Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266315111
Code sériel : 18183
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 400
Format : 108 x 177 mm
Nouveauté
La Danse de la tarentule
Date de parution : 22/09/2022
Éditeurs :
Pocket
Nouveauté

La Danse de la tarentule

Date de parution : 22/09/2022
Vingt ans qu’elle est partie. Qu’elle a coupé les ponts. Tranché la toile.
La maison du Croisic n’a pas changé. Aujourd’hui que sa mère est morte, Émilie peut enfin affronter son passé. Cette enfance...
Vingt ans qu’elle est partie. Qu’elle a coupé les ponts. Tranché la toile.
La maison du Croisic n’a pas changé. Aujourd’hui que sa mère est morte, Émilie peut enfin affronter son passé. Cette enfance sans amour qu’elle leur a tissée, à elle et à son frère… Il y a eu l’abandon d’abord, aux « bons soins...
Vingt ans qu’elle est partie. Qu’elle a coupé les ponts. Tranché la toile.
La maison du Croisic n’a pas changé. Aujourd’hui que sa mère est morte, Émilie peut enfin affronter son passé. Cette enfance sans amour qu’elle leur a tissée, à elle et à son frère… Il y a eu l’abandon d’abord, aux « bons soins » d’une grand-mère acariâtre, puis les insultes, les coups, l’emprise. Bien sûr, il y a aussi eu le piano, le dessin, les fugues : vaines échappatoires… Toujours, l’araignée rattrapait ses proies, plantait ses crocs, suçait leur vie.
Comment se purge-t-on de ce venin patiemment distillé ? Et d’ailleurs : le peut-on ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266315111
Code sériel : 18183
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 400
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Claire Blanchard a su trouver les mots justes pour nous émouvoir. Elle brise le tabou familial. »
La Presse de la Manche

