Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266311359
Code sériel : 18038
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 224
Format : 108 x 177 mm
Je ne veux pas être jolie
Date de parution : 08/04/2021
Éditeurs :
Pocket

Je ne veux pas être jolie

Date de parution : 08/04/2021
Au décès de sa mère, les yeux de Georgia restent secs. Soudain, tout lui revient. Ce qu’elle avait enfoui pour tenter d’oublier et avancer, se construire. L’été de ses huit... Au décès de sa mère, les yeux de Georgia restent secs. Soudain, tout lui revient. Ce qu’elle avait enfoui pour tenter d’oublier et avancer, se construire. L’été de ses huit ans, chez oncle Franck et tante Solenne. Là où tout a commencé. Où tout a basculé. Georgia doit y retourner... Au décès de sa mère, les yeux de Georgia restent secs. Soudain, tout lui revient. Ce qu’elle avait enfoui pour tenter d’oublier et avancer, se construire. L’été de ses huit ans, chez oncle Franck et tante Solenne. Là où tout a commencé. Où tout a basculé. Georgia doit y retourner pour enterrer sa mère. Comme depuis toujours, on l’appellera Jo, on lui dira qu’elle est jolie. Mais Georgia déteste qu’on l’appelle Jo, et ne veut pas être jolie…
 
« On pensait que les romans de la vague #metoo s’épuisaient. Celui-là, qui parle du silence des mères, prouve le contraire et réaffirme brillamment la nécessité de la littérature. » Madame Figaro
 
« C’est un voyage entre chien et loup, où la nuit n’est jamais complète, mais l’aurore, jamais certaine. » L’Express
 
« Un livre puissant qui raisonne avec l’actualité. » TV5 monde 
 
 
Cet ouvrage a reçu le Prix des Livres de l’Été
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266311359
Code sériel : 18038
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 224
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« On pensait que les romans de la vague #metoo s’épuisaient. Celui-là, qui parle du silence des mères, prouve le contraire et réaffirme brillamment la nécessité de la littérature. »
Madame Figaro

