Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264074065
Code sériel : 5437
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 216
Format : 108 x 177 mm

La bête à sa mère

Date de parution : 18/04/2019
« Ma mère se suicidait souvent. Elle a commencé toute jeune en amatrice. »

Ainsi commence la confession pleine de verve d'un jeune adulte narrateur, qui ne se remet pas de la séparation d'avec sa mère. Pour ce gamin, véritable bombe à retardement, placé dès l’âge de 7 ans en familles...
« Ma mère se suicidait souvent. Elle a commencé toute jeune en amatrice. »

Ainsi commence la confession pleine de verve d'un jeune adulte narrateur, qui ne se remet pas de la séparation d'avec sa mère. Pour ce gamin, véritable bombe à retardement, placé dès l’âge de 7 ans en familles d'accueil, retrouver cette mère idéalisée deviendra son unique obsession. Et si pour cela il faut expérimenter chaque recoin de l’illégalité, où est le problème ? Au bout du compte il pense l'avoir localisée à Sherbrooke. Mais saura-t-il se faire accepter par elle ?

Manipulateur, mégalo, accro aux jeux et à la pornographie, la bruyante solitude de cet anti-héros bouleverse. Ce magnifique premier roman, porté par un humour noir dévastateur, met à nu avec talent et sensibilité un cœur aimant qui ne sait simplement pas aimer.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264074065
Code sériel : 5437
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 216
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MarieClaudeBib Posté le 2 Octobre 2020
    Premier roman de l’auteur David Goudreault, La bête à sa mère est aussi le premier tome d’une trilogie coup-de-poing. C’est le monologue intérieur d’un jeune adulte sociopathe et narcissique. Trimbalé d’un foyer d’accueil à un autre durant toute son enfance, il se retrouve seul avec ses pensées maintenant qu’il a atteint la majorité. C’est un texte qui est très dérangeant, mais nécessaire, car nous en venons à comprendre un peu mieux et à développer un peu d’empathie pour ce type de personne qui devient sociopathe ou psychopathe. Car « on ne naît pas bête, on le devient » (citation de Mylène Moisan dans Le Soleil). Un roman écrit avec une très belle plume qui ne laissera personne indifférent.
  • mpasb21 Posté le 20 Septembre 2020
    Une superbe plume! Un personnage détraqué, mais malgré tout! Attachant. Ses phrases typiques ex : “c’est documenté” deviennent des moments de rire. Son côté intello mais mal placé est vraiment troublant. Ça m’a un peu fait penser aux personnages de Joe Goldberg (You, Caroline Kepnes) et Nathan Lucius (Je m’appelle Nathan Lucius, Mark Wrinkler). La cruauté animale est la partie qui a été la plus difficile pour moi. J’ai beeeen mal au cœur de la cruauté animale 😭
  • EBONNAVE Posté le 18 Septembre 2020
    Style véloce, clarté, ces 200 pages ont été agréables à lire. J'attends les prochaines avec la "bête et sa cage", la où le personnage va réellement prendre son envol (Dixit ma fille)... jeune québécoise
  • duboisginette Posté le 19 Août 2020
    Je crois qu on a trop vanter ce livre un peu decue tres facile a lire et long par bout... on attend la fin au millieu...
  • Mrphilcastedey Posté le 1 Juillet 2020
    Première incursion dans le monde littéraire de David Goudreault. Dans le premier tôme de cette trilogie (la bête), j'ai été agréablement séduit par le style de l'auteur. Son personnage principal, aussi narrateur de sa propre histoire, m'a tout de suite embarqué dans sa folie avec lui. Inconscient de ses fabulations, dérangé et de mauvaise compagnie, l'énergumène qui tient rôle de tête d'affiche à de quoi nous tenir en haleine de par ses actes indéscents, ses choix de vie plus que contestables et sa façon de nous glisser à l'intérieur de sa tête, question qu'on comprenne bien que, de son point de vue à lui, il n'est pas le méchant dans toute cette histoire. Sa naïveté le pousse à croire en ses choix et ses fabulations tout du long, aussi absurdes soient-ils. Ce court tome de quelques 220 pages n'a pas pour défaut de s'étirer en longueur. L'action se déroule très vite et ne manque pas du début à la fin. J'ai déjà hâte de lire le 2e tome.
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…