Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266165266
Code sériel : 13076
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Grand-Mère Antonia

Date de parution : 22/01/2009

La truffe, perle du Périgord : depuis toujours, Antonia est fascinée par le précieux champignon. Pourtant, au lendemain de la Grande Guerre, toutes les truffières de la région sont à l’abandon. La jeune femme se lance alors dans une entreprise audacieuse : rétablir l’exploitation du gisement d’Auberoche.
Mais dans le tourbillon de...

La truffe, perle du Périgord : depuis toujours, Antonia est fascinée par le précieux champignon. Pourtant, au lendemain de la Grande Guerre, toutes les truffières de la région sont à l’abandon. La jeune femme se lance alors dans une entreprise audacieuse : rétablir l’exploitation du gisement d’Auberoche.
Mais dans le tourbillon de ces années qu’on dit folles, les nouvelles idées attisent les vieilles rivalités et l'industrialisation est galopante. Il lui faudra beaucoup d'ambition, d'amour et d'énergie pour surmonter toutes les embûches... 

 

« Jean-Paul Malaval, "enfant du pays", évoque une fois encore la mémoire vivante des grands faiseurs de traditions. » Le Berry Républicain

« Souffle, humanisme, épopée d’une région : tout concours à faire de Grand-mère Antonia une œuvre attachante et remarquablement écrite. » Patrick Manuel – L’Éclaireur

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266165266
Code sériel : 13076
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Souffle, humanisme, épopée d’une région : tout concours à faire de Grand-Mère Antonia une œuvre attachante et remarquablement écrite. »

Patrick Manuel – L’Éclaireur

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • rugi Posté le 24 Mai 2017
    Deuxième tome de la famille Albarede, on retrouve les césarines. Antonia se lance dans les pâtés truffés mais la guerre arrive... Un bon roman qui m'a vraiment plu. Je le conseille vivement.
  • Annette55 Posté le 3 Décembre 2013
    Grand- mère Antonia après le tome1: Les Césarines est un très bel ouvrage.Il fleure bon le terroir,l' histoire de deux familles:les Sarazac et les Albarède,sensible,bien documentée sur les luttes ouvrières des annèes 20 et plus.Cet ouvrage met en relief la réussite d'Antonia .Elle va imposer ses produits : Le diamant noir du Périgord,jusqu'à ouvrir un restaurant au nom évocateur: Grand- mère Antonia. Je n'en dévoile pas plus..... Lisez - le !!!
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.