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • leslivresmapassion 30/05/2022
    C'est une terrible histoire de famille que conte CLAIRE BLANCHARD. Comme leur mère enseigne les maths en Inde, Emilie et son frère sont confiés à leur grand-mère. Mais à sa mort, leur mère s'installe avec eux à Paris, et l'enfer commence pour Emilie et son frère car cette maman qu'elle idéalisait tant se révèle violente et manipulatrice. Sous les apparences d'une famille bourgeoise bien sous tout rapport, CLAIRE BLANCHARD campe une sorte de Folcoche bipolaire, toxique pour ses enfants. Elle parvient à distiller l'émotion à chaque page avec cette enfant qui raconte ses joies et ses peines. Un très beau roman que je vous recommande.
  • audeLOUISETROSSAT 05/10/2021
    🖤Un coup à mon cœur de maman🖤 Comment réussir à se construire avec une famille totalement dysfonctionnelle ? Avec une mère bipolaire, odieuse, affreuse, complètement timbrée, qui poussera ses enfants dans des situations dramatiques ? Avec un père totalement absent ? Entre amour et haine, on se retrouve au cœur d’un récit (qui ne vous laissera pas indifférent) poignant, tendre, cruel et parfois plein d’humour. Les émotions sont parfaitement décrites, sans tomber dans le mélo. La plume de l’auteure est percutante, vivante, un hymne à la vie, et à l’amour. Un bon moment de lecture avec une Émilie attachante que l’on a envie de prendre sous son aile et de câliner
  • leslecturesdetiphaine 16/07/2021
    Une lecture qui tord le ventre. On se prend bien entendu de compassion pour Émilie et Jean-Baptiste qui vivent avec le manque d'amour maternel. Le sujet est intéressant bien qu'inconcevable. @claire_blanchard1 nous décrit parfaitement cette enfance ravagée par les mots, les coups, les cris, le manque d'amour, le rejet, les humiliations. Ce livre est fort, rageant....on est dans un huit clos intense. Difficile de rester insensible à ce livre. C'est l'histoire d'une vie de famille loin d'être ordinaire. Une histoire qui marque à coups sûrs.
  • LeslecturesdeLily 12/04/2021
    La danse de la tarentule nous raconte l'histoire d'Émilie Renard, 40 ans, accompagnée de ses deux enfants Grégoire et Lucas, elle revient en Bretagne, plus précisément au Croisic, dans la maison où elle a grandi : au Ker Kroaz. Émilie se remémore son enfance qui a été difficile et franchement dramatique, elle repense aux coups qu'elle a reçus, aux mots qui l'ont blessée, à sa famille, à sa mère. Cela fait vingt ans qu'Émilie est partie loin de Marie, loin de ses souffrances, loin de cette maison. Elle repense donc à son enfance, lorsque sa mère l'a laissée à sa grand-mère pour aller travailler en Inde. On apprend comment sa tante Micheline et sa grand-mère Joséphine l'ont élevée durement durant quatre années. Puis, à 9 ans, elle déménage à Paris avec ses parents et son enfer va continuer. Sa mère, Marie, est très dure avec Émilie, violente, méchante, c'est difficilement descriptible tant cela est douloureux. Certains passages du livre sont insoutenables, vraiment. La danse de la tarentule n'est pas qu'une histoire de maltraitance, c'est aussi une histoire d'amour, car Émilie aime sa mère, plus que tout. Ce roman est donc une histoire de vie, un récit extrêmement touchant qui ne... La danse de la tarentule nous raconte l'histoire d'Émilie Renard, 40 ans, accompagnée de ses deux enfants Grégoire et Lucas, elle revient en Bretagne, plus précisément au Croisic, dans la maison où elle a grandi : au Ker Kroaz. Émilie se remémore son enfance qui a été difficile et franchement dramatique, elle repense aux coups qu'elle a reçus, aux mots qui l'ont blessée, à sa famille, à sa mère. Cela fait vingt ans qu'Émilie est partie loin de Marie, loin de ses souffrances, loin de cette maison. Elle repense donc à son enfance, lorsque sa mère l'a laissée à sa grand-mère pour aller travailler en Inde. On apprend comment sa tante Micheline et sa grand-mère Joséphine l'ont élevée durement durant quatre années. Puis, à 9 ans, elle déménage à Paris avec ses parents et son enfer va continuer. Sa mère, Marie, est très dure avec Émilie, violente, méchante, c'est difficilement descriptible tant cela est douloureux. Certains passages du livre sont insoutenables, vraiment. La danse de la tarentule n'est pas qu'une histoire de maltraitance, c'est aussi une histoire d'amour, car Émilie aime sa mère, plus que tout. Ce roman est donc une histoire de vie, un récit extrêmement touchant qui ne peut que vous chambouler ! J'ai aimé le lire, d'abord parce qu'il est très bien écrit, mais aussi parce que ressentir les sentiments de cette petite fille pour sa maman est perturbant, l'histoire m'a bousculée, elle m'a sortie de ma zone de confort ! La suite de mon avis est disponible sur mon blog www.leslecturesdelily.com ou en suivant le lien direct vers mon billet http://www.leslecturesdelily.com/2021/04/la-danse-de-la-tarentule-ecrit-par.html#more
    Lire la suite
    En lire moins
  • leslecturesdemoe 03/04/2021
    C o u p d e C o e u r ! #9829;️ #9642;️ Je referme ce livre et je suis sans voix, le souffle coupé. Ce livre est d’une puissance phénoménale, une histoire absolument poignante, choquante et impossible à oublier ! #9642;️ « Comment éliminer l’amour sans limite pour une mère quand celle-ci est un être toxique? » Émilie et Jean-Baptiste sont confiés très tôt à leur grand-mère. Chez elle, ils vont subir l’autoritarisme de l’aïeule et la frustration de la tante, vieille fille et alcoolique. Seule source de bonheur pour Émilie, le retour de sa maman adorée deux fois par an. A la mort de la grand-mère, les enfants retournent vivre à Paris avec leurs parents. Mais derrière l’apparence d’une bonne famille bourgeoise, Émilie subira humiliations, manipulations, maltraitance et violence de la part de l’Instance Suprême : sa chère mère. Comment grandir sereinement dans un environnement si malsain? #9642;️ Ce livre m’a mis une claque, et j’en suis restée K.O. J’ai été choquée par les événements, c’est un réel drame familial. Comment est-ce possible d’être parfaite en apparence, mais complètement toxique en réalité ? Comment une mère peut-être elle aussi violente envers ses enfants, que ce soit physiquement ou verbalement? J’ai été prise d’une telle empathie pour... C o u p d e C o e u r ! #9829;️ #9642;️ Je referme ce livre et je suis sans voix, le souffle coupé. Ce livre est d’une puissance phénoménale, une histoire absolument poignante, choquante et impossible à oublier ! #9642;️ « Comment éliminer l’amour sans limite pour une mère quand celle-ci est un être toxique? » Émilie et Jean-Baptiste sont confiés très tôt à leur grand-mère. Chez elle, ils vont subir l’autoritarisme de l’aïeule et la frustration de la tante, vieille fille et alcoolique. Seule source de bonheur pour Émilie, le retour de sa maman adorée deux fois par an. A la mort de la grand-mère, les enfants retournent vivre à Paris avec leurs parents. Mais derrière l’apparence d’une bonne famille bourgeoise, Émilie subira humiliations, manipulations, maltraitance et violence de la part de l’Instance Suprême : sa chère mère. Comment grandir sereinement dans un environnement si malsain? #9642;️ Ce livre m’a mis une claque, et j’en suis restée K.O. J’ai été choquée par les événements, c’est un réel drame familial. Comment est-ce possible d’être parfaite en apparence, mais complètement toxique en réalité ? Comment une mère peut-être elle aussi violente envers ses enfants, que ce soit physiquement ou verbalement? J’ai été prise d’une telle empathie pour ces enfants qui n’ont pas demandé à naître dans leur famille, qui subissent leur parents qui semblent vouloir leur faire regretter d’être venus au monde. Et Émilie, cette enfant qui déborde d’énergie, studieuse et talentueuse, qui continue de travailler à l’école pour rendre sa mère fière d’elle, qui garde l’espoir d’être aimée par sa mère, tout simplement.. #9642;️ Je dois ajouter que j’ai absolument adoré la plume de l’auteure, qui a trouvé le parfait équilibre entre la dureté de l’histoire et la dose d’humour nécessaire ! C’est un livre incroyablement brillant et extrêmement déroutant. Le lecteur fini sa lecture la rage au ventre. Et pour ma part, les 400 pages de ce livre ont été englouties en 2 jours, c’est un énorme coup de cœur, vraiment, à lire absolument ! #9829;️
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.