RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Ice cream et châtiments

            Pocket
            EAN : 9782266285056
            Code sériel : 17198
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 240
            Format : 108 x 177 mm
            Ice cream et châtiments

            Date de parution : 08/03/2018
            Elvis Cadillac roule à fond les ballons du côté de Chimay où la trappiste coule à flots. Invité dans un « home » de vieux pour y donner un concert, le sosie officiel du King est chaud boulette. La banane rose fluo de sa chienne Priscilla vole au vent. Soudain,... Elvis Cadillac roule à fond les ballons du côté de Chimay où la trappiste coule à flots. Invité dans un « home » de vieux pour y donner un concert, le sosie officiel du King est chaud boulette. La banane rose fluo de sa chienne Priscilla vole au vent. Soudain, crac !, il s’aperçoit qu’il a renversé quelqu’un ! Qu’est-ce qu’il va raconter à la majorette qui l’attend encore dans son lit, avec ses bottes et l’espoir de lui mettre le grappin dessus ? Il se retrouve emberlificoté dans un drôle de drame à la sauce Fargo, avec en guest-star mémé Cornemuse. Aller simple vers la catastrophe. Ça va swinguer !

            « Nadine Monfils est la très grande héritière de Frédéric Dard ! » Gérard Collard – « Le Magazine de la Santé », France 5
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266285056
            Code sériel : 17198
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 240
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            6.40 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Un polar hilarant, bref un poilar ! » ELLE
            « Au programme : belgitude, gros mots et humour à gogo. » Maïté Hamouchi - Métro (Belgique)
            « Ça décoiffe ! » Audrey Chèvrefeuille - ActuaLitté
            « Elle nous régale. » Nous Deux

             

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • verobenjiorphee Posté le 27 Mai 2019
              Dès la première page de sa nouvelle série, Nadine Monfils, nous met tout de suite dans sa verve et son style d’écriture humoristique, à faire rire. Plus franche qu’elle, je n’ai pas trouvé. Et ses livres sont à mourir de rire. Cette fois, elle met en scène Elvis Cadillac, une idole d’Elvis Presley qui rencontre sur sa route une star d’un feuilleton populaire de télévision. Il le percute en voiture et le tue. Mais cette star était déjà convoitée par deux crapules toujours en quête d’argent. Qui dit star, dit argent. Ces deux crapules avaient favorisé la fuite de la star pour lui vider son coffre-fort. Mais celui-ci mort, il fallait qu’ils trouvent une autre solution. Pendant ce temps, notre Elvis rencontre l’héroïne de la première série de Nadine Monfils, Mémé Cornemuse. Un conseil, lisez la première série, car Mémé Cornemuse vous fera mourir de rire. Elvis est émerveillé par cette étrange et vulgaire mémé, qu’il trouve tout le temps, sur son chemin. Revenons à notre Elvis. Elvis tombe par hasard sur un médaillon rouillé. A l’intérieur, il tombe sous le charme d’une photo d’une super belle jeune fille rousse, qui, apparemment, aurait un rapport avec notre star de... Dès la première page de sa nouvelle série, Nadine Monfils, nous met tout de suite dans sa verve et son style d’écriture humoristique, à faire rire. Plus franche qu’elle, je n’ai pas trouvé. Et ses livres sont à mourir de rire. Cette fois, elle met en scène Elvis Cadillac, une idole d’Elvis Presley qui rencontre sur sa route une star d’un feuilleton populaire de télévision. Il le percute en voiture et le tue. Mais cette star était déjà convoitée par deux crapules toujours en quête d’argent. Qui dit star, dit argent. Ces deux crapules avaient favorisé la fuite de la star pour lui vider son coffre-fort. Mais celui-ci mort, il fallait qu’ils trouvent une autre solution. Pendant ce temps, notre Elvis rencontre l’héroïne de la première série de Nadine Monfils, Mémé Cornemuse. Un conseil, lisez la première série, car Mémé Cornemuse vous fera mourir de rire. Elvis est émerveillé par cette étrange et vulgaire mémé, qu’il trouve tout le temps, sur son chemin. Revenons à notre Elvis. Elvis tombe par hasard sur un médaillon rouillé. A l’intérieur, il tombe sous le charme d’une photo d’une super belle jeune fille rousse, qui, apparemment, aurait un rapport avec notre star de télévision. Ému par la beauté de cette étrange jeune fille, il mène son enquête. Tout le long de son enquête, viennent se mêler nos deux crapules, d’autres crapules attirés par de l’argent facile ainsi que, bien sûr, mémé cornemuse L’univers de Nadine Monfils, vient d’une autre planète. Ses petits romans policiers restent banals, mais si drôles avec ses personnages si burlesques, tels que le commissaire Léon et son chien, et Mémé Cornemuse de la première série. Puis, dans cette nouvelle série de romans, le sosie d’Elvis, le seul personnage qui serait à peu près équilibré si Nadine Monfils n’y avait pas mêlé d’autres nouveaux personnages tout aussi burlesques. En ce qui concerne Elvis Cadillac, j’ai bien dit à peu près équilibré, car celui-ci vivant dans la peau de son idole, semble des fois un peu dépassé par son sosie, lorsque le vrai Elvis le remet sur les rails de la vie réelle. A la fin de chacun des romans de Nadine Monfils, vous direz, comme l’auteure, «  y a de quoi penser que la vie est un long fleuve débile ».
