Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264071910
Code sériel : 5317
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm

Génération

Cécile ARNAUD (Traducteur)
Date de parution : 03/05/2018
Dans une ferme bio au coeur de l’Illinois, travailleurs mexicains et jeunes « woofeurs » venus prêter leurs bras, se croisent. Là, se trouve Joe Martello, ours trentenaire au roman familial épique. Cet homme est une énigme qu’Áine cherche à percer. Ils se sont rencontrés sur Internet, et, après un... Dans une ferme bio au coeur de l’Illinois, travailleurs mexicains et jeunes « woofeurs » venus prêter leurs bras, se croisent. Là, se trouve Joe Martello, ours trentenaire au roman familial épique. Cet homme est une énigme qu’Áine cherche à percer. Ils se sont rencontrés sur Internet, et, après un premier séjour, Áine y retourne pour six semaines avec sa petite fille Daisy. Mais sur place, rien ne se passe comme prévu. Joe et la ferme sont remplis de fantômes. Le jour où elle met la main sur un ordinateur tenu secret, Áine comprend que Daisy et elle doivent partir au plus vite, laissant là toutes ces trajectoires brisées. À moins que des années plus tard, sa fille, de retour à Chicago, ne vienne redonner sens à ce kaléidoscope ?

« Avec Génération, Paula McGrath s’affirme comme une des voix les plus singulières de l’Irlande contemporaine. »
Élise Lépine – Transfuge

