Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266293075
Code sériel : 17545
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

La disparue de la cabine n° 10

Héloïse ESQUIE (Traducteur)
Collection : Fleuve noir
Date de parution : 10/10/2019
Une semaine à bord d'un yacht luxueux, à sillonner les eaux du Grand Nord avec seulement une poignée de passagers. Pour Laura Blacklock, journaliste, c’est l’occasion rêvée de s'éloigner de la capitale anglaise. D'ailleurs, le départ tient toutes ses promesses : le ciel est clair, la mer est calme et... Une semaine à bord d'un yacht luxueux, à sillonner les eaux du Grand Nord avec seulement une poignée de passagers. Pour Laura Blacklock, journaliste, c’est l’occasion rêvée de s'éloigner de la capitale anglaise. D'ailleurs, le départ tient toutes ses promesses : le ciel est clair, la mer est calme et les invités très sélects de l'Aurora rivalisent de jovialité. Le champagne coule à flots, les conversations ne manquent pas de piquant et la cabine est un véritable paradis sur l'eau. Mais dès le premier soir, le vent tourne. Laura, réveillée en pleine nuit, voit une passagère être passée par-dessus bord. Le problème ? Personne ne manque à l'appel. L'Aurora poursuit sa route comme si de rien n'était. Le drame ? Laura sait qu'elle ne s'est pas trompée. Ce qui fait d'elle l'unique témoin d’un meurtre, dont l'auteur se trouve toujours à bord...

« Ruth Ware délivre un petit délice de polar maritime… Une écriture chaloupée qui n’oublie pas
 d’être nerveuse pour tenir le lecteur en haleine. » Pierrick Fay – Les Échos

@ Disponible chez 12-21

L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266293075
Code sériel : 17545
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Un drame à l’ambiance ultra tendue au cours d’un voyage de presse qui tourne horriblement mal… Ware a écrit une variation excellente du thème de “la femme en péril” avec une héroïne courageuse et un cadre oppressant. » Sunday Times

« Le style Ruth Ware est une ode au old fashion : une habilité à combiner la menace sous-jacente avec une plume délicate… mais une prose acérée. » Sunday Express

« La disparue de la cabine n°10 inverse la tendance, et loin d'un deuxième opus décevant, Ruth Ware nous livre une trame aussi tendue et provocatrice que celle de son premier roman. » Independent

« Ce thriller va vous tenir en haleine… » Closer

« Agatha Christie rencontre La Fille du train... Effrayant et troublant, vous n'allez pas le lâcher. » The Sun

« Ruth Ware noue avec ce polar une intrigue solide, peint des personnages attachants et nous fait voguer au rythme d'une histoire au dénouement bien ficelé. Agréable et dépaysant. » D.D., La Voix du Nord

« Une enquête haletante.» Isabelle Couriol (Librairie de Paris à Saint Etienne), Page des libraires

« Ruth Ware délivre un petit délice de polar maritime…  Une écriture chaloupée qui n'oublie pas d'être nerveuse pour tenir le lecteur en haleine. » Pierrick Fay, Les Échos

« Dans un cadre luxueux et confiné, mystère et angoisse sont au rendez-vous de ce polar au dénouement tordu à souhait. » François Estrada, L'Echo du Centre

« Un bijou d’angoisse et de terreur en milieu clos ! » Georges Charrière, Le Courrier picard

« Il y a un zeste d’Agatha Christie chez Ruth Ware, cette touche so british d’élégance dans le désespoir de la femme traquée et fragile qui va – peut-être ! – parvenir à trouver des ressources insoupçonnées. De quoi séduire les fans du genre. » Jean Berthelot de La Glétais, Sang-Froid
Avis

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Pietro38 Posté le 4 Novembre 2020
    La croisière s'amuse ? Non pas vraiment, et ce n'est pas Laura Blacklock qui dira le contraire. Pourtant, sur le papier, tout semblait parfait. En effet, Laura est une journaliste londonienne qui écrit des articles pour un magazine spécialisé dans les voyages. Sauf que la jeune femme ne voyage pas, ne va jamais sur le terrain. Donc couvrir le lancement d'un nouveau yacht qui permet à une poignée de passagers de sillonner les eaux du Grand Nord dans un confort et dans un luxe inégalés, c'est un rêve qui se réalise pour cette jeune femme sensible, qui vient de se faire cambrioler. Malheureusement, le rêve va vite tourner au cauchemar, puisque dès la première nuit, la jeune femme est témoin d'un crime. Je ne vous en dis pas plus, et vous laisse le soin de découvrir ce sympathique huis clos maritime orchestré par une auteure inspirée. En toute transparence, je n'avais pas du tout accroché au premier roman de Ruth Ware, arrêté au bout de cinquante pages. C'était mal écrit, l'intrigue était totalement insipide, les personnages n'avaient aucun relief, bref je n'avais pas l'intention de lire d'autres romans de cette auteure anglaise. La disparue de la cabine n° 10 est... La croisière s'amuse ? Non pas vraiment, et ce n'est pas Laura Blacklock qui dira le contraire. Pourtant, sur le papier, tout semblait parfait. En effet, Laura est une journaliste londonienne qui écrit des articles pour un magazine spécialisé dans les voyages. Sauf que la jeune femme ne voyage pas, ne va jamais sur le terrain. Donc couvrir le lancement d'un nouveau yacht qui permet à une poignée de passagers de sillonner les eaux du Grand Nord dans un confort et dans un luxe inégalés, c'est un rêve qui se réalise pour cette jeune femme sensible, qui vient de se faire cambrioler. Malheureusement, le rêve va vite tourner au cauchemar, puisque dès la première nuit, la jeune femme est témoin d'un crime. Je ne vous en dis pas plus, et vous laisse le soin de découvrir ce sympathique huis clos maritime orchestré par une auteure inspirée. En toute transparence, je n'avais pas du tout accroché au premier roman de Ruth Ware, arrêté au bout de cinquante pages. C'était mal écrit, l'intrigue était totalement insipide, les personnages n'avaient aucun relief, bref je n'avais pas l'intention de lire d'autres romans de cette auteure anglaise. La disparue de la cabine n° 10 est un cadeau. Je viens de le terminer, oui cette fois-ci je suis allé jusqu'au bout. Car très clairement, ce deuxième opus est nettement meilleur. Ce n'est pas encore du grand polar d'exception, loin s'en faut, mais l'auteure s'améliore ! Déjà, c'est bien mieux écrit, dans un style élégant et limpide, au service d'un récit fluide et assez bien construit. L'auteure distille savamment les indices, et tarde ainsi à dévoiler la vérité sur la disparition de l'inconnue de la cabine n° 10. Tout est subtilement et efficacement contrôlé de la part de Ruth Ware, qui nous offre un final haletant. Cardiaques s'abstenir ! Après, je trouve que le potentiel romanesque de l'histoire n'a pas été totalement exploité. Je m'attendais à une intrigue un peu plus complexe, un peu plus tordue. Il y avait vraiment matière à produire un grand polar, dommage. Car les tenants et aboutissants de l'intrigue sont finalement très classiques, c'est du déjà-vu. Mais globalement, j'ai plutôt bien aimé ce huis clos maritime assez bien ficelé. Un roman à suspense So British, hitchcockien, qu'on a envie de lire jusqu'à la fin. Et un personnage principal attachant, sorte de Bridget Jones qu'on retrouvera peut-être dans d'autres romans de l'auteure. Mention assez bien !
    Lire la suite
    En lire moins
  • luparahlam Posté le 4 Novembre 2020
    Les avis sont très mitigés concernant ce thriller psychologique, pour ma part je dois dire que j'ai bien aimé, que l'intrigue est prenante et que in fine j'ai passé un bon moment de lecture. Lo, journaliste pour un magasine de voyage doit passer, pour écrire son article, une semaine à bord d'un yatch de luxe. Il y a très peu d'invités et tous ont été triés sur le volet. La 1ère nuit, elle entend un cri et assiste à un meurtre : on vient de jeter un corps, celui de la femme de la cabine 10, par dessus bord. Sauf que voilà... personne n'a jamais pris possession de la cabine 10 et qu'il ne manque aucun invité ! Pire : personne ne croit Lo lorsqu'elle lance l'alerte. Dans un huis clos étouffant, écrit à la 1ère personne, on navigue sur le fjord jusqu'au coup final. Je n'ai pas compris pourquoi avoir fait du personnage principal, Lo, une alcoolique notoire. Elle est suffisamment anxieuse et sous anti dépresseur pour semer le doute dans l'esprit du lecteur. De l'alcool ok mais à ce point..
