Lisez! icon: Search engine
Archipoche
EAN : 9782377358373
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 10,8 x 17,7 mm
Nouveauté

La Fille du faiseur de rois

Sarah DALI (Traducteur)
Date de parution : 05/11/2020
Philippa Gregory, la reine anglaise du roman historique est de retour. 
Avec ce nouveau roman historique, Philippa Gregory (Deux sœurs pour un roi) suit les pas d’Anne Neville, fille du comte de Warwick, surnommé « le faiseur de rois », face à la famille royale britannique, pendant l’époque tourmentée de la Guerre des Deux-Roses. 
1471. Mariée à 14 ans, Anne Neville – la fille du comte de Warwick, surnommé le «faiseur de rois» – perd succes- sivement son époux et son père. Elle ne doit son salut qu’au futur Richard III, le frère du roi, qu’elle épouse deux ans plus tard, même si elle... 1471. Mariée à 14 ans, Anne Neville – la fille du comte de Warwick, surnommé le «faiseur de rois» – perd succes- sivement son époux et son père. Elle ne doit son salut qu’au futur Richard III, le frère du roi, qu’elle épouse deux ans plus tard, même si elle devra pour cela affronter la puissante famille royale... dont la reine. Cet épisode de la Guerre des Deux-Roses est ici raconté avec brio par l’une des plus talentueuses romancières du genre, qui choisit de faire parler les femmes que l’Histoire a trop souvent tendance à oublier.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782377358373
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 10,8 x 17,7 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LesChasseusesDeLivres Posté le 6 Novembre 2020
    Je découvre Philippa Gregory cette année avec La fille du faiseur de rois publié aux éditions l’Archipel. Bien évidemment, un roman qui mêle intrigues à la cour et Histoire c’est forcément une lecture digne d’intérêt pour moi, je suis donc ravie d’avoir pu m’y plonger grâce à Mylène que je remercie vivement ! ____________________________________________________________ Résumé de l’éditeur 1471. Mariée à 14 ans, Anne Neville – la fille du comte de Warwick ,surnommé le « faiseur de rois » – perd successivement son époux et son père. Elle ne doit son salut qu’au futur Richard III, le frère du roi, qu’elle épouse deux ans plus tard, même si elle devra pour cela affronter la puissante famille royale… dont la reine. Cet épisode de la Guerre des Deux-Roses est ici raconté avec brio par l’une des plus talentueuses romancières du genre, qui choisit de faire parler les femmes que l’Histoire a trop souvent tendance à oublier. ____________________________________________________________ J’avais beaucoup entendu parler de Deux sœurs pour un roi de Philippa Gregory mais je n’avais pas osé sauter le pas et en voyant dans le catalogue des éditions l’Archipel un autre de ses romans je me suis dit que c’était l’occasion rêvée pour enfin me plonger dans un roman de cette... Je découvre Philippa Gregory cette année avec La fille du faiseur de rois publié aux éditions l’Archipel. Bien évidemment, un roman qui mêle intrigues à la cour et Histoire c’est forcément une lecture digne d’intérêt pour moi, je suis donc ravie d’avoir pu m’y plonger grâce à Mylène que je remercie vivement ! ____________________________________________________________ Résumé de l’éditeur 1471. Mariée à 14 ans, Anne Neville – la fille du comte de Warwick ,surnommé le « faiseur de rois » – perd successivement son époux et son père. Elle ne doit son salut qu’au futur Richard III, le frère du roi, qu’elle épouse deux ans plus tard, même si elle devra pour cela affronter la puissante famille royale… dont la reine. Cet épisode de la Guerre des Deux-Roses est ici raconté avec brio par l’une des plus talentueuses