Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266260367
Code sériel : 16373
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 512
Format : 108 x 177 mm

La Dernière Réunion des filles de la station-service

Jean-Luc PININGRE (Traducteur)
Date de parution : 07/04/2016
Maintenant que la dernière de ses filles a convolé en justes noces, Sookie peut enfin s’autoriser à ne rien faire. À presque 60 ans, il serait temps ! Seulement, une lettre livrée par erreur vient soudain bousculer son paisible programme. S’y étale, noir sur blanc, le mensonge de toute une... Maintenant que la dernière de ses filles a convolé en justes noces, Sookie peut enfin s’autoriser à ne rien faire. À presque 60 ans, il serait temps ! Seulement, une lettre livrée par erreur vient soudain bousculer son paisible programme. S’y étale, noir sur blanc, le mensonge de toute une vie…
Mise sur la piste d’une mystérieuse vieille dame, femme libre et héroïne de guerre, Sookie retrace à tâtons le fil de son histoire. Ses pas la mèneront à une lointaine station-service du Wisconsin où l’attendent un autre passé et, peut-être, un nouveau départ…

« Fannie Flagg montre tout son talent de conteuse en conciliant des destins en apparence si lointains. Un bonheur de lecture. » Sandrine Mariette – ELLE

« Beaucoup d'humour et d'émotion. » Renaud Baronian – Le Parisien
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266260367
Code sériel : 16373
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 512
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

"La Dernière Réunion des filles de la station-service bouscule le lecteur avec ses récits entremêlés sur deux époques. Le tout avec beaucoup d'humour et d'émotion." Renard Baronian, Le Parisien
"Fannie Flagg montre tout son talent de conteuse en conciliant des destins en apparence si lointains. Un bonheur de lecture." Sandrine Mariette, ELLE
"Cette romancière anglo-saxonne fait rimer best-sellers et bonne humeur." Philibert Humm, Paris Match

