Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266293075
Code sériel : 17545
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

La disparue de la cabine n° 10

Héloïse ESQUIE (Traducteur)
Collection : Fleuve noir
Date de parution : 10/10/2019
Une semaine à bord d'un yacht luxueux, à sillonner les eaux du Grand Nord avec seulement une poignée de passagers. Pour Laura Blacklock, journaliste, c’est l’occasion rêvée de s'éloigner de la capitale anglaise. D'ailleurs, le départ tient toutes ses promesses : le ciel est clair, la mer est calme et... Une semaine à bord d'un yacht luxueux, à sillonner les eaux du Grand Nord avec seulement une poignée de passagers. Pour Laura Blacklock, journaliste, c’est l’occasion rêvée de s'éloigner de la capitale anglaise. D'ailleurs, le départ tient toutes ses promesses : le ciel est clair, la mer est calme et les invités très sélects de l'Aurora rivalisent de jovialité. Le champagne coule à flots, les conversations ne manquent pas de piquant et la cabine est un véritable paradis sur l'eau. Mais dès le premier soir, le vent tourne. Laura, réveillée en pleine nuit, voit une passagère être passée par-dessus bord. Le problème ? Personne ne manque à l'appel. L'Aurora poursuit sa route comme si de rien n'était. Le drame ? Laura sait qu'elle ne s'est pas trompée. Ce qui fait d'elle l'unique témoin d’un meurtre, dont l'auteur se trouve toujours à bord...

« Ruth Ware délivre un petit délice de polar maritime… Une écriture chaloupée qui n’oublie pas
 d’être nerveuse pour tenir le lecteur en haleine. » Pierrick Fay – Les Échos

@ Disponible chez 12-21

L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266293075
Code sériel : 17545
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Un drame à l’ambiance ultra tendue au cours d’un voyage de presse qui tourne horriblement mal… Ware a écrit une variation excellente du thème de “la femme en péril” avec une héroïne courageuse et un cadre oppressant. » Sunday Times

« Le style Ruth Ware est une ode au old fashion : une habilité à combiner la menace sous-jacente avec une plume délicate… mais une prose acérée. » Sunday Express

« La disparue de la cabine n°10 inverse la tendance, et loin d'un deuxième opus décevant, Ruth Ware nous livre une trame aussi tendue et provocatrice que celle de son premier roman. » Independent

« Ce thriller va vous tenir en haleine… » Closer

« Agatha Christie rencontre La Fille du train... Effrayant et troublant, vous n'allez pas le lâcher. » The Sun

« Ruth Ware noue avec ce polar une intrigue solide, peint des personnages attachants et nous fait voguer au rythme d'une histoire au dénouement bien ficelé. Agréable et dépaysant. » D.D., La Voix du Nord

« Une enquête haletante.» Isabelle Couriol (Librairie de Paris à Saint Etienne), Page des libraires

« Ruth Ware délivre un petit délice de polar maritime…  Une écriture chaloupée qui n'oublie pas d'être nerveuse pour tenir le lecteur en haleine. » Pierrick Fay, Les Échos

« Dans un cadre luxueux et confiné, mystère et angoisse sont au rendez-vous de ce polar au dénouement tordu à souhait. » François Estrada, L'Echo du Centre

« Un bijou d’angoisse et de terreur en milieu clos ! » Georges Charrière, Le Courrier picard

« Il y a un zeste d’Agatha Christie chez Ruth Ware, cette touche so british d’élégance dans le désespoir de la femme traquée et fragile qui va – peut-être ! – parvenir à trouver des ressources insoupçonnées. De quoi séduire les fans du genre. » Jean Berthelot de La Glétais, Sang-Froid
Avis