              Lire la suite
              En lire moins
            • Sabine57 Posté le 14 Avril 2019
              C'est avec un peu de retard que j'ai lu l'avant dernier livre de Nadine Monfils. Je me suis régalée car l'histoire est toujours aussi marrante et j'ai passé un moment de lecture hors du commun. Des meurtres, des conneries et des gaffes à gogo. Surprise de retrouver la vieille Mémé Cornemuse qui fait connaissance avec Elvis Cadillac dans des circonstances toujours aussi mortelles. On retrouve aussi Priscilla, la chienne du King belge qui communique et fait sentir les choses à sa manière, c'est en pétant qu'elle montre son mécontentement. Ils vont devoir affronter une bande de malfrats qui n'auraient jamais dû croiser leur chemin, ça va saigner. J'adore découvrir grâce à l'auteur les mots belges et toute une culture qui m'attire beaucoup. Pour prendre plaisir à lire ses romans, il faut avoir un esprit très ouvert et un sens de l'humour très prononcé. Pour moi l'auteur que j'admire beaucoup m'emporte dans son monde complétement barré et j'adore suivre ses histoires dingues et vraiment hors normes. Rien de tel pour se changer les idées et rire un peu dans ce monde de brutes, je reste une grande fan de ses personnages décalés et pleins de surprises. Quand je pense que Nadine Monfils voulait arrêter l'écriture, pour moi ce... C'est avec un peu de retard que j'ai lu l'avant dernier livre de Nadine Monfils. Je me suis régalée car l'histoire est toujours aussi marrante et j'ai passé un moment de lecture hors du commun. Des meurtres, des conneries et des gaffes à gogo. Surprise de retrouver la vieille Mémé Cornemuse qui fait connaissance avec Elvis Cadillac dans des circonstances toujours aussi mortelles. On retrouve aussi Priscilla, la chienne du King belge qui communique et fait sentir les choses à sa manière, c'est en pétant qu'elle montre son mécontentement. Ils vont devoir affronter une bande de malfrats qui n'auraient jamais dû croiser leur chemin, ça va saigner. J'adore découvrir grâce à l'auteur les mots belges et toute une culture qui m'attire beaucoup. Pour prendre plaisir à lire ses romans, il faut avoir un esprit très ouvert et un sens de l'humour très prononcé. Pour moi l'auteur que j'admire beaucoup m'emporte dans son monde complétement barré et j'adore suivre ses histoires dingues et vraiment hors normes. Rien de tel pour se changer les idées et rire un peu dans ce monde de brutes, je reste une grande fan de ses personnages décalés et pleins de surprises. Quand je pense que Nadine Monfils voulait arrêter l'écriture, pour moi ce serait vraiment triste car j'aime beaucoup son imagination et elle est vraiment incomparable dans son domaine. J'espère encore découvrir des histoires drôles et l'humour d'une grande dame qui décrit son pays avec amour et passion, c'est grâce à elle que j'aime découvrir la Belgique, son histoire et sa bière. Je vous conseille de lire ses livres qui débordent d'imagination et son humour est exceptionnel.
