Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266291712
Code sériel : 17497
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 400
Format : 108 x 177 mm

La Fille des Templiers tome 2

Date de parution : 21/11/2019
Juillet 1322. Royaume de France. « Tous qui avez péché par orgueil, par cupidité. Oui, tous vous mourrez. Lors, Flore Dupin délivrera le baume sacré à qui, d’une autre lignée, l’aura mérité ! »
Ainsi s’est abattue la malédiction sur les derniers Capétiens, coupables d’avoir fait brûler en place publique le...
Juillet 1322. Royaume de France. « Tous qui avez péché par orgueil, par cupidité. Oui, tous vous mourrez. Lors, Flore Dupin délivrera le baume sacré à qui, d’une autre lignée, l’aura mérité ! »
Ainsi s’est abattue la malédiction sur les derniers Capétiens, coupables d’avoir fait brûler en place publique le grand maître de l’ordre du Temple. Charles IV doit à tout prix retrouver cette Flore qui détiendrait le secret des Templiers : la clé, pour tout souverain, de la bénédiction divine. Le début d’une traque implacable, des palais parisiens aux faubourgs de Londres.
Alors que l’étau se resserre autour de Flore, la rumeur enfle : et si la jeune femme avait pour mission de remettre le baume sacré au prince d’Angleterre ?
Un seul roi pour les deux royaumes.
L’ultime vengeance…
Des Rois maudits, une confrérie mystérieuse, des femmes de courage, Mireille Calmel nous révèle l’extraordinaire dénouement d’un grand roman d’aventure.

« Un beau roman d’aventure, au dénouement incroyable. » Prima
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266291712
Code sériel : 17497
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 400
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un beau roman d’aventure, au dénouement incroyable. »
Prima