romancières du genre, qui choisit de faire parler les femmes que l’Histoire a trop souvent tendance à oublier. ____________________________________________________________ J’avais beaucoup entendu parler de Deux sœurs pour un roi de Philippa Gregory mais je n’avais pas osé sauter le pas et en voyant dans le catalogue des éditions l’Archipel un autre de ses romans je me suis dit que c’était l’occasion rêvée pour enfin me plonger dans un roman de cette auteure. Et justement, quelle bonne surprise ! J’ai été assez étonnée d’avoir affaire à un récit à la première personne, cela m’a un peu perturbé au début de ma lecture mais rapidement on se laisse bercer par les pensées de Anne Neville qui a seulement 8 ans lors de notre rencontre avec ce personnage singulier. On s’attache facilement à cette jeune fille qui a un caractère bien trempé et qui vit une vie paisible loin de tout soucis financiers. Bien que le début du roman nous conte l’histoire d’une enfant, et de sa famille qui a des liens étroits avec la famille royale, on se place aisément dans cette famille qui a pour ambition de grimper les échelons et de mettre ses filles sur le trône d’Angleterre. On comprend très vite que le comte de Warwick, le fameux « faiseur de roi » apprécie uniquement ses filles pour leurs mariages futurs et la position au près du roi que cela pourrait lui donner. L’auteure s’intéresse au rôle de la femme au XVème siècle et plus particulièrement à leur point de vue. La femme noble doit faire un bon mariage qui apportera à sa famille une position, des terres et des titres et bien évidemment elle doit également avoir des fils pour leur transmettre le patrimoine familiale. Philippa Gregory nous décrit cet état de fait très en détails mais laisse la voix aux femmes qui subissent cette règle sociétale. On a tout d’abord la voix d’Anne qui depuis toute petite connaît son rôle de cadette, elle devra voir sa sœur aînée épouser un prince et avec un peu de chance elle-même pourra épouser un prince étranger ou un noble affilié à la maison royale. Le rôle de chaque femme est définit selon un code bien précis et malgré cela, la vie de ces femmes est d’autant plus intéressante à suivre. On en apprend beaucoup historiquement sur la place de la femme et sur son rôle quand à l’accession au pouvoir de leurs maris. Contrairement aux idées reçues, on remarque que les femmes malgré leur peu de pouvoir légal, restent des armes politiques redoutables et que sans elles les grands noms de l’Histoire n’en seraient pas. En plus de nous montrer la place de la femme à la cour et les relations que ces dernières entretiennent, c’est toute une épopée historique que nous révèle Philippa Gregory. La Guerre des Deux-Roses, les maisons d’York et de Lancastre se battent pour le pouvoir en Angleterre. On assiste à de grandes scènes de batailles et/ou de massacres, à un jeu grandeur nature de trône musical qui ne s’arrête jamais et surtout à plusieurs couronnements, assassinats et mariages. L’auteure nous place au cœur du conflit et nous permet de suivre les jeux de jambes des différents acteurs assoiffés de pouvoir de l’intérieur en nous confiant les peurs, les doutes et les espoirs de Anne Neville. C’est un roman très bien écrit, l’aspect historique peut être un peu compliqué à suivre lors des premiers chapitres (Henry, Edouard et Richard sont des prénoms beaucoup trop utilisés à l’époque, on s’y perd) mais Philippa Gregory prend le lecteur par la main et l’initie facilement à son univers. La fille du faiseur de rois est un page-turner qu’il est difficile de reposer. Il va s’en dire que ce n’est pas le dernier roman de Philippa Gregory que je vais lire. Bonne lecture à tous !