              Lire la suite
              En lire moins
            • StephG54 Posté le 5 Novembre 2017
              C'est une histoire un peu dingue, déjantée avec Elvis Cadillac, personnage de son précédent roman et mémé Cornemuse , personnage que j'adore depuis " les vacances d'un serial killer". Le vocabulaire est toujours aussi fleuri, l'humour est plus que présent et les situations plus loufoques les unes que les autres. J'ai bien ri pendant cette lecture ! Je garde un souvenir ému de ma rencontre avec Nadine Monfils au salon du livre de Nancy en septembre dernier et de son cadeau ( un pin's sur lequel est écrit mémé Cornemuse is back avec une petite bombe)
            • leslecturesdeVal Posté le 4 Novembre 2017
              Mon avis: Si vous me suivez depuis longtemps, vous savez que je ne loupe pas une sortie des romans de Nadine Monfils, L'ayant découverte avec la série Mémé Cornemuse et ayant adoré son style très spéciale à l'humour très noire, qui j'avoue ne régale pas tout le monde mais qui moi m’enchante à chaque fois, c'est donc avec un énorme plaisir que j'ai commencé ma lecture de ce nouvel opus des aventures d'Elvis Cadillac. et franchement j'avoue une fois encore que j'ai adoré et en plus pour mon plus grand bonheur mémé Cornemuse débarque également dans cette histoire avec tout son humour. Du coté de l'histoire: Elvis Cadillac, le King de Charleroi a décidé de partir en vacances dans les Ardennes belges accompagné de sa Priscilla adorée, l'amour de sa vie, son chien pétomane, bougon de surcroit mais au look franchement branché . Pendant ses petites vacances, notre King va également se produire en concert devant un public endiablé lol au Home du rossignol Guilleret, une petite maison de retraite. Alors qu'il traverse les bois dans sa cadillac rose, pour rejoindre sa cabane au fond des bois (où l'attend une très belle majorette lol ) Elvis renverse un petit vieux, nu... Mon avis: Si vous me suivez depuis longtemps, vous savez que je ne loupe pas une sortie des romans de Nadine Monfils, L'ayant découverte avec la série Mémé Cornemuse et ayant adoré son style très spéciale à l'humour très noire, qui j'avoue ne régale pas tout le monde mais qui moi m’enchante à chaque fois, c'est donc avec un énorme plaisir que j'ai commencé ma lecture de ce nouvel opus des aventures d'Elvis Cadillac. et franchement j'avoue une fois encore que j'ai adoré et en plus pour mon plus grand bonheur mémé Cornemuse débarque également dans cette histoire avec tout son humour. Du coté de l'histoire: Elvis Cadillac, le King de Charleroi a décidé de partir en vacances dans les Ardennes belges accompagné de sa Priscilla adorée, l'amour de sa vie, son chien pétomane, bougon de surcroit mais au look franchement branché . Pendant ses petites vacances, notre King va également se produire en concert devant un public endiablé lol au Home du rossignol Guilleret, une petite maison de retraite. Alors qu'il traverse les bois dans sa cadillac rose, pour rejoindre sa cabane au fond des bois (où l'attend une très belle majorette lol ) Elvis renverse un petit vieux, nu comme un vers et décide donc (logique) de le mettre dans sa voiture pour se débarrasser de son corps... Mais voilà Elvis ne sait pas qu'il vient de tuer Joe Bermudes, une vieille star du sitcom « Bouffy contre les vampires » . Poursuivi par Mickey et Speculoos, deux minables petits délinquants qui veulent à tout prix récupérer le vieux pour lui souffler son magot. Commence alors une cavalcade endiablée et les cadavres ne cesseront de s'accumuler. Et pour couronner le tout, Elvis va croiser (pour notre plus grand plaisir) la route de la non moins célèbre Mémé Cornemuse qui va elle aussi faire pas mal de carnage sur son passage. Du coté de l'écriture: J'ai franchement adoré retrouver la plume de Nadine Monfils, toujours aussi drôle, ce roman m'a une nouvelle fois fait passer un excellent moment de détente. L'humour de cette auteure est juste parfait et j'avoue que ça passe ou ça casse mais pour moi ça roule indéniablement. La rencontre ici entre notre chanteur un brin philosophe et la grand-mère la plus déjantée