Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266174060
Code sériel : 13387
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Imperium

Natalie ZIMMERMANN (Traducteur)
Date de parution : 07/02/2008

Rome, 71 avant J.-C. Par un froid matin de novembre, Tiron, secrétaire particulier du jeune sénateur Cicéron, ouvre la porte à un étranger terrorisé. Cet homme cherche à assurer sa défense contre Gaius Verrès, le redouté gouverneur de Sicile, qui l'aurait odieusement spolié.
Pour Marcus Tullius Cicéron, qui rêve d'accéder à...

Rome, 71 avant J.-C. Par un froid matin de novembre, Tiron, secrétaire particulier du jeune sénateur Cicéron, ouvre la porte à un étranger terrorisé. Cet homme cherche à assurer sa défense contre Gaius Verrès, le redouté gouverneur de Sicile, qui l'aurait odieusement spolié.
Pour Marcus Tullius Cicéron, qui rêve d'accéder à l'imperium, le pouvoir politique suprême, cette affaire pourrait être l'occasion d'accomplir ses desseins. Car sans fortune ni naissance, ce brillant avocat ne peut compter que sur son éloquence pour réussir.
Son irrésistible ascension va pouvoir commencer...

« Un thriller bien écrit, terriblement efficace, qui nous plonge au cœur du pouvoir et qui sait aussi rendre attachants ses personnages. » Femme actuelle

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266174060
Code sériel : 13387
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un thriller bien écrit, terriblement efficace, qui nous plonge au cœur du pouvoir et qui sait aussi rendre attachants ses personnages. » Femme Actuelle