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Emmalectures Posté le 3 Janvier 2022
    🖋 Résumé : Georgia aurait dû rester, pleurer. Cette mère dont elle a attendu, espéré, pendant plus de trente ans, un geste, un mot. Elle rejoint sa famille qui ne sait rien. Mais voudra-t-elle vraiment savoir? J’ai trouvé ce livre bouleversant, poignant et déchirant. Le décès de sa mère va libérer la parole de Giorgia qui s’est tue depuis ces vacances d’été qui ont bouleversées sa vie lorsqu’elle avait huit ans. En effet, Giorgia a grandi avec ce lourd secret qui lui a volé son innocence et qui a affecté de manière considérable sa construction en tant que femme. Cette agression dont son oncle est à l’origine, un homme respecté, aimé et décrit comme « bon ». Un homme qui est donc à l’abri de ton soupçon et dont l’ensemble de la famille refuse d’admettre qu’il puisse avoir commis un tel acte. L’auteur met d’ailleurs en avant ce point : si cela avait été commis par une personne extérieure à la famille, tout le monde aurait été choqué, outré, indigné mais c’est pourtant le silence qui va régner au sein de cette famille qui refuse de perdre son équilibre. Un roman qui met en colère, qui écœure : comment cela peut-il être possible ? Pourquoi personne ne... 🖋 Résumé : Georgia aurait dû rester, pleurer. Cette mère dont elle a attendu, espéré, pendant plus de trente ans, un geste, un mot. Elle rejoint sa famille qui ne sait rien. Mais voudra-t-elle vraiment savoir? J’ai trouvé ce livre bouleversant, poignant et déchirant. Le décès de sa mère va libérer la parole de Giorgia qui s’est tue depuis ces vacances d’été qui ont bouleversées sa vie lorsqu’elle avait huit ans. En effet, Giorgia a grandi avec ce lourd secret qui lui a volé son innocence et qui a affecté de manière considérable sa construction en tant que femme. Cette agression dont son oncle est à l’origine, un homme respecté, aimé et décrit comme « bon ». Un homme qui est donc à l’abri de ton soupçon et dont l’ensemble de la famille refuse d’admettre qu’il puisse avoir commis un tel acte. L’auteur met d’ailleurs en avant ce point : si cela avait été commis par une personne extérieure à la famille, tout le monde aurait été choqué, outré, indigné mais c’est pourtant le silence qui va régner au sein de cette famille qui refuse de perdre son équilibre. Un roman qui met en colère, qui écœure : comment cela peut-il être possible ? Pourquoi personne ne soutient Giorgia lorsqu’elle se libère enfin de ce lourd secret alors qu’elle a dû faire preuve de tellement de courage ? Pourquoi cet oncle ne semble pas ressentir le moindre regret ni même avoir pris conscience des conséquences de son acte ? Un sujet très poignant et un livre tellement bien écrit. L’auteure a su mettre des mots de façon brillante sur tous ces non-dits. Le lecteur suit tout au long du livre de chemin de délivrance de Giorgia qui se libère peu à peu de ce poids qui l’engloutit depuis son enfance.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Thalie_B Posté le 8 Décembre 2021
    J'ai eu le plaisir d'accueillir "Je ne veux pas être jolie" de Fabienne Périneau dans ma bibliothèque ! Ce roman a reçu le prix de l'été. C'est un livre qui ne peut pas laisser indifférent... Tout d'abord, la couverture, le titre, donne tout de suite le ton. On sait que l'irréparable sera commis. Ce titre a également intrigué ma petite puce de 8 ans et m'a permis de lui rappeler que son corps appartient à elle seule et que personne ne peut y toucher sans son accord. Car en tant que maman, ne devons-nous pas écouter et protéger nos enfants ? Hélas, ce n'est pas le cas de la maman de "Jo" qui choisi le silence pour protéger toute la famille, qui fera de sa jolie petite fille une enfant vitrine avec toujours de beaux habits fait sur mesure qui les éloignera l'une de l'autre. Mais si on souffre avec l'héroïne du comportement de sa mère, on se souci de sa cousine, on se désespère des réactions d'incompréhension de sa famille et de tous ces silences volontaires. Un livre poignant !
  • Clarisse45 Posté le 30 Octobre 2021
    J’ai pour ce livre un attachement tout particulier, j’ai eu la chance de rencontrer son autrice lors d’un salon du livre ou elle figurait. J’ai toujours fonctionné au visuel pour les livres je ne lis que très rarement les résumé et me laisse emporté par l’esthétique et celui n’a pas fait exception .Mais en plus de l’esthétique cette fois ci je me suis laissé influencer par la bienveillance qui émanait de cette femme et j’avoue ne pas avoir été déçue livre est un petit bonbon de l’automne il s’accordent parfaitement avec la rentrée et le bruissement des feuilles qui sonnent la venue de l’automne et nous contraint à dire au revoir à l’été pour mieux le retrouver l’année prochaine. L’auteur m’avait prévenu ce livre m’accompagnerait dans une petite partie de l’automne et el n’avait pas tort, ce livre m’a permis de m’accorder des petits moments hors du temps loin du stress qu’engendre cette période de rentrée .Il sériât peut être temps que je revienne à l’objet e cette écrit qui est mon humble avais sur ce livre .Je pense que vous l’avez compris au travers de ce qui pourrait s’apparentais a une introduction j’ai adoré