    Lire la suite
    En lire moins
  • MAPATOU Posté le 6 Novembre 2020
    Je remercie les Editions Archipoche pour l’envoi de ce roman. Philippa Gregory a écrit un roman historique passionnant dont l’intrigue se situe dans la seconde moitié du XVème siècle en Angleterre. Elle a choisi de nous faire découvrir la vie d’Anne Neville dans la période très troublée de la Guerre des Deux Roses. Anne était la fille du Comte de Warwick, homme très puissant à la Cour d’Angleterre et que l’on surnommait « Le faiseur de rois » en raison de son habileté à tirer les ficelles en coulisses pour faire accéder au trône ses challengers. Il ne voit en ses deux filles, Isabelle et Anne, que des pions lui permettant d’obtenir le plus de pouvoir possible et d’agrandir sa fortune personnelle. Elles seront toutes deux mariées très jeunes, sans avoir leur mot à dire. Les dernières manoeuvres du Comte de Warwick vont mal tourner, il perdra la vie sur un champ de bataille en se battant contre la famille royale. Il sera accusé de trahison post-mortem, ses biens confisqués, laissant à ses filles la dure et lourde tâche d’affronter la Cour et de tenter d’y survivre. Anne ne trouvera le salut qu’en épousant Richard, frère du roi et ami d’enfance, et qui deviendra une décennie... Je remercie les Editions Archipoche pour l’envoi de ce roman. Philippa Gregory a écrit un roman historique passionnant dont l’intrigue se situe dans la seconde moitié du XVème siècle en Angleterre. Elle a choisi de nous faire découvrir la vie d’Anne Neville dans la période très troublée de la Guerre des Deux Roses. Anne était la fille du Comte de Warwick, homme très puissant à la Cour d’Angleterre et que l’on surnommait « Le faiseur de rois » en raison de son habileté à tirer les ficelles en coulisses pour faire accéder au trône ses challengers. Il ne voit en ses deux filles, Isabelle et Anne, que des pions lui permettant d’obtenir le plus de pouvoir possible et d’agrandir sa fortune personnelle. Elles seront toutes deux mariées très jeunes, sans avoir leur mot à dire. Les dernières manoeuvres du Comte de Warwick vont mal tourner, il perdra la vie sur un champ de bataille en se battant contre la famille royale. Il sera accusé de trahison post-mortem, ses biens confisqués, laissant à ses filles la dure et lourde tâche d’affronter la Cour et de tenter d’y survivre. Anne ne trouvera le salut qu’en épousant Richard, frère du roi et ami d’enfance, et qui deviendra une décennie plus tard Richard III, la faisant devenir reine à son tour. Cependant, toutes ces années seront parsemées d’embuches, de complots, de trahisons, de vengeances, d’empoisonnements. La série « Dallas » en comparaison, c’ est presque le pays des Bisounours !!! Philippa Gregory nous emporte avec brio dans cette histoire, nous faisant découvrir au passage cette période de l’Histoire de l’Angleterre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • mes_evasions_litteraires Posté le 5 Novembre 2020
    La fille du faiseur de rois - Philippa Gregory En Angleterre, en 1465, Anne Neville a 8 ans lorsqu’elle assiste au couronnement d’Elisabeth Woodville, la femme du roi Édouard. Le père d’Anne, Richard Neville, est l’homme qui se cache derrière le roi et que l’on nomme le faiseur de rois car il a le pouvoir de faire et défaire les rois. Il voit d’un mauvais œil l’influence de la nouvelle reine sur son roi et alors qu’il ne rêve que d’asseoir une de ses filles sur le trône d’Angleterre, il change de camp et finira par trahir le roi Edouard. Anne sera le pion de son père pour assouvir sa soif de pouvoir et s’attirera les foudres de la reine. C’est le premier roman de Philippa Gregory que je lis et ce ne sera sûrement pas le dernier ! Cette lecture est un vrai coup de cœur ! L’histoire est racontée du point de vue d’Anne Neville et grâce à la plume de l’autrice, j’ai été captivée dès les premières lignes par le destin de ces personnages historiques. Il s’agit d’un monde impitoyable où ont sans cesse lieu diverses intrigues et complots et dans lequel les membres d’une même famille se déchirent... La fille du faiseur de rois - Philippa Gregory En Angleterre, en 1465, Anne Neville a 8 ans lorsqu’elle assiste au couronnement d’Elisabeth Woodville, la femme du roi Édouard. Le père d’Anne, Richard Neville, est l’homme qui se cache derrière le roi et que l’on nomme le faiseur de rois car il a le pouvoir de faire et défaire les rois. Il voit d’un mauvais œil l’influence de la nouvelle reine sur son roi et alors qu’il ne rêve que d’asseoir une de ses filles sur le trône d’Angleterre, il change de camp et finira par trahir le roi Edouard. Anne sera le pion de son père pour assouvir sa soif de pouvoir et s’attirera les foudres de la reine. C’est le premier roman de Philippa Gregory que je lis et ce ne sera sûrement pas le dernier ! Cette lecture est un vrai coup de cœur ! L’histoire est racontée du point de vue d’Anne Neville et grâce à la plume de l’autrice, j’ai été captivée dès les premières lignes par le destin de ces personnages historiques. Il s’agit d’un monde impitoyable où ont sans cesse lieu diverses intrigues et complots et dans lequel les membres d’une même famille se déchirent dans le but d’accéder au trône et d’agrandir leur fortune. Je suis assez peu familière avec l’histoire de l’Angleterre et ce roman permettant de mettre en lumière cette partie de l’histoire et notamment la guerre des Deux-Roses m’a beaucoup intéressé et passionné ! Je craignais que le rythme soit assez lent mais cela ne fut pas du tout le cas et j’ai beaucoup apprécié le fait que les divers événements et intrigues, qui paraissent compliqués au premier abord, soient expliqués de manière très claire. Cela apporte beaucoup de fluidité au roman et je n’ai pas vu les pages passer !
    Lire la suite
    En lire moins
  • lectricedhiver Posté le 3 Novembre 2020
    Je découvre cette auteure avec ce roman et je suis tombée sous le charme de son écriture et de son talent. La fille du faiseur de rois c'est l'histoire d'Anne Neville. Fille du du comte Richard Neville, plus souvent appelé Warwick. Un homme avec une ambition sans limite qui après avoir mis avec succès le Roi sur le trône, voit le pouvoir lui échapper. Le récit se déroule durant la guerre des Deux-Roses, guerre qui opposa les famille de York et de Lancastre. Anne, qui après s'être mariée, voit son monde chamboulé lorsqu'elle perd successivement son père et son époux. Sans suit alors de nombreuses épreuves qu'elle devra surmonter. J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman, l'écriture de l'auteure est parfaite, fluide et agréable à lire. Philippa Gregory nous embarque à ses côtés au cœur de la cour d'Angleterre avec une multitude de complots, de trahisons et de morts. L'ambiance de l'époque est propice aux alliances qui se font et se défont à une vitesse alarmante (vraiment ! Je n'aurais pas voulu être noble à cette époque). Il y a aucun temps mort dans l'intrigue, c'est passionnant du début à la fin et gros point positif, pour moi, c'est qu'ici se sont les personnages féminins qui... Je découvre cette auteure avec ce roman et je suis tombée sous le charme de son écriture et de son talent. La fille du faiseur de rois c'est l'histoire d'Anne Neville. Fille du du comte Richard Neville, plus souvent appelé Warwick. Un homme avec une ambition sans limite qui après avoir mis avec succès le Roi sur le trône, voit le pouvoir lui échapper. Le récit se déroule durant la guerre des Deux-Roses, guerre qui opposa les famille de York et de Lancastre. Anne, qui après s'être mariée, voit son monde chamboulé lorsqu'elle perd successivement son père et son époux. Sans suit alors de nombreuses épreuves qu'elle devra surmonter. J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman, l'écriture de l'auteure est parfaite, fluide et agréable à lire. Philippa Gregory nous embarque à ses côtés au cœur de la cour d'Angleterre avec une multitude de complots, de trahisons et de morts. L'ambiance de l'époque est propice aux alliances qui se font et se défont à une vitesse alarmante (vraiment ! Je n'aurais pas voulu être noble à cette époque). Il y a aucun temps mort dans l'intrigue, c'est passionnant du début à la fin et gros point positif, pour moi, c'est qu'ici se sont les personnages féminins qui sont mit en avant. Alors bien évidemment les hommes sont belle et bien présents mais le récit est vraiment axé sur les femmes. J'ai découvert que La fille du faiseur de rois fait parti d'une saga et qu'il y a d'autres romans qui suit les différents personnages que l'on a pu croiser dans celui-ci. Il y a La Reine clandestine qui est le tome compagnon à celui-là car il relate les mêmes évènements mais vu par la Reine Élisabeth Woodville. Ensuite vient La Princesse Blanche et La Malédiction du Roi. J'aimerais beaucoup lire ces romans mais aussi tous les autres titres de l'auteure comme Deux sœurs pour un roi qui me tente beaucoup.
    Lire la suite
    En lire moins
  • helvetius Posté le 4 Janvier 2020
    Philippa Gregory, c'est une de mes valeurs sûres! Avec elle, je ne suis jamais déçue et je sais d'avance que je vais replonger avec délice dans une époque historique qui m'a toujours passionnée. La guerre des Deux Roses est un des tournants majeurs dans l'histoire de la Grande-Bretagne, la période idéale pour y ancrer complots et trahisons. La famille Neville est l'une des plus célèbres, Richard étant bien l'homme qui mettait les rois sur le trône tant son influence était importante. Plus connu sous le nom de Warwick, cet homme a fait et défait l'histoire de son pays mais son ambition dévorante a finalement amené sa famille à sa perte. Bon nombre de nobles souhaitaient asseoir leur pouvoir, ou l'usurper tout simplement, et utiliser les filles de la famille pour y arriver était monnaie courante. Anne et Isabelle Neville n'ont pas fait exception... Ici, nous suivons la vie d'Anne de Neville. Enfant, assez réservée, elle a grandi dans l'ombre de sa magnifique soeur Isabelle que leur père espérait faire devenir reine. Un peu laissée de côté, elle reste assez naïve mais comprend les enjeux politiques et la place de sa famille. Jeune adulte, après le revirement du roi Edouard, obligée de... Philippa Gregory, c'est une de mes valeurs sûres! Avec elle, je ne suis jamais déçue et je sais d'avance que je vais replonger avec délice dans une époque historique qui m'a toujours passionnée. La guerre des Deux Roses est un des tournants majeurs dans l'histoire de la Grande-Bretagne, la période idéale pour y ancrer complots et trahisons. La famille Neville est l'une des plus célèbres, Richard étant bien l'homme qui mettait les rois sur le trône tant son influence était importante. Plus connu sous le nom de Warwick, cet homme a fait et défait l'histoire de son pays mais son ambition dévorante a finalement amené sa famille à sa perte. Bon nombre de nobles souhaitaient asseoir leur pouvoir, ou l'usurper tout simplement, et utiliser les filles de la famille pour y arriver était monnaie courante. Anne et Isabelle Neville n'ont pas fait exception... Ici, nous suivons la vie d'Anne de Neville. Enfant, assez réservée, elle a grandi dans l'ombre de sa magnifique soeur Isabelle que leur père espérait faire devenir reine. Un peu laissée de côté, elle reste assez naïve mais comprend les enjeux politiques et la place de sa famille. Jeune adulte, après le revirement du roi Edouard, obligée de fuir, elle se retrouve finalement esseulée lorsqu'elle devient soudainement veuve. De cet évènement, elle en tirera sa force et sa détermination à ne plus être traitée comme un objet pour atteindre le pouvoir. En trouvant l'amour dans les bras de Richard, frère du roi, elle saura se faire une place au soleil...mais à quel prix... Encore une lecture délicieuse et un personnage passionnant à découvrir. Anne Neville n'est pas forcement la femme sur qui on a le plus écrit à cette époque mais Philippa Gregory a su lui donner son quart d'heure de gloire. Elle n'a pas été la reine la plus remarquable mais elle a su faire preuve de clémence et d'équité quand le moment est venu. J'ai lu La Princesse Blanche, mais pas encore La reine clandestine, j'ai donc plusieurs visions des Woodville. D'un coté la candeur et la pureté de la petite Elisabeth, et de l'autre, le coté manipulateur et un peu sorcière de sa mère, "rivale" d'Anne Neville...J'ai donc hâte de me plonger dans la lecture de La reine clandestine pour avoir son point de vue...Et c'est là que je me dis que reprendre enfin toute la saga dans l'ordre ne serait pas plus mal!
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.