Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266293075
Code sériel : 17545
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm
La disparue de la cabine n° 10
Héloïse Esquié (traduit par)
Collection : Fleuve noir
Date de parution : 10/10/2019
Éditeurs :
Pocket
En savoir plus

La disparue de la cabine n° 10

Héloïse Esquié (traduit par)
Collection : Fleuve noir
Date de parution : 10/10/2019
Une semaine à bord d'un yacht luxueux, à sillonner les eaux du Grand Nord avec seulement une poignée de passagers. Pour Laura Blacklock, journaliste, c’est l’occasion rêvée de s'éloigner de... Une semaine à bord d'un yacht luxueux, à sillonner les eaux du Grand Nord avec seulement une poignée de passagers. Pour Laura Blacklock, journaliste, c’est l’occasion rêvée de s'éloigner de la capitale anglaise. D'ailleurs, le départ tient toutes ses promesses : le ciel est clair, la mer est calme et... Une semaine à bord d'un yacht luxueux, à sillonner les eaux du Grand Nord avec seulement une poignée de passagers. Pour Laura Blacklock, journaliste, c’est l’occasion rêvée de s'éloigner de la capitale anglaise. D'ailleurs, le départ tient toutes ses promesses : le ciel est clair, la mer est calme et les invités très sélects de l'Aurora rivalisent de jovialité. Le champagne coule à flots, les conversations ne manquent pas de piquant et la cabine est un véritable paradis sur l'eau. Mais dès le premier soir, le vent tourne. Laura, réveillée en pleine nuit, voit une passagère être passée par-dessus bord. Le problème ? Personne ne manque à l'appel. L'Aurora poursuit sa route comme si de rien n'était. Le drame ? Laura sait qu'elle ne s'est pas trompée. Ce qui fait d'elle l'unique témoin d’un meurtre, dont l'auteur se trouve toujours à bord...

« Ruth Ware délivre un petit délice de polar maritime… Une écriture chaloupée qui n’oublie pas
 d’être nerveuse pour tenir le lecteur en haleine. » Pierrick Fay – Les Échos

@ Disponible chez 12-21

L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266293075
Code sériel : 17545
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm
Pocket
En savoir plus

Ils en parlent

« Un drame à l’ambiance ultra tendue au cours d’un voyage de presse qui tourne horriblement mal… Ware a écrit une variation excellente du thème de “la femme en péril” avec une héroïne courageuse et un cadre oppressant. » Sunday Times

« Le style Ruth Ware est une ode au old fashion : une habilité à combiner la menace sous-jacente avec une plume délicate… mais une prose acérée. » Sunday Express

« La disparue de la cabine n°10 inverse la tendance, et loin d'un deuxième opus décevant, Ruth Ware nous livre une trame aussi tendue et provocatrice que celle de son premier roman. » Independent

« Ce thriller va vous tenir en haleine… » Closer

« Agatha Christie rencontre La Fille du train... Effrayant et troublant, vous n'allez pas le lâcher. » The Sun

« Ruth Ware noue avec ce polar une intrigue solide, peint des personnages attachants et nous fait voguer au rythme d'une histoire au dénouement bien ficelé. Agréable et dépaysant. » D.D., La Voix du Nord

« Une enquête haletante.» Isabelle Couriol (Librairie de Paris à Saint Etienne), Page des libraires

« Ruth Ware délivre un petit délice de polar maritime…  Une écriture chaloupée qui n'oublie pas d'être nerveuse pour tenir le lecteur en haleine. » Pierrick Fay, Les Échos

« Dans un cadre luxueux et confiné, mystère et angoisse sont au rendez-vous de ce polar au dénouement tordu à souhait. » François Estrada, L'Echo du Centre

« Un bijou d’angoisse et de terreur en milieu clos ! » Georges Charrière, Le Courrier picard

« Il y a un zeste d’Agatha Christie chez Ruth Ware, cette touche so british d’élégance dans le désespoir de la femme traquée et fragile qui va – peut-être ! – parvenir à trouver des ressources insoupçonnées. De quoi séduire les fans du genre. » Jean Berthelot de La Glétais, Sang-Froid
Avis

