Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264045959
Code sériel : 4209
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm

Je ne souffrirai plus par amour

Maïder Lafourcade (traduit par)
Date de parution : 07/05/2009

Et si l’on en finissait avec la tyrannie des sentiments ? Décidée à ne plus souffrir par amour, Lucía Extebarría vole dans les plumes de Cupidon et tord le cou, avec un enthousiasme communicatif, à la dépendance émotionnelle et au grand mythe occidental de l’Amour Éternel ! D’Anna Karénine à...

Et si l’on en finissait avec la tyrannie des sentiments ? Décidée à ne plus souffrir par amour, Lucía Extebarría vole dans les plumes de Cupidon et tord le cou, avec un enthousiasme communicatif, à la dépendance émotionnelle et au grand mythe occidental de l’Amour Éternel ! D’Anna Karénine à Carrie Bradshaw, d’?dipe aux héros de sitcoms, aucun stéréotype, aucune idée reçue ne résiste à l’humour dévastateur de cette impertinente magicienne du cœur. Bien plus qu’un essai féministe et engagé, Lucía Extebarría signe un livre-thérapie décapant où l’on apprend enfin à ne plus souffrir inutilement par amour.

« Une vraie réussite servie par une plume bien trempée, moderne et pleine d'humour. »
Maxence Layet, Psychologies Magazine


 

