En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Ils vécurent heureux, eurent beaucoup d'enfants et puis...

        10/18
        EAN : 9782264070524
        Code sériel : 5258
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 192
        Format : 108 x 177 mm
        Ils vécurent heureux, eurent beaucoup d'enfants et puis...

        Anne DAMOUR (Traducteur)
        Date de parution : 09/11/2017
        On connaît la chanson : la Belle succombe au charme de la Bête, Hansel et Gretel échappent à la sorcière, le crapaud se change en prince sous le baiser de la princesse, et tous vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. Et puis... les années passent. La Belle regrette-t-elle d'avoir épousé... On connaît la chanson : la Belle succombe au charme de la Bête, Hansel et Gretel échappent à la sorcière, le crapaud se change en prince sous le baiser de la princesse, et tous vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. Et puis... les années passent. La Belle regrette-t-elle d'avoir épousé la Bête ? Que devient la sorcière, vieille et seule dans sa maison de pain d'épices ? Quelle est cette mélancolie qui tenaille la princesse ? Cette nostalgie d'un moment perdu qu'elle se rejoue encore et encore ; ce moment où, juste avant que ses lèvres ne se posent sur celles du crapaud, juste avant que la monstrueuse créature ne se transforme en prince charmant, tout était encore possible...

         Au carrefour de la fable et de la nouvelle contemporaine, Michael Cunningham signe dix petits contes cruels revisités avec un soupçon de cynisme et une bonne dose d'humour.