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • tousleslivres Posté le 1 Juillet 2020
    Je viens de refermer ce livre et j'ai adoré. J'ai eu l'impression de me trouver avec un Agatha Christie.. c'est ce que j'ai ressenti tout au long de cette lecture qui m'a passionné. Il faut lire jusqu'au bout, j'ai adoré la fin de ce livre. Un très belle découverte pour moi malgré les critiques qui ne sont pas à la hauteur de cette histoire. A lire vraiment !!!
  • PaulineBouquine_ Posté le 20 Juin 2020
    Pour ce roman, l'auteure à fait le choix de nous enfermer sur un yacht plus luxueux que tout ceux que nous pourrions voir un jour. Pourtant, ce huis clos va se révéler angoissant et stressant. Laura, alias Lo, va se retrouver sur ce yacht a la place de sa patronne pour pouvoir en faire un article dans le magazine pour lequel elle travaille. Mais quand, après une première soirée beaucoup trop arrosée, elle croit être témoin d'un meurtre, la croisière ne vas plus du tout se passer comme prévu. Le début est un peu long, je l'avoue, mais il va servir pour la suite de l'histoire, même si pour moi cette partie aurait pu être un peu plus creusé je pense. Mais une fois sur ce yacht avec Lo, on entre dans le vif du sujet très rapidement, et la tension monte vite. Une suite d'idée et d'hypothèse ont germé dans mon esprit, de la peur et de la colère se sont emparé de moi pendant ma lecture, jusqu'au final qui m'a carrément bluffé. Jamais je ne serais attendu à une histoire comme celle-ci, et l'auteure a su créer un retournement de situation qui m'a complètement surprise. . En bref, j'ai beaucoup aimé... Pour ce roman, l'auteure à fait le choix de nous enfermer sur un yacht plus luxueux que tout ceux que nous pourrions voir un jour. Pourtant, ce huis clos va se révéler angoissant et stressant. Laura, alias Lo, va se retrouver sur ce yacht a la place de sa patronne pour pouvoir en faire un article dans le magazine pour lequel elle travaille. Mais quand, après une première soirée beaucoup trop arrosée, elle croit être témoin d'un meurtre, la croisière ne vas plus du tout se passer comme prévu. Le début est un peu long, je l'avoue, mais il va servir pour la suite de l'histoire, même si pour moi cette partie aurait pu être un peu plus creusé je pense. Mais une fois sur ce yacht avec Lo, on entre dans le vif du sujet très rapidement, et la tension monte vite. Une suite d'idée et d'hypothèse ont germé dans mon esprit, de la peur et de la colère se sont emparé de moi pendant ma lecture, jusqu'au final qui m'a carrément bluffé. Jamais je ne serais attendu à une histoire comme celle-ci, et l'auteure a su créer un retournement de situation qui m'a complètement surprise. . En bref, j'ai beaucoup aimé ce livre, malgré un début un peu long. Une fois dans le vif du sujet, l'histoire est entraînante et angoissante, et l'auteure atteint son objectif avec une fin inattendue et qui change pas mal de choses à l'histoire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ichirin-No-Hana Posté le 18 Juin 2020
    Laura est une jeune journaliste qui vient de vivre un cambriolage chez elle. Bien que celui-ci reste assez traumatisant, cela ne l'empêchera pas de partir en croisière pour découvrir le Grand nord. Travaillant pour une revue autour du voyage, cette croisière prestigieuse est une opportunité importante pour enfin faire ses preuves et travailler enfin sur un reportage intéressant. Cependant, dès le premier soir, Laura est réveillée en pleine nuit et assiste à un meurtre. Sa voisine de cabine est jetée en pleine mer. Alors qu'aucun autre passager ni employé ne semble connaître cette jeune femme, personne ne semble manquer à l'appel. Coup de folie d'une jeune femme traumatisée ou véritable complot ? La disparue de la cabine n° 10 de Ruth Ware est un roman vraiment prenant, dynamique et surtout énigmatique. Mélangeant parfaitement du Mary Higgins Clark, roman policier clinquant à la chute surprenante avec du Agatha Christie en nous proposant un huis-clos rudement mené, Ruth Ware ne lâche pas son lecteur. Laura est une femme vraiment intéressante à découvrir. Aux multiples facettes, il est difficile de la cerner au départ, dois-t-on la croire ou est-ce une illusion ? Ruth Ware sait maintenir le suspense jusqu'à la fin de son roman et... Laura est une jeune journaliste qui vient de vivre un cambriolage chez elle. Bien que celui-ci reste assez traumatisant, cela ne l'empêchera pas de partir en croisière pour découvrir le Grand nord. Travaillant pour une revue autour du voyage, cette croisière prestigieuse est une opportunité importante pour enfin faire ses preuves et travailler enfin sur un reportage intéressant. Cependant, dès le premier soir, Laura est réveillée en pleine nuit et assiste à un meurtre. Sa voisine de cabine est jetée en pleine mer. Alors qu'aucun autre passager ni employé ne semble connaître cette jeune femme, personne ne semble manquer à l'appel. Coup de folie d'une jeune femme traumatisée ou véritable complot ? La disparue de la cabine n° 10 de Ruth Ware est un roman vraiment prenant, dynamique et surtout énigmatique. Mélangeant parfaitement du Mary Higgins Clark, roman policier clinquant à la chute surprenante avec du Agatha Christie en nous proposant un huis-clos rudement mené, Ruth Ware ne lâche pas son lecteur. Laura est une femme vraiment intéressante à découvrir. Aux multiples facettes, il est difficile de la cerner au départ, dois-t-on la croire ou est-ce une illusion ? Ruth Ware sait maintenir le suspense jusqu'à la fin de son roman et j'ai été plutôt surprise par la révélation finale. Bref, La disparue de la cabine n°10 est un roman policier vraiment addictif que j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Karine78 Posté le 6 Juin 2020
    Roman décevant. Ça se lit sans difficulté mais l'héroïne est agaçante avec ses réactions excessives à répétition qui l'entraîne à chaque fois dans les ennuis. Un peu un caricature ! Bref, je ne le déconseille pas mais ce n est pas un incontournable !
  • julienbalsen Posté le 20 Mai 2020
    Ruth Ware est en train de devenir l'une de mes auteures préférées ! Ce petit thriller sur la Mer du Nord se situe à mi chemin entre Hercule Poirot et Jessica Fletcher, avec l'importance du huis clos, des détails, des motivations des personnages et des faux semblants. Ecrit à la première personne avec un style très fluide et agréable, J'ai vraiment lu d'une traite et j'ai beaucoup aimé.

les contenus multimédias

Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !