Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266291323
Code sériel : 17418
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 496
Format : 108 x 177 mm

La Fourrure blanche

Date de parution : 18/04/2019
1987. Dans une chambre de motel du Wyoming, Elise tient une arme braquée sur la poitrine de son grand amour, Jamey.
Elle vient d’un quartier très pauvre, a hérité d’un père absent, d’une mère défoncée, et semblait promise à un destin misérable. Lui est issu d’une famille de banquiers avec appartement...
1987. Dans une chambre de motel du Wyoming, Elise tient une arme braquée sur la poitrine de son grand amour, Jamey.
Elle vient d’un quartier très pauvre, a hérité d’un père absent, d’une mère défoncée, et semblait promise à un destin misérable. Lui est issu d’une famille de banquiers avec appartement sur la Cinquième Avenue, et fait de brillantes études. Ils se rencontrent un an plus tôt, de l’autre côté du pays. La passion vire à l'obsession. Et les saisons défilent, aussi vite que les paysages, de New Haven à New York, dans les quatre coins d’une société que la fin des années 1980 électrise. Ces deux êtres que tout oppose se laisseront-ils consumer par l’amour qui les dévore ?

« Jamey et Elise, idéalistes et fantasques, surprennent le monde entier à chaque page de ce roman d’amour, emporté par un style au brio confondant. » ELLE

« Chaque page crépite sous l'intensité, la fureur, le désir et la volupté. » Nathan Hill, auteur des Fantômes du vieux pays



 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266291323
Code sériel : 17418
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 496
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« L’Américaine Jardine Libaire courait le risque d’écrire un roman bourré de clichés. Il n’en est rien, et l’on est au contraire émerveillé par l’audace de la narration et la subtilité du dénouement. Jamey et Elise, idéalistes et fantasques, surprennent le monde entier à chaque page de ce roman d’amour, emporté par un style au brio confondant. » ELLE

« Envie d’une histoire passionnelle ? Plongez dans La Fourrure blanche, un roman d’amour pétri de l’atmosphère sexy-trash des eighties aux États-Unis. » Cosmopolitan
 
« Chaque page crépite sous l’intensité, la furie, le désir et le pur plaisir du premier amour. » Nathan Hill, auteur des Fantômes du vieux pays

« Brillamment écrite et d’une rare justesse émotionnelle, une histoire d’amour tour à tour comique et tragique, toujours bouleversante. Libaire est d’une grande observatrice de la nature humaine. » Philippe Meyer, auteur du Fils

