Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266202060
Code sériel : 7041
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 576
Format : 108 x 177 mm

Gheritarish

Les terres de sang

Bénédicte LOMBARDO (Direction de collection)
Date de parution : 08/09/2011

Aux confins du plan primaire s’étendent les Terres de Sang. Une région aride et sauvage dévastée autrefois par la guerre entre la Lumière, les Ténèbres et le Chaos, où se déchaînent parfois des tempêtes de magie meurtrières et incontrôlées.
Ici, n’existe qu’une seule loi, celle du plus fort. Certains s’y aventurent en...

Aux confins du plan primaire s’étendent les Terres de Sang. Une région aride et sauvage dévastée autrefois par la guerre entre la Lumière, les Ténèbres et le Chaos, où se déchaînent parfois des tempêtes de magie meurtrières et incontrôlées.
Ici, n’existe qu’une seule loi, celle du plus fort. Certains s’y aventurent en quête d’une vie nouvelle ; d’autres, à la recherche de fabuleux trésors de légende. Voici l’histoire de l’un d’entre eux : Gheritarish, guerrier Loki, mercenaire du Chaos.

« Grâce à une plume extrêmement visuelle, Michel Robert nous livre un roman abouti aussi bien dans les descriptions des paysages que dans les combats ou les scènes érotiques. »
ActuSF

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266202060
Code sériel : 7041
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 576
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Grâce à une plume extrêmement visuelle, Michel Robert nous livre un roman abouti aussi bien dans les descriptions des paysages que dans les combats ou les scènes érotiques. » ActuSF

