Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266205023
Code sériel : 12986
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

La forêt des ombres

Date de parution : 14/10/2010

Arthur Doffre, milliardaire énigmatique, est sur le point de réaliser un rêve vieux de vingt-cinq ans : ressusciter un tueur en série, le Bourreau 125, dans un livre. Un thriller que David Miller, embaumeur de profession et auteur d’un premier roman remarqué, a un mois pour écrire contre une forte...

Arthur Doffre, milliardaire énigmatique, est sur le point de réaliser un rêve vieux de vingt-cinq ans : ressusciter un tueur en série, le Bourreau 125, dans un livre. Un thriller que David Miller, embaumeur de profession et auteur d’un premier roman remarqué, a un mois pour écrire contre une forte somme d’argent.
Reclus dans un chalet en pleine Forêt-Noire, accompagné de sa femme et de sa fille, de Doffre et de sa jeune compagne, David se met aussitôt au travail. Mais il est des fantômes que l’on ne doit pas rappeler…

« Huis clos oppressant, suspense diabolique, plongée violente dans les tréfonds de l'âme humaine. » Olivier Delcroix – Le Figaro

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266205023
Code sériel : 12986
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Huis clos oppressant, suspense diabolique, plongée violente dans les tréfonds de l’âme humaine, Franck Thilliez réussit l’impensable : prendre d’emblée son lecteur au fond des mailles de son filet romanesque. »

