps pour Alphonse, son frère liant in extremis son âme à l’armure pseudo-médiévale que l’on connaît. Après quelques temps de déprime, ils sont repérés par le colonel Mustang – alchimiste d’état - qui leur propose de rallier l’armée. Alphonse est trop jeune mais Edward se lance et réussit l’examen haut la main, vu qu’il est capable de transmuter sans dessiner un cercle de transmutation quelque part, ce qui est extrêmement rare. Puis retour au présent où Alphonse se fait enlever par une étrange bande d’hommes améliorés avec du gêne animal (des chimères dit-on). Rencontre avec l’un des personnages les plus épatants de la série :... Y’en a qui aiment se gaver de chocolat, moi c’est Fullmetal que je dévore. Pas pu m’endormir avant d’avoir atteint la fin du tome. On reste dans un premier temps dans le flashback nous narrant l’initiation à l’alchimie d’Edward et Alphone Elric avec leur maîtresse à la babouche fracassante Izumi. Puis les deux gamins retournent chez eux et tentent l’interdit (ATTENTION SPOIL) : [masquer] ramener leur mère à la vie [/masquer] et comme c’est interdit, la punition de l’univers est immédiate. Le prix à payer est élevé : une jambe et un bras pour Edward, l’ensemble du corps pour Alphonse, son frère liant in extremis son âme à l’armure pseudo-médiévale que l’on connaît. Après quelques temps de déprime, ils sont repérés par le colonel Mustang – alchimiste d’état - qui leur propose de rallier l’armée. Alphonse est trop jeune mais Edward se lance et réussit l’examen haut la main, vu qu’il est capable de transmuter sans dessiner un cercle de transmutation quelque part, ce qui est extrêmement rare. Puis retour au présent où Alphonse se fait enlever par une étrange bande d’hommes améliorés avec du gêne animal (des chimères dit-on). Rencontre avec l’un des personnages les plus épatants de la série : Greed, chef de la bande, en fait un homonculus (rappel pour ceux qui suivent pas : les homonculus sont des êtres artificiels mais de chair, aux dons étranges et ayant clairement plusieurs vies). Comme son nom l’indique, Greed est un affamé de pouvoir, de puissance et d’éternité, et il est visiblement en froid avec les autres homonculi. Il a enlevé Alphonse pour s’approprier ce don de liaison de l’âme dans un objet. Une bataille dantesque oppose Edward à Greed, dont le corps peut devenir dur comme du diamant (« la défense ultime ») auquel l’alchimiste oppose son savoir de transmutation du diamant en charbon. Puis toute la bande est attaquée par l’armée et Greed se voit opposé au président Bradley en personne, dont l’agilité et les talents d’escrimeur étonnent, jusqu’à ce qu’on comprenne que [masquer] Bradley est lui-même un homonculus [/masquer]. Il apparaît que l’activité incontrôlée de Greed gêne Bradley et les autres homonculus. Pourquoi ? Les ingrédients sont les mêmes que précédemment, mais comme pour la nourriture, ils sont d’origine label rouge, bio et qualité extra. Un peu d’humour appuyé par de la caricature, un peu de baston intelligente, de l’émotion et des comportements héroïques, de l’analyse poussée des personnages bien tranchés, dans une marmite d’histoire d’une grande complexité (en tout cas pour l’instant on ne devine rien). J’va m’en resservir une assiette moi.
    Lire la suite
    En lire moins
  • sword Posté le 1 Juin 2013
    Ed et Al retourne dans leur village natal pour se faire réparer, avant de partir à la recherche de la pierre philosophale. J'aime beaucoup se volume car on retrouve deux personnages que j'affectionne particulièrement, il s'agit de Winry et mamie Pinako. Mais outre ce petit détail, Ed commence à en apprendre un peu plus sur la pierre philosophale et son terrible secret. L'aventure continue donc au gré des rencontres plus ou moins agréable pour nos jeunes héros.
Inscrivez-vous à la newsletter Kurokawa, la newsletter qui a du punch !
Toute l'actualité 100% manga de vos collections et séries préférées.