Lisez! icon: Search engine

Indian Psycho

Pocket
EAN : 9782266282819
Code sériel : 17148
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 336
Format : 108 x 177 mm
Indian Psycho

Marthe PICARD (Traducteur)
Date de parution : 21/03/2019
À New York, tout est possible. Depuis qu’il y vit, Arjun tâche d’oublier l’enfant qu’il a été. L’abandon et l’orphelinat en Inde, puis son adoption par le couple Clarkson. Avec quelques baratins bouddhistes et un soupçon de sémantique marketing, Arjun s’est hissé au top d’une grande agence de pub. Il... À New York, tout est possible. Depuis qu’il y vit, Arjun tâche d’oublier l’enfant qu’il a été. L’abandon et l’orphelinat en Inde, puis son adoption par le couple Clarkson. Avec quelques baratins bouddhistes et un soupçon de sémantique marketing, Arjun s’est hissé au top d’une grande agence de pub. Il a accompli son rêve : devenir un gentleman. Jusqu’au meurtre d’Emily. Pas son meilleur coup. Son business plan ? Noyer le poisson. Dans le flux. Quelques clics et jeunes cadres poignardés plus tard, le tueur de MyFace peut terroriser la Toile, la ville, et toute l’économie du pays… Tremble, Amérique !

« Un thriller délicieusement sardonique, doublé d'une habile satire des réseaux sociaux. » Macha Séry – Le Monde
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266282819
Code sériel : 17148
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 336
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« On croyait que depuis Hannibal Lecter, le serial killer avait été cuisiné à toutes les sauces. Ce roman merveilleusement décalé, et saupoudré d'un humour subtil, offre une saveur tandoori inédite. Avec cet Indian Psycho aussi original que palpitant, Arun Krishnan, réussit tout en douceur un petit prodige : esquisser à l'encre noire, au-delà d'une élégante et exotique légèreté de ton, le troublant portrait d'un jeune homme profondément perturbé par son passé et les ratés de son intégration, et signer du même coup un formidable thriller dangereusement épicé. », Philippe Blanchet, Le Figaro Magazine

« Une critique des réseaux et de la société assez profonde, écrit avec une légèreté troublante. C'est à lire ! », Nicolas Carreau , Europe 1, « Le Livre du Jour »

« Arun Krishnan montre les enjeux et les hypocrisies de l'ère des médias sociaux avec un humour noir ravageur qui n’est pas sans rappeler Le Couperet de Donald Westlake. », Renaud Junillon, Sang Froid

« Un thriller délicieusement sardonique, doublé d'une habile satire des réseaux sociaux. », Macha Séry, Le Monde

« Comment camoufler son acte, si ce n'est en faisant croire à l'existence d'un tueur en série dans New York ? Il utilise une arme incroyable : MyFace, le réseau social sur lequel tout le monde dévoile sa vie. Il créé la rumeur. Le problème, c'est quand la rumeur s'amplifie sur les réseaux sociaux : l'économie américaine est mise en danger. », Michel Dufranne, RTBF2, La Première « Entrez sans frapper »

Coups de cœur de libraires :
« Si Patrick Bateman, Mark Zuckerberg et Oscar Wilde se réincarnaient tous à la fois, ce serait dans le héros de ce polar intelligent et totalement WTF : Arjun. Arjun veut être un gentleman, un dandy de folie, un exemple de réussite à placarder sur tous les murs. Mais à la place, il tue des gens sans le faire exprès, crée une paranoïa nationale, et s'embourbe dans une folie dont il semble ne pas avoir conscience. Un délire jouissif et hilarant, satire acérée de notre monde ultra-connecté. », Michael Mathieu, librairie de Paris (Paris 17e)

« Déjanté ! Vous ne regarderez plus jamais votre compte Facebook de la même façon ! », Monica Irimia, librairie de la Comédie, Bordeaux

« Amateur d'humour noir ce livre est pour vous ! », Allison Jeanneau, Fnac Nantes

« Arjun aurait pu avoir son portrait à côté de la définition de success-story... Jusqu'à ce que ses obsessions et un certain sens moral intransigeant finissent par avoir raison de lui ! Maintenant il est un tueur rôdant sur les réseaux sociaux.... Aussi acide qu'il est maladroit ! Divertissant ! », Vivien Bridel (Hall du Livre, Nancy)

« Un excellent thriller satirique ! », Sophie Agratioty, La Virevolte (Lyon)
 
Presse

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Tom_Left Posté le 21 Juillet 2019
    Détournement d'American Psycho, "Indian Psycho" de Arjun Krishnan est un thriller à l'humour noir absolument délectable. Une critique acerbe du mode de vie américain, du marketing digital et des réseaux sociaux et assurément un livre qui m'a fait sourire et ressentir de l'empathie pour ce gentleman psychopathe.
  • alseraphe Posté le 19 Juin 2019
    Ce voyage au centre de la tête d'Arjun est un périple teinté de sombres souvenirs d'enfance, en inde son pays natal ou il fut adopté par un couple d'américain, de solitude, de pensées bouddhistes et d'atrocités. C'est dire la complexité du personnage. Le lecteur l'accompagne dans sa folie meurtrière et se surprend à vouloir à tout prix le protéger. Sa vie Arjun, étant lui-même narrateur, la dévoile par petite touche, tantôt en Inde, la période la plus traumatisante, tantôt en Amérique où il subira les pires clichés de l'immigration. Ce pays qu'il vénérait où l'ascension sociale était possible, contrairement aux systèmes de castes imposées par son pays d'origine, il finira par en faire une critique acerbe en constatant les travers sociales, économiques et les dérives patriotiques. Suite à son premier meurtre Arjun utilisera les réseaux sociaux afin de créer un assassin virtuel. La facilité de suivre les gens à la trace grâce à un ordinateur ou un simple téléphone portable est déroutante. Il sombre alors dans cette spirale infernale du crime et la psychose s'installe alors dans les rues de New York. Un tueur en série rôde sur "MyFace" le plus grand réseau social du monde. Pourtant son rêve le plus... Ce voyage au centre de la tête d'Arjun est un périple teinté de sombres souvenirs d'enfance, en inde son pays natal ou il fut adopté par un couple d'américain, de solitude, de pensées bouddhistes et d'atrocités. C'est dire la complexité du personnage. Le lecteur l'accompagne dans sa folie meurtrière et se surprend à vouloir à tout prix le protéger. Sa vie Arjun, étant lui-même narrateur, la dévoile par petite touche, tantôt en Inde, la période la plus traumatisante, tantôt en Amérique où il subira les pires clichés de l'immigration. Ce pays qu'il vénérait où l'ascension sociale était possible, contrairement aux systèmes de castes imposées par son pays d'origine, il finira par en faire une critique acerbe en constatant les travers sociales, économiques et les dérives patriotiques. Suite à son premier meurtre Arjun utilisera les réseaux sociaux afin de créer un assassin virtuel. La facilité de suivre les gens à la trace grâce à un ordinateur ou un simple téléphone portable est déroutante. Il sombre alors dans cette spirale infernale du crime et la psychose s'installe alors dans les rues de New York. Un tueur en série rôde sur "MyFace" le plus grand réseau social du monde. Pourtant son rêve le plus fou était de devenir un gentleman: "Et c'est ainsi qu'avant de savoir lire 'pomme', 'garçon' ou 'chat' j'avais appris à déchiffrer 'comment devenir gentleman'". Mais ses blessures auront raison de son objectif car on ne peut pas être un gentleman tueur. "Il est impossible de trouver une unique raison à la tristesse. Il y a mille petites raisons qui sont toutes entremêlées et rampent comme des vers à la surface de nos cerveaux." Au delà du polar psychologique parsemé d'humour noir grinçant et déroutant, l'auteur décrit notre société 2.0 où la vie privé est déballée sans retenue sur des écrans, l'être humain se géolocalise, on peut le suive à la trace, le traquer. Et cela de toutes les façons imaginables. Des robots étudient nos moindres désirs, des moteurs de recherches enregistrent nos envies et les publicités conditionnent nos esprits. Nous l'avons accepté sans sourciller et le pire reste à venir. La liberté et la décence sont révolues. Une telle addiction envers les réseaux sociaux a précipité les peuples du monde dans une inconscience globalisée. Nous ne savons plus vivre nous avons enfermé notre âme dans une matrice. Arjun assiste à cette relation quotidienne entre l'américain moderne et les réseaux sociaux: "Voilà ce que font les gens normaux dans la société américaine dès qu'ils ont un moment à eux. Je les voyais faire en attendant un ascenseur, au restaurant, dans les escalators du cinéma." L'Homme connecté virtuellement fini par se déconnecter du réel. Quelle ironie !
    Lire la suite
    En lire moins
  • nelsonbriou Posté le 11 Juin 2019
    Second degré, sarcastique
  • Elodieuniverse Posté le 13 Mai 2019
    Vous connaissez "American psycho"? Et bien voici la psychose version indienne ou quand un gentleman devient serial killer! Oubliez tout ce que vous avez lu avant, les thrillers que vous avez engloutis car ce livre est tout sauf "comme les autres". L'auteur, à travers Arjun, critique les réseaux sociaux, le racisme mais aussi la société new yorkaise et américaine. Yes we can! Et LUI l'a fait! Qui est vraiment Arjun? Un homme à l'enfance difficile, faite de traumatismes et au passé plus que obscur qui bascule tout d'un coup. Un premier meurtre "inopiné" qui va vite emmener Arjun vers une vengeance bien plus personnelle. L'humour noir se mêle à l'horreur des faits. C'est aussi décalé que décadent! L'histoire tient son originalité par le fait que c'est raconté du point de vue du tueur. Bref, c'est un thriller déroutant, parfois dérangeant mais très original. (...) Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie
  • loeildeluciole Posté le 29 Avril 2019
    Indian psycho est un thriller fortement d’actualité. Il se déroule à New-York, de nos jours, et MyFace est LE réseau social par excellence ! Autant l’auteur cite Instagram et Twitter de leurs vrais noms, autant pour MyFace il utilise un pseudo tellement sa place est prégnante dans le livre. Un personnage à part entière. Arjun est indien et bénéficie d’un visa de travail pour exercer son métier de publicitaire dans une grande boîte new-yorkaise. Il est brillant, sûr de lui, efficace au boulot. Pourquoi l’Amérique ? parce qu’on peut tout y réussir ! Même tueur ! Surtout après l’orphelinat et une enfance difficile en Inde. Mais Arjun est un vrai sociopathe. L’empathie ? Il ne connait pas. Par contre, il a beaucoup étudié les humains et sait se comporter comme il faut pour se fondre dans la masse et ne pas paraître louche à être si glacial et distant des ses sentiments. Du coup, quand il tue son ex-collègue Emily, ce n’est qu’un élément de sa journée parmi tant d’autre. Mais c’est surtout le début de tout ! Par certains côté il m’a fait pensé au héros du roman Parfaite (qui a été adapté en série : You). Indian psycho a une... Indian psycho est un thriller fortement d’actualité. Il se déroule à New-York, de nos jours, et MyFace est LE réseau social par excellence ! Autant l’auteur cite Instagram et Twitter de leurs vrais noms, autant pour MyFace il utilise un pseudo tellement sa place est prégnante dans le livre. Un personnage à part entière. Arjun est indien et bénéficie d’un visa de travail pour exercer son métier de publicitaire dans une grande boîte new-yorkaise. Il est brillant, sûr de lui, efficace au boulot. Pourquoi l’Amérique ? parce qu’on peut tout y réussir ! Même tueur ! Surtout après l’orphelinat et une enfance difficile en Inde. Mais Arjun est un vrai sociopathe. L’empathie ? Il ne connait pas. Par contre, il a beaucoup étudié les humains et sait se comporter comme il faut pour se fondre dans la masse et ne pas paraître louche à être si glacial et distant des ses sentiments. Du coup, quand il tue son ex-collègue Emily, ce n’est qu’un élément de sa journée parmi tant d’autre. Mais c’est surtout le début de tout ! Par certains côté il m’a fait pensé au héros du roman Parfaite (qui a été adapté en série : You). Indian psycho a une ambiance moins malsaine, sûrement parce que le récit n’est pas à la première personne. Je me suis attachée à ce serial killer qui dépose un auto-collant « Je t’ai trouvé sur MyFace » sur ses victimes. J’ai eu peur qu’il se fasse chopper, peur qu’il rate son coup si bien préparé. Ça m’a dérangé, comme avec Dexter. C’est perturbant de ressentir de l’affection pour des tueurs ! Un tour de maître d’Arun Krishnan dont c’est le premier roman ! Et bien sûr, c’est aussi un roman qui vous fera forcément remettre en question votre relation aux réseaux sociaux. Ce réflexe ridicule qu’on a d’ouvrir l’appli dès qu’on doit attendre 3 secondes pour quelque chose. L’ascenseur, à la caisse, le métro… Attention, Arjun vous a peut-être déjà repéré !
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.