Lisez! icon: Search engine
Archipoche
EAN : 9782377355099
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 10,8 x 17,7 mm

Gachis à Karachi OSS 117

Collection : Suspense
Date de parution : 10/09/2020
OSS 117, charmeur, implacable et toujours impeccable
Les romans cultes de Jean Bruce n’ont rien perdu de leur impertinence, de leur piquant… et de leur humour suranné ! Ces rééditions sont l’occasion de redécouvrir les aventures d’Hubert Bonisseur de la Bath, rendu célèbre à l’écran par Jean Dujardin.
OSS 117 a du fil à retordre! La nouvelle mission confiée à Hubert Bonisseur de la Bath ne s’annonce pas de tout repos. Il doit partir à la recherche de sa «tante», Mary MacBean, disparue à Karachi avec des microphotographies qu’elle essayait de négocier. OSS Par une chaleur écrasante, de... OSS 117 a du fil à retordre! La nouvelle mission confiée à Hubert Bonisseur de la Bath ne s’annonce pas de tout repos. Il doit partir à la recherche de sa «tante», Mary MacBean, disparue à Karachi avec des microphotographies qu’elle essayait de négocier. OSS Par une chaleur écrasante, de ville en ville, l’agent se lance à sa poursuite. On ne lui facilite pas la tâche. Un serpent se glisse dans son lit, un camion tente de l’écraser, des policiers découvrent tout un arsenal dans sa valise. Pour OSS 117, ça se tend au Pakistan... Devenu culte depuis que Jean Dujardin l’a incarné avec humour dans les films de Michel Hazanavicius, l’agent OSS 117 est né en 1949 sous la plume de Jean Bruce (1921-1963), qui l’a fait vivre à cent à l’heure dans quatre-vingts romans d’espionnage. Il revient à l’écran en 2021 dans Alerte rouge en Afrique noire, de Nicolas Bedos.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782377355099
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 10,8 x 17,7 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Kenehan Posté le 10 Février 2021
    Exotisme encore, 1958 toujours, ce second tome chez Archipoche des aventures d'OSS 117 nous emmène au Pakistan sur les traces de "Mamie" et des microphotographies qu'elle transporte. Aussi divertissant que le précédent, il nous plonge dans un Pakistan bourrés de dangers. Le périple d'Hubert n'est pas de tout repos mais il peut compter sur une nouvelle présence féminine en la personne de la française Françoise Didier. Avec un tome lu par jour, une petite addiction s'installe… Ce n'est pas de la grande littérature, c'est clair, mais ça reste un classique de la littérature d'espionnage et en plus c'est made in France !
  • Alfaric Posté le 20 Octobre 2020
    ROMAN POLICIER / ESPIONNAGE. En bref cela se lit bien et cela se lit vite et je ne me suis pas ennuyé (il faut dire que le texte est plutôt court). Je ne connais pas suffisamment la saga de Jean Bruce pour savoir s'il s'agit d'un bon, d'un moyen ou d'un mauvais cru mais pour moi il a parfaitement rempli son office (et je retrouverai l'auteur et sa saga avec plaisir). Mieux j'ai pu m'enlever de la tête le pastiche imaginé par Jean-François Halin et Michel Hazanavicius (en attendant le nouvel opus de Nicolas Bedos qui a dû beaucoup dormir à l'école pour croire que le Kenya anglophone faisait partie de l'Afrique française)...
  • gl622 Posté le 15 Octobre 2020
    Comme beaucoup de monde sans doute, j'ai découvert l'agent OSS 117 à travers les films de Michel Hazanavicius et j'étais surprise de découvrir qu'il était le héros de pas moins de 80 romans. L'auteur, Jean Bruce, n'ayant vécu que 42 ans, il a donc fait preuve d'une production impressionnante. Merci donc à Babelio et aux éditions Archipoche pour cette découverte. Hubert Bonisseur de la Bath a donc forcément les traits de Jean Dujardin pour moi et je m'attendais également à retrouver dans ce livre l'humour potache et décalé des films, avec un espion improbable et gaffeur. Et bien non! Dans les livres, OSS 117 est un espion tout ce qu'il y a de plus efficace, qu'il s'agisse de combattre des serpents ou de démasquer d'autres espions. Avec un côté expéditif à la James Bond quand c'est nécessaire, voire un chouïa plus brutal, et ce dès la première scène, où