« Une histoire d’amour aussi glamour que sordide, le portrait honnête d’une société américaine écartelée entre deux extrêmes, et la preuve que la passion peut fleurir n’importe où, contre toute attente. » Vanessa Diffenbaugh, auteur de Victoria ou le secret des fleurs.
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Aelys_ Posté le 6 Juillet 2020
    Jardine Libaire relève le défi de s’emparer d’un thème des plus ordinaires en littérature – un amour contrarié par les barrières sociales et triomphant (ou presque) – et d’en proposer une déclinaison moderne, au fil d’une plume imaginative, dure, sensuelle, crue. De celles qui traduisent les passions endiablées, les attachements torturés, mais aussi le respect de l’autre dans sa différence.
  • Aelys_ Posté le 6 Juillet 2020
    Jardine Libaire relève le défi de s’emparer d’un thème des plus ordinaires en littérature – un amour contrarié par les barrières sociales et triomphant (ou presque) – et d’en proposer une déclinaison moderne, au fil d’une plume imaginative, dure, sensuelle, crue. De celles qui traduisent les passions endiablées, les attachements torturés, mais aussi le respect de l’autre dans sa différence.
  • Boom Posté le 14 Février 2020
    ... Au cœur du continent américain des années 80, ils vont devoir faire face à de nombreux obstacles mais surtout à leur différence de classe sociale pour s’aimer sans se cacher. L’écriture de l’autrice est belle et poétique, on est très vite emporté par ses mots, dans les pensées de nos protagonistes qui sont tous les deux très attachants malgré/surtout par leur différence. Je ne savais pas du tout dans quelle direction elle allait faire partir ce récit mais j’ai été agréablement surprise une fois la dernière page refermée et je ressors avec un sourire en coin de cette lecture. Un bel ouvrage pour les lecteurs nostalgiques qui veulent se plonger dans les méandres de la relation d’Elise et Jamey…
  • Boom Posté le 14 Février 2020
    ... Au cœur du continent américain des années 80, ils vont devoir faire face à de nombreux obstacles mais surtout à leur différence de classe sociale pour s’aimer sans se cacher. L’écriture de l’autrice est belle et poétique, on est très vite emporté par ses mots, dans les pensées de nos protagonistes qui sont tous les deux très attachants malgré/surtout par leur différence. Je ne savais pas du tout dans quelle direction elle allait faire partir ce récit mais j’ai été agréablement surprise une fois la dernière page refermée et je ressors avec un sourire en coin de cette lecture. Un bel ouvrage pour les lecteurs nostalgiques qui veulent se plonger dans les méandres de la relation d’Elise et Jamey…
  • Jazzynewyork Posté le 8 Octobre 2019
    Quand tu ne lis pas les quatrième de couverture, tu peux t’attendre à certaines surprises, comme découvrir que tu t’apprête à lire l’histoire d’un amour impossible qui donne déjà à travers le premier chapitre une entrée en matière surprenante et très prometteuse. Ce n’est pourtant pas ta came, mais dès les premières pages, tu te retrouves captivée par l’écriture fabuleusement envoûtante. Deux êtres que tout oppose, issus de classes sociales différentes de même que leurs origines raciales, vont se retrouver piéger par la même passion dévorante l’un envers l’autre, prêts à vivre un amour enragé, bercé par une folie douce et même parfois furieuse. Chacun se retrouve face aux préjugés de leurs familles et de leurs amis qui les amèneront à prendre des décisions radicales. La force de leur amour résistera-t’il à tant de pression ? Au cœur de New-York où la richesse côtoie la pauvreté, où l’amour flirte avec la haine, il n’est pas surprenant que deux êtres d’origines si différentes s’éprennent l’un de l’autre et se laissent aller à s’aimer, un peu, beaucoup, à la folie… Pretty woman fait pâle figure dorénavant face à cette histoire aussi surprenante que touchante. Une belle et grande histoire d’amour, non cousue de fil blanc, intense, féroce, torride,... Quand tu ne lis pas les quatrième de couverture, tu peux t’attendre à certaines surprises, comme découvrir que tu t’apprête à lire l’histoire d’un amour impossible qui donne déjà à travers le premier chapitre une entrée en matière surprenante et très prometteuse. Ce n’est pourtant pas ta came, mais dès les premières pages, tu te retrouves captivée par l’écriture fabuleusement envoûtante. Deux êtres que tout oppose, issus de classes sociales différentes de même que leurs origines raciales, vont se retrouver piéger par la même passion dévorante l’un envers l’autre, prêts à vivre un amour enragé, bercé par une folie douce et même parfois furieuse. Chacun se retrouve face aux préjugés de leurs familles et de leurs amis qui les amèneront à prendre des décisions radicales. La force de leur amour résistera-t’il à tant de pression ? Au cœur de New-York où la richesse côtoie la pauvreté, où l’amour flirte avec la haine, il n’est pas surprenant que deux êtres d’origines si différentes s’éprennent l’un de l’autre et se laissent aller à s’aimer, un peu, beaucoup, à la folie… Pretty woman fait pâle figure dorénavant face à cette histoire aussi surprenante que touchante. Une belle et grande histoire d’amour, non cousue de fil blanc, intense, féroce, torride, souvent irrévérencieuse, à découvrir absolument. Un roman magistral, porté par une plume extraordinaire. Un véritable coup de foudre à la hauteur de cette folle histoire d’amour.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.