Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266295017
Code sériel : 17567
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 496
Format : 108 x 177 mm

La Fille sous la glace

Véronique ROLAND (Traducteur)
Date de parution : 10/01/2019
Le froid a figé la beauté de ses traits pour l'éternité. La mort d'Andrea, une jeune femme de bonne famille, est un mystère, tout comme l'abominable secret qu'elle emporte avec elle...
Connue pour son sang-froid et son esprit de déduction imparable, l'inspectrice Erika Foster semble être la mieux placée pour mener...
Le froid a figé la beauté de ses traits pour l'éternité. La mort d'Andrea, une jeune femme de bonne famille, est un mystère, tout comme l'abominable secret qu'elle emporte avec elle...
Connue pour son sang-froid et son esprit de déduction imparable, l'inspectrice Erika Foster semble être la mieux placée pour mener l'enquête. En lutte contre ses propres fantômes, elle s'interroge : peut-elle encore faire confiance à son instinct ? Et si le plus dangereux dans cette affaire n'était pas le tueur, mais elle-même ?
Sur la glace, aucun faux pas n'est permis.

« Un thriller macabre, compulsif et intense, qui dévoile les travers les plus sordides de la haute société anglaise. » Ici Paris
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266295017
Code sériel : 17567
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 496
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Un thriller macabre, compulsif et intense, qui dévoile les travers les plus sordides de la haute société anglaise. » Ici Paris

« Un thriller efficace. » Avantages

« Un suspense bien entretenu de bout en bout du roman, des personnages forts et complexes. Amateurs de polars, ce livre est écrit pour vous ! » Télé Star Jeux

« Un polar addictif et compulsif. » Le Parisien « Une enquête étonnante et passionnante, doublée d'une peinture sans concessions de la société londonienne. » Télé Magazine

« On comprend pourquoi ce thriller sombre et très bien ficelé, première enquête de l'inspectrice Erika Foster, est un best-seller outre-Manche. » Télé Loisirs

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • vero95270 Posté le 8 Mai 2020
    Une bonne intrigue, des meurtres, une policière tenace qui joue la mouche du coche, voilà les ingrédients de ce roman qui est entré dans mon étagère « Vivement que je lise ». L’auteur ne s’embarrasse pas de figures de style, ni de fioritures mais il sait capter l’intérêt. Le rythme est rapide, sans temps mort. Un excellent moment
  • Beatrice258 Posté le 4 Mai 2020
    Second livre que je lis de cet auteur. Que je n'ai pas lu dans le bon ordre, car j'ai commencé par OISEAU DE NUIT. Mais cela n'a aucune importance. Histoire bien distincte, hormis la vie privée des enquêteurs. Et de nouveau j'ai été conquise. Toujours des chapitres courts, plaisants à lire, rythme soutenu et de nombreux rebondissements dans celui-ci également, car on n'en reste pas à un seul meurtre, mais bien cinq au total. Et encore une parfaite chronologie des événements, à souligner aussi. Le personnage d'Erika Foster est attachant et j'adore son caractère obstiné qui la pousse à suivre son instinct, contre vents et marées et ici, c'est carrément un tsunami qu'elle doit affronter. En effet, la famille de la victime Andréa, qui appartient à l'aristocratie londonienne et a beaucoup d'appui de toute part, va mener la vie dure et semer des obstacles à tous les niveaux pour bloquer les investigations d'Erika. Le trio, que forme Erika avec Peterson et Moss, fonctionne à merveille et l'on a un petit aperçu dans ce livre, d'une complicité et amitié qui vont se développer avec le médecin-légiste Isaac Strong dans le livre suivant. Le seul petit reproche, c'est que j'aurais souhaité une étude psychologique plus approfondie du ou... Second livre que je lis de cet auteur. Que je n'ai pas lu dans le bon ordre, car j'ai commencé par OISEAU DE NUIT. Mais cela n'a aucune importance. Histoire bien distincte, hormis la vie privée des enquêteurs. Et de nouveau j'ai été conquise. Toujours des chapitres courts, plaisants à lire, rythme soutenu et de nombreux rebondissements dans celui-ci également, car on n'en reste pas à un seul meurtre, mais bien cinq au total. Et encore une parfaite chronologie des événements, à souligner aussi. Le personnage d'Erika Foster est attachant et j'adore son caractère obstiné qui la pousse à suivre son instinct, contre vents et marées et ici, c'est carrément un tsunami qu'elle doit affronter. En effet, la famille de la victime Andréa, qui appartient à l'aristocratie londonienne et a beaucoup d'appui de toute part, va mener la vie dure et semer des obstacles à tous les niveaux pour bloquer les investigations d'Erika. Le trio, que forme Erika avec Peterson et Moss, fonctionne à merveille et l'on a un petit aperçu dans ce livre, d'une complicité et amitié qui vont se développer avec le médecin-légiste Isaac Strong dans le livre suivant. Le seul petit reproche, c'est que j'aurais souhaité une étude psychologique plus approfondie du ou de la coupable, trop peu exploitée à mon goût. Roman que j'ai dévoré jusqu'au bout avec beaucoup d'intérêt. Final angoissant comme je les aime. Une belle réussite pour Robert Bryndza, une de plus !
    Lire la suite
    En lire moins
  • CathR Posté le 2 Mai 2020
    Andrea, fille de Lord est retrouvée, assassinée, sous la glace dans un quartier malfamé ou, tout du moins, pas un quartier où elle aurait dû se trouver. Erika arrive à Londre après un drame professionnel mais aussi personnel. Comme rien ne semble la retenir, elle va s'obstiner à trouver l'assassin de cette fille au regard si présent. Un polar dont l'intrigue n'a rien de très original mais bien construit et qui tient en haleine. Lecture agréable qui ne se lâche pas.
  • cecile13 Posté le 28 Avril 2020
    Je viens de découvrir cet auteur britannique d'origine slovaque grâce à France Loisirs. Une enquête agréable à suivre, certes classique mais bien écrite. On suit avec intérêt les événements jusqu'au final surprenant et mouvementé. J'ai bien aimé le personnage de l'inspecteur en chef Erika Foster, meurtrie par le décès de son mari lors d'une intervention policière ratée. Elle est pugnace, se soucie peu de la hiérarchie et suit son instinct. Allez, j'attaque de ce pas la 2ème enquête de cette inspectrice pas comme les autres.
  • sonfiljuliesuit Posté le 28 Avril 2020
    Premier volet de la série des enquêtes d’Erika Foster, cela faisait un moment que ce livre trônait dans ma liseuse. Le confinement m’a donné envie de piocher au fond de cette PAL qui devient vertigineuse, mais qui est sans fond également…. J’avais envie de découvrir et vous faire découvrir des livres déjà en vente et disponibles en version poche. Vous le savez et je ne m’en cache pas, à la fin de chaque article, je précise par quel biais, j’ai pu lire un livre, que mes lectures récentes se font grâce à mes partenariats. Même si je pourrais vous parler d’une sortie récente, je souhaitais avant tout vous permettre, d’accéder à ces livres. À quoi bon chroniquer si ceux qui le souhaitent, ne peuvent acheter dans l’immédiat. Certains me diront, mais il faut soutenir les maisons d’édition. Oui, je suis d’accord, mais il y a d’autres moyens, à mon sens, notamment en parlant des livres accessibles. Donc même si je lis des futures publications, ou des publications au moment du confinement, mes avis ne seront publiés que lorsque vous aurez la possibilité de les acheter. C’est à ce moment, à mon avis que nous pourrons parler de soutien massif. Revenons à cette lecture... Premier volet de la série des enquêtes d’Erika Foster, cela faisait un moment que ce livre trônait dans ma liseuse. Le confinement m’a donné envie de piocher au fond de cette PAL qui devient vertigineuse, mais qui est sans fond également…. J’avais envie de découvrir et vous faire découvrir des livres déjà en vente et disponibles en version poche. Vous le savez et je ne m’en cache pas, à la fin de chaque article, je précise par quel biais, j’ai pu lire un livre, que mes lectures récentes se font grâce à mes partenariats. Même si je pourrais vous parler d’une sortie récente, je souhaitais avant tout vous permettre, d’accéder à ces livres. À quoi bon chroniquer si ceux qui le souhaitent, ne peuvent acheter dans l’immédiat. Certains me diront, mais il faut soutenir les maisons d’édition. Oui, je suis d’accord, mais il y a d’autres moyens, à mon sens, notamment en parlant des livres accessibles. Donc même si je lis des futures publications, ou des publications au moment du confinement, mes avis ne seront publiés que lorsque vous aurez la possibilité de les acheter. C’est à ce moment, à mon avis que nous pourrons parler de soutien massif. Revenons à cette lecture donc… On y trouve toutes les ficelles classiques du polar : une enquêtrice impliquée qui aime son taf, un brin perfectionniste, comme un bulldog qui ne lâche pas sa proie, malmenée par la vie, un chef sympa, tatillon, avec le respect de la loi chevillé au corps, des collègues plus ou moins cool, avec le lourd de service, qui sera ramené à la raison. Jusque-là, on a tous les ingrédients pour une intrigue classique, mais non-déplaisante pour autant. Erika Foster vient d’arriver à Londres pour enquêter sur la mort d’une « fille de la haute », tout s’annonce difficile. Le statut du père de la victime, une famille gravitant dans les hautes sphères, avec des relations politiques, la culpabilité d’Erika, qui va devoir marcher sur des œufs et se la jouer discrète tout en tentant de trouver le coupable. Seulement, voilà Erika Foster ne sait pas prendre de pincettes et ne fait pas dans la dentelle. C’est une tête brûlée, qui fonce avant de réfléchir, au risque de tout emporter autour d’elle, comme un tsunami. L’auteur a réussi à faire exprimer à ce personnage, la soif de vérité et le caractère « jusque boutiste« , au risque de se brûler les ailes. Cette obsession aurait pu la desservir, brisée, elle arrivera, pourtant, à constituer un trio très intéressant avec Peterson et Moss. Des descriptions visuelles des quartiers chauds de Londres et de l’autre côté celui, plus aseptisé, des riches. Une intrigue au milieu de la haute bourgeoisie de Londres, à la construction narrative classique, qui ne révolutionne pas le genre, mais agréable, qui permet de faire retomber la tension après une lecture bien hard… Avec une singularité qui donne un réalisme intéressant, puisque l’enquête se déroule dans le milieu aristocratique anglais… Avec toutes les pressions politiques qui mettront des bâtons dans les roues de cette enquêtrice atypique.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.