Lisez! icon: Search engine
Archipoche
EAN : 9782377354085
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 11 x 17,8 mm

La chambre des murmures

Sebastian DANCHIN (Traducteur)
Collection : Suspense
Date de parution : 06/02/2020
Le deuxième volet des aventures de Jane Hawk, la nouvelle série explosive de l’auteur de best-sellers Dean Koontz (Les Yeux foudroyés, Les Étrangers…).

« Tout le talent de Dean Koontz est là : il sait maintenir le suspense et concocter une histoire digne des meilleurs thrillers hollywoodiens. »
Les Échos
Qu’a-t-il bien pu se passer dans l’esprit de Cora Gundersun, une enseignante appréciée de tous, pour qu’elle commette un attentat-suicide aussi effroyable ? Le contenu du journal intime de Cora corrobore l’hypothèse de la démence.
Lorsque de nouveaux cas surviennent, Jane Hawk, ancienne du FBI devenue la fugitive la plus recherchée...
Qu’a-t-il bien pu se passer dans l’esprit de Cora Gundersun, une enseignante appréciée de tous, pour qu’elle commette un attentat-suicide aussi effroyable ? Le contenu du journal intime de Cora corrobore l’hypothèse de la démence.
Lorsque de nouveaux cas surviennent, Jane Hawk, ancienne du FBI devenue la fugitive la plus recherchée des États-Unis, y voit un lien avec la mort de son mari, un marine qui s’est suicidé sans raison apparente.
Voici la jeune femme sur la piste d’une confrérie secrète dont les membres se croient au-dessus des lois. Une quête de justice à la mesure de sa soif de vengeance...
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782377354085
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 11 x 17,8 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • CineKino Posté le 21 Juin 2021
    Faites abstraction de la couverture peu engageante (mais quand vont-ils se décider à embaucher un graphiste chez Archipoche ?) et foncez avec Jane Hawk dans des aventures sans temps mort dignes d’un jeu vidéo/film d'action. Enfin foncez… après avoir lu le premier tome, "Dark web", sinon vous ne comprendrez pas grand-chose. Car, si presque rien ne l’indique (merci l’éditeur…), il s‘agit bien du deuxième volume d’une saga qui comptera au moins 5 épisodes. En ce qui me concerne, j’avais adoré "Dark web" mais n’avais découvert qu’à la fin du livre qu’il s’agissait d’un premier volet à suivre. Comme j’ai laissé 18 mois s’écouler depuis sa lecture, mes souvenirs étaient assez vagues, trop vagues pour bien entrer dans "La chambre des murmures". Je comptais naïvement sur quelques rappels de l’auteur pour resituer les évènements et les personnages principaux. Mais non, comme c’est trop souvent le cas, le roman part bille en tête sans chercher à aider le lecteur à retrouver ses marques. Je l’ai déjà écrit, mais cette prétention des auteurs et éditeurs à considérer que leurs lecteurs ne lisent rien d’autre que leurs livres m’agace prodigieusement. En 18 mois, j’ai lu beaucoup de choses, et plus d’une cinquantaine de romans et... Faites abstraction de la couverture peu engageante (mais quand vont-ils se décider à embaucher un graphiste chez Archipoche ?) et foncez avec Jane Hawk dans des aventures sans temps mort dignes d’un jeu vidéo/film d'action. Enfin foncez… après avoir lu le premier tome, "Dark web", sinon vous ne comprendrez pas grand-chose. Car, si presque rien ne l’indique (merci l’éditeur…), il s‘agit bien du deuxième volume d’une saga qui comptera au moins 5 épisodes. En ce qui me concerne, j’avais adoré "Dark web" mais n’avais découvert qu’à la fin du livre qu’il s’agissait d’un premier volet à suivre. Comme j’ai laissé 18 mois s’écouler depuis sa lecture, mes souvenirs étaient assez vagues, trop vagues pour bien entrer dans "La chambre des murmures". Je comptais naïvement sur quelques rappels de l’auteur pour resituer les évènements et les personnages principaux. Mais non, comme c’est trop souvent le cas, le roman part bille en tête sans chercher à aider le lecteur à retrouver ses marques. Je l’ai déjà écrit, mais cette prétention des auteurs et éditeurs à considérer que leurs lecteurs ne lisent rien d’autre que leurs livres m’agace prodigieusement. En 18 mois, j’ai lu beaucoup de choses, et plus d’une cinquantaine de romans et autant d’histoires différentes. Comment suis-je censé me souvenir que untel était un avocat qui avait fait telle mauvaise action ou que tel lieu avait été le théâtre de tel ou tel drame ? C’est trop compliqué de proposer un petit résumé en début d’ouvrage, ou sur un site Internet (comme l’a très bien fait par exemple Laurence Suhner pour sa saga QuanTika) ? Ou plus subtilement d‘intégrer quelques rappels dans les premiers chapitres ? Toujours est-il que, au bout de 20 pages, j’ai dû ressortir "Dark web", heureusement conservé, pour en relire une partie en diagonale. Bref, une fois que vous vous serez rafraîchi la mémoire, vous aurez le grand plaisir de retrouver notre héroïne, toujours pourchassée par un groupe au bras long, mais elle-même partie en chasse pour venger son mari tué. Alors, comme dans le premier tome, Jane tombe toujours sur les bonnes personnes qui vont l'aider et tout n’est pas très crédible, mais ce récit est parfaitement efficace et palpitant. Pas besoin d’en parler plus : si vous avez aimé "Dark web", vous ne pourrez qu’être emballé par cette suite encore plus intense, sinon sa lecture n’aura aucun intérêt pour vous. Ce tome, plus que le premier, propose une vraie fin et ne finit pas sur un cliffhanger, mais je suis bien sûr impatient de lire la suite, "L’escalier du diable", que j’ai déjà acheté. Comme j’aime varier mes lectures, ce ne sera pas avant quelques mois… mais cette fois j’ai pris quelques notes pour ne pas me faire avoir une nouvelle fois par ma mémoire !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Scribe Posté le 17 Février 2021
    La chambre des murmures de Dean Koontz Sur le rayon de la bibliothèque de mon village, ce livre est apparu dans le rayon thriller. La lecture de la quatrième de couverture, m'a tout de suite attiré : une inspectrice du FBI Jane Hawk en disponibilité, à jamais marquée par le deuil de son époux, un marine qui s'est mystérieusement donné la mort, conduit une enquête sur la piste d'une confrérie secrète dont les membres se croient au dessus des lois alors que Cora Gundersen, enseignante appréciée de tous, au matin d'un grand jour commet un attentat-suicide au volant de son 4x4 bourré de jerrycans d'essence. Dès les premiers chapitres de ce livre plusieurs questions sont posées  : Qu'est-il arrivé à Cora pour qu'à la suite d'un séminaire elle a totalement changé au dire de ses amis et collègues. Qu'a t-elle voulu exprimer dans ses cahiers ou d'une écriture compulsive elle évoque une araignée dans sa tête. « Parfois la nuit, je me réveille en sursaut et je sens la présence dans ma tête d'une araignée » Pourquoi à t-elle commis cet attentat-suicide faisant 46 morts dont un gouverneur et un parlementaire.. Qui était ces commanditaires ? Pourquoi la police locale est... La chambre des murmures de Dean Koontz Sur le rayon de la bibliothèque de mon village, ce livre est apparu dans le rayon thriller. La lecture de la quatrième de couverture, m'a tout de suite attiré : une inspectrice du FBI Jane Hawk en disponibilité, à jamais marquée par le deuil de son époux, un marine qui s'est mystérieusement donné la mort, conduit une enquête sur la piste d'une confrérie secrète dont les membres se croient au dessus des lois alors que Cora Gundersen, enseignante appréciée de tous, au matin d'un grand jour commet un attentat-suicide au volant de son 4x4 bourré de jerrycans d'essence. Dès les premiers chapitres de ce livre plusieurs questions sont posées  : Qu'est-il arrivé à Cora pour qu'à la suite d'un séminaire elle a totalement changé au dire de ses amis et collègues. Qu'a t-elle voulu exprimer dans ses cahiers ou d'une écriture compulsive elle évoque une araignée dans sa tête. « Parfois la nuit, je me réveille en sursaut et je sens la présence dans ma tête d'une araignée » Pourquoi à t-elle commis cet attentat-suicide faisant 46 morts dont un gouverneur et un parlementaire.. Qui était ces commanditaires ? Pourquoi la police locale est rapidement mise en dehors de l'enquête et les policiers saisis font tout pour brouiller les pistes ? Pourquoi la maison de Cora est incendiée afin qu'il ne reste aucune trace du passage des enquêteurs ? Quelle sont les connivences qui existent entre les responsables de la police et de mystérieux personnages, qui dans l'ombre veulent changer le monde pour le dominer. Pas a pas Jane et chapitre après chapitre, suivront Jane Hawk qui ne manque absolument pas de ressource ni de moyen sur sa traque de différents personnages, qui se se croyant intouchables veulent prendre le contrôle d'individus