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Marcellina Posté le 12 Mai 2020
    Wouah, j'ai adoré ! D'une plume vive et surtout bien documentée l'auteur nous fait entrer dans le cercle fermé de la politique romaine juste avant le temps des Césars et c'est assez bluffant. Par le biais de la mémoire et surtout des archives de son secrétaire particulier Tiron, nous allons suivre pas à pas l'évolution sociale et politique de cet homme bien connu pour ses fameux discours, à savoir Cicéron et c'est ma foi, une histoire bien palpitante. Ah, les arcanes de la politique romaine, si semblable finalement à la politique qui se pratique encore aujourd'hui avec son lot d'ambitieux, de menteurs, de voleurs, de manipulateurs,… Le tout autour d'une plèbe téléguidée par une aristocratie bien pensante pour qui tout est bon à qui vise le pouvoir suprême. Et notre Cicéron dans tout cela qui semble être pour le moins honnête dans ses aspirations si ce n'est dans les moyens qu'il utilise en tant qu'avocat et surtout comme orateur hors du commun qui manie les mots avec brio et beaucoup d'humour. D'une famille aisée mais non aristocratique, il va réussir ce tour de force de se faire respecter aussi bien par la populace dont il est le fidèle défenseur... Wouah, j'ai adoré ! D'une plume vive et surtout bien documentée l'auteur nous fait entrer dans le cercle fermé de la politique romaine juste avant le temps des Césars et c'est assez bluffant. Par le biais de la mémoire et surtout des archives de son secrétaire particulier Tiron, nous allons suivre pas à pas l'évolution sociale et politique de cet homme bien connu pour ses fameux discours, à savoir Cicéron et c'est ma foi, une histoire bien palpitante. Ah, les arcanes de la politique romaine, si semblable finalement à la politique qui se pratique encore aujourd'hui avec son lot d'ambitieux, de menteurs, de voleurs, de manipulateurs,… Le tout autour d'une plèbe téléguidée par une aristocratie bien pensante pour qui tout est bon à qui vise le pouvoir suprême. Et notre Cicéron dans tout cela qui semble être pour le moins honnête dans ses aspirations si ce n'est dans les moyens qu'il utilise en tant qu'avocat et surtout comme orateur hors du commun qui manie les mots avec brio et beaucoup d'humour. D'une famille aisée mais non aristocratique, il va réussir ce tour de force de se faire respecter aussi bien par la populace dont il est le fidèle défenseur que par la noblesse qui pourtant le méprise pour ses origines. Un style rafraîchissant pour une aventure pleine de rebondissements surtout pour un sujet aussi sérieux que la politique :-) Et c'est le premier tome d'une trilogie, premier tome trouvé tout seul dans une boîte à livres et me voilà impatiente de trouver les deux tomes suivants :-p
    Lire la suite
    En lire moins
  • Antoine_D Posté le 19 Février 2020
    Divertissant ! Une très agréable surprise. Les personnages sont très attachants et les différentes intrigues sont réalistes. Un roman qui se lit rapidement car on a du mal a s’arrêter. J'aurais aimé un peu plus de description sur l'environnement, les décors et la vie romaine à l'époque mais finalement le récit est tellement prenant qu'il faut plutôt voir ce roman comme un divertissement et non comme un manuel d'histoire. Il s'agit du premier tome d'une trilogie mais le tome 1 se suffit à lui même pour ceux qui n'ont pas l'envie de continuer.
  • Phoenicia Posté le 7 Octobre 2019
    1er tome d'une trilogie axé sur un politicien et orateur hors pair - Marcus Tullius Cicero - Robert Harris nous entraîne dans un récit, non sans suspense, sur les premiers pas politiques de ce genre homme romain. Pour ce faire, il choisit une narration interne. Et qui mieux que Tiron, son secrétaire personnel, peut rendre compte de la vie de Cicéron. L'assistant dans chacun de ses discours, le suivant dans chacun de ses déplacements, Tiron narre la vie de Cicéron au temps de la chute de la République romaine. Avec talent, Robert Harris nous présente, sans que cela soit confus, le fonctionnement de la politique romaine, ses qualités mais ses travers comme la corruption, la démagogie, etc. Le tome 1 aborde Cicéron au début de son cursus honorum et dans ses débuts de sénateur. La première partie est axé sur l'affaire Verès, la seconde sur son ambition personnelle qui le pousse à frayer avec des hommes puissants sans pour autant en être ravi. Les personnages sont bien travaillés et mon préféré reste Terentia, qui incarne une femme moderne qui sait en découdre avec un tel mari. Pompée, César, Crassus, Catilina, tout ce petit monde revient à la vie sous la plume de... 1er tome d'une trilogie axé sur un politicien et orateur hors pair - Marcus Tullius Cicero - Robert Harris nous entraîne dans un récit, non sans suspense, sur les premiers pas politiques de ce genre homme romain. Pour ce faire, il choisit une narration interne. Et qui mieux que Tiron, son secrétaire personnel, peut rendre compte de la vie de Cicéron. L'assistant dans chacun de ses discours, le suivant dans chacun de ses déplacements, Tiron narre la vie de Cicéron au temps de la chute de la République romaine. Avec talent, Robert Harris nous présente, sans que cela soit confus, le fonctionnement de la politique romaine, ses qualités mais ses travers comme la corruption, la démagogie, etc. Le tome 1 aborde Cicéron au début de son cursus honorum et dans ses débuts de sénateur. La première partie est axé sur l'affaire Verès, la seconde sur son ambition personnelle qui le pousse à frayer avec des hommes puissants sans pour autant en être ravi. Les personnages sont bien travaillés et mon préféré reste Terentia, qui incarne une femme moderne qui sait en découdre avec un tel mari. Pompée, César, Crassus, Catilina, tout ce petit monde revient à la vie sous la plume de Robert Harris pour notre plus grand plaisir. Challenge A travers l'histoire Challenge Multi-défis 2019 Challenge Le tour du scrabble en 80 jours ( 6e éd) Challenge Séries Challenge Mauvais Genres
    Lire la suite
    En lire moins
  • volubilae Posté le 30 Juin 2019
    Mon 2ème livre de R. HARRIS, 3ème d'une trilogie sur la vie de Cicéron je n'ai pas lu les 2 premiers tomes ayant reçu celui-ci par hasard. J'étais impatience, j'adore lire sur les faits et personnages d'histoire en rapport à l'exil. Ce que j'aime avec cet auteur c'est qu'il analyse très finement le cheminement personnel de personnages historiques, il se base sur des écrits et fait une étude très poussée de tous ces faits d'histoire avant de les relater. Il démontre que l'homme aussi petit ou grand soit il fait des choix 'humains' , que les grands faits d'histoire qu'il choisit de relater est le fait d'homme qui prennent position dans la société qui leur est contemporaine. Nous suivons ici le parcours de Cicéron par les yeux de Tiron son esclave et partenaire de vie politique , ce choix de regard apporte une dimension supplémentaire au récit. C'est passionnant. Malgré mes 3 maigres années de latin j'ai découvert une part de la vie politique romaine que je ne connaissait pas, ne soupçonnait pas. Mon professeur étant plus tourné dans le linguisme que dans l'histoire.
  • lila11 Posté le 21 Décembre 2018
    C'est très bien documenté, on est complètement plongés dans la Rome Antique. Mais les livres sur la politique, c'est pas vraiment mon fort. Je me suis régalée pendant les 2 premiers tiers mais ensuite, j'ai trouvé le temps un peu long. Pourtant, tout est simplement expliqué, c'est très facile à comprendre mais voilà, j'ai un peu coincé.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.