Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266202787
Code sériel : 14365
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm

La chute

,

Éric Moreau (traduit par), Jean-Baptiste Bernet (traduit par)
Date de parution : 13/10/2011
Tandis que les vampires envahissent les rues de New York, l'épidémiologiste Ephraïm Goodweather, le professeur Abraham Setrakian et un petit groupe de rescapés tentent de s'organiser au milieu du chaos. Car, partout dans la ville et dans le monde, des émeutes éclatent, des milices se mettent en place et les... Tandis que les vampires envahissent les rues de New York, l'épidémiologiste Ephraïm Goodweather, le professeur Abraham Setrakian et un petit groupe de rescapés tentent de s'organiser au milieu du chaos. Car, partout dans la ville et dans le monde, des émeutes éclatent, des milices se mettent en place et les êtres humains se retrouvent impuissants face à leurs prédateurs.
Ephraïm et ses amis pourront-ils faire échouer le plan diabolique du Maître qui menace de plonger l'humanité dans la nuit éternelle ?

« La Chute revisite le mythe du vampire sous forme de fable apocalyptique. » Arnaud Bordas – Le Figaro Magazine
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266202787
Code sériel : 14365
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« La Chute (...) revisite le mythe du vampire sous forme de fable apocalyptique. »

Arnaud Bordas - Le Figaro Magazine

 