au travers de nanomachines et d'injection dans le système sanguin à partir de 16 ans. Lorsque l'injection est faite ils ne leur reste plus pour prendre le contrôle de ces personnes de leur dire cette phrase : Jouons au crime dans la tête ». A ce moment précis toutes ces individus obéissent aux ordres, ne réfléchissent plus, n'ont plus d'affect et tels des robots sont soumis aux ordres qui leur sont donnés ou transmis par la chambre des murmures jusqu'à leur éventuel suicide si nécessaire. Jane n'a qu'une idée en tête faire éclater cette vérité pour sauver une partie de l'humanité de cette société criminelle en tranchant la tête de celui qui est à l'origine de cette société Les Arcadiens. Sa tâche n'est pas facile d'autant plus que les autorités officielles de la police, manipulée également la recherchant à travers le pays comme criminelle. Je vous assure on ne s'ennuie pas un seul instant à la suivre dans ses diverses actions ou tous les coups sont permis, ou elle démontrera à plusieurs reprises son aptitude au tir par une détente facile. Luther Tillman, shérif dans le Minnesota n'a pas beaucoup apprécié que l'enquête concernant Cora qui était son amie soit bâclée . A partir d'un des cahiers de Cora il va lui aussi partir à la recherche de cette société mystérieuse Les Arcadiens et notamment dans un petit village à Haut-Fourneau-Le-Lac ou l'ambiance est tout a fait particulière, ou il n'y a pas de chien, et ou se tient une école, ou l'on apprend rien, comme le présentera un élève qui n'a qu'une envie avant ses seize ans, celle de s'évader de ce lieu clos. C est dans ce village si particulier que Jane et Luther vont se rencontrer et de concert réaliser quelques belles actions qui vous laisseront le cœur en émoi, mais que je ne veux pas vous dévoiler ici, histoire de ne pas gâcher votre plaisir de les découvrir. Je ne vous dévoilerai pas les nombreuses rencontres de Jane tout au long de sa traque comme celle avec un irrésistible papy de 80 ans, vendeur de perruques Bernie Riggowitz «  vous m'appellerez Papy Bernie » ou ce trafiquant de drogues Otis Faucheur, ce Dr Porter Walkins et tous ses amis chez qui elle peut bénéficier d'une pause avant de repartir à l'assaut, notamment du huitième étage de la tour occupé par  David James Michael. Ce nom nous est apparu dans les premiers chapitres de ce livre lorsque Jane, voulant dénoncer par voie de presse l'objectif de cette société d'implanter dans le cerveau des puces pour en prendre le contrôle des individus a découvert que le journaliste qu'elle avait contacté pour et l' avocat de ce dernier étaient liés à David James Michael qui semble jouer un rôle prépondérant chez les Arcadiens. Est-il le seul ? Que va devenir la famille de Luther Thilman, ? J'attends avec impatience de connaître la suite car j'avoue je suis resté sur ma faim. Un précision d'importance me semble-t-il de vous révéler : j'ai découvert La chambre des murmures de Dean Koontz sans avoir lu Dark Web ! Je vais partir sans tarder à la quête de la suite de Chambre des Murmures, avant que l'on me fasse oublier tout ce que je viens de lire, d'écrire et vous relater par cette phrase qui permet au membres des Arcadiens de tout oublier : Auf Wiedersehen ! Bien à vous
    Lire la suite
    En lire moins
  • collectifpolar Posté le 20 Janvier 2021
    Cora Gundersun, une enseignante, commet un attentat-suicide. Son journal intime atteste de sa folie. La multiplication de cas similaires pousse Jane Hawk, ancienne employée du FBI, à enquêter. Ses investigations la mènent sur la piste d'une confrérie secrète. Hantée par le suicide de son mari et la peur de perdre son fils de 5 ans, qu'elle a caché, elle use de méthodes radicales. Une fois le nez dedans je n'ai pu le lâcher. L'héroïne, Jane Hawk, est une superwoman telle qu'on ne se pose même pas la question de savoir comment elle arrive a faire tout ce qu'elle assume. Vous voulez du thriller, eh bien vous serez servis. Du début à la fin (qui laisse supposer une suite) elle combat le mal par le mal. Intègre, elle l'était, jusqu'à ce qu'elle comprenne des choses qu'elle n'etait pas sensée connaître. Et d'intègre elle va devenir l'ennemi public N°1, partant de là, elle devra se défendre et défendre son honneur, son fils, elle se liera avec diverses personnes, intègres comme elle. Un vrai road movie a travers les US qui vous laissera sans voix.