Hubert se débarrasse d'un rival manu militari tout en faisant son plein d'essence et repart ainsi avec une jolie donzelle sur le siège passager. Nous sommes donc ici dans un vrai roman d'espionnage, avec de l'action, des enchaînements rapides, une intrigue assez simple mais avec quelques rebondissements : Hubert part en urgence... Comme beaucoup de monde sans doute, j'ai découvert l'agent OSS 117 à travers les films de Michel Hazanavicius et j'étais surprise de découvrir qu'il était le héros de pas moins de 80 romans. L'auteur, Jean Bruce, n'ayant vécu que 42 ans, il a donc fait preuve d'une production impressionnante. Merci donc à Babelio et aux éditions Archipoche pour cette découverte. Hubert Bonisseur de la Bath a donc forcément les traits de Jean Dujardin pour moi et je m'attendais également à retrouver dans ce livre l'humour potache et décalé des films, avec un espion improbable et gaffeur. Et bien non! Dans les livres, OSS 117 est un espion tout ce qu'il y a de plus efficace, qu'il s'agisse de combattre des serpents ou de démasquer d'autres espions. Avec un côté expéditif à la James Bond quand c'est nécessaire, voire un chouïa plus brutal, et ce dès la première scène, où Hubert se débarrasse d'un rival manu militari tout en faisant son plein d'essence et repart ainsi avec une jolie donzelle sur le siège passager. Nous sommes donc ici dans un vrai roman d'espionnage, avec de l'action, des enchaînements rapides, une intrigue assez simple mais avec quelques rebondissements : Hubert part en urgence à Karachi tenter de retrouver Mrs MacBean, une dame qui détient les microphotographies d'une invention particulièrement importante. Les choses vont inévitablement se compliquer une fois sur place et il passe une bonne partie de l'histoire à courir après cette Mrs MacBean au cours d'un périple riche en coups fourrés, intrusions nocturnes et tentatives de meurtres. Et il entraîne bien sûr avec lui une James Bond girl, ou disons plutôt une "OSS girl". Cet OSS117 a assurément moins de charme que son alter ego lourdaud du grand écran, surtout pour le lecteur qui n'est pas un passionné de romans d'espionnage (ce qui est mon cas). Il est très sûr de lui. Néanmoins, ce n'est pas désagréable de se plonger dans cet univers, qui reste très cinématographique. J'ai plutôt passé un bon moment de lecture, dépaysant et sympathique. Mais je ne poursuivrai pas au-delà.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ludi33 Posté le 20 Septembre 2020
    Dans Gâchis à Karachi, OSS 117 part en mission au Pakistan (oui, sans blague), pour récupérer les plans d'une technologie anti-radar. Évidemment, entre jolies filles, méchant et courses poursuites, il va avoir fort à faire. Pour ma deuxième lecture des aventures du héros de Jean Brice, j'ai encore pu savourer avec délectation ses tribulations pakistanaises. Alors encore une fois, l'intrigue n'est pas des plus élaborée, mais le charme suranné de ce roman offre un moment de lecture des plus rafraîchissant. on est en terrain connu et l'on se ballade sans complexe en compagnie d'Hubert qui va encore une fois s'en sortir avec classe. Un grand merci à Mylène des éditions de l'Archipel pour cette lecture.
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Dans les médias
    Archipoche

    Les aventures d'OSS 117 sont de retour en librairie!

    Le 4 août 2021 sortira en salles "Alerte rouge en Afrique noire", le troisième opus de la série OSS 117 rendue célèbre par Jean Dujardin et ses répliques culte, qui ont déjà conquis 5 millions de spectateurs. Un film réalisé par Nicolas Bedos. Dès le 8 juillet, quatre aventures d'Hubert Bonisseur de la Bath, seront à nouveau disponibles.

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    Fête des Pères : 35 livres pour les grands lecteurs

    Vous n'avez pas encore trouvé le cadeau parfait pour la fête des Pères ? Pas de panique ! Nous avons sélectionné pour vous 35 livres qui plairont à votre papa. De la science-fiction au policier en passant par les romans historiques, venez faire le plein de bonnes idées.

    Lire l'article