         Traduit de l’anglais (États-Unis) par Anne Damour
         Illustrations de Yuko Shimizu
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782264070524
        Code sériel : 5258
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 192
        Format : 108 x 177 mm
        10/18
        6.60 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Boom Posté le 21 Décembre 2017
          L'écriture est pour moi le gros point fort de cet ouvrage, avec le style qui va de paire, bien sûr. J'ai beaucoup aimé me plonger dans les mêmes réflexions que l'auteur et gratter plus moins ces célèbres histoires, aller voir la subtilité cachée derrière ces personnages. Un très bon recueil qui m'a fait bonne impression et qui donne un coup de neuf sur nos classiques ! Peut-être un peu court? Histoire d'essayer de lui trouver un défaut... Mais gare à vous, méfiez-vous des beaux princes ou des belles princesses, ils ne vivent pas toujours heureux et encore moins pour longtemps...
        • fangtasia Posté le 14 Décembre 2017
          « Ils vécurent heureux, eurent beaucoup d’enfants, et puis… » est un recueil de contes fascinants qui peuvent être sombres, touchants ou pervers embellissen, ancrés dans notre époque. L’auteur explore toute la complexité humaine et ses travers. Ce fut une lecture divertissante. Vous trouverez : – Les cygnes sauvages – Hansel et Gretel – Jack et le haricot magique – Blanche neige et les sept nains – La patte du singe – Rumpelstiltskin – Le petit soldat de plomb – La belle et la bête – Rapunzel
        • Colibrille Posté le 27 Août 2016
          Roman fantastique, recueil de nouvelles, contes détournés... le livre de Michael Cunningham est à la frontière de bien des genres, à moins qu'il ne soit un savant mélange de tous. L'auteur reprend certains contes parmi les plus connus (La belle et la Bête, Hansen et Gretel, Blanche Neige, Jack et le haricot magique et bien d'autres encore) et en propose une revisite particulièrement originale. Une revisite qui n'en fait plus des contes de fées, ni même des contes pour enfants, car une certaine noirceur (déjà bien présente dans les contes originaux même si cette noirceur est dissimulée) et cruauté en émane. Parfois, c'est le caractère des personnages que l'auteur modifie. Ainsi, Jack n'est plus un pauvre petit garçon malin et intrépide mais un bon à rien doublé d'un avare. D'autres fois, l'auteur réinvente le conte en nous le racontant du point de vue d'un personnage "secondaire". Dans la nouvelle revisitant le conte d'Hansel et Gretel, ce ne sont pas les deux enfants qui sont au coeur de l'histoire mais la sorcière. Nous découvrons son passé, les raisons qui l'ont amenées à construire à sa maison en sucreries en plein coeur de la forêt. L'auteur procède ainsi pour une douzaine de contes.... Roman fantastique, recueil de nouvelles, contes détournés... le livre de Michael Cunningham est à la frontière de bien des genres, à moins qu'il ne soit un savant mélange de tous. L'auteur reprend certains contes parmi les plus connus (La belle et la Bête, Hansen et Gretel, Blanche Neige, Jack et le haricot magique et bien d'autres encore) et en propose une revisite particulièrement originale. Une revisite qui n'en fait plus des contes de fées, ni même des contes pour enfants, car une certaine noirceur (déjà bien présente dans les contes originaux même si cette noirceur est dissimulée) et cruauté en émane. Parfois, c'est le caractère des personnages que l'auteur modifie. Ainsi, Jack n'est plus un pauvre petit garçon malin et intrépide mais un bon à rien doublé d'un avare. D'autres fois, l'auteur réinvente le conte en nous le racontant du point de vue d'un personnage "secondaire". Dans la nouvelle revisitant le conte d'Hansel et Gretel, ce ne sont pas les deux enfants qui sont au coeur de l'histoire mais la sorcière. Nous découvrons son passé, les raisons qui l'ont amenées à construire à sa maison en sucreries en plein coeur de la forêt. L'auteur procède ainsi pour une douzaine de contes. Il les détourne et révèle sous une nouvelle forme tout leur potentiel narratif. Le résultat est singulier, pour ne pas dire étrange. En effet, il est déstabilisant de découvrir le conte rassurant de notre enfance sous un tout autre angle, bien moins familier et gentillet. L'auteur exploite le côté sombre du conte, son aspect psychologique. Mon seul est regret est que l'auteur ne développe pas assez son interprétation, sa vision de chaque conte. Il nous en propose une nouvelle version grâce à des personnages dont il a modifié la personnalité ou bien en imaginant la suite du conte, le futur des héros (par exemple, Blanche Neige et son prince qui "rejoue" la scène du baiser). Ce qui est dommage, c'est qu'il nous raconte "seulement" ces éléments revisités mais ne les réintègrent pas au conte original. En fait, j'aurais aimé que l'auteur reprenne les contes du début (il était une fois) à la fin (eurent beaucoup d'enfants) en y intégrant ses modifications et ajouts. En bref, j'aurais aimé une réécriture plus complète. Mais j'ai quand même beaucoup apprécié cette lecture. Pour terminer, je tiens à dire quelques mots sur les illustrations parsemées dans les pages. Quel dommage qu'il y en ait à peine 7 ou 8 car elles sont vraiment belles, d'un noir et blanc saisissant reflétant bien la dualité des contes, leur sens caché et leur noirceur. Ce choix du noir et blanc associé à un trait acéré m'a rappelé le fabuleux travail d'illustration de Chris Riddell sur "La belle et le fuseau", revisite ébourrifante du conte de Blanche Neige par Neil Gaiman. À lire également!
          Lire la suite
          En lire moins
        • LeaTouchBook Posté le 30 Mars 2016
          Michael Cunningham est un auteur américain incontournable, il a toujours su mêler la littérature traditionnelle avec une originalité imaginative et stylistique indéniables ! Avec ce nouveau roman l'auteur s'essaye à un exercice difficile car maintes fois effectué : celui des réécritures des contes de fées. J'aime énormément cela, j'en ai lu énormément et je suis extrêmement exigeante. D'autant plus que je n'aime pas lorsqu'on donne un côté malsain à ces histoires : comme un travestissement de notre enfance. Mais si on prend les contes d'origine il est vrai qu'ils ont un aspect très sombre. Ici vous lirez donc des suites très courtes sur ces histoires : et si après "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants" les malheurs et désillusions commençaient à arriver ? Et si la réalité rattrapait les rêves et enchantements ? Si l'amour ne durait pas, si les victimes étaient les bourreaux ? Michael Cunningham essaye de répondre à ces questions avec plus ou moins de succès. En effet comme dans tout recueil il y a des "nouvelles/réécritures" plus réussies que d'autres... Mais j'ai aimé le fait de mélanger les histoires avec de belles illustrations -celles de Yuko Shimizu- qui s'harmonisent parfaitement avec l'atmosphère voulue. J'ai passé un bon moment,... Michael Cunningham est un auteur américain incontournable, il a toujours su mêler la littérature traditionnelle avec une originalité imaginative et stylistique indéniables ! Avec ce nouveau roman l'auteur s'essaye à un exercice difficile car maintes fois effectué : celui des réécritures des contes de fées. J'aime énormément cela, j'en ai lu énormément et je suis extrêmement exigeante. D'autant plus que je n'aime pas lorsqu'on donne un côté malsain à ces histoires : comme un travestissement de notre enfance. Mais si on prend les contes d'origine il est vrai qu'ils ont un aspect très sombre. Ici vous lirez donc des suites très courtes sur ces histoires : et si après "ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants" les malheurs et désillusions commençaient à arriver ? Et si la réalité rattrapait les rêves et enchantements ? Si l'amour ne durait pas, si les victimes étaient les bourreaux ? Michael Cunningham essaye de répondre à ces questions avec plus ou moins de succès. En effet comme dans tout recueil il y a des "nouvelles/réécritures" plus réussies que d'autres... Mais j'ai aimé le fait de mélanger les histoires avec de belles illustrations -celles de Yuko Shimizu- qui s'harmonisent parfaitement avec l'atmosphère voulue. J'ai passé un bon moment, même si le livre est très court : moins de 200 pages avec une police imposante. J'ai aimé aussi le petit jeu qui s'installe : celui de deviner quel est le conte réinventé. Si parfois cela semble évident il y a d'autres moments où il faut saisir les allusions et revoir ses classiques. En somme c'est un bon moment de lecture que je recommande plus aux amoureux d'un tel genre plutôt qu'aux fans de l'auteur en soi. En définitive, une lecture plaisante et originale, un recueil qui a ses failles comme ses forces !
          Lire la suite
          En lire moins
        Lisez inspiré avec 10/18 !
        Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.