  • Overbooks Posté le 29 Août 2020
    Et revoilà Dean Koontz ! Je me suis plongée il y a quelques semaines dans le deuxième tome des aventures de Jane Hawk "La chambre des murmures" publié aux Editions de l'Archipel et je ne vais pas être originale en disant que j'ai encore adoré ! Maintenant c'est sur, je suis archi fan de l'auteur. À chaque fois, il arrive à complètement me happer dans l'histoire et je suis obligée de lire tout le roman d'une traite. Il ne s'encombre pas de fioritures dans le style, favorise l'action. Impossible de s'ennuyer ! Avec Jane Hawk, il nous propse un personnage fort qui pourrait sans aucun problème rivaliser avec Jason Bourne ou Jack Ryan. Vivement le tome 3 et merci à Mylène des Editions de l'Archipel pour l'envoi 😍
  • sylviedoc Posté le 7 Août 2020
    J'ai retrouvé avec le plus grand plaisir Jane Hawk, l'héroïne de "Dark web" dans le second tome de cette série. Et j'apprends en lisant la critique de mon ami Gruz qu'il y en a encore plusieurs à suivre, quel bonheur ! Je vais encore harceler mes bibliothécaires (mais elles ont l'habitude !). Le roman débute avec un nouveau personnage, Cora Gundersun, une enseignante sans histoire qui vit seule avec son chien, unanimement appréciée, et qui va subitement se muer en terroriste suicidaire, tuant 42 personnes avec un véhicule chargé de jerrycans d'essence...Le shérif Luther Tillman, qui la connaissait bien, se pose beaucoup de questions, surtout qu'on l'écarte très vite de l'enquête qui sera menée (bien mollement) par le FBI. Pendant-ce temps-là, Jane poursuit son odyssée démarrée dans Dark web, elle cherche toujours à mettre la main sur les responsables de ce mystérieux réseau qui a mis au point un procédé visant à asservir l'esprit humain, elle a besoin de preuves pour étayer ses dires. Et elle va bientôt découvrir que les buts de ces manipulateurs sont multiples. Comme dans le premier tome, le rythme est effréné, pas le temps de souffler, et du mal à interrompre la lecture pour satisfaire les besoins... J'ai retrouvé avec le plus grand plaisir Jane Hawk, l'héroïne de "Dark web" dans le second tome de cette série. Et j'apprends en lisant la critique de mon ami Gruz qu'il y en a encore plusieurs à suivre, quel bonheur ! Je vais encore harceler mes bibliothécaires (mais elles ont l'habitude !). Le roman débute avec un nouveau personnage, Cora Gundersun, une enseignante sans histoire qui vit seule avec son chien, unanimement appréciée, et qui va subitement se muer en terroriste suicidaire, tuant 42 personnes avec un véhicule chargé de jerrycans d'essence...Le shérif Luther Tillman, qui la connaissait bien, se pose beaucoup de questions, surtout qu'on l'écarte très vite de l'enquête qui sera menée (bien mollement) par le FBI. Pendant-ce temps-là, Jane poursuit son odyssée démarrée dans Dark web, elle cherche toujours à mettre la main sur les responsables de ce mystérieux réseau qui a mis au point un procédé visant à asservir l'esprit humain, elle a besoin de preuves pour étayer ses dires. Et elle va bientôt découvrir que les buts de ces manipulateurs sont multiples. Comme dans le premier tome, le rythme est effréné, pas le temps de souffler, et du mal à interrompre la lecture pour satisfaire les besoins vitaux, genre dormir un peu... Jane ne pourrait pas exister, elle ne s'en sortirait pas, mais qu'importe, on avance avec elle et tant mieux si elle est immortelle ! Et les personnages qu'elle croise sont également attachants, comme ces 8 gamins d'une école bien particulière, ou ce pépé qui lui servira de chauffeur "à l'insu de son plein gré", ou même les deux jeunes crétins à qui elle va donner une leçon de vie ! Bien sûr il y a des affreux très affreux, ils constituent le motif de l'histoire et doivent être à la hauteur pour que les choses ne soient pas trop faciles. Rassurez-vous, impossible de les trouver sympathiques, ils n'hésiteraient pas à éliminer leur grand-mère, son chien et leurs propres petits-enfants sans l'ombre d'un scrupule s'ils n'arrivaient pas à leur implanter une puce dans le cerveau avant pour les rendre dociles. A présent j'ai hâte de mettre la main sur la suite de la série, parce que je suis accrochée...mais j'ai comme un doute : Dean Koontz m'aurait-il conditionnée pour que je ne parvienne même plus à trouver un bémol à ma lecture ? Au secours Jane !
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Focus
    LArchipel

    "La Porte interdite" la suite des aventures de Jane Hawk par le célèbre Dean Koontz

    Le quatrième volet des aventures de Jane Hawk, par Dean Koontz, l’un des auteurs américains de thrillers les plus lus au monde. 
    Jane Hawk n'a qu'un but : retrouver son fils avant que les Arcadiens ne mettent la main dessus. Mue par la soif de justice et de vengeance, elle ne peut compter que sur elle. Ce qu'elle ne sait pas, c'est que pour l'arrêter, ils vont prendre pour cible ses proches. Elle doit faire vite, Travis est son seul but.

    Lire l'article