Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707159250
Code sériel : 590
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 128
Format : 120 x 190 mm

Histoire de la consommation

Collection : Repères
Date de parution : 19/01/2012

Première synthèse sur l’histoire de la consommation, cet ouvrage est le signe d’une historiographie en plein renouvellement.

Comment consomment les nobles et les pauvres sous l’Ancien Régime ? Quand commence la consommation de masse ? Quel rôle jouent les consommateurs, les entrepreneurs, les publicitaires ou les intellectuels ? Les femmes sont-elles vraiment les principales acheteuses ? Ce livre traite de l’histoire de la production, de la diffusion,...

Comment consomment les nobles et les pauvres sous l’Ancien Régime ? Quand commence la consommation de masse ? Quel rôle jouent les consommateurs, les entrepreneurs, les publicitaires ou les intellectuels ? Les femmes sont-elles vraiment les principales acheteuses ? Ce livre traite de l’histoire de la production, de la diffusion, de l’achat et de l’usage d’un nombre croissant de biens par une proportion toujours plus importante d’hommes et de femmes prenant progressivement l’identité de « consommateurs ». Cette évolution, qui commence à la fin du XVIIIe siècle et s’intensifie au XXe siècle, n’est pas une longue marche tranquille vers un progrès consumériste : ceux qui la critiquent y ont toute leur place.
Cette histoire se concentre sur la France, mais ne néglige pas le rôle joué par les États-Unis, à la fois modèle et repoussoir pour les Français ; de nombreux exemples étrangers sont également évoqués en contrepoint du cas français.
Première synthèse sur l’histoire de la consommation, cet ouvrage est le signe d’une historiographie en plein renouvellement.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707159250
Code sériel : 590
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 128
Format : 120 x 190 mm

Ils en parlent

Le détour par l'histoire permet souvent d'éclairer certains enjeux et tensions des pratiques contemporaines. Celles que regroupe le terme de consommation ne dérogent pas à la règle, comme le montre cet ouvrage aussi bref que clair. En proposant un panorama des travaux consacrés à la question, l'auteure s'applique à y décrire son évolution depuis le XVIIIe siècle, tout en notant que le chantier est loin d'être achevé. Elle corrige au passage un certain nombre d'idées reçues : l'américanisation des modes de vie ou l'irruption des grands magasins qui aurait bouleversé la société de la seconde moitié du XIXe siècle, par exemple.  L'auteure consacre également un chapitre aux multiples " faiseurs " du marché, marketers et publicitaires en tête, mais aussi, de manière plus originale, aux enjeux en termes de genre et, enfin, aux mobilisations organisées autour de la consommation, entre commerce éthique et consumérisme. Elle montre ce faisant que le consommateur est toujours envisagé soit comme actif, soit comme passif par ceux qui cherchent à l'atteindre. Et qu'en fin de compte, contempteurs et adversaires de la consommation peuvent partager la même conception et les mêmes instruments.

Igor Martinache / Alternatives Economiques
Qualifiée de « première synthèse sur l’histoire de la consommation » en quatrième de couverture, cet ouvrage court mais dense vient en effet combler un vide, au moins en langue française...
Thomas Figarol / Les clionautes
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION MENSUELLE DE LA COLLECTION REPÈRES
Pour connaître toutes les nouveautés et les nouvelles éditions de la collection !