Olivier Delcroix - Le Figaro

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • mabs Posté le 26 Août 2020
    Excellent roman tous est parfait le lieu le personnage l intrigue bravo.
  • Zora-la-Rousse Posté le 17 Août 2020
    David Miller est embaumeur mais aussi romancier, une vie somme toute bien remplie qu’il partage avec Cathy et leur petite Clara. La réussite commence à poindre le bout de son nez avec le succès de son premier roman, mais les ennuis aussi. Il est en effet harcelé par une fan inconnue, qu’il a surnommé Miss Hyde, et les effets pervers de cette situation commencent à nuire à sa vie de famille. Alors, quand il se voit proposer d’écrire en un mois un thriller sur l’histoire du tueur en série le Bourreau 125, contre une très jolie somme d'argent, il y réfléchit… Si de plus, le pygmalion de l’affaire conditionne son offre à un séjour dans un chalet en pleine Forêt-Noire, David y voit là la possibilité d’échapper à tous ses soucis, financiers et autres… Mais le jeu en vaut-il la chandelle ? Mon premier Franck Thilliez. Après un début de roman rapide et tonitruant, bien prometteur, mon enthousiasme s’est malheureusement atténué au fil des pages. L’intrigue est nourrie, noire, souvent morbide, mais tristement prévisible dès le premier tiers du récit. Même les personnages ont manqué pour moi de relief, de réalisme, l’aspect psychologique restant trop superficiel. Il y avait là une belle... David Miller est embaumeur mais aussi romancier, une vie somme toute bien remplie qu’il partage avec Cathy et leur petite Clara. La réussite commence à poindre le bout de son nez avec le succès de son premier roman, mais les ennuis aussi. Il est en effet harcelé par une fan inconnue, qu’il a surnommé Miss Hyde, et les effets pervers de cette situation commencent à nuire à sa vie de famille. Alors, quand il se voit proposer d’écrire en un mois un thriller sur l’histoire du tueur en série le Bourreau 125, contre une très jolie somme d'argent, il y réfléchit… Si de plus, le pygmalion de l’affaire conditionne son offre à un séjour dans un chalet en pleine Forêt-Noire, David y voit là la possibilité d’échapper à tous ses soucis, financiers et autres… Mais le jeu en vaut-il la chandelle ? Mon premier Franck Thilliez. Après un début de roman rapide et tonitruant, bien prometteur, mon enthousiasme s’est malheureusement atténué au fil des pages. L’intrigue est nourrie, noire, souvent morbide, mais tristement prévisible dès le premier tiers du récit. Même les personnages ont manqué pour moi de relief, de réalisme, l’aspect psychologique restant trop superficiel. Il y avait là une belle intention mais qui reste à mes yeux inaboutie. Il me faudra une autre approche de cet auteur dont je lis le plus grand bien et qui a tout pour me plaire… Pandemia certainement.
    Lire la suite
    En lire moins
  • elise3coco Posté le 26 Juillet 2020
    Encore un Thilliez qui m'a donné la chair de poule !! Ce qui m'a vraiment perturbé, c'est la sensation de huis-clos, de non échappatoire. Et les personnages sont glauques. Le seul que j'ai supporté malgré sa part sombre, c'est David. Tous les autres m'ont paru étrange à un moment ou à un autre. Ambiance anxiogène mais un bon thriller dont on tourne les pages d'une rapidité exquise. A lire ! Elise__#9829;
  • Chabouquine38 Posté le 28 Juin 2020
    Que dire sur ce roman... je dois dire que j'ai un avis assez mitigé dessus... Commençons donc par le commencement. Le début du roman est assez long. Le temps de la mise en place de l'histoire et du décors, prend pas mal de place. Mais, dès leurs arrivé dans le chalet, l'histoire prend une tournure plus sombre et angoissante. Ils découvrent le vrai but de ce chalet, placer haut dans la montagne, et cette découverte n'est pas pour plaire à tout le monde, au contraire. Mais ce décors à tout pour aidé David dans la rédaction de son roman, et l'ambiance devient sombre et lourde, de plus, l'arrivé d'un nouveau personnage rajoute de la tension et de la peur dans le petit groupe restreint et isolé de tout. Chose qui rend le roman prenant et haletant. Du moins, jusqu'à la fin... Parlons-en de cette fin. Je n'ai pas compris l'auteur. Déjà, elle à un gros goût de bâclé. Le style de l'auteur change du tout au tout, l'écriture devient simpliste, hésitante. Les actions devienne fade, saccadé, comme si Thilliez ne savait comment clôturer son roman et qu'il était pressé par le temps... Sans parler de la révélation qui n'en est... Que dire sur ce roman... je dois dire que j'ai un avis assez mitigé dessus... Commençons donc par le commencement. Le début du roman est assez long. Le temps de la mise en place de l'histoire et du décors, prend pas mal de place. Mais, dès leurs arrivé dans le chalet, l'histoire prend une tournure plus sombre et angoissante. Ils découvrent le vrai but de ce chalet, placer haut dans la montagne, et cette découverte n'est pas pour plaire à tout le monde, au contraire. Mais ce décors à tout pour aidé David dans la rédaction de son roman, et l'ambiance devient sombre et lourde, de plus, l'arrivé d'un nouveau personnage rajoute de la tension et de la peur dans le petit groupe restreint et isolé de tout. Chose qui rend le roman prenant et haletant. Du moins, jusqu'à la fin... Parlons-en de cette fin. Je n'ai pas compris l'auteur. Déjà, elle à un gros goût de bâclé. Le style de l'auteur change du tout au tout, l'écriture devient simpliste, hésitante. Les actions devienne fade, saccadé, comme si Thilliez ne savait comment clôturer son roman et qu'il était pressé par le temps... Sans parler de la révélation qui n'en est pas vraiment une, vue qu'on comprend assez vite la trame. Bref, un dernier quart du livre, vraiment pas à la hauteur du reste du roman et de l'hauteur. [14/20]
    Lire la suite
    En lire moins
  • FairyTrap Posté le 28 Juin 2020
    Je me suis laissée embarquer dans le jeu du polar sombre, sous fond d'ambiance angoissante en huis-clos. Je trouve qu'il y avait une très bonne base, cependant j'ai été quelque peu déçue par la fin... Trop facile, simpliste. Ce fût tout de même une agréable lecture !
Retenez votre souffle avec la newsletter Franck Thilliez !
Attention, vous allez adorer avoir peur…