Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262075026
Code sériel : 718
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 800
Format : 108 x 177 mm

La guerre de Sept Ans

Collection : Tempus
Date de parution : 01/03/2018
Prix Châteaubriand 2015
Le conflit planétaire du siècle des Lumières. La première Guerre Mondiale.
La guerre de Sept Ans, de 1756 à 1763, se déroule sur terre comme sur mer en Europe, en Amérique du Nord et en Inde, mettant essentiellement aux prises la France et l’Autriche contre la Grande-Bretagne et la Prusse. Compte tenu de son amplitude géographique et du nombre de tués,... La guerre de Sept Ans, de 1756 à 1763, se déroule sur terre comme sur mer en Europe, en Amérique du Nord et en Inde, mettant essentiellement aux prises la France et l’Autriche contre la Grande-Bretagne et la Prusse. Compte tenu de son amplitude géographique et du nombre de tués, que l’on chiffre à plusieurs centaines de milliers, certains historiens l’ont qualifiée de première guerre mondiale. Elle s’achève sur un profond rééquilibrage des puissances européennes, qui voit l’affaiblissement durable de la France − elle perd la quasi-totalité de son empire colonial −, l’essor irrésistible de la Grande-Bretagne et de la Prusse, qui deviennent des puissances majeures au xixe siècle.
 
Professeur d’histoire moderne à l’université de Franche-Comté, spécialiste de l’histoire politique et culturelle de la France et de la Grande-Bretagne au xviiie siècle, Edmond Dziembowski a publié chez Perrin Les Pitt. L’Angleterre face à la France, 1708-1806.
 
 
« Cette synthèse remarquable fera à coup sûr référence. » L’Histoire
 
« Il faut du souffle pour entraîner son lecteur des forêts nord-américaines à la table des négociations de 1756. Et de souffle, visiblement Edmond Dziembowski n’en manque pas. » Le Figaro Magazine
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262075026
Code sériel : 718
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 800
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Bobo1001 Posté le 25 Août 2021
    Sur un sujet sur lequel je ne connaissais presque rien, un livre que j'ai trouvé particulièrement passionnant tout en restant d'un bout à l'autre particulièrement facile à lire. Cette guerre qui nous conduit du Canada à la Prusse en passant par la Bretagne fait ici l'objet de ce long livre (plus de 800 pages) que j'ai en réalité dévoré. J'ai trouvé que l'auteur avait le don de nous rendre très clairs les enjeux géostratégiques de l'époque, mais c'est aussi un historien très actuel qui étude la propagande politique mise en place en particulier en Angleterre. Les pages sur la guerre menée avec et contre les Indiens sont saisissantes. Ne pas se laisser rebuter par la grosseur de ce livre tout à fait excellent !
  • mablehome Posté le 21 Juillet 2020
    Ce livre écrit par l'un des traducteurs de Hitler est assez intéressant, au moins dans la première moitié qui couvre l'avant-guerre. Les compte-rendus des réunions entre Hitler et Chamberlain par exemple sont passionnantes. Mais, j'ai un peu lâché et lu très rapidement les 100 dernières pages consacrées à la période 1941 - 1945. L'auteur se présente comme très critique de Hitler, dans cet ouvrage écrit après-guerre. On peut néanmoins se demander s'il l'était autant quand il travaillait à ses côtés ...
  • Nikoz Posté le 16 Décembre 2018
    Un témoignage très intéressant, au plus près mais aussi avec distance. Par contre, peut-être un peut trop angélique pour être pleinement honnête.
  • ay_guadalquivir Posté le 17 Mai 2016
    Ce livre est passionnant ! Parce qu'il engage dans une histoire largement méconnue, celle de la Guerre de sept ans, dans des terres elles aussi ignorées, d'abord dans les colonies canadiennes, et aussi parce qu'il emmène le lecteur dans la compréhension subtile de ce que fut la diplomatie avant la première guerre mondiale. Le cheminement historique est vraiment captivant, prélude aux révolutions et guerres napoléoniennes, écho à ce qui a construit l'Europe que nous connaissons. La théorie de l'auteur selon laquelle la guerre de sept fut le premier conflit mondial surprend d'abord, et devient sérieuse à la lecture d'un livre très bien écrit.
  • benleb Posté le 25 Avril 2015
    Voici une très bonne synthèse sur la Guerre de Sept ans, 1756-1763, véritable première guerre mondiale. Les combats se déroulèrent en effet en Amérique du Nord, en Europe, aux Indes, aux Antilles et pour une petite part en Afrique. Le conflit débuta en Amérique du Nord, opposant deux puissances coloniales, la France et l'Angleterre. Louis XV, voulant éviter une extension au théâtre européen, imposa un virage diplomatique, en s'alliant avec l'Autriche, l'ennemi séculaire; cela pour neutraliser l'alliance anglo-prussienne. Mais cela aboutit au résultat contraire : Frédéric II de Prusse, se sentant menacé, déclencha une attaque préventive et la France fut impliqué pour sept ans dans un conflit européen où elle avait peu d'intérêts. Défaite outre-mer et en Europe, elle perdit ses colonies canadienne et indienne. Et cette guerre fut la base de la puissance navale et coloniale de l'Angleterre. L'ouvrage ne faisant que 500 pages, l'auteur doit survoler certains sujets. Ainsi, si il traite à fond les négociation diplomatiques, le front nord-américain et la politique intérieure en France et en Angleterre, il n'approfondit pas trop la guerre navale ou le front d'Europe centrale. L'auteur insiste sur certains personnages décisifs, le ministre anglais Pitt, Choiseul ou Frédéric II (assez maltraité dans le livre). Il insiste... Voici une très bonne synthèse sur la Guerre de Sept ans, 1756-1763, véritable première guerre mondiale. Les combats se déroulèrent en effet en Amérique du Nord, en Europe, aux Indes, aux Antilles et pour une petite part en Afrique. Le conflit débuta en Amérique du Nord, opposant deux puissances coloniales, la France et l'Angleterre. Louis XV, voulant éviter une extension au théâtre européen, imposa un virage diplomatique, en s'alliant avec l'Autriche, l'ennemi séculaire; cela pour neutraliser l'alliance anglo-prussienne. Mais cela aboutit au résultat contraire : Frédéric II de Prusse, se sentant menacé, déclencha une attaque préventive et la France fut impliqué pour sept ans dans un conflit européen où elle avait peu d'intérêts. Défaite outre-mer et en Europe, elle perdit ses colonies canadienne et indienne. Et cette guerre fut la base de la puissance navale et coloniale de l'Angleterre. L'ouvrage ne faisant que 500 pages, l'auteur doit survoler certains sujets. Ainsi, si il traite à fond les négociation diplomatiques, le front nord-américain et la politique intérieure en France et en Angleterre, il n'approfondit pas trop la guerre navale ou le front d'Europe centrale. L'auteur insiste sur certains personnages décisifs, le ministre anglais Pitt, Choiseul ou Frédéric II (assez maltraité dans le livre). Il insiste sur le grand rôle de la propagande, celle de Frédéric II, pourtant grossière et mensongère, étant la plus efficace. Il montre surtout comment ce conflit entraîna une poussée du sentiment démocratique en France, en Angleterre et dans l'Amérique anglo-saxonne. Louis XV, via l'influence néfaste prêtée à Madame de Maintenon, y perdit sa popularité. Loin de l'imagerie de la Guerre en dentelles, les batailles furent de véritables boucheries, surtout en Europe centrale. La "petite guerre" en Amérique du Nord fut toute aussi violente. Les Français durent s'allier aux Indiens, partenaires malcommodes; ils doivent leur défaite au Canada en grande partie à la perte de cette alliance. Le texte est extrêmement clair et même plaisant, y compris pour les négociations diplomatiques. Et le choix des citations est judicieux; elles tombent toujours à propos, mais elles reflètent aussi l'esprit délicieux du Siècle des Lumières. On peut regretter le manque de cartes (juste 3, en fin de volume, et qui aident peu). En gros, un ouvrage qui informe énormement et qui incite à en savoir plus le sujet. Donc excellent.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…