  • lalyM Posté le 2 Octobre 2020
    suspens Bienvenue à bord de l'Aurora ! Tout était réuni pour que notre héroïne, Laura Blacklock, passe un super bon voyage en mer du Nord sauf que ... Tous les ingrédients étaient présents pour que nous, lecteurs, elle nous embarque avec elle sauf que ... J'ai adoooooré me plonger dans la lecture de ce livre, le début était vachement prometteur ... L'autrice commence son histoire par un cambriolage, parfois en fin de chapitre elle nous montre des échanges de mails. J'ai vraiment cru qu'elle allait nous conduire vers une finale spectaculaire ! J'en ressors déçue ^^ je pensais qu'avec toutes ces pistes éparpillées un peu partout que la fin serait très "psychiatrique"... Désillusion!!
  • aurorenvn Posté le 9 Septembre 2020
    J'ai beaucoup aimé ce livre et je suis étonnée de lire certains avis ... Tout d'abord le résumé pour vous mettre dans l'ambiance : Une semaine à bord d'un yacht luxueux, à silloner les eaux de Grand Nord avec seulement une poignée de passagers. Pour Laura Blacklock, journaliste pour un magazine de voyage, difficile de rêver d'une meilleure occasion de s'éloigner au plus vite de la capitale anglaise. D'ailleurs, le départ tient toutes ses promesses : le ciel est clair, la mer est calme et les invités très sélects de l'Aurora rivalisent de jovialité. Le champagne coule à flot, les conversations ne manquent pas de piquant et la cabine est un véritable paradis sur l'eau. Mais dès le premier soir, le vent tourne. Laura, réveillée en pleine nuit, voit la passagère de la cabine adjacente être passée par-dessus bord. Le problème ? Aucun voyageur, aucun membre de l'équipage ne manque à l'appel. L'Aurora poursuit sa route comme si de rien n'était. Le drame ? Laura sait qu'elle ne s'est pas trompée. Ce qui fait d'elle l'unique témoin d'un meurtre, dont l'auteur se trouve toujours à bord... J'ai été happée dès les premières pages, le style d'écriture de l'auteur étant fluide et sans fioriture. On ressent les émotions du... J'ai beaucoup aimé ce livre et je suis étonnée de lire certains avis ... Tout d'abord le résumé pour vous mettre dans l'ambiance : Une semaine à bord d'un yacht luxueux, à silloner les eaux de Grand Nord avec seulement une poignée de passagers. Pour Laura Blacklock, journaliste pour un magazine de voyage, difficile de rêver d'une meilleure occasion de s'éloigner au plus vite de la capitale anglaise. D'ailleurs, le départ tient toutes ses promesses : le ciel est clair, la mer est calme et les invités très sélects de l'Aurora rivalisent de jovialité. Le champagne coule à flot, les conversations ne manquent pas de piquant et la cabine est un véritable paradis sur l'eau. Mais dès le premier soir, le vent tourne. Laura, réveillée en pleine nuit, voit la passagère de la cabine adjacente être passée par-dessus bord. Le problème ? Aucun voyageur, aucun membre de l'équipage ne manque à l'appel. L'Aurora poursuit sa route comme si de rien n'était. Le drame ? Laura sait qu'elle ne s'est pas trompée. Ce qui fait d'elle l'unique témoin d'un meurtre, dont l'auteur se trouve toujours à bord... J'ai été happée dès les premières pages, le style d'écriture de l'auteur étant fluide et sans fioriture. On ressent les émotions du personnage principal, Lo, on vit ses aventures. Il ne m'a pas fallu dix pages pour me mettre dans ce livre et pour le dévorer ! Je ne l'ai pas lâché jusqu'aux dernières pages ! Effectivement certaines choses pourraient être améliorées, comme les trop nombreuses références aux gueules de bois de Lo, qui nous font nous demander si elle n'est pas un peu alcoolique... Mis à part ce détail j'ai beaucoup aimé ce livre, qui m'a donné très envie de découvrir d'autres romans de cet autrice!
    Lire la suite
    En lire moins
  • Mag13 Posté le 6 Septembre 2020
    Petit thriller qui se lit assez vite. J'ai trouvé l'intrigue plutôt prenante, plus inattendue d'ailleurs que celle du premier roman de l'auteur.

les contenus multimédias

Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !