Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266203074
Code sériel : 14382
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 512
Format : 108 x 177 mm

Influenza

Les ombres du ciel

Date de parution : 20/01/2011

1941, île de Wight. La guerre ravage l'Europe et Alex Beaumont fête son diplôme de médecin. Alors que tout le disposait à une brillante carrière, il est contacté par le département des services secrets spécialisé dans la désinformation.
Les Alliés s'intéressent à la grippe espagnole qui, en 1918, fit plus de...

1941, île de Wight. La guerre ravage l'Europe et Alex Beaumont fête son diplôme de médecin. Alors que tout le disposait à une brillante carrière, il est contacté par le département des services secrets spécialisé dans la désinformation.
Les Alliés s'intéressent à la grippe espagnole qui, en 1918, fit plus de morts que la Première Guerre mondiale. L'épidémie aurait été une arme biologique fabriquée par les Allemands, dont ils possèderaient encore des souches.
L'opération Influenza est lancée : aux côtés d'une des premières femmes pilotes de la RAF, Alex traque, de Londres à Shanghai, une vérité qui pourrait sceller le sort du conflit mondial.

Cet ouvrage a reçu le prix Carrefour du 1er roman

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266203074
Code sériel : 14382
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 512
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« (…) une reconstitution historique, particulièrement soignée, doublée d’une histoire d’amour contrariée. » Michel Vagner - Est Magazine

« Bien que fictive, l’intrigue est excellente et, sous un nom différent, la plupart des faits évoqués et des personnages représentés ont réellement existé. » Marcel Cordier - L’Écho des Vosges

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • struffieux Posté le 22 Juin 2021
    Belle surprise avec ce roman choisi un peu par hasard. Un prix promotionnel, une belle couverture, une thématique contemporaine (lol) , un auteur que j'avais beaucoup apprécié pour "Les heures indociles", et voilà ce roman dans ma liseuse. Il s'agit du premier roman d'Eric Marchal, et on sent que la maturité n'est pas la même que pour "Les heures indociles". Certaines coïncidences mènent à des raccourcis un peu rapides. Les relations amoureuses des personnages font un peu relation d'adolescents. Au dela de ça, situer le principal de l'action à Shangaï à la veille de l'entrée du Japon et des USA dans la 2e guerre mondiale offre un regard inhabituel et peu connu sur le conflit. C'est le gros point positif de ce roman et il est de taille. Challenge MULTI-Défis 2021
  • Bebelle1725 Posté le 10 Juillet 2020
    Moyen, un peu longuet par moment.
  • DelphinePa Posté le 22 Novembre 2018
    Malgré des recherches historiques poussées comme Eric Marchal le fait dans tous ses romans ce n'est pas celui que j'ai préféré. Je vais tout de même acheter le second tome pour connaître la fin de ce roman d'espionnage.
  • Exquimots Posté le 5 Février 2016
    Pour son intrigue, Eric Marchal a choisi de modifier l’origine de la grippe espagnole. Cette histoire se déroule en deux tomes. La première partie s’intitule « Les ombres du ciel », suivie par « Les lumières de Géhenne ». Si seulement tout n’était que fiction… Cela reste pourtant un thème inspiré d’une réalité historique trop proche. Salutations d’Exquimots !
  • nestasansdreads Posté le 22 Novembre 2015
    Un roman historique, très bien travaillé, qui a dû demander beaucoup de recherches à l'auteur, j'ai beaucoup aimé cette plongée dans l'histoire, surtout cette partie-là, et mon intérêt s'est encore plus éveillé lorsqu'il a été évoqué [masquer] l'unité 731, qui m'a immédiatement fait penser au film Philosophy of a knife que je n'ai jamais pu regarder plus de 20 min... [/masquer] J'ai aimé lire cette partie-là de la guerre. La guerre, c'est pas forcément le front ou les armes physiques, c'est aussi la science et les armes biologiques, qui sont parfois encore pire... En revanche, j'ai trouvé quelques défauts à ce livre... On partage peu les sentiments des personnages, leurs émotions, c'est souvent écrit en quelques lignes, étant un roman historique c'est vrai que ça pourrait être moins "important", plutôt secondaire, mais vu l'Histoire que ce roman relate, je trouve que ça a beaucoup d'importance. Pour être honnête, je n'ai pas su être transportée par les émotions des personnages! À l'inverse, j'ai trouvé qu'il y avait parfois trop de descriptions de lieux, de situations, pas forcément utile. Je n'aime pas quand c'est trop détaillé, ce sont mes goûts personnels, surtout quand je ne connais pas et ne peux du coup pas visualiser l'endroit.... Un roman historique, très bien travaillé, qui a dû demander beaucoup de recherches à l'auteur, j'ai beaucoup aimé cette plongée dans l'histoire, surtout cette partie-là, et mon intérêt s'est encore plus éveillé lorsqu'il a été évoqué [masquer] l'unité 731, qui m'a immédiatement fait penser au film Philosophy of a knife que je n'ai jamais pu regarder plus de 20 min... [/masquer] J'ai aimé lire cette partie-là de la guerre. La guerre, c'est pas forcément le front ou les armes physiques, c'est aussi la science et les armes biologiques, qui sont parfois encore pire... En revanche, j'ai trouvé quelques défauts à ce livre... On partage peu les sentiments des personnages, leurs émotions, c'est souvent écrit en quelques lignes, étant un roman historique c'est vrai que ça pourrait être moins "important", plutôt secondaire, mais vu l'Histoire que ce roman relate, je trouve que ça a beaucoup d'importance. Pour être honnête, je n'ai pas su être transportée par les émotions des personnages! À l'inverse, j'ai trouvé qu'il y avait parfois trop de descriptions de lieux, de situations, pas forcément utile. Je n'aime pas quand c'est trop détaillé, ce sont mes goûts personnels, surtout quand je ne connais pas et ne peux du coup pas visualiser l'endroit. Par exemple on a eu droit à certains détails sur Shanghai dont j'ai franchement survolé la description car j'ai trouvé ça inutile : j'connais pas du tout Shanghai donc savoir que l'immeuble où se situe Alexandre à un moment dans l'histoire est en face de tel truc et tel bidule je m'en fiche, par contre quelques détails sur la belle vue qu'il avait vu qu'il était en hauteur par exemple, et la beauté de Shanghai, ça aurait été bien :) (j'sais pas si j'arrive à me faire comprendre) L'histoire d'amour qui naît doucement dans le livre est aussi prévisible, et même si elle s'installe de manière très hésitante je ne l'ai pas trouvé très crédible... Enfin dès le première rencontre j'avais deviné la suite, alors que j'aime être surprise ^^ Le fait qu'elle soit un peu compliquée par contre me plait bien et rattrape ça, car j'aime pas quand c'est trop facile! J'ai eu un peu de mal à rentrer dans le livre au début, l'histoire commence doucement, et malgré ses quelques défauts j'ai aimé cette lecture et je lirais la suite car je veux en savoir plus. J'admire le travail de recherches historiques que ça a dû demander!
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.