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Sansan83300 Posté le 8 Avril 2022
    Ainsi par un concours de circonstance, Lo Blacklock, reporter à Vélocity, embarque à bord du yacht du richissime Richard Bullmer. Son voyage ne commence pas sous les meilleures augures puisque la veille, ayant subi un cambriolage et une dispute avec son petit ami, notre héroïne n'est pas au mieux de sa forme et dès le premier soir elle va assister à un meurtre, elle croit avoir vu un meurtre, entre l'alcool et la fatigue elle ne sait plus et nous voilà embarquer dans cette enquête au fil des pages. Malgré une écriture fluide et un bon moment de lecture, je n'ai pas pu me faire à notre héroïne qui n'a pas le pied marin et qui, notons le, bois pas mal. J'ai trouvé que ces deux détails gâchent le personnage car cela ne tourne qu'autour de ces deux points et on perd le suspense de l'enquête. Notons également qu'elle est sous anti-dépresseurs, pour ses crises d'angoisses, qui malgré quelques explications ne m'ont pas convaincu, peut-être parce que je ne connais pas bien le sujet, du coup je n'ai pas compris la présence de ce détail. On se retrouve donc avec une image négative de notre héroïne. . L'enquête qui malgré quelques petits rebondissements traine... Ainsi par un concours de circonstance, Lo Blacklock, reporter à Vélocity, embarque à bord du yacht du richissime Richard Bullmer. Son voyage ne commence pas sous les meilleures augures puisque la veille, ayant subi un cambriolage et une dispute avec son petit ami, notre héroïne n'est pas au mieux de sa forme et dès le premier soir elle va assister à un meurtre, elle croit avoir vu un meurtre, entre l'alcool et la fatigue elle ne sait plus et nous voilà embarquer dans cette enquête au fil des pages. Malgré une écriture fluide et un bon moment de lecture, je n'ai pas pu me faire à notre héroïne qui n'a pas le pied marin et qui, notons le, bois pas mal. J'ai trouvé que ces deux détails gâchent le personnage car cela ne tourne qu'autour de ces deux points et on perd le suspense de l'enquête. Notons également qu'elle est sous anti-dépresseurs, pour ses crises d'angoisses, qui malgré quelques explications ne m'ont pas convaincu, peut-être parce que je ne connais pas bien le sujet, du coup je n'ai pas compris la présence de ce détail. On se retrouve donc avec une image négative de notre héroïne. . L'enquête qui malgré quelques petits rebondissements traine en longueur et aurait mérité d'être plus suffocante et anxiogène du fait du huis-clos sur le yacht. Ma partie préférée est les 100 dernières pages car là tout s’accélère et on ressent l'urgence de débarquer à tout prix de ce voyage de l'enfer. Quand à l'intrigue et la thématique ce sont des choses que l'on a déjà vu et qui pour ma part ne m'ont pas embarqué. . Je suis donc assez partagée entre un écriture fluide et un scénario qui ne m'a pas convaincue.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lollipop59 Posté le 29 Mars 2022
    "La disparue de la cabine n°10" est le deuxième thriller psychologique de Ruth Ware et l'ambiance oppressante est encore une fois très efficace. La journaliste Laura Blackwood accepte de remplacer sa collègue Roxan, en congé maternité, pour partir faire une croisière de luxe afin d'écrire un article sur le yacht "Aurora Borealis" dont le propriétaire est le richissime Lord Bullmer. Psychologiquement affaiblie suite à un cambriolage chez elle, Laura pense que ce bateau de rêve lui fera oublier ce trauma... avant que cette croisière ne vire au cauchemar ! En effet, réveillée en pleine nuit, elle voit la passagère de la cabine n°10, voisine à la sienne, passée par dessus-bord. Vision réelle ou fantasmée ? Son traitement sous anxiolytiques associé à l'alcool qu'elle a bu en soirée est-il en cause ? Aucun passager ne manque à l'appel, ce qui remet en cause la véracité de ses accusations. Pourtant, Laura sait qu'elle ne s'est pas trompée. Il faut attendre le chapitre 6 pour découvrir peu à peu la vérité diabolique parfaitement orchestrée... ou presque ! J'ai beaucoup apprécié le suspense qui reste intact jusqu'au dénouement avec un twist final assez surprenant. Si vous avez apprécié "La fille du train", vous aimerez... "La disparue de la cabine n°10" est le deuxième thriller psychologique de Ruth Ware et l'ambiance oppressante est encore une fois très efficace. La journaliste Laura Blackwood accepte de remplacer sa collègue Roxan, en congé maternité, pour partir faire une croisière de luxe afin d'écrire un article sur le yacht "Aurora Borealis" dont le propriétaire est le richissime Lord Bullmer. Psychologiquement affaiblie suite à un cambriolage chez elle, Laura pense que ce bateau de rêve lui fera oublier ce trauma... avant que cette croisière ne vire au cauchemar ! En effet, réveillée en pleine nuit, elle voit la passagère de la cabine n°10, voisine à la sienne, passée par dessus-bord. Vision réelle ou fantasmée ? Son traitement sous anxiolytiques associé à l'alcool qu'elle a bu en soirée est-il en cause ? Aucun passager ne manque à l'appel, ce qui remet en cause la véracité de ses accusations. Pourtant, Laura sait qu'elle ne s'est pas trompée. Il faut attendre le chapitre 6 pour découvrir peu à peu la vérité diabolique parfaitement orchestrée... ou presque ! J'ai beaucoup apprécié le suspense qui reste intact jusqu'au dénouement avec un twist final assez surprenant. Si vous avez apprécié "La fille du train", vous aimerez aussi l'atmosphère de claustrophobie qui se dégage de ce roman au suspens haletant !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lilyslibrary Posté le 9 Mars 2022
    L’histoire se déroule sur un yacht de luxe, des cabines de haut standing, des buffets délicieux et même un spa à disposition des clients. Laura, journaliste, a la chance de poser ses valises dans une des plus belles suites du bateau pour rédiger un article sur sa croisière. Malheureusement, tout ne va se dérouler comme elle le souhaitait. A peine le yacht quitte le port que le réseau internet disparaît, impossible de passer des coups de fil et cerise sur le gâteau, un meurtrier est à bord. J’ai passé une très bonne lecture. Le suspense est bien mené et est maintenu jusqu’à la fin. On ne peut faire confiance à personne et personne ne nous croit. Seul petit bémol, quelques petites longueurs pour ce livre de 420 pages.
  • LisbethSal Posté le 25 Février 2022
    J'ai beaucoup hésité à lire ce livre quand j'ai vu les critiques dessus mais le résumé me plaisait alors j'ai "pris le risque". Ce n'est pas un chef d'œuvre du genre et j'avais deviné assez rapidement la solution mais j'ai passé un bon moment et je ne me suis pas ennuyée. L'ayant lu en anglais, je ne peux pas bien juger du style/de la traduction mais j'ai apprécié l'héroïne, avec ses qualités et ses défauts. On pourrait déplorer un manque d'approfondissement dans les personnages et même l'intrigue mais je cherchais une lecture tranquille avec assez de suspens pour me tenir intéressée et j'ai eu ce que je voulais. Je dirai donc que si le résumé vous intrigue et que vous voulez passer un bon moment sans trop de prise de tête et grandes attentes, vous ne devriez pas être déçus.
  • Math26 Posté le 29 Janvier 2022
    Encore une foie, Ruth Ware nous plonge dans un huis clos haletant où il est difficile de démêler le vrai du faux. Lo, jeune journaliste, se voit embarquer à bord de l'Aurora, grand bateau de prestige pour une croisière privée le temps d'une semaine. Mais tout ne va pas se passer comme prévu. Une mystérieuse femme disparue va changer tous le cours du voyage, et l'auteur de cette disparition ne peut être qu'un passager... Comme dans une partie de Cluedo, nous rencontrons différents protagonistes chacun avec leurs propres traits de caractère, et on se met nous-même à enquêter au fil des pages. Cependant, malgré, un dénouement que j'ai trouvé un peu long à venir, l'histoire est plein de rebondissement et encore une foie il faut se méfier des apparences!

les contenus multimédias

Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !