Lisez! icon: Search engine
Archipoche
EAN : 9782377353606
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 199
Format : 110 x 178 mm

La dame en noir

Isabelle MAILLET (Traducteur)
Collection : Suspense
Date de parution : 06/11/2019
Traduit dans 20 pays, un classique de la littérature anglaise adapté au cinéma et au théâtre où la pièce se joue depuis plus de 30 ans.
Croyez-vous aux fantômes ?Par un mois de novembre froid et brumeux, Arthur Kipps, jeune notaire londonien, est dépêché a Crythin Gifford, dans le nord du pays, pour assister aux funérailles d'Alice Drablow, 87 ans, avant de trier ses papiers en vue d'organiser sa succession.Lors de l'inhumation, dans une église... Croyez-vous aux fantômes ?Par un mois de novembre froid et brumeux, Arthur Kipps, jeune notaire londonien, est dépêché a Crythin Gifford, dans le nord du pays, pour assister aux funérailles d'Alice Drablow, 87 ans, avant de trier ses papiers en vue d'organiser sa succession.Lors de l'inhumation, dans une église quasi déserte, Arthur remarque la présence d'une femme tout de noir vêtue, le visage émacié, comme ronge par la maladie. Cette dame en noir, il l'apercevra de nouveau aux abords du manoir qu'occupait Mrs Drablow, une demeure isolée, battue par les vents, située sur une presqu'île seulement accessible a marée basse.Or, chaque fois qu'elle apparaît, se produisent des phénomènes paranormaux qui ébranleront le jeune homme. Jusqu'à faire vaciller sa raison ?Première édition : L'Archipel, 2012
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782377353606
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 199
Format : 110 x 178 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lili8374 Posté le 8 Septembre 2021
    La Dame en noir de Susan Hill Où il s'agit de malédiction, de terreur exercée sur tout un village. Puis vient un étranger qui pense pouvoir supporter l'insupportable. Tragédie de celui qui ne croyait pas aux fantômes... Susan Hill nous plonge dans l'ambiance so British, glaciale et sinistre du nord de l'Angleterre avec pour parfaire le décor, cette dame en noir qui fait apparition. Avec elle, ce sont des phénomènes inquiétants que notre narrateur subit... Le style de l'auteure, très soutenu, me fait penser aux affaires du siècle dernier. Les descriptions nous plongent directement dans un décor clair et immersif. On a envie d'y être nous aussi... Je suis friande de ces histoires d'angoisse et de fantômes... cependant j'attendais la terreur et bien que l'histoire est bien écrite, je ne me suis pas sentie effrayée. C'est plus un récit d'atmosphère qu'un livre qui fait peur!! Le rythme lent et contemplatif imprégné de cette ambiance nébuleuse est presque plus déprimant qu'effrayant. Cela dit, je salue l'originalité de l'auteure en faisant conter son histoire directement par son personnage principal. Nous découvrons son inavouable cauchemar alors qu'il le couche sur le papier faute de ne pouvoir le raconter.
  • penofandrea1 Posté le 19 Mai 2021
    Ayant vu l’adaptation il y a très longtemps, je ne l’ai plus en tête et du coup je ne parlerai que de ce livre ! Amateurs de dialogues, ce livre n’est pas fais pour vous! Mais si vous cherchez de belles descriptions et être transportés dans votre lecture, je vous le conseille. L’écriture de Susan Hill nous emporte totalement. On se met facilement à la place du protagoniste, nous ressentons les mêmes émotions.
  • Goupilpm Posté le 15 Avril 2021
    Alors que toute la famille est réunie pour une veillée de Noël les beaux-fils d'Arthur Kipps décident de raconter des histoires de fantômes. Alors qu'arrive son tour Arthur sort précipitamment, sans explication, cette ambiance faisant ressurgir des événements douloureux de son passé. Quelques décennies plus tôt alors âgé de 23 ans il est expédié par le notaire chez qui il travaille au Nord de l'Angleterre à Crythin Gifford pour représenter l'étude notariale lors de l'enterrement de Madame Drablow qui vivait au Manoir du Marais accessible seulement à marée basse. Il est également chargé de faire des recherches au manoir quand à la succession de la dame. Nous suivons son histoire alors qu'il la couche sur le papier. Au début du roman l'auteure nous plante le décor, les explications sont très visuelles, mais cette mise en contexte est très longue pour un si court roman. En effet il faut attendre plus du tiers du roman pour que la dame en noir nous apparaisse. L'ambiance au début qui se veut lourde et plutôt glauque ne monte pas assez en intensité par la suite, les événements qui se déroulent dans la maison sont plutôt simples, pas assez exploités, et l'auteure ne travaille pas assez les sentiments... Alors que toute la famille est réunie pour une veillée de Noël les beaux-fils d'Arthur Kipps décident de raconter des histoires de fantômes. Alors qu'arrive son tour Arthur sort précipitamment, sans explication, cette ambiance faisant ressurgir des événements douloureux de son passé. Quelques décennies plus tôt alors âgé de 23 ans il est expédié par le notaire chez qui il travaille au Nord de l'Angleterre à Crythin Gifford pour représenter l'étude notariale lors de l'enterrement de Madame Drablow qui vivait au Manoir du Marais accessible seulement à marée basse. Il est également chargé de faire des recherches au manoir quand à la succession de la dame. Nous suivons son histoire alors qu'il la couche sur le papier. Au début du roman l'auteure nous plante le décor, les explications sont très visuelles, mais cette mise en contexte est très longue pour un si court roman. En effet il faut attendre plus du tiers du roman pour que la dame en noir nous apparaisse. L'ambiance au début qui se veut lourde et plutôt glauque ne monte pas assez en intensité par la suite, les événements qui se déroulent dans la maison sont plutôt simples, pas assez exploités, et l'auteure ne travaille pas assez les sentiments ressentis par Arthur lors des phases qui devraient être plus angoissantes. L'auteure aurait pu aussi se servir des villageois pour faire monter la peur au contraire ils se montrent trop fuyants bien qu'on en comprenne au dénouement la cause. La plume de l'auteure est bien adaptée à ce récit, et elle parvient malgré les remarques ci-dessus à bien nous plonger dans l'époque. Une impression mitigée pour ce trop court roman où il manque de l'action, où les descriptions sont parfois un tantinet répétitives, et où le côté psychologique du personnage central aurait pu être plus profondément exploité.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lepetitcoinlecture Posté le 10 Mars 2021
    Malheureusement je n’ai pas accroché à la plume de l’auteure. Les moments qui devaient être effrayants étaient donc pour moi anodins. C’est vraiment dommage... C’est un livre court avec une histoire qui au fond est vraiment sympa et originale. Le personnage principal est curieux et investi dans son rôle. Les décors sont bien décrits donc vous êtes facilement plongés dans le livre. J’avais personnellement déjà vu le film avant de lire le livre donc je connaissais déjà l’histoire. Cependant, en livre, j’ai vraiment eu du mal avec la plume de l’auteure. En résumé, c’est un livre d’horreur qui peut vraiment être sympa. Sauf que je pense que voir le film avant nous donne tous les détails de l’histoire et ça nous plonge moins dedans. De plus, je n’ai pas accroché à la plume de l’auteure...
  • lectricedhiver Posté le 23 Février 2021
    Est-ce que je vous ai déjà dit que je suis une véritable trouillarde ? Non ? Et bien si, ce qui ne m'empêche pas de continuer à lire des livres qui me peur. J'ai beaucoup aimé ma lecture même si j'ai mis du temps à bien rentrer dedans. Mais une fois rentré dedans je l'ai dévoré. La plume de l'auteure est vraiment très belle avec ces descriptions de paysages saisissantes de réalisme et une atmosphère particulièrement pesante, angoissante et insidieuse. L'ambiance va crescendo et la peur nous prends aux tripes. La fin est tragique et même si on peut si attendre j'ai eu le cœur brisé pour le narrateur. Un roman sans grande violence ni d'effusion de sang mais qui part son ambiance m'a vraiment donné l'impression de vivre dans cet étrange manoir. Ça a été une belle découverte je vous le conseille si vous aimez ce genre de roman.
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Terreurs nocturnes : les classiques de la littérature d'épouvante à (re)découvrir

    Des portes qui claquent, des incantations qui résonnent au loin, et bientôt, des apparitions qui vous glacent le sang. Ouvrir un roman d'épouvante, c'est être transporté au coeur d'univers parallèles nimbés de mystère et parfois cauchemardesques. De Frankenstein à Rosemary's Baby, (re)découvrez les grands classiques qui ont façonné la littérature horrifique. À vos risques et périls !

    Lire l'article