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Stemili51 Posté le 15 Juillet 2020
    Ce second tome est une course-poursuite sans relâche, riche en rebondissements (malheureusement pas toujours inattendus). La lecture est sympathique, la plume de Mireille Calmel toujours aussi agréable, les personnages riches en couleur (j'ai beaucoup aimé les saltimbanques !), mais malgré tout, je reste loin de coup de cœur. On est loin du "grand roman d'aventures" promis en quatrième de couverture. Je me suis lassée de toutes ces courses-poursuites, captures, tortures, viols et sauvetages, à répétition, sans véritable suspense. Comme le premier tome, une histoire agréable à lire sans trop réfléchir, mais un peu léger pour un roman historique.
  • ManonReal Posté le 21 Juin 2020
    Nous voici dans la suite des aventures de Flore Dupin. Celle-ci doit se démener pour tenter d'échapper au roi mais aussi à un fou d'inquisiteur. J'attendais pas mal de cette suite et vu mes trois étoiles, j'ai refermé le livre en restant sur ma faim. Pas mal de "magie" se mêle au récit, bien que l'action reste présente. Dommage...
  • lyanea Posté le 19 Avril 2020
    J’aime Mireille Calmel. Pourquoi y suis-je si attachée ? Peut-être parce que son comportement dans la vie de tous les jours ressemble tellement à celui de ses héroïnes fougueuses sous des dehors bien policés… Elle joue avec ses personnages en leur donnant une intensité émotionnelle qui ne peut que garder le lecteur happé, par une Histoire qui lui devient proche alors que des siècles ont passé avant le moment de lecture qu’il s’est offert.. Dans ce Tome 2 de la Fille des templiers, nous retrouvons Flore dans une situation des plus dramatiques et des plus dangereuses aussi, puisqu’elle est traquée par un ennemi qui ne la lâchera pas. Elle est devenue la détentrice du secret le plus convoité, celui des Templiers. Dans la France de Charles IV qui se déchire, face à l’Angleterre qui convoite son trône, Flore Dupin aura bien besoin de tous les appuis, de toutes les protections pour espérer découvrir une vérité qu’elle ne savait pas posséder, il y a quelques années. Mais la malédiction jetée par le grand maître de l’ordre du Temple avait tout changé pour elle. Le style puissant, généreux, habité, s’appuyant sur une documentation solide ne nous laisse aucun répit, et après un Tome 1... J’aime Mireille Calmel. Pourquoi y suis-je si attachée ? Peut-être parce que son comportement dans la vie de tous les jours ressemble tellement à celui de ses héroïnes fougueuses sous des dehors bien policés… Elle joue avec ses personnages en leur donnant une intensité émotionnelle qui ne peut que garder le lecteur happé, par une Histoire qui lui devient proche alors que des siècles ont passé avant le moment de lecture qu’il s’est offert.. Dans ce Tome 2 de la Fille des templiers, nous retrouvons Flore dans une situation des plus dramatiques et des plus dangereuses aussi, puisqu’elle est traquée par un ennemi qui ne la lâchera pas. Elle est devenue la détentrice du secret le plus convoité, celui des Templiers. Dans la France de Charles IV qui se déchire, face à l’Angleterre qui convoite son trône, Flore Dupin aura bien besoin de tous les appuis, de toutes les protections pour espérer découvrir une vérité qu’elle ne savait pas posséder, il y a quelques années. Mais la malédiction jetée par le grand maître de l’ordre du Temple avait tout changé pour elle. Le style puissant, généreux, habité, s’appuyant sur une documentation solide ne nous laisse aucun répit, et après un Tome 1 haletant, nous trouvons une fin qui nous satisfait. Qu’y a-t-il de vrai ? Qu’y a- t-il d’imaginaire ? Peu importe, la trame est historique et les détails relèvent d’un romanesque qui me convient bien.
    Lire la suite
    En lire moins
  • rmer Posté le 12 Avril 2020
    Nous reprenons exactement là où le tome 1 nous a laissé. Le rythme est intense, puisque l'intégralité du livre couvre 4 jours seulement. Les personnages vont, viennent, se croisent, se manquent de peu, meurent... Les secrets sont enfin révélés. La digne suite et fin de ce qui avait été commencé donc. Toujours aussi haletant, bien écrit et bien décrit. La seule ombre, comme je l'avais précédemment indiquée est le côté classique de l'histoire (des templiers, des trésors, des destinées, des secrets... tout cela l'on connait). Mais ce n'est que mon avis...
  • leslecturesdetiph Posté le 23 Mars 2020
    Le premier tome de cette duologie était haletant, j'étais certaine de pas tarder à lire la suite. Et c'est chose faîte. Le premier tome nous laisse donc sur un suspens quant à l'avenir des personnages et surtout celui de notre personnage principal : Flore Dupin. Notre fameuse course contre la montre est loin d'être terminée à l'entrée de ce second livre. Je tenais d'abord à vous dire que j'ai beaucoup apprécié ma lecture de ce second tome. Il est à l'image du premier : riche en personnages, en lieux mais surtout en rebondissements et révélations. Cependant, j'ai trouvé quelques longueurs à certains endroits, sentiment que je n'avais pas connu dans le premier tome. Malgré tout, les détails et l'univers incroyable retranscrit par l'auteure nous fait passer par dessus ce sentiment. Mes impressions générales restent les mêmes que pour le premier tome. L'auteure a un réel talent pour faire planer le suspens, elle nous donne quelques informations par-ci par-là. En tant que lecteur, nous essayons de résoudre l'énigme, de comprendre (personnellement, je n'avais pas l'intégralité de la "bonne réponse"), cela rend le livre encore plus vivant et nous donne surtout envie de tourner quelques pages de plus. J'ai bien aimé la fin du roman, la conclusion... Le premier tome de cette duologie était haletant, j'étais certaine de pas tarder à lire la suite. Et c'est chose faîte. Le premier tome nous laisse donc sur un suspens quant à l'avenir des personnages et surtout celui de notre personnage principal : Flore Dupin. Notre fameuse course contre la montre est loin d'être terminée à l'entrée de ce second livre. Je tenais d'abord à vous dire que j'ai beaucoup apprécié ma lecture de ce second tome. Il est à l'image du premier : riche en personnages, en lieux mais surtout en rebondissements et révélations. Cependant, j'ai trouvé quelques longueurs à certains endroits, sentiment que je n'avais pas connu dans le premier tome. Malgré tout, les détails et l'univers incroyable retranscrit par l'auteure nous fait passer par dessus ce sentiment. Mes impressions générales restent les mêmes que pour le premier tome. L'auteure a un réel talent pour faire planer le suspens, elle nous donne quelques informations par-ci par-là. En tant que lecteur, nous essayons de résoudre l'énigme, de comprendre (personnellement, je n'avais pas l'intégralité de la "bonne réponse"), cela rend le livre encore plus vivant et nous donne surtout envie de tourner quelques pages de plus. J'ai bien aimé la fin du roman, la conclusion de cette duologie. J'ai également été ravie de retrouver bon nombre des personnages féminins, symboles de courage et de force dans cette aventure ! Tout au long du roman, chacune d'entre elles (je ne les citerai pas, pour ne pas vous gâcher le plaisir de les découvrir), font preuve d'une grande solidarité et sont prêtes à se battre envers et contre tout. C'est ce qui les rend si intéressantes à suivre dans cette histoire. A l'heure où les femmes n'avaient pas une grande place au pouvoir ou dans la vie quotidienne, nos personnages féminins arrivent à se démarquer et à prouver le contraire. J'ai de nouveau adorer détester le représentant de l'Inquisition et ses manières de faire condamnables ! Le personnage sur lequel je reste néanmoins mitigée pour cette duologie restera celui du roi Charles IV, qui est assez instable et indécis tout au long de l'histoire. A l'inverse des personnages féminins (et même de l'Inquisiteur), il n'apparaît pas comme quelqu'un de fort, malgré son statut de roi. Ce qui est assez paradoxal. Enfin, sur le même modèle que le premier tome, l'auteure complète le contexte historique à l'aide d'une chronologie plus précise et des descriptifs des personnages que nous suivons au fil de cette duologie. Un véritable plus, pour conclure le tome.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.