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264045959
Code sériel : 4209
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LadyOsoleil Posté le 18 Mai 2019
    Petit florilège de ce qu'il ne faut surtout pas faire pour devenir un dépendant émotionnel et une vraie loque face un partenaire, ce livre donne de bons conseils et une analyse plutôt sympathique des relations amoureuses et de leurs revers. Petit bémol avec la fin centrée sur les stéréotypes amoureux dans les télénovelas que j'ai moins aimé et don on aurait pu se passer.
  • ValCar Posté le 29 Novembre 2015
    Je pense que ce livre est indispensable. Il faut surtout le garder et le relire de temps en temps au moindre petit coup de spleen. Il permet de faire le point sur soi-même et de remettre de l'ordre dans ses idées et dans ses pensées. Contrairement aux autres critiques je pense qu'il est plus destiné aux femmes qu'aux hommes.
  • Under_the_Moon Posté le 13 Août 2015
    Si je devais résumer cette lecture de façon très concise, je dirais que ce livre a été une bonne surprise ! Je m'attendais à lire un roman type chick-lit pour un petit moment de détente estival. Finalement il n'en est rien, car c'est un essai ! Le titre ne le laissait pas présager, et pourtant si ! La première partie décrit tous les schémas de la dépendance affective et ses "sources" psychologiques, quant à la seconde partie elle extrapole sur les modèles inconscients imposés par les médias et la société moderne qui peuvent faciliter cette dépendance. Et la dernière partie prend en exemples les séries télé (enfin, les telenovelas sud-américaines et espagnoles) qui exploitent à la fond les clichés, ce qui ne permet pas à toutes les femmes intérioriser des modèles autres que ceux de femmes dépendantes affectives. Ce livre est à la fois drôle, bien documenté (sans avoir recours à un jargon de 'spécialiste') et réconfortant. D'une part à cause du propos, et aussi par la proximité que Lucia Etxebarria instaure avec son lecteur. Certes, certaines de ses opinions auraient pu être un peu plus nuancées et il me semble que certaines références purement espagnoles (comme les telenovelas)... Si je devais résumer cette lecture de façon très concise, je dirais que ce livre a été une bonne surprise ! Je m'attendais à lire un roman type chick-lit pour un petit moment de détente estival. Finalement il n'en est rien, car c'est un essai ! Le titre ne le laissait pas présager, et pourtant si ! La première partie décrit tous les schémas de la dépendance affective et ses "sources" psychologiques, quant à la seconde partie elle extrapole sur les modèles inconscients imposés par les médias et la société moderne qui peuvent faciliter cette dépendance. Et la dernière partie prend en exemples les séries télé (enfin, les telenovelas sud-américaines et espagnoles) qui exploitent à la fond les clichés, ce qui ne permet pas à toutes les femmes intérioriser des modèles autres que ceux de femmes dépendantes affectives. Ce livre est à la fois drôle, bien documenté (sans avoir recours à un jargon de 'spécialiste') et réconfortant. D'une part à cause du propos, et aussi par la proximité que Lucia Etxebarria instaure avec son lecteur. Certes, certaines de ses opinions auraient pu être un peu plus nuancées et il me semble que certaines références purement espagnoles (comme les telenovelas) peuvent gêner quelques lecteurs - d'où les 4 étoiles et non 5. Mais après tout, c'est le propre d'un essai ! Il n'en reste pas moins que j'ai vraiment beaucoup apprécier ce livre. A aucun moment l'auteur ne cherche à apporter de solution miracle, mais invite à prendre du recul (sur soi, notre mode de vie, la société et les personnes qui nous entourent et avec ce qu'on nous a appris). Tout ça pour dire une chose que beaucoup de femmes, si elles l'avaient compris seraient moins désolées des tournures que peuvent prendre leur vie sentimentale : il faut apprendre à s'aimer avant d'être aimée. J'ai vraiment été touchée par cet essai, comme par celui de Chimamanda Ngozi Adichie ( Nous sommes tous féministes) il y a quelques mois. Une lecture qui est devenue très intime ... et qui m'a donner envie de remonter les romans de Lucia Extebarria de ma PAL un peu plus haut.
    Lire la suite
    En lire moins
  • prune42 Posté le 28 Mai 2015
    Ce manuel de développement personnel écrit par Lucia Etxebarria a pour objectif de nous apprendre à ne plus souffrir en amour ou même dans nos relations amicales. L'auteur nous parle de nos dépendances émotionnelles, des besoins excessifs souvent dûs à des carences affectives dans l'enfance, encouragées par la vie moderne et liées à une faible estime de soi, une crainte et un refus de la solitude. L'auteur nous rappelle que pour vivre à 2 il faut d'abord être capable de vivre seul. Puis L. Etxebarria nous décrit 3 types de personnalité : le sûr de lui, l'évitant et l'anxieux. Elle nous indique 10 signes pour identifier le partenaire qui ne nous convient pas et 10 commandements pour fonder une relation heureuse. Mais le plus important est d'apprendre à s'aimer soi même, se faire plaisir, accepter les compliments, exprimer ses propres opinions, bref bien se connaitre soi même. Il faut faire attention aussi avec les médicaments donnés parfois trop facilement dans les cas de dépressions nerveuses alors que les problèmes de fond restent eux irrésolus. Enfin le manuel se termine par 2 chapitres autour de la télévision et plus spécialement de feuilletons espagnols pour nous faire comprendre à quel point la... Ce manuel de développement personnel écrit par Lucia Etxebarria a pour objectif de nous apprendre à ne plus souffrir en amour ou même dans nos relations amicales. L'auteur nous parle de nos dépendances émotionnelles, des besoins excessifs souvent dûs à des carences affectives dans l'enfance, encouragées par la vie moderne et liées à une faible estime de soi, une crainte et un refus de la solitude. L'auteur nous rappelle que pour vivre à 2 il faut d'abord être capable de vivre seul. Puis L. Etxebarria nous décrit 3 types de personnalité : le sûr de lui, l'évitant et l'anxieux. Elle nous indique 10 signes pour identifier le partenaire qui ne nous convient pas et 10 commandements pour fonder une relation heureuse. Mais le plus important est d'apprendre à s'aimer soi même, se faire plaisir, accepter les compliments, exprimer ses propres opinions, bref bien se connaitre soi même. Il faut faire attention aussi avec les médicaments donnés parfois trop facilement dans les cas de dépressions nerveuses alors que les problèmes de fond restent eux irrésolus. Enfin le manuel se termine par 2 chapitres autour de la télévision et plus spécialement de feuilletons espagnols pour nous faire comprendre à quel point la télévision nous conduit à nous identifier aux personnages que nous voyons. Ce manuel figurait dans ma PAL depuis un certain temps. Lu par une amie, elle m'a donné envie de le lire rapidement pour mieux comprendre ce qui se joue souvent dans les relations humaines. Si certains chapitres m'ont semblé très intéressants et instructifs, notamment ce qui concerne la dépendance amoureuse et les types de personnalité où je me suis retrouvée parfois, certaines parties du livre sont au contraire peu intéressantes, aussi parce que l'auteur espagnole fait référence à des feuilletons espagnols que nous ne connaissons pas en France et dont je n'ai pas vu tellement l'intérêt. C'est pour moi un manuel donc assez inégal dans son intérêt. Comme tout livre de développement personnel, ce n'est pas une lecture très facile, elle a été parfois un peu laborieuse notamment quand les références espagnoles étaient trop importantes. C'est pour ça que j'ai hésité dans ma notation entre le 3 et le 4 et j'ai opté pour le 3 finalement à cause aussi des 2 derniers chapitres inintéressants.
    Lire la suite
    En lire moins
  • diablotin0 Posté le 18 Mai 2014
    Lorsque j'ai acheté ce livre, je pensais qu'il s'agissait d'un roman , très rapidement je me suis rendue compte qu'il n'en était rien. Il s'agit d'un essai qui m'a beaucoup plu. L'amour, l'estime de soi, le rapport à la vie ... tous ces thèmes sont abordés avec simplicité et beaucoup de justesse. La quatrième de couverture dit qu'il s'agit d'un livre-thérapie, je suis d'accord, lire ce livre fait beaucoup de bien et fait également réfléchir. C'est un livre qu'il faut garder sous la main et relire quelques passages de temps en temps.
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…