RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Hero Tales - tome 01

            Kurokawa
            EAN : 9782351425169
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 176
            Format : 115 x 177 mm
            Hero Tales - tome 01

            ,

            FABIEN VAUTRIN (Traducteur)
            Collection : Hero Tales
            Série : Hero Tales
            Date de parution : 10/11/2010
            Découvrez Hero Tales, une grande fresque orientale dépeinte avec brio par Hiromu ARAKAWA, l'auteure de Fullmetal Alchemist !
            Une légende raconte qu'il règne au firmament 7 étoiles septentrionales dont la mission est de guider l'empire en cas de crise grave. Taitô est un jeune homme plein d'énergie qui se bat contre les troupes de l'empire venant régulièrement piller son village. Il va découvrir en lui un pouvoir insoupçonné... Une légende raconte qu'il règne au firmament 7 étoiles septentrionales dont la mission est de guider l'empire en cas de crise grave. Taitô est un jeune homme plein d'énergie qui se bat contre les troupes de l'empire venant régulièrement piller son village. Il va découvrir en lui un pouvoir insoupçonné scellant ainsi sa destinée en tant que porteur d'une des étoiles les plus puissante : Hagun.

            Découvrez cette grande fresque orientale dépeinte avec brio par Hiromu Arakawa, l'auteure de Fullmetal Alchemist !
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782351425169
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 176
            Format : 115 x 177 mm
            Kurokawa
            7.00 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Chrisbookine Posté le 14 Février 2016
              Un manga dans la plus pure tradition des shonens avec un garçon à la destinée tracée : celle de sauver le monde, qui ne connaît pas sa véritable identité et qui va avec des amis décider de se lancer dans l'aventure. Bien menée cette série en 5 tomes est bien rythmée et se dévore avec plaisir. Pour les amateurs du genre. Les dessins sont splendides comme toujours avec cette mangaka.
            • zazaone Posté le 27 Septembre 2013
              Ouf ! Une série en 5 tomes seulement ! Non, ce n'est pas une critique, mais... mais reprenons depuis le début. En me promenant de lien en lien telle la Tarzane de Babelio (voui, les liens ne sont pas des lianes mais tant pis), je découvre que Arakawa n'a pas commis que FMA (FullMetal Alchimist) mais également Silver Spoon (que je suis) et Hero Tales dont j'ignorais l'existence. Je lis à peine le résumé, une ou deux critiques et vlan, un p'tit voyage sur Amazon plus tard, voici le tome 1 commandé. Réception aujourd'hui même. Une lecture de résumé plus tard, l'ombre d'une déception pointe son nez. En effet, je n'aime pas les mangas historiques, je n'aime pas les mangas de combats, je n'aime pas les mangas où les armes, et surtout je n'aime pas ceux où les épées, sont presque des entités. J'avais la mauvaise pioche intégrale. Mais bon, c'est Arakawa alors, la moindre des choses est de lui laisser une chance. Après m'être amusée à reconnaitre certaines "gueules" (le méchant a la même tronche que King Bradley, un des persos principaux celle de Roy Mustang etc...), une heure plus tard, je dois l'avouer, je n'ai qu'une hâte : me jeter sur le... Ouf ! Une série en 5 tomes seulement ! Non, ce n'est pas une critique, mais... mais reprenons depuis le début. En me promenant de lien en lien telle la Tarzane de Babelio (voui, les liens ne sont pas des lianes mais tant pis), je découvre que Arakawa n'a pas commis que FMA (FullMetal Alchimist) mais également Silver Spoon (que je suis) et Hero Tales dont j'ignorais l'existence. Je lis à peine le résumé, une ou deux critiques et vlan, un p'tit voyage sur Amazon plus tard, voici le tome 1 commandé. Réception aujourd'hui même. Une lecture de résumé plus tard, l'ombre d'une déception pointe son nez. En effet, je n'aime pas les mangas historiques, je n'aime pas les mangas de combats, je n'aime pas les mangas où les armes, et surtout je n'aime pas ceux où les épées, sont presque des entités. J'avais la mauvaise pioche intégrale. Mais bon, c'est Arakawa alors, la moindre des choses est de lui laisser une chance. Après m'être amusée à reconnaitre certaines "gueules" (le méchant a la même tronche que King Bradley, un des persos principaux celle de Roy Mustang etc...), une heure plus tard, je dois l'avouer, je n'ai qu'une hâte : me jeter sur le suivant !!! L'histoire alterne sans cesse avec virtuosité les moments d'humour, de combats (qui ne s'éternisent pas), de découverte de l'intrigue, d'introduction de nouveaux persos etc. Bref, un régal !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Galleane Posté le 30 Juin 2011
              Nouvelle série de l'auteur du très célèbre et excellent Fullmetal Alchemist, j'ai voulu voir ce que ça donnait. Bien que FMA je ne l'ai vu que en animé, je me lance maintenant dans une de ces œuvres papier. Hero Tales commence doucement mais donne le ton tout de suite avec la présentation du héros, Taitô redresseur de tort. On le rencontre lors d'une bagarre réglée rapidement et efficacement. Des jours plus tard, un homme Ryuko arrive pour lui faire passer l'épreuve de l'âge adulte qu'il rate mais c'est courant. On lui offre une épée en gage de sa défaite mais il n'arrive pas à l'ouvrir. Pour cela il faut posséder des aptitudes spéciales. Un autre homme se présente plus tard pour voler cette épée et lors de l'affrontement Taitô réussi à l'ouvrir en révélant par la même qu'il est le porteur d'une étoile, Hagun un parmi les 7 existantes. L'épée volée, Taitô, accompagné de sa soeur Layla et de Ryuko partent à sa recherche. C'est un début assez classique, le temps de bien présenter les choses et de mettre en place l'intrigue et les personnages. Mais le rythme est bien là, grâce à plusieurs scènes de combats, qui sont courtes... Nouvelle série de l'auteur du très célèbre et excellent Fullmetal Alchemist, j'ai voulu voir ce que ça donnait. Bien que FMA je ne l'ai vu que en animé, je me lance maintenant dans une de ces œuvres papier. Hero Tales commence doucement mais donne le ton tout de suite avec la présentation du héros, Taitô redresseur de tort. On le rencontre lors d'une bagarre réglée rapidement et efficacement. Des jours plus tard, un homme Ryuko arrive pour lui faire passer l'épreuve de l'âge adulte qu'il rate mais c'est courant. On lui offre une épée en gage de sa défaite mais il n'arrive pas à l'ouvrir. Pour cela il faut posséder des aptitudes spéciales. Un autre homme se présente plus tard pour voler cette épée et lors de l'affrontement Taitô réussi à l'ouvrir en révélant par la même qu'il est le porteur d'une étoile, Hagun un parmi les 7 existantes. L'épée volée, Taitô, accompagné de sa soeur Layla et de Ryuko partent à sa recherche. C'est un début assez classique, le temps de bien présenter les choses et de mettre en place l'intrigue et les personnages. Mais le rythme est bien là, grâce à plusieurs scènes de combats, qui sont courtes et bien mise en scène. L'humour aussi parsème le récit bien que ce soit plus cliché de ce côté là avec Hôsei, qui tombe amoureux au premier regard de Layla et qui va sans cesse lui courir après. J'espère que ça ne deviendra pas trop lassant. Les personnages correspondent à ce qu'on trouve habituellement, mais ça fonctionne pour moi, bien que Taitôt le héros soit souvent peu crédible affichant un air qui est tout sauf sérieux, c'est seulement une façade car il n'aime pas l'injustice et se bat pour aider les gens. Sa soeur Laila tiens plus du garçon manqué et remet dans le droit chemin son frère. En gros les personnages sont discernables et ils n'ont rien d'extraordinaire. Les valeurs que véhiculent souvent les mangas tel que bravoure, courage, amitié sont bien présent et j'apprécie surtout ces points dans les relations entre protagonistes. Les dessins sont assez jolis, ils sont agréable à l'oeil. Taitô n'a pas une tête de héros mais c'est souvent le cas dans les shônen pour je pense qu'il soit plus identifiable au lecteur et cela doit être aussi pour garder et mettre en avant son côté moins sérieux. Mais il sait montrer sa bravoure quand il le faut. On reconnaît bien le trait de l'auteure et un personnage ressemble presque trait pour trait à l'un de ceux de FMA. C'est un tome 1 que j'ai apprécié, je continuerai la série vu le peu de tomes et j'espère que l'histoire réservera des surprises. C'est une bonne mise en bouche et le fait d'y avoir seulement 5 tomes peu être bon ou pas, il ne faut pas que l'histoire aille trop vite non plus. Merci à Babélio et aux éditions Kurokawa pour ce partenariat.
              Lire la suite
              En lire moins
            • florencem Posté le 15 Juin 2011
              Alors, alors. Je vais commencer par les points "négatifs". Ils ne le sont pas vraiment pour moi, d'où l'utilisation de guillemets, mais je me dis que ça va peut-être freiner certains lecteurs... Donc je commence. Tout d'abord : l'histoire en elle-même. J'ai été une fan de Yuu Watase pendant assez longtemps et pour ceux et celles qui la connaissent, vous n'avez sans doute pas pu passer à côté de Fushigi Yugi ou La légende de Gembu. C'est l'histoire de jeune gens qui ont un symbole d'une étoile sur leur corps et qui sont dotés de pouvoirs. Ils doivent sauver leur monde et ce sont donc, en toute logique des héros... Vous venez de lire le résumé de Hero Tales et ce dont je vous parle est plus que familier... Eh oui, la trame de l'histoire est quasiment identique en beaucoup de point : personnages, monde, trame, âge des personnages... D'accord les deux Fushigi de Yuu Watase sont plus dans la tranche Shojo et Hero Tales est plus un shonen, mais il n'empêche que ça a un air de déjà vu. J'aurais pu m'arrêter au résumé et décider de ne pas lire Hero Tales (enfin, j'étais quand même un peu obligée,... Alors, alors. Je vais commencer par les points "négatifs". Ils ne le sont pas vraiment pour moi, d'où l'utilisation de guillemets, mais je me dis que ça va peut-être freiner certains lecteurs... Donc je commence. Tout d'abord : l'histoire en elle-même. J'ai été une fan de Yuu Watase pendant assez longtemps et pour ceux et celles qui la connaissent, vous n'avez sans doute pas pu passer à côté de Fushigi Yugi ou La légende de Gembu. C'est l'histoire de jeune gens qui ont un symbole d'une étoile sur leur corps et qui sont dotés de pouvoirs. Ils doivent sauver leur monde et ce sont donc, en toute logique des héros... Vous venez de lire le résumé de Hero Tales et ce dont je vous parle est plus que familier... Eh oui, la trame de l'histoire est quasiment identique en beaucoup de point : personnages, monde, trame, âge des personnages... D'accord les deux Fushigi de Yuu Watase sont plus dans la tranche Shojo et Hero Tales est plus un shonen, mais il n'empêche que ça a un air de déjà vu. J'aurais pu m'arrêter au résumé et décider de ne pas lire Hero Tales (enfin, j'étais quand même un peu obligée, vu que je participe au Masse Critique, mais vous me comprenez) mais ça n'a pas été le cas. Pour quelle raison ? Eh bien, tout simplement parce que Hiromu Araka, la mangaka de Hero Tales, est aussi l'auteur de Fullmetal Alchemist. Franchement, rien qu'avec ça, vous vous plongerez de toute façon dans cette nouvelle histoire, tout comme moi ! Le deuxième point "négatif" est la ressemblance trop frappante entre les personnages de Fullmetal Alchemist et de Hero Tales. Le méchant de l'histoire ressemble trait pour trait au président King Bradley, une des méchante est le portrait craché de Lust, le maitre d'une des étoiles, c'est Risa... Donc oui, c'est un peu déroutant au début parce qu'on ne connaît pas bien ces nouveaux personnages et qu'on les identifie un peu avec le visage des anciens, mais je pense qu'avec le temps, cela s'atténuera. Voilà donc les raisons qui font que ces deux points "négatifs" ne le sont pas vraiment. Maintenant que j'ai dissipé les doutes, parlons un peu du manga en lui-même. Je me suis très facilement prise à l'histoire. On y retrouve ce qui a fait le succès de Fullmetal Alchemist à savoir un mélange d'humour, de drame, d'apprentissage de la vie, d'émotions... savamment dosé et le tout est porté par un trio : un frère et sa sœur (qui s'entendent comme chien et chat...), plus un moine qui les accompagnent avant tout pour les protéger. La dynamique du trio fonctionne très bien dans ce tome. Les divergence d'âge et de maturité font que les trois héros se complètent et donnent à l'histoire toute sa force. On aura d'ailleurs sûrement droit à un quatuor au prochain tome et une équipe entière au fil de l'histoire si elle se profile comme je la vois. Ce qui en un sens est très bien car on tend à se séparer du duo de Fullmetal. J'ai donc assez hâte de lire le prochain tome. Je ne dis pas non plus que pour l'instant Hero Tales se place dans mes manga préférés, mais je lui donne sa chance avec grand plaisir et j'ai surtout envie de voir comment l'histoire va évoluer.
              Lire la suite
              En lire moins
            Kurokawa, la newsletter qui a du punch !
            Toute l'actualité 100% manga de vos collections et séries préférées.