Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266216944
Code sériel : 17371
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 496
Format : 108 x 177 mm

La conspiration Hoover

Philippe SZCZECINER (Traducteur)
Date de parution : 13/06/2019
Le Double Eagle 1933 est une pièce d’or rarissime, inestimable. Mais en quoi peut-il bien intéresser le ministère de la Justice américain ? Engagé par ce dernier – et plus précisément la division Magellan, sa branche secrète – à remonter ce trésor d’une épave cubaine, Cotton Malone ignore encore dans... Le Double Eagle 1933 est une pièce d’or rarissime, inestimable. Mais en quoi peut-il bien intéresser le ministère de la Justice américain ? Engagé par ce dernier – et plus précisément la division Magellan, sa branche secrète – à remonter ce trésor d’une épave cubaine, Cotton Malone ignore encore dans quel marécage il vient de plonger. Car ce qu’il remonte à la surface tire ses ramifications dans les plus sordides recoins des coulisses du FBI. L’heure des règlements de comptes a sonné… De conspirations occultes en révélations explosives : Cotton Malone défie l'histoire officielle !
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266216944
Code sériel : 17371
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 496
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« L'ombre inquiétante de Edgar Hoover plane sur cette enquête menée tambour battant. », Femme actuelle
Femme Actuelle

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Viracocha Posté le 27 Mars 2020
    Bon, dès qu'il s'agit de Steve Berry, excepté Le complot Malone qui est le livre que j'ai le moins apprécié de ses ouvrages que j'ai lus, et je les ai presque tous lus, j'adore. Et là, j'ai adoré. Bon, évidemment, si on se décide de décortiquer le récit, on peut y voir des lacunes, mais je n'ai pas envie de m'amuser à ça, pas quand l'auteur me fait tourner les pages sans cesse, qu'il me fait saliver avec un thriller où l'action ne manque pas, où l'on voyage un peu et où l'on s'intéresse à un personnage qui a marqué l'histoire des USA et même de notre monde. Ce qui m'a plu, c'est de revenir dans le temps et de suivre Malone à ses débuts, sa rencontre avec Stéphanie Nelle, sa première mission, toussa toussa, ça donne du relief à son personnage et à son univers. Ce n'était pas obligatoire, mais c'est bien de l'avoir fait. Le fait de parler à la première personne, c'est nouveau, et je trouve que c'est une excellente idée de faire parler son personnage, on se rapproche de lui, on le comprend mieux et ça renforce le côté immersif de son histoire. Une vraie prise de risque,... Bon, dès qu'il s'agit de Steve Berry, excepté Le complot Malone qui est le livre que j'ai le moins apprécié de ses ouvrages que j'ai lus, et je les ai presque tous lus, j'adore. Et là, j'ai adoré. Bon, évidemment, si on se décide de décortiquer le récit, on peut y voir des lacunes, mais je n'ai pas envie de m'amuser à ça, pas quand l'auteur me fait tourner les pages sans cesse, qu'il me fait saliver avec un thriller où l'action ne manque pas, où l'on voyage un peu et où l'on s'intéresse à un personnage qui a marqué l'histoire des USA et même de notre monde. Ce qui m'a plu, c'est de revenir dans le temps et de suivre Malone à ses débuts, sa rencontre avec Stéphanie Nelle, sa première mission, toussa toussa, ça donne du relief à son personnage et à son univers. Ce n'était pas obligatoire, mais c'est bien de l'avoir fait. Le fait de parler à la première personne, c'est nouveau, et je trouve que c'est une excellente idée de faire parler son personnage, on se rapproche de lui, on le comprend mieux et ça renforce le côté immersif de son histoire. Une vraie prise de risque, et ce n'est pas forcément évident. Ça m'a d'ailleurs surpris au début, et puis finalement, ça ne m'a pas dérangé, loin de là... Pour moi, ce n'est pas forcément son meilleur roman sur la partie action, mais clairement un de ceux que j'ai le plus adorés pour toute la partie historique, le lien entre le FBI, Hoover et Martin Luther King. Steve Berry nous donne de la matière à réfléchir sur le monde qui nous entoure, et donc je n'ai qu'une envie, c'est de plonger dans un autre de ses livres.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Torellion Posté le 16 Août 2019
    Ce nouveau roman de Steve Berry nous emmène sur les traces de J. Edgard Hoover, le sulfureux directeur du FBI. Retraçant la première aventure de Cotton Malone au sein du ministère de la Justice, ce récit raconte le meurtre de Martin Luther King. La théorie de Berry relève évidemment de la fiction, mais il n'empêche que le scénario est terriblement efficace ! Savamment menée, l'histoire est comme toujours pleine de rebondissements. Encore une aventure de Cotton à lire et relire avec plaisir.
  • Charliebbtl Posté le 10 Juillet 2019
    Imaginer l’Histoire quand ses contours restent encore floues Voilà sans doute l’objectif que s’est fixé Steve Berry en se lançant dans ce projet de roman. En effet, qui pourrait lui jeter la pierre ? Il est de ces épisodes historiques dont les mystères restent (et resteront sans doute) toujours non élucidés et qui ne peuvent qu’être sources d’inspiration pour des auteurs. Le dossier Martin Luther King ne fait pas exception et Steve Berry nous propose, ici, sa vision (imaginaire) de ce qui a bien pu se passer. Que l’on se rassure, toutefois ! L’auteur ne réinvente pas l’Histoire. Tout en s’appuyant sur des documents et des faits historiques avérés, il se contente de combler des lacunes dans l’enquête, de trouver des explications à certains points obscurs de cette affaire. En effet, plus que de savoir qui a tué, c’est surtout le pourquoi et les conditions de cette mort que cherche à interroger Steve Berry. Et il faut reconnaître qu’il s’en sort plutôt bien ! Non seulement, on découvre des facettes du personnage de King dont, personnellement, je n’avais pas connaissance (sa vie personnelle secrète, la haine que lui a toujours vouée Hoover, les tensions au sein de son organisation…) mais le... Imaginer l’Histoire quand ses contours restent encore floues Voilà sans doute l’objectif que s’est fixé Steve Berry en se lançant dans ce projet de roman. En effet, qui pourrait lui jeter la pierre ? Il est de ces épisodes historiques dont les mystères restent (et resteront sans doute) toujours non élucidés et qui ne peuvent qu’être sources d’inspiration pour des auteurs. Le dossier Martin Luther King ne fait pas exception et Steve Berry nous propose, ici, sa vision (imaginaire) de ce qui a bien pu se passer. Que l’on se rassure, toutefois ! L’auteur ne réinvente pas l’Histoire. Tout en s’appuyant sur des documents et des faits historiques avérés, il se contente de combler des lacunes dans l’enquête, de trouver des explications à certains points obscurs de cette affaire. En effet, plus que de savoir qui a tué, c’est surtout le pourquoi et les conditions de cette mort que cherche à interroger Steve Berry. Et il faut reconnaître qu’il s’en sort plutôt bien ! Non seulement, on découvre des facettes du personnage de King dont, personnellement, je n’avais pas connaissance (sa vie personnelle secrète, la haine que lui a toujours vouée Hoover, les tensions au sein de son organisation…) mais le scénario qui a mené à cette mort inventé par l’auteur tient parfaitement la route sans tomber dans une énième version délirante du complot. Grâce à Steve Berry, la figure de King passe de l’état de héros des droits civiques à celui de véritable figure christique. Côté intrigue, je suis, toutefois, un peu resté sur ma faim. Je pense, tout d’abord, que cela tient au fait que je découvrais Cotton Malone pour la première fois alors qu’il constitue un personnage récurrent de l’œuvre de Steve Berry. C’est toujours un peu le cas quand on prend le train en marche dans ce type de « sagas ». Ce roman n’a donc pas fait exception pour moi. Je rassure, quand même, ceux qui seraient dans la même situation que moi et complètement « vierge de cet auteur » (Expression pas forcément très heureuse !) : ce roman peut tout à fait se lire sans avoir connaissance des précédents puisqu’on y évoque les débuts de Cotton Malone. La seule chose un peu gênante restera simplement les allusions à ses déboires « conjugaux » évoqués à plusieurs reprises dans le roman. Autre élément qui m’a un peu déçu, c’est le côté un peu trop répétitif à mon goût des scènes d’actions. Alors oui, on a des courses-poursuites entre les différents protagonistes, mais on a parfois l’impression que la seule chose qui les distingue, c’est le contexte où elles se déroulent. Pas vraiment de frissons pour moi mais peut-être que cet aspect de l’intrigue n’était que secondaire pour l’auteur préférant avant tout mettre en avant l’intrigue historique. Si tel est le cas, c’est une réussite. Pas de personnages particulièrement touchants ou exaspérants pour moi cette fois-ci donc pas de « chouchou/tête à claques à moi ». Au final, si vous aimez ces romans qui cherchent à interroger l’Histoire et à combler certains épisodes restés désespérément sombres et obscurs, ce roman est fait pour vous, d’autant que la version imaginée par l’auteur s’avère ici assez inspirante.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ArlieRose Posté le 26 Juin 2019
    J'aime beaucoup les romans de cet auteur, surtout quand il y a son héros Cotton Malone dans l'histoire. Dans ce roman, il est largement question du pasteur Martin Luther King, à travers des faits réels et des faits imaginés par l'auteur. Tout cela s'imbrique si bien que l'on se demanderait ce qui est vrai et faux, s'il ne donnait pas les éléments nécessaires à la fin du livre. L'histoire de Cotton Malone s'éclaire un peu pour ses lecteurs fidèles puisqu'on y découvre ses débuts à la division Magellan et sa rencontre avec sa "patronne". J'ai particulièrement aimé ce volume des aventures de Cotton.
  • mabs Posté le 12 Juin 2019
    Je conseille roman top
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.