qu'il existe dans la littérature va faire des « étincelles ». Entre alcool, beu , sexe et cadavres, la rencontre va être des plus explosives pour mon plus grand plaisir. Les dialogues sont justes trop drôles, entre vulgarité ( et oui), réflexion (pas mal) et cadavres ( beaucoup) en tout genre, notre lecture est juste une nouvelle fois au top. La rencontre entre ces deux héros déjantés, donne un cocktail complètement détonnant, dingue et franchement inclassable. En conclusion: Comme toujours l'univers de notre auteure belge préférée, est complètement fou, on se marre, on apprend ( merci pour les explications en fin de pages des expressions belges ça aide pas mal lol ) Nadine Monfils arrive avec une aisance toute particulière à mélanger une certaine réalité avec de la pure fiction. Quel plaisir de retrouver ainsi réunis pour cette histoire ces deux héros complètement loufoques qui à eux deux, nous donnent une histoire, complètement barrée, drôle et totalement jouissive lol et j'espère bien que ces deux là n'ont pas fini de se croiser pour notre plus grand plaisir. Attention je conseille vraiment ce roman aux amateurs d'humour ( très ) noir , aux lecteurs qui aiment les personnages très déjantés mais complètement attachants et par contre les personnes qui n'aiment pas la vulgarité des propos passez votre chemin car vous allez vraiment être déçus.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Lousine Posté le 26 Octobre 2017
              Le Elvis belge en action Nadine Monfils est une auteur que je ne connaissais pas. Habitant près de la frontière belge, pays de l’auteur, je me suis dit « pourquoi pas ? ». Le titre étrange et la couverture kitsch m’ont confirmé dans mon choix. Et me voici donc en train de tourner les pages… Tout commence par une course poursuite dans la forêt entre Joël Bermude(star de feuilleton populaire célèbre autrefois pour sa belle gueule et à présent dans une maison de retraite à 70 ans) qui se retrouve nu comme un ver et un personnage dont on ne connaît pas tout de suite l’identité et qui a précédemment enlevé et torturé la star. On apprend par la suite l’identité des kidnappeurs (ils sont en fait 2) : Mickey et Speculoos. La star sur le déclin arrive ensuite sur la route et fait une rencontre malheureuse avec le protagoniste Elvis Cadillac (déjà le héros d’un roman de Nadine Monfils): ironie du sort. Elvis Cadillac est le sosie d’Elvis Prestley et joue dans les maisons de retraite. La prochaine date se trouve d’ailleurs être la maison de retraite où habitait Joël Bermude. S’en suit toute une série de péripéties toutes plus loufoques les unes... Le Elvis belge en action Nadine Monfils est une auteur que je ne connaissais pas. Habitant près de la frontière belge, pays de l’auteur, je me suis dit « pourquoi pas ? ». Le titre étrange et la couverture kitsch m’ont confirmé dans mon choix. Et me voici donc en train de tourner les pages… Tout commence par une course poursuite dans la forêt entre Joël Bermude(star de feuilleton populaire célèbre autrefois pour sa belle gueule et à présent dans une maison de retraite à 70 ans) qui se retrouve nu comme un ver et un personnage dont on ne connaît pas tout de suite l’identité et qui a précédemment enlevé et torturé la star. On apprend par la suite l’identité des kidnappeurs (ils sont en fait 2) : Mickey et Speculoos. La star sur le déclin arrive ensuite sur la route et fait une rencontre malheureuse avec le protagoniste Elvis Cadillac (déjà le héros d’un roman de Nadine Monfils): ironie du sort. Elvis Cadillac est le sosie d’Elvis Prestley et joue dans les maisons de retraite. La prochaine date se trouve d’ailleurs être la maison de retraite où habitait Joël Bermude. S’en suit toute une série de péripéties toutes plus loufoques les unes que les autres pour notre Elvis belge dont une rencontre avec Mémé Cornemuse, autre personnage récurrent de Nadine Monfils. Le style est décalé et humoristique avec des comparaisons jamais vues et des références drôles et grotesques.
              Lire la suite
              En lire moins
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.