Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264060242
Code sériel : 4703
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 360
Format : 108 x 177 mm

Hanna était seule à la maison

Charlotte DRAKE (Traducteur), Patrick VANDAR (Traducteur)
Collection : Domaine Policier
Date de parution : 07/02/2013

Deux affaires de meurtre échouent sur le bureau du commissaire Conny Sjöberg. Une jeune fille est étranglée sur un ferry entre Stockholm et la Finlande, et un nourrisson est retrouvé à proximité du cadavre d'une femme sans papier d'identité. Au même moment, Hanna, trois ans, se réveille et découvre qu'elle...

Deux affaires de meurtre échouent sur le bureau du commissaire Conny Sjöberg. Une jeune fille est étranglée sur un ferry entre Stockholm et la Finlande, et un nourrisson est retrouvé à proximité du cadavre d'une femme sans papier d'identité. Au même moment, Hanna, trois ans, se réveille et découvre qu'elle est seule chez elle, enfermée à clé dans l'appartement familial. Et le temps s'écoule... 

Deuxième volet mettant en scène le commissariat d'Hammarby, ce thriller glaçant et intelligent nous fait entrer dans la peau de ses personnages : policiers, meurtriers et victimes.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264060242
Code sériel : 4703
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 360
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lionnixe59 Posté le 10 Octobre 2021
    Ce livre une pépite ! Dès la première ligne je me suis sentie absorbée dans cette histoire avec de nombreux personnages au début où on arrive très vite à les distingués par la suite ! Je m’attendais pas du tout à une fin pareille ainsi que l’histoire de la petite Hanna qui me prenait au trip ! A lire absolument en une traite ! Pour ma part : 3 jours - 418 pages #x1f64a;
  • AuroraeLibri Posté le 21 Juillet 2021
    Alors voilà...j'étais encore tout imprégné de l'atmosphère américaine avec De bons voisins de Ryan David Jahn, j'allais passé au suivant (Emergency 911) quand je me suis souvenu que celui-ci attendait sur ma pal et cela faisait un certain que je voulais tenter un polar suédois... Pendant les premiers chapitres où l'auteure pose les bases de l'intrigue, j'ai eu un peu de mal à m'y retrouver avec tous ces noms suédois (et j'ai même été tenté de stopper ma lecture pour me replonger de suite dans l'univers de Ryan David Jahn...quand tout à coup Paf ! l'étincelle ! la fusée démarre ! impossible de stopper ma lecture tellement j'avais hâte d'arriver au dénouement de cette histoire haletante. Il faut dire aussi que les sujets évoqués dans cette histoire sont sensibles et interpellent ( enfance en péril, meurtre d'adolescentes, pédophilie, séquestration). Bref un vrai page turner, comme ça été dit précédemment. Je suis très satisfait de ma lecture et mon entrée dans l'univers du polar suédois est une réussite!
  • collectifpolar Posté le 18 Juillet 2021
    Voilà le second livre que je lis de cette auteure suédoise. La seconde enquête du commissaire Sjöberg, héros de « La maison en pain d'épices ». Alors que nous raconte « Hanna était seule à la maison » À Stockholm, les policiers de la section criminelle du commissariat d'Hammarby sont sur les dents. Des enfants sont victimes de prédateurs sans scrupules, et deux affaires d’homicides volontaires restent à résoudre sans que les affaires n'aient de lien apparent. Le commissaire Sjöberg et son équipe démêlent peu à peu les fils d'une énigme glaçante, et découvrent que l'innocence des enfants et la leur sont perdues depuis longtemps. Deuxième volet mettant en scène le commissariat d'Hammarby, ce roman policier nous fait entrer dans la peau de ses personnages : policiers, meurtriers et victimes. On va suivre en effet le quotidien de ces héros, on va partager leurs ennuies, leurs envies, leurs aspirations aussi. Et à travers eux, c’est la société suédoise toute entière qui nous est dévoilée. Une suède où le modèle scandinave tant loué est mis à mal. Ainsi, le polar se mâtine de roman noir. Mais pas seulement. Car ici on tourne les pages à toute vitesse. Et Hanna était seule à... Voilà le second livre que je lis de cette auteure suédoise. La seconde enquête du commissaire Sjöberg, héros de « La maison en pain d'épices ». Alors que nous raconte « Hanna était seule à la maison » À Stockholm, les policiers de la section criminelle du commissariat d'Hammarby sont sur les dents. Des enfants sont victimes de prédateurs sans scrupules, et deux affaires d’homicides volontaires restent à résoudre sans que les affaires n'aient de lien apparent. Le commissaire Sjöberg et son équipe démêlent peu à peu les fils d'une énigme glaçante, et découvrent que l'innocence des enfants et la leur sont perdues depuis longtemps. Deuxième volet mettant en scène le commissariat d'Hammarby, ce roman policier nous fait entrer dans la peau de ses personnages : policiers, meurtriers et victimes. On va suivre en effet le quotidien de ces héros, on va partager leurs ennuies, leurs envies, leurs aspirations aussi. Et à travers eux, c’est la société suédoise toute entière qui nous est dévoilée. Une suède où le modèle