ce... J’ai pour ce livre un attachement tout particulier, j’ai eu la chance de rencontrer son autrice lors d’un salon du livre ou elle figurait. J’ai toujours fonctionné au visuel pour les livres je ne lis que très rarement les résumé et me laisse emporté par l’esthétique et celui n’a pas fait exception .Mais en plus de l’esthétique cette fois ci je me suis laissé influencer par la bienveillance qui émanait de cette femme et j’avoue ne pas avoir été déçue livre est un petit bonbon de l’automne il s’accordent parfaitement avec la rentrée et le bruissement des feuilles qui sonnent la venue de l’automne et nous contraint à dire au revoir à l’été pour mieux le retrouver l’année prochaine. L’auteur m’avait prévenu ce livre m’accompagnerait dans une petite partie de l’automne et el n’avait pas tort, ce livre m’a permis de m’accorder des petits moments hors du temps loin du stress qu’engendre cette période de rentrée .Il sériât peut être temps que je revienne à l’objet e cette écrit qui est mon humble avais sur ce livre .Je pense que vous l’avez compris au travers de ce qui pourrait s’apparentais a une introduction j’ai adoré ce livre .Ce n’est pas un livre léger c’est un livre que qualifierait de lourd je m’explique c’est un livre qui fait réfléchir qui ne passe pas inaperçu dans les esprits qui marque. C’est un livre qui amène à réfléchir à s’émouvoir bref il constitue tout ce que j’aime dans la littérature. Ce livre débute quand Georgia apprend le décès de sa mère .On pourrait s’attendre qu’elle soit dévasté mais pourtant aucune larme ne coule elle ne ressent rien à part de la passivité ; Cette réaction nous lecteur nous laisse tout d’abord perplexe puis au fil du livre les nœuds se délient et tout devient plus compréhensible. Ce livre aborde des sujets actuelles qui ont besoin de voir le jour et d’être on ne peut plus présent sur la scène médiatique .C’est avec brio que l’auteur traite de ces sujets son écriture est poétique et sa manière de décrire la nature et de mettre en valeur les arbres est majestueuse.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Cathbouquinade Posté le 4 Octobre 2021
    Découvert au salon du livre de Villeneuve sur Lot, j'ai été attirée par la couverture représentant cette jolie petite fille et ce titre pas très parlant et pourtant .... La 4eme de couverture évoque, un problème relationnelle avec une mère. Ce sujet me parle... Je plonge et ça pique. Les réflexions, les situations évoquées par l'auteure sonnent justes. Lu en en une journée, le ventre serré et la gorge nouée je constate que cet opus est puissant, bien écrit. Est-il exutoire ? Ce serait bien. Et bien non, Jo (désolée...) Georgia !!! n'arrivera pas à faire fuir ses démons. L'importance de savoir parler d'un événement tragique est ici largement évoquée. Trop tard, ne se conjugue pas au futur. Quand il est trop tard, les autres ne comprennent pas, n'entendent pas, ne veulent pas entendre. Jo en sera la première blessée au plus profond d'elle. Mais les secrets ne s’arrêtent pas là, la vie serait-elle un éternel recommencement ? Ce livre nous le confirme. J'ai trouvé à travers la plume de l'auteure une sensibilité évoquant le poids d'un drame silencieux. Les chapitres (notamment le dernier) sont percutants et précisent toute la meurtrissure d’une enfant blessée au plus profond d’elle même. J'ai été le... Découvert au salon du livre de Villeneuve sur Lot, j'ai été attirée par la couverture représentant cette jolie petite fille et ce titre pas très parlant et pourtant .... La 4eme de couverture évoque, un problème relationnelle avec une mère. Ce sujet me parle... Je plonge et ça pique. Les réflexions, les situations évoquées par l'auteure sonnent justes. Lu en en une journée, le ventre serré et la gorge nouée je constate que cet opus est puissant, bien écrit. Est-il exutoire ? Ce serait bien. Et bien non, Jo (désolée...) Georgia !!! n'arrivera pas à faire fuir ses démons. L'importance de savoir parler d'un événement tragique est ici largement évoquée. Trop tard, ne se conjugue pas au futur. Quand il est trop tard, les autres ne comprennent pas, n'entendent pas, ne veulent pas entendre. Jo en sera la première blessée au plus profond d'elle. Mais les secrets ne s’arrêtent pas là, la vie serait-elle un éternel recommencement ? Ce livre nous le confirme. J'ai trouvé à travers la plume de l'auteure une sensibilité évoquant le poids d'un drame silencieux. Les chapitres (notamment le dernier) sont percutants et précisent toute la meurtrissure d’une enfant blessée au plus profond d’elle même. J'ai été le témoin de ce(s) secret(s), constatant une nouvelle fois qu'il n'est pas facile de casser le lien avec ce qui est toxique : conjoint, famille, amis... Le sujet : " #Me Too" est hélas loin d'être épuisé.
    Lire la suite
    En lire moins
  • celinepassion Posté le 1 Août 2021
    Sujet difficile que le viol d'un enfant par un membre de sa famille, la réaction de l'entourage et le poids porté par la victime. L'histoire se déroule principalement à deux époques de la vie de la victime : l'année du drame et au moment du décès de sa mère, électrochoc faisant remonter le souvenir du viol.
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.