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • py314159 Posté le 25 Juillet 2020
    Gueritarish, guerrier Loki, mercenaire du Chaos, ne rêve que de vacances mais il se retrouve engagé dans une expédition dangereuse dans les Terres de Sang. Michel Robert délaisse l'Agent des ombres mais reste dans le même univers. Un roman efficace, plaisant avec de nombreux combats, parfois longs et répétitifs.
  • EmiLucie Posté le 27 Mai 2020
    Michel Robert nous montre que Gher n'ai pas seulement un sidekick et qu'il a sa propre place sur les plans. Sa virée en caravane dans les Terres de Sang et son paysage aride et sauvage donnent une atmosphère très “western” à ce roman. Pressée de lire l'impact de ce livre sur le cycle de l'ange des ombres. Bien que le roman pourrait se lire à part, il vaut mieux avoir lu les 5 premiers tomes de l’Ange des ombres du même auteur afin d’avoir un meilleur compréhension de l’univers, des personnages et de certains points de l’intrigue.
  • mauriceandre Posté le 7 Juillet 2018
    Salut les Babelionautes Ayant envie de lire sans me prendre la tête je me suis offert une relecture de Gheritarish, une histoire qui se passe dans le même Univers que la Saga de Michel Robert (III), L'Agent des ombres. Nous suivons donc Gheritarish en Vacances, mais c'est pas Martine en Vacances, lui ils les passent a se taper dessus avec d'autres énergumènes des Terres de Sang, a se remplir la panse et a Baiser. j'ai apprécié de lire ce livre consacré a ce Guerrier, ami de l'Ange du Chaos, ou il se retrouve tout seul pour livré bataille. c'est bien écrit et l'on retrouve avec bonheur tout ce qui nous plait dans la prose de Michel Robert (III).
  • Fifrildi Posté le 21 Mars 2017
    Cela doit faire 7 mois que j'ai lu le quatrième tome de la série L'Agent des Ombres. Il était grand temps de me replonger dans l'univers de Michel Robert. Quoi de mieux que de découvrir les aventures de Gheritarish en vacances? Au début, j'ai eu un peu de mal avec l'association fantasy-western. Cela avait un petit goût d'anachronisme (c'est le mot qui traduit le mieux ma pensée) qui s'est assez rapidement dissipé une fois toute la "bande" embarquée sur les terres de sang. On y trouve de tout : de l'aventure, du suspense, de l'humour, de l'émotion, ... On semble y faire bonne chère et surtout bonne "chair". Enfin une femme qui assume sa sexualité sans fausse pudeur ^^ Cela me fait penser à un passage du volume 2 intitulé Coeur de Loki : "- Des questions? Gheritarish s'empressa de lever la main. Cellendhyll ne lui laissa pas le temps d'ouvrir la bouche : - Je veux dire des questions autres que "quand est-ce qu'on mange?" ou "qui veut aller au bordel?". Le Loki baissa sa main... " L'histoire est assez bien ficelée et je dois avouer que j'ai passé un très bon moment de lecture. [masquer] Dès le début je me suis convaincue (ou... Cela doit faire 7 mois que j'ai lu le quatrième tome de la série L'Agent des Ombres. Il était grand temps de me replonger dans l'univers de Michel Robert. Quoi de mieux que de découvrir les aventures de Gheritarish en vacances? Au début, j'ai eu un peu de mal avec l'association fantasy-western. Cela avait un petit goût d'anachronisme (c'est le mot qui traduit le mieux ma pensée) qui s'est assez rapidement dissipé une fois toute la "bande" embarquée sur les terres de sang. On y trouve de tout : de l'aventure, du suspense, de l'humour, de l'émotion, ... On semble y faire bonne chère et surtout bonne "chair". Enfin une femme qui assume sa sexualité sans fausse pudeur ^^ Cela me fait penser à un passage du volume 2 intitulé Coeur de Loki : "- Des questions? Gheritarish s'empressa de lever la main. Cellendhyll ne lui laissa pas le temps d'ouvrir la bouche : - Je veux dire des questions autres que "quand est-ce qu'on mange?" ou "qui veut aller au bordel?". Le Loki baissa sa main... " L'histoire est assez bien ficelée et je dois avouer que j'ai passé un très bon moment de lecture. [masquer] Dès le début je me suis convaincue (ou j'ai essayé) de ne m'attacher à aucun autre personnage que Gher. Malgré ma distanciation j'ai quand même pleuré à la fin. "La vie, la mort, tel était le cycle naturel." Après réflexion un mièvre happy end n'a pas sa place dans ce genre de bouquins. [/masquer] Elle est trop cool Skagg'Naggah! Bref, je vais reprendre ma lecture de L'Agent des Ombres. J'ai pris du retard... il me semble avoir entraperçu le volume 9 quelque part. Challenge pavés 2016-2017
    Lire la suite
    En lire moins
  • UnKaPart Posté le 9 Mars 2017
    Ce roman est un spin-off de L'Agent des Ombres (série excellente que je vous recommande au passage). On y retrouve Gheritarish le Loki, fils caché d'un schtroumpf et de Chewbacca, compagnon de Cellendhyll “cheveux courts” de Cortavar. Tout bleu et tout poilu, fin bretteur, bon vivant, gros déconneur, Gher' est le sidekick comique de Cellendhyll dans la série originale mais pas que. Robert a construit un vrai personnage, pas une simple figure pouet-pouet et pittoresque destinée à dérider l'ambiance entre deux scènes sombres. C'est d'ailleurs un de mes préférés avec Morion. Gheritarish méritait son roman à lui, c'est chose faite. Castagne, déconnade, action, sexe, “il faut de tout pour faire un monde” (Arnold et Willy, on continue dans la référence haut de gamme, mais c'était ça ou une formule toute faite du style “l'aventure est au rendez-vous”). Quand la boule de poils part en vacances, ses aventures sont d'une autre trempe que Martine à la plage. Plutôt Conan au Far West. le mariage entre Ouest américain et médiéval-fantastique garantit le dépaysement et offre une espèce de somme sur le western à la Josey Wales hors-la-loi, la magie en plus. Le style de Robert, très alerte, fonctionne à merveille avec ce contexte et... Ce roman est un spin-off de L'Agent des Ombres (série excellente que je vous recommande au passage). On y retrouve Gheritarish le Loki, fils caché d'un schtroumpf et de Chewbacca, compagnon de Cellendhyll “cheveux courts” de Cortavar. Tout bleu et tout poilu, fin bretteur, bon vivant, gros déconneur, Gher' est le sidekick comique de Cellendhyll dans la série originale mais pas que. Robert a construit un vrai personnage, pas une simple figure pouet-pouet et pittoresque destinée à dérider l'ambiance entre deux scènes sombres. C'est d'ailleurs un de mes préférés avec Morion. Gheritarish méritait son roman à lui, c'est chose faite. Castagne, déconnade, action, sexe, “il faut de tout pour faire un monde” (Arnold et Willy, on continue dans la référence haut de gamme, mais c'était ça ou une formule toute faite du style “l'aventure est au rendez-vous”). Quand la boule de poils part en vacances, ses aventures sont d'une autre trempe que Martine à la plage. Plutôt Conan au Far West. le mariage entre Ouest américain et médiéval-fantastique garantit le dépaysement et offre une espèce de somme sur le western à la Josey Wales hors-la-loi, la magie en plus. Le style de Robert, très alerte, fonctionne à merveille avec ce contexte et son héros. Avec ses dialogues drôles et ses scènes d'action péchues, voilà du bon roman d'aventures, ni crétin ni prise de tête.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.