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MaggyM Posté le 29 Juillet 2020
    Sookie, presque 60 ans, se dit qu'est venu le moment de profiter de la vie, maintenant que ses filles sont enfin mariées. Entre les geais qui l'agacent à voler les graines qu'elle destin aux petits oiseaux et sa mère qui perd un peu la tête, elle ne connait aucun temps mort. Arrive un recommandé qui va tout changer en levant un coin du voile que Sookie ne soupçonnait pas être posé sur son propre passé. Fannie Flagg nous a habitués à prendre comme point de départ une femme d'un certain âge et d'ensuite nous précipiter dans un passé haut en couleur. Elle ne déroge pas à la règle ici. Alternant comme à son habitude les époques, l'autrice nous fait découvrir un petit coin d'Alabama où une famille d'origine polonaise tient une station-service. Et de fil en aiguille, nous plongeons dans l'univers des WASP, ces femmes civiles courageuses qui ont appris à voler pour participer à l'effort de guerre en pilotant parfois des mastodontes. Des femmes que l'histoire a oublié pendant de nombreuses décennies une fois que les hommes sont revenus du front. Comme toujours, le récit est joli, empreint d'optimiste, saupoudré d'humour et grouille de personnages attachants qu'on a un peu... Sookie, presque 60 ans, se dit qu'est venu le moment de profiter de la vie, maintenant que ses filles sont enfin mariées. Entre les geais qui l'agacent à voler les graines qu'elle destin aux petits oiseaux et sa mère qui perd un peu la tête, elle ne connait aucun temps mort. Arrive un recommandé qui va tout changer en levant un coin du voile que Sookie ne soupçonnait pas être posé sur son propre passé. Fannie Flagg nous a habitués à prendre comme point de départ une femme d'un certain âge et d'ensuite nous précipiter dans un passé haut en couleur. Elle ne déroge pas à la règle ici. Alternant comme à son habitude les époques, l'autrice nous fait découvrir un petit coin d'Alabama où une famille d'origine polonaise tient une station-service. Et de fil en aiguille, nous plongeons dans l'univers des WASP, ces femmes civiles courageuses qui ont appris à voler pour participer à l'effort de guerre en pilotant parfois des mastodontes. Des femmes que l'histoire a oublié pendant de nombreuses décennies une fois que les hommes sont revenus du front. Comme toujours, le récit est joli, empreint d'optimiste, saupoudré d'humour et grouille de personnages attachants qu'on a un peu de mal à quitter.
    Lire la suite
    En lire moins
  • paolinna Posté le 5 Juillet 2020
    Avec son titre quelque peu étrange, La dernière réunion des filles de la station service m'a tout de suite intriguée. Cependant, je ressors de cette lecture un peu mitigée. Pour revenir rapidement sur l'histoire, dans ce roman Fannie Flagg nous dresse le portrait de plusieurs femmes que tout oppose. D'un côté, nous avons Sookie, une cinquantenaire de l'Alabama, dont la vie est rythmée par les oiseaux et les folies de sa mère. Jusqu'ici, tout va bien. Mais un jour, elle reçoit une mystérieuse enveloppe qui fait tout basculer. L'intrigue aurait pu m'avoir, cependant j'ai eu beaucoup de mal à accrocher au personnage de Sookie. Je l'ai trouvé un peu trop... geignarde, dramatique, agaçante. Lorsqu'on avance un peu plus dans l'histoire, on comprend mieux pourquoi elle agit ainsi mais cela n'a malheureusement pas suffit à m'attendrir. En revanche, en parallèle de l'histoire de Sookie, on découvre celle des filles Judabralinski et là, j'ai adoré ! Cette fois-ci, on est projeté dans le Wisconsin des années 30 à 50 sur les traces de ces sœurs hors pair qui n'avaient vraiment pas froid aux yeux. Là où Sookie apparaît comme une fille très rangée, la mère et épouse parfaite, Fritzi et ses sœurs sont les... Avec son titre quelque peu étrange, La dernière réunion des filles de la station service m'a tout de suite intriguée. Cependant, je ressors de cette lecture un peu mitigée. Pour revenir rapidement sur l'histoire, dans ce roman Fannie Flagg nous dresse le portrait de plusieurs femmes que tout oppose. D'un côté, nous avons Sookie, une cinquantenaire de l'Alabama, dont la vie est rythmée par les oiseaux et les folies de sa mère. Jusqu'ici, tout va bien. Mais un jour, elle reçoit une mystérieuse enveloppe qui fait tout basculer. L'intrigue aurait pu m'avoir, cependant j'ai eu beaucoup de mal à accrocher au personnage de Sookie. Je l'ai trouvé un peu trop... geignarde, dramatique, agaçante. Lorsqu'on avance un peu plus dans l'histoire, on comprend mieux pourquoi elle agit ainsi mais cela n'a malheureusement pas suffit à m'attendrir. En revanche, en parallèle de l'histoire de Sookie, on découvre celle des filles Judabralinski et là, j'ai adoré ! Cette fois-ci, on est projeté dans le Wisconsin des années 30 à 50 sur les traces de ces sœurs hors pair qui n'avaient vraiment pas froid aux yeux. Là où Sookie apparaît comme une fille très rangée, la mère et épouse parfaite, Fritzi et ses sœurs sont les rebelles, les femmes indépendantes qui ne se laissent pas marcher dessus. J'ai adoré leur force de conviction, leur courage, prouvant à tous qu'une femme peut tout aussi bien changer une roue que piloter un avion. Le deuxième bon point de cette partie, c'est le contexte historique. Je ne connaissais pas du tout l'histoire du WASPs (Women Airforce Service Pilots) alors que ce service a vraisemblablement beaucoup aidé à amener les militaires américains vers la victoire ! En effet, cette organisation para-militaire de pilotes féminines a été créé aux États-Unis pendant la Seconde Guerre Mondiale afin d'aider à tester les avions de guerre et à les affecter vers les bases aériennes. Elles ont également permis de former d'autres pilotes. Sans elles, le pays se serait vite retrouvé en pénurie de pilotes et d'engins. Donc pour moi, le gros problème de ce roman, c'est qu'il n'est pas assez bien proportionné. On s'ennuie vite du côté de Sookie, alors qu'avec Fritzi c'est palpitant. Heureusement, l'écriture est très fluide, ce qui permet de tourner les pages rapidement et de vite se plonger dans cette histoire pleine de bons sentiments.
    Lire la suite
    En lire moins
  • snoopy29 Posté le 26 Mai 2020
    Encore un livre très drôle de cette auteure. Elle arrive vraiment à faire passer le temps très vite grâce à la lecture et on se sent tout de suite capturé par l'univers du livre.
  • GribouilleLechat Posté le 28 Avril 2020
    C'est un roman avec une double temporalité. Une partie se passe en 2005 et l'autre pendant toute la durée de la Deuxième Guerre Mondiale. Au début, j'ai cru que je n'allais pas aimer cette lecture car j'aimais beaucoup plus l'histoire au présent que celle au passé. Et puis petit à petit, je me suis laissée embarquer par l'histoire au passé aussi, et j'ai finalement passé un excellent moment. L'héroïne du présent, Sookie, est extrêmement attachante et m'a beaucoup touchée. C'est elle le gros point fort de ce roman, à mon sens. Mais Fritzi, l'héroïne du passé est également intéressante et attachante, ainsi que toute sa famille. D'ailleurs, l'histoire de cette famille atypique d'origine polonaise était passionnante à lire, au bout du compte. Ce roman est drôle, touchant et émouvant, avec un bon rythme et des personnages attachants et hauts en couleurs. Encore une fois, Fannie Flagg ne m'a pas déçue et j'ai hâte de lire un autre de ses romans !
  • Zephyrine Posté le 14 Mars 2020
    Vrai coup de coeur pour ce bouquin. Sookie, la soixante, qui vit en Alabama, apprend par hasard qu'elle n'est pas la femme qu'elle croit. Elle va alors se lancer dans la découverte de ses origines et à cette occasion découvrir l'existence de 4 femmes du Wisconsin qui dans les années 40, ont brillé par leur courage et leur détermination. Les portraits de femmes sont ici très beaux, beaucoup de sensibilité, une histoire qui pourrait parfois nous interroger sur son réalisme, mais le côté émouvant nous le fait oublier...
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.