Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266259705
Code sériel : 16376
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 528
Format : 108 x 177 mm
La Colline aux esclaves
Marie-Axelle de La Rochefoucauld (traduit par)
Date de parution : 07/04/2016
Éditeurs :
Pocket

La Colline aux esclaves

Marie-Axelle de La Rochefoucauld (traduit par)
Date de parution : 07/04/2016
États-Unis, 1791. Lavinia, jeune orpheline irlandaise, se retrouve domestique dans une plantation de tabac. Placée avec les esclaves noirs de la cuisine, sous la protection de Belle, la fille illégitime... États-Unis, 1791. Lavinia, jeune orpheline irlandaise, se retrouve domestique dans une plantation de tabac. Placée avec les esclaves noirs de la cuisine, sous la protection de Belle, la fille illégitime du maître, elle grandit dans la tendresse de cette nouvelle famille.
Cependant, Lavinia ne peut faire oublier la blancheur de sa...
États-Unis, 1791. Lavinia, jeune orpheline irlandaise, se retrouve domestique dans une plantation de tabac. Placée avec les esclaves noirs de la cuisine, sous la protection de Belle, la fille illégitime du maître, elle grandit dans la tendresse de cette nouvelle famille.
Cependant, Lavinia ne peut faire oublier la blancheur de sa peau : elle pénètre peu à peu dans l'univers de la grande maison et côtoie deux mondes que tout oppose. Jusqu’au jour où une histoire d’amour fait tout basculer… Le petit monde de la plantation est mis à feu et à sang, de dangereuses vérités sont dévoilées, des vies sont menacées…

« Deux beaux portraits de femmes opprimées, courageuses et touchantes. Passionnant. » Version Femina

« Impossible de lâcher ce roman magnifique, plein de souffle et de péripéties avant d'avoir tourné enfin la toute dernière page. À quand le film ? » Florence Dalmas – Le Dauphiné
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266259705
Code sériel : 16376
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 528
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

"Oubliez Autant en emporte le vent... voici une histoire qui captive le lecteur et exige d'être dévorée."  Minneapolis Star Tribune
"Deux beaux portraits de femmes opprimées, courageuses et touchantes. Passionnant." Version femina
"Cette épopée rapportée à travers les yeux d'une blanche au temps de l'esclavage produit un conte touchant." Femme Actuelle
"Impossible de lâcher ce roman magnifique, plein de souffle et de péripéties avant d'avoir tourné enfin la toute dernière page. À quand le film ?" Florence Dalmas - Le Dauphiné
"Drame, mélodrame et espoirs fous... Ça vous tient en haleine." Avantages
"Une belle histoire de femme..." Le Progrès
"Si l'univers dépeint a toute la brutalité de la vérité historique, il porte aussi toute l'intensité d'une grande fresque romanesque, sur les thèmes de la justice et de la liberté." Carrefour Savoirs

