Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266281027
Code sériel : 17114
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 496
Format : 108 x 177 mm

La Dernière fille

Michel PAGEL (Traducteur)
Date de parution : 10/09/2020
Trois jeunes filles. Trois tragédies. Un insoupçonnable secret...

De cette nuit à Pine Cottage, Quincy ne se souvient de rien. Juste qu’elle a miraculeusement été sauvée par un policier en patrouille et qu’elle est la seule survivante. Pour la presse, Quincy appartient au groupe de la « Dernière Fille », de...
Trois jeunes filles. Trois tragédies. Un insoupçonnable secret...

De cette nuit à Pine Cottage, Quincy ne se souvient de rien. Juste qu’elle a miraculeusement été sauvée par un policier en patrouille et qu’elle est la seule survivante. Pour la presse, Quincy appartient au groupe de la « Dernière Fille », de celles qui ont échappé à un massacre. Avant elle, il y a eu Lisa qui a survécu à une fusillade au siège de sa sororité étudiante ou encore Samantha, rescapée d’une tuerie dans le motel où elle travaillait pour payer ses études. Des histoires cauchemardesques que chacune tente d’effacer. Jusqu’à ce que Quincy n'apprenne le suicide de Lisa, que Samantha ne surgisse dans sa vie et que tout bascule à nouveau…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266281027
Code sériel : 17114
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 496
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • BisousLesLivres Posté le 12 Août 2020
    Attirée par le pitch de départ (une survivante d'un massacre de jeunes adultes au fin fond d'une forêt. Le tout faisant penser au film Scream et autres slashers movies. J'aime.), j'ai été un brin déçue par cette lecture. Je suis triste. Tout était là pour me plaire mais j'ai au final trouvé le livre trop...long...farfelu...dramatique (en particulier les dialogues et les relations entre les personnages. J'avais l'impression d'être dans un Soap opera)...trop....trop ? La lecture est certes captivante - on ne voit pas passer les 500 pages - mais la fin : WTF. Certains aspects n'ont rien de bien surprenant, on s'attend à certaines révélations et rebondissements et PAF la fin, sortie d'on ne sait où. Ca ne m'a pas convaincu. DU. TOUT. Premier roman sous ce pseudonyme, je n'hésiterai tout de même pas à découvrir ses romans suivants qui ont l'air d'être plus appréciés par la critique et dont les histoires promettent (j'espère) de bons moments de lecture.
  • audrey59700 Posté le 8 Mai 2020
    Thriller palpitant ! Ce livre me fait penser à un film "la cabane dans les bois " après ce n'est que mon avis. C'est un très bon livre que je recommande fortement.
  • Lydia74 Posté le 31 Janvier 2020
    Se laisse lire.... Il faut aimer le passé, l'instant présent etc. Certains détails manquent. L'histoire est pas mauvaise. Le livre est bien écrit et la fin m'a surprise. Je le conseil entre deux livres.
  • stephanieplaisirdelire Posté le 14 Décembre 2019
    La dernière fille est de ces romans qui ressemblent à un slasher bon public, c’est-à-dire suffisamment palpitant et immersif pour vous faire passer un bon moment tout en tension, mais qui au final s’oubliera assez vite. Avec une scène d’ouverture plutôt percutante, ce thriller psychologique attrape efficacement le lecteur qui n’a qu’une envie poursuivre la lecture. Alors, lorsque la suite traîne un peu en longueur, on n’en tient pas rigueur, curieux de découvrir la suite et d’apprendre enfin les évènements de Pine Cottage, que l’auteur déroule doucement, par fragments. Le récit est riche en rebondissements, on doute des personnages, le style est fluide et entraînant et les réponses à nos questions à la hauteur de nos attentes (le dénouement, surprenant). C’est donc effectivement une lecture agréable. Ceux qui aiment Lisa Gadner apprécieront ce premier titre de Riley Sager. Pour ma part, même si j’ai passé un agréable moment, je ne pense pas garder ce scénario bien longtemps en tête..........................
  • Nathv Posté le 28 Octobre 2019
    Thriller rondement mené: « La Dernière Fille » est efficace, le suspens est quasi permanent et les rebondissements multiples. L’histoire est, au départ, assez simple: Quincy est ce que l’on appelle une « Dernière Fille » – à savoir la seule survivante d’une scène de crime – tout comme Lisa et Samantha. Lorsque Lisa se suicide, Samantha débarque dans la vie de Quincy, celles-ci se serrant les coudes afin d’affronter ensemble leur passé tragique. Certes, l’écriture (ou la traduction) est, par moments, un peu trop simple à mon goût mais je trouve, néanmoins, ce roman particulièrement réussi.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.