Traduit de l’anglais (Irlande) par Cécile Arnaud
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264071910
Code sériel : 5317
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • saphoo Posté le 8 Mars 2020
    Quel méli mélo ! tout est mélangé, les époques, les personnages, les pays, wouah je me suis complètement paumée dans ce bouquin ! Dommage car j'en attendais bien plus, et bien meilleur. Je ne retiendrai rien de ce livre. trop fouillis. Pourtant de bons avis, et pourtant encore j'aime le roman choral; donc je ne sais pas où cela a pêché ? Passons à autre chose.
  • MAPATOU Posté le 2 Juillet 2018
    L’héroïne de « Génération », Aine, est une jeune mère divorcée. Elle s’occupe de sa petite fille âgée de 6 ans, Daisy. Ce qui ne l’empêche toutefois pas de chercher l’Amour sur Internet. C’est ainsi qu’elle va rencontrer Joe, trentenaire lui aussi. Il est américain et vient de convaincre son père d’investir dans le rachat d’une ferme plus ou moins délabrée. Il veut la transformer en ferme bio. Joe a besoin de main-d’oeuvre bon marché et emploie des travailleurs mexicains ainsi que des jeunes woofeurs (volontaires venant travailler gratuitement en échange du gîte et du couvert). Sur les conseils d’une de ses amies, Aine part travailler dans la ferme de Joe. Une relation presque exclusivement charnelle démarre entre eux. Après ce premier séjour, Aine revient pour 6 semaines, cette fois-ci avec Daisy. Elle veut voir si son histoire avec Joe peut aller plus loin et envisage de s’installer aux Etats Unis. Sauf que Joe a un comportement étrange qui déroute Aine. Voulant en savoir plus, la jeune femme va finir par découvrir qui est réellement cet homme. Si j’ai aimé les trois-quart de ce roman, j’ai été déroutée par la dernière partie qui projette le lecteur 17 ans plus tard en donnant la parole... L’héroïne de « Génération », Aine, est une jeune mère divorcée. Elle s’occupe de sa petite fille âgée de 6 ans, Daisy. Ce qui ne l’empêche toutefois pas de chercher l’Amour sur Internet. C’est ainsi qu’elle va rencontrer Joe, trentenaire lui aussi. Il est américain et vient de convaincre son père d’investir dans le rachat d’une ferme plus ou moins délabrée. Il veut la transformer en ferme bio. Joe a besoin de main-d’oeuvre bon marché et emploie des travailleurs mexicains ainsi que des jeunes woofeurs (volontaires venant travailler gratuitement en échange du gîte et du couvert). Sur les conseils d’une de ses amies, Aine part travailler dans la ferme de Joe. Une relation presque exclusivement charnelle démarre entre eux. Après ce premier séjour, Aine revient pour 6 semaines, cette fois-ci avec Daisy. Elle veut voir si son histoire avec Joe peut aller plus loin et envisage de s’installer aux Etats Unis. Sauf que Joe a un comportement étrange qui déroute Aine. Voulant en savoir plus, la jeune femme va finir par découvrir qui est réellement cet homme. Si j’ai aimé les trois-quart de ce roman, j’ai été déroutée par la dernière partie qui projette le lecteur 17 ans plus tard en donnant la parole à Daisy. Je ne suis pas certaine d’avoir bien compris la fin, j’ai ressenti comme une impression de flou, ce qui m’a déçue.
    Lire la suite
    En lire moins
  • blandine5674 Posté le 5 Mai 2018
    Construction curieuse que ce premier roman ! Trame de 1958 à 2027. Plusieurs pays : Irlande, Chine, Mexique, Allemagne, Canada et surtout l’état de l’Illinois. Des personnages arrivent sur lequel il faut se concentrer car c’est au lecteur de faire le lien. Un mineur, un clandestin, un fermier cultivateur de beuh, une irlandaise avec sa fillette, une femme professeur de piano. J’arrête là ça fait déjà beaucoup d’autant que le roman n’est pas long. L’originalité est que le lecteur sait ce qui les relie contrairement aux personnages.
  • Labelettedusud Posté le 4 Juin 2017
    A priori, tous les ingrédients étaient réunis pour que j’apprécie ce livre. Le sujet tout d’abord. Celui de la conséquence des actes et des choix posés par une génération sur les suivantes. La construction narrative ensuite. Des chapitres qui alternent les époques, les personnes et font se croiser les destins. Pourtant, au sortir de ce roman, mon sentiment est plutôt mitigé : ni l’histoire ni l’écriture ne m’ont procuré de réel plaisir. J’ai trouvé le tout assez décousu mais j’avoue avoir déposé le livre plusieurs fois au lieu de m’y tenir. Je ne suis pas vraiment entrée en empathie avec les personnages. A mon goût, leur épaisseur psychologique est un peu faible. Sur le même sujet, j’ai croisé dans ma vie de lectrice des livres bien meilleurs. Me reviennent notamment en mémoire deux livres que j’avais trouvés excellents : ‘Lignes de faille » de Nancy Houston et « La pluie, avant qu’elle tombe » de Jonathan Coe.
  • gromit33 Posté le 1 Juin 2017
    Un premier roman polyphonique. Plusieurs personnages, plusieurs époques, plusieurs pays. Ce texte traite de parcours de vie et les personnages se croisent malgré les lieux et les époques. Des personnages touchants et une écriture qui nous entraîne dans la recherche de vies de ces différents personnages. Chaque chapitre nous transporte dans des univers différents mais ces personnages vont se croiser, que ce soit parce qu’ils sont de la même famille ou parce que la vie et les hasards les ont fait se croiser ; J’ai apprécié chaque époque et le traitement des vies de chacun. Chacun se cherche, se perd, se retrouve. Le lecteur se retrouve dans l’Illinois et une ferme. Débarque un jour une jeune irlandaise, qui s’est inscrite sur Internet pour participer à une sorte de vacances à la ferme et qui décide de revenir plusieurs semaines avec sa fille. Mais qui est ce jeune homme, propriétaire de cette ferme mais qui semble avoir un passé lourd ! Il y a aussi ce jeune japonais qui joue du piano dans les lobbies des hôtels à Chicago et qui, un soir, va rencontrer une jeune femme, irlandaise, en voyage d’affaires ! Tout est polyphonique, des personnages de plusieurs générations,... Un premier roman polyphonique. Plusieurs personnages, plusieurs époques, plusieurs pays. Ce texte traite de parcours de vie et les personnages se croisent malgré les lieux et les époques. Des personnages touchants et une écriture qui nous entraîne dans la recherche de vies de ces différents personnages. Chaque chapitre nous transporte dans des univers différents mais ces personnages vont se croiser, que ce soit parce qu’ils sont de la même famille ou parce que la vie et les hasards les ont fait se croiser ; J’ai apprécié chaque époque et le traitement des vies de chacun. Chacun se cherche, se perd, se retrouve. Le lecteur se retrouve dans l’Illinois et une ferme. Débarque un jour une jeune irlandaise, qui s’est inscrite sur Internet pour participer à une sorte de vacances à la ferme et qui décide de revenir plusieurs semaines avec sa fille. Mais qui est ce jeune homme, propriétaire de cette ferme mais qui semble avoir un passé lourd ! Il y a aussi ce jeune japonais qui joue du piano dans les lobbies des hôtels à Chicago et qui, un soir, va rencontrer une jeune femme, irlandaise, en voyage d’affaires ! Tout est polyphonique, des personnages de plusieurs générations, des histoires anciennes, récentes. Des personnages et des univers qui se croisent. Une lecture plaisante qui nous entraîne dans un tourbillon d’histoires et de vies, et paradoxalement, on n’est jamais égaré.
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…