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Dune93 Posté le 29 Mars 2021
    Quand l'action prend le dessus Après la première accroche du tome 1(la lignée)pleine de nouveauté et de mystères, ce tome reste assez plat. Beaucoup d'action, les héros combattent le mal avec quelles victoires et quelles défaites. Concernant l'histoire et ses mystères on reste au minimum. En espérant que le tome 3 reprenne un peu d'épaisseur. Conseil de lecture : Vampires(Thierry Jonquet) et Le dieu vampire (Jean-Christophe Chaumette).
  • Onparlelecture Posté le 12 Mars 2021
    Deuxième tome de la trilogie qui a inspirée la série "the strain " ( si vous connaissez). Un deuxième tome bourré d'action, sans temps morts aussi prenant et noir que le premier, nous permet d'en savoir un peu plus sur les personnages. On assiste clairement dans ce tome à la descente aux enfers des protagonistes. J'avais peur qu'après le premier tome, l'histoire s'essouffle mais bien au contraire, elle reste haletante et je ne me suis pas ennuyée. Je pense d'ailleurs commencer le troisième très vite. #9888;️attention, certains passages sont gores et il faut aimer l'horreur #9888;️
  • Okenwillow Posté le 1 Octobre 2020
    Fin août j'attaquai vaillamment une trilogie vampirisante écrite et récemment adaptée pour la télé par Guillermo del Toro. Pleine de joie et d'espoir j'ai persévéré malgré une succession de clichés et de scènes d'action étranges, un poil mal fichues. L'idée de départ étant fortement attrayante, j'ai donc persévéré, jusqu'à passer outre les longueurs du premier tome. Heureusement les choses s'arrangent un peu par la suite, le récit s'étoffe et même si les personnages restent trop survolés à mon goût, on se prend au jeu et au rythme échevelé de l'intrigue. Néanmoins, si le point de départ nous offre une nouvelle interprétation du mythe du vampire ancrée dans la réalité de part ses aspects scientifiques, certains revirement mystico-fantastico-religieux m'ont un peu dérangée, car finalement, le mélange m'a paru brouillon, comme si les auteurs avaient fini par ne pas choisir un parti pris bien défini. Bonne trilogie dans l'ensemble malgré tout, reste à voir la version télé, mais sans trop d'espoir si j'en crois les 10 premières minutes de visionnage.
  • LeManegeDePsylook Posté le 8 Janvier 2020
    Avant de reprendre cette saga, j’ai relu la chronique du premier tome et j’ai constaté que cela fait presque trois ans que je l’ai lu ! Chose surprenante quand on connaît ma mémoire de poisson rouge : je me souvenais assez bien de ce qu’il s’y passait, certes pas tout mais l’essentiel. Il faut dire aussi que c’était une lecture et un univers particulièrement entêtants, sans compter que les auteurs reviennent souvent sur les évènements passés avec plus ou moins de détails, c’est bien agréable de ne pas avoir à se triturer l’esprit pour se souvenir du premier tome. Comme dans le précédent, l’histoire est complexe. Le point positif, c’est que ça part moins dans tous les sens : on se retrouve rarement à suivre de parfaits inconnus. On est plus centré sur les personnages principaux de cette intrigue qu’ils soient humains ou vampire. D’ailleurs, c’est probablement la raison pour laquelle j’ai préféré ce second tome au premier. Je vais essayer de résumer au mieux : – Après avoir affronté le Maître et l’avoir blessé, Setrakian se retrouve diminuer. Il fait toujours équipe avec Fet et Ephraim pour vaincre les vampires. Son but : se procurer l’Occido Lumen, un livre retraçant l’histoire et les secrets... Avant de reprendre cette saga, j’ai relu la chronique du premier tome et j’ai constaté que cela fait presque trois ans que je l’ai lu ! Chose surprenante quand on connaît ma mémoire de poisson rouge : je me souvenais assez bien de ce qu’il s’y passait, certes pas tout mais l’essentiel. Il faut dire aussi que c’était une lecture et un univers particulièrement entêtants, sans compter que les auteurs reviennent souvent sur les évènements passés avec plus ou moins de détails, c’est bien agréable de ne pas avoir à se triturer l’esprit pour se souvenir du premier tome. Comme dans le précédent, l’histoire est complexe. Le point positif, c’est que ça part moins dans tous les sens : on se retrouve rarement à suivre de parfaits inconnus. On est plus centré sur les personnages principaux de cette intrigue qu’ils soient humains ou vampire. D’ailleurs, c’est probablement la raison pour laquelle j’ai préféré ce second tome au premier. Je vais essayer de résumer au mieux : – Après avoir affronté le Maître et l’avoir blessé, Setrakian se retrouve diminuer. Il fait toujours équipe avec Fet et Ephraim pour vaincre les vampires. Son but : se procurer l’Occido Lumen, un livre retraçant l’histoire et les secrets des buveurs de sang. – Kelly, l’ex femme d’Eph, a été transformée en vampire et essaie désespérément de capturer leur fils, Zach afin de le contaminer… enin ça, c’est qu’on nous laisse supposer. Le seul moyen pour Goodweather de sauver son enfant est de l’envoyer loin, en compagnie de Nora, son amante et ex-collègue. – Gus a été capturé par les Aînés qui lui proposent de travailler pour eux et monter une armée afin de vaincre le Maître et de contrer ses plans. Ils lui donnent un homme de main, Quinlan, que j’ai adoré – je le trouve trop classe et j’espère qu’on en saura davantage sur lui dans le trois, mais rien n’est moins sûr vu comment cela tourne. Je pense que j’ai fait un bon tour d’horizon. Bien sûr, rien ne se passe comme prévu et tout le monde prend cher, peu importe le camp qu’il a choisi. Si je n’avais pas déconné pendant cette lecture (sortir et avoir une vie privée, travailler plutôt que de lire, avancer dans l’ultime saison de ma série, manger et dormir), je l’aurais lu beaucoup plus vite. C’était vraiment passionnant. Les personnages sont tout aussi attachants, Eph peut-être plus dans ce tome-ci parce qu’on apprend comment était sa vie avec Kelly. Je ne sais toujours pas si j’apprécie Vassili, je suis partagée. C’est un coup de cœur pour ce second tome que j’ai dévoré en cinq petits jours. J’ai tellement aimé que je commence dès ce soir le troisième et dernier tome, comme ça, je pourrais entamer la série télé, The Strain, dans les semaines qui viennent sans avoir peur de me spoiler.
    Lire la suite
    En lire moins
  • meknes56 Posté le 7 Mai 2019
    Ce second roman est aussi bon que le premier volet de la trilogie. Même si l'écriture ressemble plus à un synopsis de scénario, sans grande description, il reste que je suis entré dans ce roman avec enthousiasme
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.