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • mespetiteslectures005 05/07/2022
    Ce livre est un véritable coup de cœur, vraiment je ne me suis pas trompée en l'achetant car j'ai réellement adoré du premier au dernier mot et j'avais bien du mal à le lâcher. Même si je suis bien entendu horrifiée par l'esclavage, je dois dire que j'apprécie les histoires se passant dans l'ambiance d'une plantation, notamment l'alchimie qui peut se créer entre les personnages noirs et les personnages blancs, comme ici la relation qu'entretient Lavinia avec Belle, Mama Mae, Fanny ou encore Beatie qui sont tous des protagonistes auxquelles je me suis beaucoup attachée. C'est un roman fort, qui ne nous laisse pas beaucoup de répit car il s'y passe sans cesse quelque chose qui retient notre attention et on ne peut pas sortir indemne de cette lecture, c'est impossible ! De plus j'ai beaucoup apprécié l'écriture de l'auteure.
  • Mariethe77 22/02/2022
    [edit] J’ai vraiment adoré cette histoire qui se passe en 1791. On y découvre la vie dans une plantation de tabac, au temps de l’esclavage ; une vie misérable, injuste et pourtant, impossible d’améliorer sous peine d’en mourir ou d’être vendu. On s’attache facilement à la plupart des personnages et on en vient même à détester certains, voulant faire justice de nos propres mains derrière les pages de ce livre. C’est une histoire dure, émouvante, touchante, révoltante ; une histoire de famille, d’amitié, d’amour, pleine de belles valeurs malgré tout. Une lecture que je recommande vivement !
  • TheWind 13/02/2022
    Après un début un peu timide, mon intérêt pour cette histoire s'est accru au fur et à mesure de ma lecture. C'est l'histoire de Lavinia, une jeune orpheline irlandaise, qui se retrouve servante dans une plantation du Vieux Sud des États-Unis. Elle y tisse des liens forts avec les esclaves de la maison des maîtres mais a du mal à trouver sa place au milieu des conventions sociales et hiérarchiques qui régissent les relations de domination entre les blancs et les noirs. J'ai d'abord eu du mal à m'attacher à Lavinia, l'héroïne de ce roman, lui préférant Belle, la fière métisse, qui l'élèvera comme sa propre fille. Mais, peu à peu, les tourments et les épreuves vécues par Lavinia m'ont touchée et m'ont tenue en haleine jusqu'au dénouement. En ce qui concerne la fin, je l'ai trouvée très rapide, allant même jusqu'à me demander s'il ne manquait pas certaines pages à mon e-book. De la liberté bafouée à l' esclavagisme à outrance, il n'y a qu'un tout petit pas dans ce roman et on tremble sans cesse pour ceux qui les subissent. Un beau roman qui me donne envie de lire la suite.
  • souleverlesmots 28/11/2021
    Pour être honnête, au tout début, je n’étais pas vraiment emballée par cette lecture. Les chapitres sont parfois conséquents et la mise en place de l’histoire a été, pour moi, bien longue. Je me perdais un peu dans les personnages aussi. A la Dépendance, le quartier des esclaves, c’est une grande famille, il fallait que j’arrive à bien me situer et à bien comprendre les liens qui les unissaient. Mais plus j’avançais, plus je m’attachais aux personnages : à Lavinia, Belle, Mama Mae, et les autres. Je voulais savoir comment leur destin allait tourner. A chaque fin de chapitre, des rebondissements… Nous sommes complètement basés sur la vie de Lavinia, cette petite irlandaise qui est envoyée dans les quartiers des esclaves d’un grand Domaine. Beaucoup de drames vont survenir, des douleurs, des épreuves, des mariages, des naissances… Mon coeur s’est serré bien des fois en lisant ces lignes. Des sujets délicats sont abordés : esclavagisme, violence, viol, dépression. J’ai souvent trouvé Lavinia naïve, ça m’a quelque peu agacée. Ses décisions m’ont parfois exaspérée. Je m’attendais à être dans l’esclavagisme, pur et dur, mais ça n’a pas été le cas et je trouve ça dommage vu le titre du roman. Finalement, il s’agit d’une... Pour être honnête, au tout début, je n’étais pas vraiment emballée par cette lecture. Les chapitres sont parfois conséquents et la mise en place de l’histoire a été, pour moi, bien longue. Je me perdais un peu dans les personnages aussi. A la Dépendance, le quartier des esclaves, c’est une grande famille, il fallait que j’arrive à bien me situer et à bien comprendre les liens qui les unissaient. Mais plus j’avançais, plus je m’attachais aux personnages : à Lavinia, Belle, Mama Mae, et les autres. Je voulais savoir comment leur destin allait tourner. A chaque fin de chapitre, des rebondissements… Nous sommes complètement basés sur la vie de Lavinia, cette petite irlandaise qui est envoyée dans les quartiers des esclaves d’un grand Domaine. Beaucoup de drames vont survenir, des douleurs, des épreuves, des mariages, des naissances… Mon coeur s’est serré bien des fois en lisant ces lignes. Des sujets délicats sont abordés : esclavagisme, violence, viol, dépression. J’ai souvent trouvé Lavinia naïve, ça m’a quelque peu agacée. Ses décisions m’ont parfois exaspérée. Je m’attendais à être dans l’esclavagisme, pur et dur, mais ça n’a pas été le cas et je trouve ça dommage vu le titre du roman. Finalement, il s’agit d’une petite fille blanche qui grandit auprès des domestiques et qui va grandir de façon différente.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Douceurplume 20/11/2021
    Chère Lavina, j'ai débuté l'histoire de ta vie et celle-ci ne commence pas de façon joyeuse pour toi, malheureusement. À 6 ans tu es une orpheline irlandaise, tes parents décèdent lors d'une traversée pour l'Amérique. Et toi, après ça, tu te retrouves dans une plantation en Virginie. Tu as des bribes de souvenirs en tête mais ils viennent difficilement. Là-bas, tu es sous la responsabilité d'une jeune métisse qui se nomme Belle, mais tu te lieras avec toutes ces femmes dont Mama Mae, qui saura te donner l'amour dont tu as besoin. Belle, elle, a beaucoup de choses à penser car des secrets elle en garde beaucoup dont celui de ces origines et la maîtresse de maison la surveille constamment. Et toi, tu es la au milieux de tout ça, entourée d'esclaves noirs tu assistes à tant d'atrocités envers ceux qui t'ont donné tant d'amour. Je n'ai pu m'empêcher de réfléchir à comment tu allais finir ma pauvre Lavina, ta chance est probablement celle d'être blanche car ta famille d'adoption on subit tant de violence que j'ai dû parfois arrêter de lire tellement j'étais révoltée. La dure réalité d'une ségrégation raciale aussi injuste soit-elle est je trouve très bien retranscrite... Chère Lavina, j'ai débuté l'histoire de ta vie et celle-ci ne commence pas de façon joyeuse pour toi, malheureusement. À 6 ans tu es une orpheline irlandaise, tes parents décèdent lors d'une traversée pour l'Amérique. Et toi, après ça, tu te retrouves dans une plantation en Virginie. Tu as des bribes de souvenirs en tête mais ils viennent difficilement. Là-bas, tu es sous la responsabilité d'une jeune métisse qui se nomme Belle, mais tu te lieras avec toutes ces femmes dont Mama Mae, qui saura te donner l'amour dont tu as besoin. Belle, elle, a beaucoup de choses à penser car des secrets elle en garde beaucoup dont celui de ces origines et la maîtresse de maison la surveille constamment. Et toi, tu es la au milieux de tout ça, entourée d'esclaves noirs tu assistes à tant d'atrocités envers ceux qui t'ont donné tant d'amour. Je n'ai pu m'empêcher de réfléchir à comment tu allais finir ma pauvre Lavina, ta chance est probablement celle d'être blanche car ta famille d'adoption on subit tant de violence que j'ai dû parfois arrêter de lire tellement j'étais révoltée. La dure réalité d'une ségrégation raciale aussi injuste soit-elle est je trouve très bien retranscrite ici. Ton histoire est si prenante, révoltante je me suis beaucoup attachés à vous tous. Merci pour cette histoire, et je te souhaite du bonheur dans ta vie après tant de souffrance.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.