scandinave tant loué est mis à mal. Ainsi, le polar se mâtine de roman noir. Mais pas seulement. Car ici on tourne les pages à toute vitesse. Et Hanna était seule à la maison devient un thriller glaçant et intelligent Au début de ce roman on découvre plusieurs énigmes, qui s'imbriquent au fil des pages car notre auteure a su lier d'une manière très ingénieuse les différentes intrigues du livre. Ce qui nous marque aussi c’est la solitude de la petite Hanna dans sa maison, seule qui attend que sa maman et son frère rentrent enfin et cette attente est très angoissante. Il faut dire que l'écriture de Carin Gerhardsen est saisissante et du coup jusqu'au bout la tension est palpable. Et le suspense monte tout au long du roman et va crescendo. Car notre thriller se révèle être aussi un roman psychologique. Et il vous tient en haleine du début à la fin. Alors… Amateur de situations oppressantes, ruez-vous sur ce livre vous y découvrirez un polar noir maitrisé.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Mimi6231 Posté le 11 Avril 2021
    Deux meurtres, l'un sur un ferry, l'autre dans un jardin public provoquent deux enquêtes totalement indépendantes. Les intrigues, les événements sans rapports s'ajoutent les uns aux autres au fil des pages.L'incompréhension se présente à tous les détours : aucune identification de la personne retrouvée dans un container à poubelle, aucun signalement de disparition.Quant au cadavre de la jeune fille trouvé sur le bateau, personne ne semble l'avoir vue. Certes le lecteur se doute que, étant dans un roman d'un nombre de pages déterminé, en toute logique, à un moment ou à un autre, ces événements finiront par coopérer pour participer à la résolution d'une ou plusieurs de ces situations. Une situation familiale inquiétante d'une petite fille seule dans son appartement éveille l''inquiétude d'une personne que cette petite fille a jointe par téléphone en composant un numéro au hasard. L'agent de police ne prend pas au sérieux le signalement car cette personne ne peut donner que les seules faibles indications qu'elle a eues par la petite fille. Cette dame décide alors de retrouver seule cette petite fille. Pour compléter cela, s'ajoutent des problèmes propres aux enquêteurs et aux services internes. Certains esprits très perspicaces trouveront que la solution était évidente dès les premières pages mais... Deux meurtres, l'un sur un ferry, l'autre dans un jardin public provoquent deux enquêtes totalement indépendantes. Les intrigues, les événements sans rapports s'ajoutent les uns aux autres au fil des pages.L'incompréhension se présente à tous les détours : aucune identification de la personne retrouvée dans un container à poubelle, aucun signalement de disparition.Quant au cadavre de la jeune fille trouvé sur le bateau, personne ne semble l'avoir vue. Certes le lecteur se doute que, étant dans un roman d'un nombre de pages déterminé, en toute logique, à un moment ou à un autre, ces événements finiront par coopérer pour participer à la résolution d'une ou plusieurs de ces situations. Une situation familiale inquiétante d'une petite fille seule dans son appartement éveille l''inquiétude d'une personne que cette petite fille a jointe par téléphone en composant un numéro au hasard. L'agent de police ne prend pas au sérieux le signalement car cette personne ne peut donner que les seules faibles indications qu'elle a eues par la petite fille. Cette dame décide alors de retrouver seule cette petite fille. Pour compléter cela, s'ajoutent des problèmes propres aux enquêteurs et aux services internes. Certains esprits très perspicaces trouveront que la solution était évidente dès les premières pages mais une fois de plus je dirai que cela n'est pas le plus important, l'essentiel, à mes yeux résidant dans la résolution de l'énigme et ici des énigmes. Pour ma part, manquant certainement de subtilité, mais surtout parce que je préfère me laisser entraîner par le récit, j'ai tourné les pages avec curiosité pour savoir comment les choses allaient évoluer. Je me doutais que tout cela avait un rapport mais l'ensemble de la solution, l'organisation des divers événements ne sont réellement apparus que dans les dernières pages. J'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteur a su présenter tout cela, en déroulant en parallèle les différents cours des enquêtes avant qu'une inflexion leur permette de se rejoindre. C'est d'autant plus intéressant lorsque l'on constate combien le point de départ, qui représente la solution, est d'une banalité déconcertante. A côté de cela on plonge de nouveau au milieu des vies personnelles des enquêteurs, dans le fonctionnement de ces sociétés nordiques. Un très bon roman dans la veine des polars nordiques.
    Lire la suite
    En lire moins
  • sonia_serra Posté le 6 Mars 2021
    Un livre qui tient en haleine ! Le suspense est insoutenable et on a peur pour Hanna! Les 2 enquêtes qui se chevauchent et la vie des deux jeunes filles. On peut dire que ce livre compile pleins d'histoire qui se recoupent. J'ai adoré ! Je recommande vivement !
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…